Encore un fois, le pape François a approuvé l’invasion de l’Occident, préconisé l’accueil inconditionnel de toute la misère du monde, à partir d’une lecture biaisée, naturaliste et politique de l’Évangile et de la vertu de charité : l’Église, a-t-il réitéré, « a toujours contemplé dans les migrants l’image du Christ qui a dit : j’étais étranger et vous m’avez reçu ».

Lors de sa rencontre au Vatican, samedi 4 novembre, avec les principaux représentants de la Fédération internationale des universités catholiques (FIUC), le pape François a insisté lourdement sur l’ouverture aux migrants auquel les jeunes doivent être formés. Il intervenait à la fin d’un séminaire organisé à l’Université pontificale Grégorienne autour du thème « Réfugiés et Migrants dans un monde globalisé : responsabilité et réponses des universités ».

Le pontife argentin a donc disserté sur la nécessité « de lancer des itinéraires de formation de la conscience » afin de combattre « les réactions négatives de principe, parfois aussi discriminatoires et xénophobes, que l’accueil des migrants suscite dans les pays d’ancienne tradition chrétienne ».

Selon lui devrait être valorisés plus souvent

« les multiples apports des migrants à la société qui les accueille ». « Afin de donner raison à la mission pastorale envers les migrants et les réfugiés, je vous invite, a-t-il spécifié aux universités, à approfondir les réflexions théologiques sur les migrations comme signe des temps. »

Il espère, a-t-il précisé

« que les universités catholiques adoptent des programmes qui œuvrent à favoriser l’instruction des réfugiés, à différents niveaux, soit à travers la possibilité de cours à distance pour ceux qui vivent dans des camps et dans des centres d’hébergement, soit à travers l’attribution de bourses d’étude qui permettraient leur reclassement ».

Il demande également

« qu’en profitant de l’important réseau académique international, les universités puissent aussi faciliter la reconnaissance des titres et des professions des migrants et des réfugiés, pour leur bénéfice et celui des sociétés qui les accueillent ».

« Je voudrais inviter les universités catholiques, a-t-il conclu, à éduquer leurs étudiants, dont certains deviendront des leaders politiques, des entrepreneurs et des acteurs culturels, à une lecture attentive du phénomène migratoire, dans une perspective de justice, de coresponsabilité globale et de communion dans la diversité culturelle. »

On savait les universités, catholiques ou laïques c’est du pareil au même aujourd’hui, être déjà des lieux où n’a droit de cité que la pensée unique, à quelques exceptions près dues au courage de quelques professeurs et étudiants réellement libres. Il doit y en avoir encore trop pour les bien-pensants…

Allez, en avant toute donc, non pour une formation réelle de l’intelligence, mais pour un formatage total des esprits chez les générations estudiantines… avec la bénédiction du pape François.

Bienvenu dans le monde, -orwellien ou bergoglien, c’est du pareil au même-, qui veut annihiler toute critique de l’idéologie immigrationniste et immigropile chère à l’establishment mondialiste…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    la désobéissance à ce Pape est devenue un devoir catholique et un devoir de survie.

  2. Cadoudal says:

    une certitude:

    Imbroglio n’ appellera pas les chrétiens à la croisade pour refouler l’ envahisseur islamiste et défendre la chrétienté;

    il ne distribuera aucune indulgence aux volontaires pour la Croisade;

    il est plutôt du genre à les maudire.

    il a choisi le camp de Mahomet.

  3. Boutté says:

    Dans la Bible l’accueil est prescrit mais le comportement des étrangers de passage doit être en tout conforme aux us et traditions de la famille d’accueil . On est à l’opposé de ce comportement hélas !

  4. Aurélien says:

    Ce pape ,fait feu de tout bois ; encycliques , vidéos ,voyages …
    son agenda d’homme pressé n’augure rien de bon .

  5. Il est évident que par ces propos, ce « prétendu pape » qui n’est q’un clown a choisi délibérément son camp.
    Il ne peut être le vrai pape. Il déshonnore la fonction de souverain pontife.
    C’est le plus grand malheur de l’Eglise.

  6. Mgr LEFEBVRE – L’Église est occupée par une loge maçonnique (Illuminati)

    « L’Église est occupée par cette contre-église que nous connaissons bien, et que les Papes connaissent parfaitement et que les Papes ont condamnés tout au long des siècles, depuis maintenant bientôt 4 siècles. L’Église ne cesse de condamner cette contre-église qui est née avec le protestantisme, surtout, qui s’est develloppé avec le protestantisme et qui est à l’origine de toutes les erreurs modernes… libéralisme, socialisme, communisme, modernisme, sionisme… Nous en mourrons !… tout ce programme a été élaboré dans les loges maçonniques… maintenant on s’aperçoit… qu’il y a tout simplement une loge maçonnique au Vatican…quand on se trouve devant un Cardinal…on se trouve devant un franc-maçon ! »

    https://www.youtube.com/watch?v=XSuBwJ4xuns&t=294s

    Monseigneur Lefebvre sur le gouvernement mondial
    https://www.youtube.com/watch?v=iy-OjIAXPvU

  7. Le pape fait le non-pape, les universités font les non-universités. (Il faut admettre que les universités le faisaient déjà depuis longtemps.) On met en œuvre le scénario envisagé par Orwell.
    Toutefois :
    Ad firmandum cor sincerum
    Sola fides sufficit
    ‘pour fortifier un cœur non rapiécé seule la foi suffit’ (St Thomas d’Aquin).
    sincerus < sine cera ‘sans cire’ ; l’allusion métaphorique est à une statue cassée qu’on a rafistolée avec de la cire, mais qui va prochainement retomber en ruines.
    Au concile de Trente on a fait refondre la statue comme il faut.
    Luther a désespéré de cette possibilité, Rome a fini par le suivre, et la statue s’est effondrée de nouveau.
    Luther est mort, mais le bronze est encore là et quelques vrais artisans et ouvriers ont survécu.
    Ἅγιος Ἀθάνατος, ἐλέησον ἠμᾶς ‘Sanctus[ sic] Immortalis, miserere nobis’.

  8. Georges Brassens a chanté une chanson sur l’abandon du Latin dans la messe il y a longtemps, et je partage encore son diagnostic du phénomène… Le pape est en train de scier la branche sur laquelle il est assis. Mais, avouons-le… Jésus lui-même était un hérétique juif, et l’Evangile est une bombe nucléaire pour une société traditionnelle, quelle qu’elle soit, et à quelqu’époque que soit.
    « On » finit par récolter ce qu’on sème, et cela fait bien longtemps qu’on récolte maintenant.
    La Franc-Maçonnerie est une cible facile quand on songe qu’un des Pères de l’Eglise a dit autour de 400 A.D. que la corruption du meilleur engendre le pire…
    Méditons ces sages paroles… prophétiques…

  9. Bienvenue dans l’église de Babylone

  10. Jacques says:

    Je crois que c’est faire trop d’honneur à cet individu qui se croit « pape » que d’écrire des articles le concernant.
    Il faut l’ignorer, c’est un rat de cave maçonnique.

Laisser un commentaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com