Mercredi 26 octobre 2016, au cours de l’audience générale hebdomadaire, place Saint-Pierre à Rome, le pape François est revenu, encore une fois, sur le sort des « migrants ».

Point de départ de sa réflexion, une phrase de l’Évangile de Saint Matthieu :

« J’étais étranger et vous m’avez accueilli, j’étais nu et vous m’avez habillé»

pour appuyer sa pensée immigrationniste d’accueil inconditionnel des centaines de milliers de clandestins qui s’engouffrent en Europe chaque année.

Faut-il rappeler au pape qui si aider son prochain est un devoir chrétien, se protéger en est un autre, protéger une nation et ses concitoyens étant du devoir de l’État ?

Pie XII écrivait le 13 mars 1946 :

« En cette matière (l’immigration) ce ne sont pas les seuls intérêts des immigrants, mais aussi la prospérité du pays qui doivent être consultés. »

Les immenses vagues de « migrants » de culture, mœurs, coutumes, langue et religions si différentes qui s’abattent ces dernières années sur les côtes du vieux continent sont précurseurs d’un véritable tsunami social, économique, religieux, de conflits et de guerres ethniques, sur nos territoires. Trop nombreux, de religion musulmane pour la majeur partie d’entre eux, ces clandestins ne sont pas prêts à s’assimiler et veulent conserver leurs traditions comme s’ils étaient chez nous chez eux. Terre d’accueil, l’Europe n’est qu’une vache à lait dont ils veulent tirer partie le plus possible sans en respecter ni les us et coutumes.

De son côté, les pays européens n’ont pas la capacité d’absorber toutes ces populations étrangères et de les assimiler : c’est alors leur identité même, identité nationale, chrétienne et blanche, qui est mise en danger.

Non, l’immigration-invasion n’est pas un droit et les peuples européens sont en droit de sauvegarder leur identité nationale, n’en déplaise au pape argentin.

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. raslebol says:

    Petit rappel !!

    « Le communiqué qui nie la notion d’immigration illégale »

    « Une communiqué du ministère de l’Intérieur et du Logement nie de fait la distinction entre immigration régulière et immigration illégale. Alexis Théas redoute l’appel d’air que pourrait susciter cette évolution de la politique d’immigration française. »

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/12/31001-20160812ARTFIG00401-la-circulaire-passee-sous-silence-qui-supprime-la-notion-d-immigration-illegale.php#xtor=AL-201

  2. Etienne says:

    Il s’agit ici, de toute évidence d’une politique en pastorale. En ces matières, il n’y a aucune infaillibilité. Un Catholique peut être Guelfe ou Gibelin, ad libitum.

    On pourrait peut-être supposer que le pape François veut protéger les Chrétiens régulièrement jetés par dessus bord en Méditerranée par leurs compagnons clandestins musulmans ? Mais il semblerait que non : à Lesbos, dans sa supposée clairvoyance, il n’a embarqué avec lui que des Musulmans.

    Il s’agit donc d’une idée fixe. Il y a des traitements pour ça.
    Cette idée fixe de sa sainteté permet d’estimer sa clairvoyance : avec d’autres, on se permet aussi d’estimer que ceci coûtera plus cher à notre Eglise que les scandales des prêtres pédophiles.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com