Le Pape François annonce un « Jubilé de la Miséricorde » lors d’une « année sainte » qui durera du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016. Ce jubilé se fera à l’occasion du 50ème anniversaire de la clôture du concile œcuménique Vatican II. Et ce sera également juste après la clôture du prochain synode sur la famille, synode qui annonce le changement de doctrine sur des sujets moraux – communion au divorcés remariés, homosexualité…  et synode justement placé par la volonté explicite et réitérée du pape François sous l’influence d’une pseudo « théologie de la miséricorde » dont le champion adulé est le cardinal allemand Walter Kasper.

Quelle miséricorde? La vraie qui voit le pécheur regretter sa faute au confessionnal et y prendre des forces pour conformer sa vie à l’Evangile par la conversion, ou celle du cardinal Kasper et consorts qui au nom d’une miséricorde vaporeuse veulent que tout soit admis et reconnu comme normal ?

Il y a fort à parier, hélas, que cette miséricorde soit celle entendue par le cardinal allemand, qui sous un nom de belle vertu cache en réalité un relativisme absolu qui n’est autre que celui insufflé par le concile Vatican II. Il y a 50 ans commençait l’aggiornamento voulu par Jean XXIII : la révolution continue.

Ceux qui pensent que le pape va reculer et que le synode confirmera la doctrine traditionnelle se trompent lourdement : le simple fait d’avoir mis au débat et au vote la doctrine lors du synode constitue sa relativisation et donc sa possibilité de la modifier par une volonté démocratique.

Xavier Celtillos

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Je peux bien comprendre les mots de l’auteur. Au 1995 j’ai du souffrir de la « miséricorde » de l’alors évêque Walter Kasper, responsable de l’évêché de Rottenburg-Stuttgart. Mon éditeur, Bernard Mueller, avait reçu une lettre ou on l’a demandé de enlever mon nom de rédacteur dans la Revue (conservatrice) PUR-MAGAZIN. Si cette ordre ne sera accompli dans un certain délai, il sera publié dans le Bulletin officiel que le PUR MAGAZIN viendra considéré « non plus catholique ». Années après, mon ami jésuite, Père Eberhard von Gemmingen, à ce temps chef du programme allemand de RADIO VATICAN, a essayé de mettre la paix entre le Cardinal Kasper et moi, après que Pape François avait fait des louanges sur Kasper, dans un Angelus. Pas de miséricorde pour mois de la part de l’ami de Bergoglio.

    C’est pour ça que je ne peux pas croire au paroles des hommes comme le cardinal allemand en retraite. Je suis ami d’un autre cardinal à Rome, lui aussi « progressiste », mais tant bien un homme de vérité et de grande spiritualité, Roger ETCHEGARAY. Je sais de mon expérience personnelle, comme les Papes Jean-Paul II et Benoît XVI l’ont aimé. Car ils savaient que l’église de Dieu est trop importante pour l’humanité entière, que on l’utilise comme un « théâtre personnalisé », en cherchant une grande audience auprès le monde non-croyant.

  2. La « miséricorde » de la clique à Kasper est en réalité une abominable cruauté, puisque comme le loup entré dans le troupeau sous un déguisement, ils confortent les pécheurs dans leur péché et sont donc en bonne partie responsables si ceux-ci se damnent.

    La responsabilité des prélats post-conciliaires est d’ailleurs effroyable en général, concernant la perte des âmes. Je tremble rien qu’à la pensée que nous verrons tout cela dans toute son horreur et de nos propres yeux au dernier Jugement, horreur que nous ne pouvons qu’entrevoir ici-bas (et heureusement pour notre pauvre coeur).

  3. Faustine says:

    Tissu de désinformation digne de l’AFP !

  4. inquietez vous plutôt pour tous ceux qui se COUPENT de la communion avec Rome. Et qui persistent a mal interpreter tout ce que dit le Pape.
    Le Pape François est un cadeau du ciel.
    Si vous saviez la peine que vous faites à Jésus chaque fois que vous critiquez son Pape béni.
    Vous devriez lire l’article de cet archeveque qui disait que lors du conclave sa main a été saisi d’une « Force » et s’est mise à écrire toute seule: Bergoglio !

    • Vieux Jo says:

      « …sa main a été saisi d’une « Force » et s’est mise à écrire toute seule… ».

      Satan fait aussi des prodiges, et encore plus depuis Vatican II, son oeuvre et à laquelle vous adhérez visiblement.

      Vous êtes pitoyable.

    • @ « son Pape béni »

      Quand un pape est béni de Dieu, il fait des miracles : je n’en vois aucun…
      On ne voit que compromis avec le monde, ce dont la Ste Vierge Marie se plaint dans toutes ses apparitions! d’où le châtiment qui pèse sur le monde avec le 3e secret de Fatima (entre autres..).

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com