Notre temps a vraiment rompu avec la tradition du passé ! Qui aurait cru, avant la réforme conciliaire de Vatican II, qu’un pape représentant l’Église catholique irait un jour, en Suède, commémorer une autre réforme religieuse, celle de l’hérétique Martin Luther. L’idée même en était impensable ! Aujourd’hui, non seulement elle est pensée mais elle est mise en acte : effet Vatican II oblige. N’est-il pas une protestantinisation de la doctrine catholique pour plaire et s’ouvrir au monde… D’une réforme à l’autre…

La commémoration œcuménique conjointe pour fêter, le 31 octobre prochain, le 500e anniversaire de la réforme protestante qui se tiendra dans la cathédrale protestante de Lund et dans l' »Arène » de Malmö en Suède, en présence du pape François, se prépare bien en amont. La Fédération mondiale luthérienne (LFW) et le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens viennent de publier, le 1 juin 2016, un communiqué de presse conjoint pour annoncer les différentes festivités commémoratives, au cours desquelles les « réfugiés », l’écologie, la paix mondiale seront aussi à l’honneur. L’œcuménisme, voie royale pour une future religion mondiale !

« L’événement commun de la Fédération mondiale luthérienne (LWF) et l’Église catholique romaine soulignera les cinquante ans de dialogue œcuménique continu entre catholiques et luthériens et les dons communs de cette collaboration. La commémoration catholique-luthérienne des 500 ans de la Réforme est structurée autour des thèmes de l’action de grâce, de la repentance et de l’engagement à un témoignage commun. L’objectif est d’exprimer les dons de la Réforme et de demander pardon pour la division perpétuée par les chrétiens des deux traditions.

La cathédrale de Lund sera le lieu du service de prière commune basée sur le guide liturgique catholique-luthérien « Prière commune » publié récemment et inspiré du rapport intitulé « Du conflit à la communion ». (…)

Le pape François, le Dr Munib A. Younan, évêque et président de LWF, et le Rév. Dr Martin Junge, secrétaire général de LWF, guideront le service de prière commune à Lund, ainsi que l’événement de Malmö en coopération avec des responsables de l’Église de Suède et du diocèse catholique de Stockholm. (…)

Des temps forts sur le travail conjoint de « World Service » de la Fédération mondiale luthérienne (LFW) et de Caritas Internationalis seront présentés, incluant le soin aux réfugiés, la construction de la paix, et le plaidoyer pour la justice climatique.

« Il y a une puissance lorsque les communautés trouvent le chemin pour sortir du conflit. Dans le Christ, nous sommes encouragés à servir ensemble dans ce monde. La commémoration conjointe est un témoignage de l’amour et de l’espérance que nous avons tous en raison de la grâce de Dieu », ont affirmé le président de LWF, Mgr Younan et le secrétaire générale, le Dr Junge.

Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la Promotion  de l’unité des chrétiens, explique à son tour : « En nous concentrant ensemble sur la place centrale de la question de Dieu et sur une approche christologique, les luthériens et les catholiques auront la possibilité d’une commémoration œcuménique de la Réforme, pas simplement d’une manière pragmatique, mais dans le sens profond de notre foi dans le Christ crucifié et ressuscité ».

« Nous attendons avec impatience cet événement qui peut rassembler jusqu’à 10.000 personnes. L’idée derrière l’événement de l’Arène est de décrire plus avant le développement du conflit à la communion en mettant l’accent sur l’espérance pour l’avenir et le service commun dans le monde », déclare l’archevêque de l’Église de Suède, Antje Jackélen.

Mgr Anders Arborelius, du diocèse catholique de Stockholm poursuit : « L’histoire sera écrite quand le pape François et les responsables de LWF visiteront Lund et Malmö pour nous encourager tous à continuer sur le chemin vers l’unité chrétienne ». »

S’il est un scandale dépassant l’entendement catholique, c’est bien cette future commémoration à laquelle les ecclésiastiques conciliaires représentant l’Église catholique sont heureux de participer. Pour fêter qui ? Un hérétique semeur de guerres et de terreur ! Quoi ? Une révolution terrible, sanguinaire ! Dans le but d’atteindre une unité chrétienne par un chemin qui n’est vraiment pas catholique…  

En commémorant la Réforme protestante, première grande révolution européenne, c’est le moine Luther que l’on fêtera également. Martin Luther le blasphémateur et l’insulteur de la Sainte Mère de Dieu, l’hérétique sans repentances qui a détruit la belle ordonnance de la doctrine catholique, l’ivrogne aux propos de table obscènes, abjects, triviaux, vulgaires, scatologiques et non pas eschatologiques. Luther qui en appelait à tuer le pape en lui « enfonçant l’épée dans la poitrine » « avec tous ceux qui sont avec lui » et « en se lavant les mains dans leur sang ». Luther le libertin dépeint par son collègue Calvin comme un « être fort vicieux » et par Zwingle, autre hérétique de ces temps malheureux, comme « un pourceau immonde ». Luther qui a révolutionné le monde catholique, a mis l’Europe à feu et à sang, a rompu la belle unité chrétienne du Vieux Continent. Voilà l’homme à la base de la réforme protestante que le pape François va commémorer !

Et l’Église catholique devrait, en plus, demander pardon « pour la division perpétuée par les chrétiens des deux traditions. » En quoi l’Église catholique est-elle responsable de la division provoquée dans le monde chrétien par Luther et ses adeptes ? En quoi, il y a 500 ans, le protestantisme pouvait-il être une tradition, au même titre que la catholique, alors qu’il émanait de l’esprit tordu d’un moine apostat, ivrogne et libertin ?

Le 31 octobre prochain, l’église conciliaire, héritière de la pensée protestante, pape en tête, pourra bien fêter le 500e anniversaire de la réforme protestante. La Tradition catholique ne sera pas présente en Suède, ne prononcera aucune repentance, mais adressera au Ciel des prières et offrira des pénitences pour obtenir miséricorde pour ces autorités ecclésiastiques qui commettent de telles folies œcuméniques, véritables offenses envers Dieu. Déjà, lors des cérémonies et discours à  l’occasion du cinquième centenaire de la naissance de Luther auxquelles avaient participé le pape polonais et toute la clique conciliaire, Mgr Lefebvre, l’évêque attaché à la Tradition, avait écrit au pape Jean-Paul II : « Vraiment, la mesure est comble. »

Que dirait-il aujourd’hui ?

Francesca de Villasmundo

http://www.lastampa.it/2016/06/01/vaticaninsider/ita/vaticano/il-papa-in-svezia-per-i-anni-della-riforma-di-lutero-NKp9XGdSxZtsQo2bZJTaJK/pagina.html

https://fr.zenit.org/articles/suede-le-pape-francois-et-de-la-commemoration-de-la-reforme/

http://ilsismografo.blogspot.fr/2016/06/vaticano-comunicato-congiunto-della_1.html

http://www.christ-roi.net/index.php/Luther

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Madame Francesca,
    Que vous faut-il de plus les lefebvristes pour cesser de vous référer à ces intrus comme s’ils étaient de légitimes
    représentants de l’Église catholique ? Les Écritures disent en effet:« QU’Y-A-T-IL DE COMMUN ENTRE CHRIST ET BÉELZEBUTH «  ?
    Et vous continuez comme des poules sans tête à picorer dans les champs de SATAN, comme si c’Était les vignes du Seigneur… Malheur à vous, aveugles conduits par des aveugles, vous finirez bien où vous le méritez.
    « Pour avoir négligé l’Amour de la VÉRITÉ qui aurait pu vous sauver,Dieu vous a envoyé une puissance d’aveuglement
    qui vous conduira à votre perte« . Seigneur délirez les de leur cécité ! Amen

  2. théophile says:

    S’il vous plaît,arrêtez de considérer cette hiérarchie apostate de vatican 2 comme l’Eglise,c’est la secte œcuménique mondialiste!Et n’appelez plus « vicaire du Christ » Bergoglio!

  3. karr says:

    François est une erreur de l’histoire,ce pape est-il encore catholique?
    Bien entendu nous devons prier pour l’unité des chrétiens,mais cet oeucuménisme n’est pas acceptable.
    Comment le chef de l’Eglise Catholique Romaine peut-il aller honorer la mémoire d’un hérétique qui a fait tant de mal à l’Eglise?
    Un pape se doit de garantir et de maintenir la sainte doctrine de l’Eglise Catholique,s’il ne le fait pas il devient un danger pour l’Eglise de Notre-Seigneur Jésus-Christ,pour chaque fidèle,pour les missionnaires qui partent annoncer l’Evangile en quittant tout,pour les vocations également.
    Ce pape n’est pas un intellectuel,pas un spirituel ,pas un pasteur que lui reste -t-il?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com