pape_francois_spadaro

Dans une interview donnée au Père Spadaro de la Civiltà Cattolica, journal jésuite et semi-officiel du Saint Siège, le pape dit son peu d’estime  pour les catholiques attachés notamment à la liturgie traditionnelle de l’Eglise (traduction leblogdejeannesmits) :

Question : La simplicité des enfants me fait aussi penser aux adultes, avec un rite qui est direct, auquel la participation est intense, aux messes paroissiales vécues avec tant de piété. On pense aux propositions encourageant les prêtres à tourner le dos aux fidèles, à repenser Vatican II, à utiliser le latin.

Pape François : Le pape Benoît a accompli un geste juste et magnanime en tendant la main à une certaine mentalité de certains groupes et personnes qui ressentaient de la nostalgie et qui s’éloignaient. Mais c’est une exception. C’est pourquoi l’on parle d’un rite ‘extraordinaire’. Ce qui est ordinaire dans l’Eglise, ce n’est pas cela. Il est nécessaire d’approcher avec magnanimité de ceux qui sont attachés à une certaine forme de prière. Mais l’ordinaire n’est pas cela. Vatican II et Sacrosanttum Concilium doivent continuer comme ils sont. Parler d’une ‘réforme de la réforme’ est une erreur.

Q : Outre ceux qui sont sincères et qui demandent cette possibilité par habitude ou par dévotion, ce désir peut-il exprimer autre chose ? Y a-t-il des dangers ? 

Pape François : Je me pose des questions à propos de cela. Par exemple, j’ai toujours cherché à comprendre ce qui anime ces individus qui sont trop jeunes pour avoir vécu la liturgie préconciliaire, et qui la veulent néanmoins. Je me suis trouvé parfois devant des personnes qui sont trop rigides, une attitude de rigidité. Et je me demande : pourquoi tant de rigidité ? On creuse, on creuse, cette rigidité cache toujours quelque chose : de l’insécurité, parfois, peut-être, autre chose… la rigidité est sur la défensive. L’amour vrai n’est pas rigide.

Voilà une réponse à la source qui met les points sur les « i » quant à la réalité des rapports du pape François avec la Tradition au sens large. Il n’y a là ni bienveillance ni même respect pour la Tradition et les catholiques qui y sont attachés précisément parce qu’ils sont catholiques. Les quolibets sont les seules attentions que leur porte le pape. Nous sommes ici bien loin d’une hypothétique bienveillance du pape François envers les communautés dites traditionnelles.  Nous sommes même très loin d’un vague désir de voir un encore plus hypothétique retour de la Tradition dans l’Eglise.

La seule et incontournable réalité est celle exprimée par le pape lui-même : la « réforme » continue, comme elle est depuis 50 ans, c’est-à-dire d’une manière anticatholique. Et même ceux qui rêvent d’une voie médiane – comme par exemple les cardinaux Burke et Sarah –  de réforme de la réforme en prennent pour leur frais et sont traités de « rigides » par un pape on ne peut plus souple !

Ces déclarations papales sonnent comme un avertissement salutaire : ce n’est pas  dans la gueule du lion conciliaire qu’il faut nous mettre. La seule attitude qui doit prévaloir dans cette terrible crise est celle qui nous est recommandée dans la première lettre de saint Pierre Apôtre 5,5-14 :

« En effet, Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. 
Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu, pour qu’il vous élève en temps voulu. 
Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous. 
Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. 
Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances. 
Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 
À lui la souveraineté pour les siècles. »

La bataille est loin d’être terminée. Le combat continue dans la sérénité et la paix de ceux qui croient en la Providence et qui ne la précèdent pas…

Christian Lassale

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

43 commentaires

  1. jeannine vaxelaire says:

    se pape la ne représente pas les catholiques ,il na pas sa place au Vatican ,pour moi ,il ne nous représentent pas ,

    • Il représente une catégorie de catholiques.

    • helas parce qu il est pape il nous represente enfin plutôt il represente ce qu’est devenue « l’Eglise » suite au concile Vatican II mais il ne représente pas la vraie Eglise catholique et romaine celle qui persiste et qui persistera toujours. Mais c’est vrai que les gens se font une image du catholicisme selon le pape et helas ils se trompent. Malgré tout le pape reste le pape bien qu il face beaucoup d’erreurs et il faut continuer a prier pour lui si on veut que les choses s’arrengent.

      • Etienne says:

        1° Ce pape n’a pas trouvé de prédécesseur digne de l’inspirer dans le choix de son prénom de fonction.

        2° En refusant son logement de fonction, même chose. Avant lui, les papes étaient-ils de mauvais riches ?
        Or les logements à Ste Marthe (hôtel destinés au clergé) venaient (comme les appartements pontificaux…) d’être rénovés. Pour céder à ses volontés, on a dû procéder à une transformation, nouvelle.
        C’est donc un caprice caché sous un « coup de pub. » mais payé au double prix fort : celui des travaux et celui de l’estime pour ses prédécesseurs.

        Etc. etc.

        X+1 ° Dans sa pastorale, ce pape prend souvent comme un malin plaisir à contredire implicitement ses prédécesseurs. Dernière foucade en date, sa visite à un groupe prêtres défroqués et mariés. Comme si ce problème délicat devait être traité « face caméra », pour la plus grande gloire… de sa sainteté.

        C’est à croire qu’un de ses objectifs est de dénigrer l’institution.

        • il est en fait beaucoup trop impregne des idées qui ont surgi depuis Vatican II c’est a dire l’oecumenisme…et je ne pense pas que tout ce qu il fasse soit fait par interet mais seulement parce que c’est ce qu’il pense vraiment, pour lui les institutions de l’eglise sont trop strictes donc Il va visiter des prêtres maries ou dire qu on peut autoriser la cremation…contrairement a ses pedecesseurs qui s’en tenaient en moyenne (bien qu’on puisse leur reprocher beaucoup aussi) au niveau de fausses pensees, lui met tout ce qu’il pense en pratique et c’est a se demander ce que l’Eglise va devenir.

    • van waere says:

      Quelle chance qu’il ne soit pas de vos adeptes !!!

  2. Gauthier says:

    V. L’Église face aux défis contemporains

    10. L’Église du Christ est aujourd’hui confrontée à des manifestations extrêmes, voire provocantes du sécularisme, inhérentes aux évolutions politiques, culturelles et sociales du monde moderne. Un élément fondamental du sécularisme fut et demeure l’idée de soustraire totalement l’humain au Christ et à l’influence spirituelle de l’Église, de surcroît, en assimilant arbitrairement celle-ci au conservatisme et faisant fi de l’histoire, alléguant qu’elle serait un obstacle au progrès et à l’évolution. Dans nos sociétés sécularisées, coupé de ses racines spirituelles, l’homme confond sa liberté et le sens de sa vie avec une autonomie absolue, avec un affranchissement par rapport à sa destination éternelle ; cela produit toute une série de malentendus et d’interprétations fallacieuses de la tradition chrétienne.

    http://orthodoxie.com/encyclique-du-saint-et-grand-concile-du-27-juin-2016/

  3. Paul-Emic says:

    un pape qui méprise des fidèles et lèche le cul des infidèles et des schismatiques, de mieux en mieux.

  4. C’est regrettable que le pape ne puisse pas imaginer qu’on préfère l’ancienne messe tout simplement parce qu’elle est mieux !

    • C’est regrettable que les simples fidèles ne puissent pas imaginer que seul le souverain pontife est le juge supreme de la foi & moeurs !.. et qu’il jouir du privilège de l’infaillibilité pontificale lorsque il enseigne ex cathedra sur la foi & moeurs !..

      • DUFIT THIERRY says:

        Ne parlez pas de Foi et de mœurs quand on a fait l’apologie de Luther et du protestantisme, quand on réunit de fausses religions pour prier de faux dieux, quand on cautionne l’adultère des divorcés « remariés » et qu’on les autorise à faire des communions sacrilèges, quand on approuve les mœurs contre-nature.

        • Mon Chez DUFIT , est-ce que le souverain Pontife est infaillible lorsque qu’il enseigne ex cathedra ?
          Si oui , conversation clos pour tout catholique !..

          • DUFIT THIERRY says:

            Apostasier, devenir protestant, oecuméniste, bafouer les Commandements de Dieu en vivant dans la débauche, l’adultère, ne font pas partie du magistère Ex Cathedra. Vous cherchez surtout à faire de la provocation.

            • Vous cherchez a nous faire du anglicanisme

              Le pape Pie IX, Concile Vatican I, Session 4, chap. 4, ex-cathedra : «… en sachant très bien que le Siège de Saint-Pierre reste toujours intact de toute erreur, selon la promesse divine de notre Seigneur le Sauveur faite au chef de ses disciples : «J’ai prié pour toi [Pierre], afin que ta foi ne défaille pas, et toi, étant une fois converti, affermis tes frères » (Lc 22,32). »

              Le principe de non contradiction , vous connaissez ou pas ?

              il y a que deux étendards !.. St Igance .
              et non trois !..

              • Le pape, comme tout chrétien, peut avoir la foi et être un très grand pécheur. Sinon à quoi servirait la confession ?
                Dans ce cas, le principe de non contradiction ne marche pas, car Pierre n’avait donc pas apostasié lorsqu’il a renié Notre-Seigneur par 3 fois.
                En retraite spirituelle, on nous raconte parfois le cas d’un moine qui passait pour saint aux yeux de tous ses frères, mais il avait un péché grave sur la conscience que la honte lui empêchait d’avouer en confession. Or, il meurt et va en enfer. Durant la messe de ses funérailles, il apparaît à toute la communauté par permission divine, et dit : « ne priez pas pour moi, je suis damné. »
                Bref, ce n’est pas toujours la foi qui fait la différence, mais aussi les péchés.
                Pour le pape François, je crois qu’il a la foi. Mais ce qu’il fait laisse quelquefois à désirer…

                • en effet je connais aussi cette histoire mais j’aimerais ajouter que oui le pape est infaillible lorsqu’il prononce ex cathedra sauf que jusqu’à aujourd’hui toutes les erreures qu’il commet sur le protestantisme la cremation etc… ne sont pas de dogmes ou je ne sais quoi (encore heureux) qu’il prononce « ex cathedra » donc sur ces points la nous ne sommes pas obliges de le suivre et quand bien meme il prononcerait cela ex cathedra on ne serait tenu d’appliquer ce qu’il dit parce que cela irait a l’encontre de ce qu’a toujours enseigne la vraie Eglise catholique.

              • DUFIT THIERRY says:

                Monsieur, en faux ami de l’Eglise et en vrai ami de Satan vous souhaitez la destruction de l’Eglise. Aussi vous faites croire à un magistère Ex Cathedra là où il n’y en a pas, tout cela dans le but de détruire la Foi Catholique..

                • R.P. Goupil, S.J., La Règle de la Foi, p.64-65 a écrit:

                  L’Eglise est infaillible dans la canonisation des saints.
                  […] Le Pontife est infaillible quand il édicte une sentence définitive, et qu’au nom de son autorité suprême il oblige les fidèles à tenir une chose pour vraie. Or tel est le cas de la sentence de canonisation. […] Une telle sentence est nécessairement infaillible, car il ne se peut que l’Eglise entière soit astreinte par son chef à honorer un damné ni un homme inexistant. […] Le jugement dogmatique de la canonisation, assuré de l’assistance du Saint-Esprit, dépasse en certitude la condition préliminaire de l’étude historique, sans évidemment la contredire. […] L’Eglise juge infailliblement des faits dogmatiques; or la canonisation des saints en est un.

                • Je vous invite DUFIT , a écouter a 44 minutes de cette vidéo de l’INA historique du Concile Vatican II .

                  https://www.youtube.com/watch?v=wbcLAWuwD_s

      • Etienne says:

        Quand donc le pape en exercice s’est-il exprimé « ex cathedra » ? Jamais.

        Il n’arrête pas de bricoler des sermons de curé de campagne, de dialoguer (publiquement) avec des « minoritaires périphériques » (soigneusement choisis), de monter des coups de communication narcissiques, de recomposer son entourage à son image, mais…

        Dans ses propos, la part de politique politicienne (pour faire court : des-mots-crate chrétienne, systématique) est telle qu’il discrédite lui-même.

        • tout a fait d’accord jamais il n’a prononcé « ex cathedra » et le concile Vatican II n’est absolument pas « ex cathedra » car en l’ouvrant Jean Xiii n’a jamais dit que tout ce qui allait se dire durant ce concile serait « ex cathedra ».

          • Ex cathedra = depuis la chaire de Pierre pour l’église universelle avec attention d’obliger !..

            Le Canonisation d’un Saint est Ex cathedra !..
            les adeptes de la FSSPX sont sur le dogme de l’infaillibilité pontificale en communion avec les vieux catholique excommunié par Pie IX pour leurs refus du dogme en question !..

            Abbé G. Delcuve S.J., L’église notre mère, chapitre VIII, Casterman paris, 1950, P. 78
            A. Il est œcuménique lorsqu’il réunit, sous l’autorité du pape, l’ensemble des évêques de la catholicité (non pas tous). Uni au pape, le concile jouit de l’infaillibilité et d’une autorité absolue dans toute l’Église.

            • benorun974 says:

              Vatican II n’est pas ex-cathedra puisque cela porte sur la pastorale et non la doctrine. La dernière fois qu’un Pape s’est prononcé ex-cathedra, c’est Pie XII sur le dogme de l’Immaculée conception.

              • Les sophismes ont la vie durs !..
                A VII il y a des constitutions Dogmatiques aussi , parallèlement le Pastoral est aussi couvert par le Dogme de l’infaillibilité Pontificale a l’église Universelle depuis la chaire de Pierre avec attention d’obliger l’église universelle !..

                • benorun974 , renseignez-vous , il y a deux magistères , l’un extraordinaire et l’autre ordinaire un universelle .

                  • désolé mais « les adeptes de la FSSPX » comme vous dites ne refusent absolument pas l’infaillibité pontificale et donc ne sont pas en communion avec les « vieux catholiques ». Bien au contraire ils enseignent l’infaillibilité pontificale mais n’acceptent pas toutes les erreurs du pape qui justement n’a jamais prononcé « ex cathedra » jusqu’à aujourd’hui.

                  • visiblement coco , vous avez un problème sur le Dogme en question , Le pape applique (certes avec zèle) comme avant lui JP II , Benoit XVI un concile ex cathedra Vatican II
                    .Parallèlement une Encyclique est ex cathedra , et il me semble que meme François a déjà rédigé une Encyclique comme Pasteur supreme depuis la chaire de Pierre avec l’intention d’obliger l’église universelle concernent la foi & moeurs non ..

                • DUFIT THIERRY says:

                  Je vous invite à lire « Mirari vos » de Grégoire XVI le Syllabus et « Quanta Cura » de Pie IX condamnant la liberté religieuse, « Pascendi » de St Pie X condamnant le modernisme, Mortalium Animos » de Pie XI condamnant l’œcuménisme, Humani Generis de Pie XII condamnant la nouvelle théologie. Les papes jusqu’à Pie XII inclus ont condamné le libéralisme. On trouve dans les textes de Vatican II mot pour mot le contraire de ce que les papes ont enseigné jusqu’à Pie XII. On nous avait dit que Vatican II était « le printemps de l’Eglise ». L’Eglise depuis vit un hiver le plus glacial.

                  • Je connais DUFIT , c’est le mystère d’iniquité , Toutefois il ne sert a rien de nier ou relativiser un Dogme de Foi comme l »infaillibilité Pontificale comme défini Par Pie IX a Vatican I pour faire croire aux gens qu’il est licite de désobéir au magistère d’un souverain Pontife et du du Collège Apostolique en plus !..

                    Non DUFIT , Un concile est par nature infaillible , et l’infaillibilité Pontificale est ipso facto engagé en plus celle du corps épiscopal Apostolique .

                    Toutefois , comme vous je constate que le dit Concile a erré de FAIT .

                    C’est le mystère d’iniquité et jamais vue dans l’histoire .

                    il y a deux modes ou l’infaillibilité Pontificale s’exerce :
                    1) les Dogmes Solennels comme l’Ascension = l’infaillibilité Positif

                    2) Le magistère ordinaire universelle comme les encyclique , Bulles , Catéchisme du Concile de Trente ou St Pie X , ect..

                    L’infaillibilité négative du souverain Pontife qui promulgue et qui est préservé de tout erreur !..

                    Par exemple :« transsubstantiation » est une vérité de Foi Catholique du magistère ordinaire Universelle .

                    Couvert par l’infaillibilité Pontificale exprimé dans un Concile Universel

            • le concile Vatican II n’est pas « ex cathedra » voila tout est dit.

              • (Catholic encyclopedia, 1913, vol. IV, p.433.)
                L’infaillibilité conciliaire et pontificale sont interrelié mais non identique. Les décrets d’un concile approuvés par le Pape sont infaillibles par le simple fait de cette approbation, parce que le Pape est également infaillible extra concilium . Or, l’infaillibilité propre au Pape n’est pas l’unique source formelle adéquate de l’infaillibilité du concile. La divine constitution de l’Église et les promesses d’assistance divine fait par son Fondateur, guarantissent de son inerrance, dans tout ce qui concerne la foi et la morale, indépendamment de l’infaillibilité pontificale : un Pape faillible (hypothétiquement) supportant, et qui est supporté par un concile, prononcerait encore et toujours des décisions infaillibles. […] les conciles œcméniques ont été généralement considérés infaillibles même par ceux qui niaient l’infaillibilité pontificale […] L’infaillibilité du concile est intrinsèque, i.e. découle de sa nature.

                • donc vous approuvez tout ce qui a eu lieu lors du concile Vatican II si je comprends bien et vous êtes d’accord avec tout ce que dit et fait le pape aussi. Alors vous n’êtes pas un catholique comment peut-on approuver la pape lorsqu’il met une statue de Luther au Vatican ou lorsqu’il fait l’apogée du concubinage et j’en passe et des meilleures

                  • Ce qui n’est pas catholique est déjà de nier ou relativiser un Dogme Catholique comme celui de l’infaillibilité Pontificale défini a Vatican I par Pie IX !.. En droit Vatican II comme tout Concile promulgué par un souverain Pontife a l’église universel engage l’infaillibilité pontificale celui du collège Apostolique ..

                    De fait , je constate comme vous qu’il y a des hérésies formel en sont sein .. c’est le mystère d’iniquité.

                    C’est du jamais vue dans l’histoire ecclésiastique !..

                    • Bertrand says:

                      Le concile V2 n’est, pour l’essentiel, pas infaillible pour la simple raison que le concile lui même l’a énoncé (il se définit comme pastoral et non dogmatique, sauf pour les points où il précise être dogmatique). La declarations de la CDF « domine jesus », approuvée par JPII a désamorcé le plus gros du venin contenu dans V2 en en faisant une interprétation la plus conforme possible au magistère antérieur. C’est tout l’objet des discutions avec La FFSPX quels points de V2 doivent être tenus de foi.
                      Mais même quand on accepte V2, comme moi, dans une herméneutique de continuité, on ne peut que constater que Francois n’a jamais fait usage de son magistère extraordinaire, sauf pour les canonisations effectivement. Dans l’époque récente, seule la déclaration deJP2 refusant l’ordination des femmes peut être rattachée au magistère extraordinaire. Le magistère ordinaire doit quant à lui être accueilli avec respect, pour autant qu’il n’est pas contraire à l’enseignement constant de l’église, ce qui n’est pas le cas de Francois.

                  • Vous avez quelque souci avec le Dogme de l’infaillibilité Pontificale !..

                    1) il y a le magistère extraordinaire

                    2) le magistère ordinaire universel
                    Et c’est le magistère ordinaire universel dont vous n’avez pas assimilé visiblement !..

  5. Patricia says:

    Merci pour cet article et cette belle conclusion… si élevante!
    Je vais m’imprégner de cette Lettre de St-Pierre ; comme elle est réelle et belle!

    Je ne peux pas parler d’une manière abstraite, c’est ma forme d’esprit et c’est comme cela que le Seigneur Dieu m’a faite… donc, je veux aborder la question de La Tradition que tente de minimiser et de salir aux yeux de tous, cet homme qui est manifestement, un mauvais pasteur pour les gens de son troupeau. Et aussi un destructeur de la Tradition qu’il devrait de par sa fonction, préserver et protéger contre toutes les attaques possibles.
    Il me semble que même des personnes non croyantes et non catholiques peuvent le comprendre et le constater maintenant! Tant cela devient énorme dans les faits et répétitifs.

    Bref, pendant plusieurs décennies, je me suis intéressée à une Tradition de Sagesse Antique, je veux dire par là : plusieurs fois millénaires et validée par l’expérience scientifique… et, comme je le répète non pour me justifier, ce que je n’ai pas à faire, mais pour montrer d’où je parle, afin qu’il n’y ait pas de mal entendu et autres interprétations ce qui veut dire de confusions… Donc, fort heureusement pour moi, car la religion officielle étant décadente et ne me nourrissant plus, il était vitale que je trouve des pistes pour continuer à vivre debout et ainsi à donner un sens réel à ma vie personnelle… sinon, je ne pouvais pas tenir ; j’étais engloutie par les successions d’épreuves de la vie et de non sens, quant aux diverses institutions collectives qui m’apparaissaient comme étant des supercheries et des manipulations des âmes et des êtres en errance.
    De fait, j’ai pu constater là aussi dans cette Sagesse Pratique, qu’il y a « La Tradition » et les possibles interprétations et divagations humaines…
    La Tradition est l’expression intacte et inviolée d’une Réalité Supérieure qui est le pivot vital qui relie à travers le long couloir du temps les Sages et leur connaissance de La Vie, à leurs disciples… sinon, tout s’effiloche et se dénature, à travers les égos et les limites humaines. Et l’on ne sait plus à qui se fier, de nouveau c’est l’errance et l’ignorance donc la peur de vivre en pleine conscience et responsabilité.
    Je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire?!
    Il faut obligatoirement Une Tradition, hors des modes de Pensée fluctuante humaine ; c’est une garantie et La Seule, pour que le Message se transmette de génération en génération de manière intacte, sans être pervertie ou transformée, du fait de la baisse de la conscience humaine des êtres humains ces derniers siècles… je dirais même ces derniers millénaires!
    Enfin, il ne faut pas être sorti de polytechnique pour comprendre et intégrer cette réalité dans sa vie personnelle… et donc, aussi de constater qu’il en est de même pour toutes les vraies sociétés.
    Nos Traditions humaines, sont les trâces visibles d’une réalité qui nous dépasse et nous transcende, hors espace-temps et par delà-les siècles… Alors, qu’en est-il de La Religion?! La Religion qui relie les hommes et les êtres au Bon Dieu. Il est évident que La Parole du Seigneur ne peut pas être déformée par les êtres humains et qu’Elle doit être préservée à travers le temps.
    Il serait plus honnête que ces gens nous disent carrément : nous voulons créer une nouvelle religion adaptée aux besoins de notre époque… Les choses seraient plus claires et nous pourrions choisir en toute connaissance de cause. De fait, j’appelle çà de la manipulation et de supercherie. Je suis donc en droit de dire NON, en toute connaissance de causes, après avoir examiné la situation. Non, je ne veux pas de tout ce fourbis ; cela ne m’est d’aucune utilité pour ma vie personnelle et œuvrer pour le salut de mon âme.
    Vraiment cet homme est stupide et peu cultivé ou manipulateur voire les deux à la fois! En tous cas, son niveau de conscience n’est pas très élevé ; c’est un fait.
    Pour résumer : le niveau est bien bas!
    Et pour faire une image : l’homme devient de fait, la mesure de l’homme dans tous ce fourbis modernistes… Dieu est absent, c’est indéniable car Il n’est plus la Mesure de Toutes choses.
    Vous comprenez bien, alors, que c’est satan qui est derrière tout çà!
    D’aucun dirait autrement : que d’ignorance étalée!
    Et l’on comprend pourquoi cette pauvre nouvelle religion, n’attire pas vraiment les gens car elle est dans l’extériorité de la vie et n’est d’aucune utilité pratique à l’Etre Humain pour faire sens dans sa vie personnelle… ni non plus, d’aucune utilité pour « faire son salut » comme on disait avant!
    La religion ne doit pas convenir aux modes humaines, ce sont aux hommes à se tourner vers plus Haut que leur petit égo… vers cette dimension Transcendante de la vie perceptible au tréfonds de notre Etre.. de nombreux Saints qui nous ont précédé parlent clairement de cette expérience et de cette réalité intérieure.
    La religion issue de Vatican2 est une idéologie humaine, c’est une institution humaine imparfaite et limitée ce n’est plus l’expression de l’Enseignement du Dieu Vivant qui traverse nos vies et donne tous son sens à nos questions existentielles. Oui, la Nouvelle Religion est en quelque sorte une association humaine adaptée aux besoins du monde moderne ; un parti de plus… ni plus ni moins.
    Il n’y a aucune transcendance dans tout ce charabia ; c’est une coquille vide… une pauvre mascarade qui maintient les esprits à la surface de la vie. De temps en temps, il y a comme un éclair vite absorbé par le néant et le bruit des hommes.
    Loué soit Le Seigneur de m’avoir montré tout cela!
    Il y a Le Réel et La Sagesse éternelle du Bon Dieu et il y a l’illusion du mental qui s’identifie à l’objet… c’est navrant et incroyable de continuer de confonde, preuves à l’appui : « ce qui est » et une ombre. En Inde, on parle de la corde et du serpent! Il y a comme une vaste imposture tandis que la réalité et le Bon Dieu, dans toute leur simplicité, nous tendent les bras, à chaque instant.
    Ce qui m’est douloureux c’est de constater qu’il y a encore tant de gens qui souffrent car emmurés et maintenus dans l’ignorance et le leurre, tandis que d’autres, les méchants et les puissants tirent les ficelles des marionnettes que nous sommes pour eux, en se réjouissant de notre malheur… car ils prennent plaisir à cela.
    Voilà pourquoi La Tradition est précieuse et utile et qu’il ne faut pas s’en éloigner : Elle est le chemin le plus sûre vers Le Ciel et Le Bon Dieu dans notre Civilisation Chrétienne et Catholique. Elle a été validé par les Saints et La Vie de Nos Anciens, ceux qui ont construit notre Pays et notre Civilisation.
    Ce n’est pas plus compliqué que cela!

    • Patricia says:

      Je veux juste ajouter une impression en voyant la photographie… il m’a fallut un moment pour qu’une pensée cohérente me vienne à l’esprit et pourtant cela crêve les yeux!
      Mais nous sommes tellement conditionnés et abrutis depuis l’enfance que par moment, la fatigue nous gagne… alors, il est bon de faire un pas de côté et se reposer le corps et l’esprit pour avoir à nouveau, un regard neuf sur toutes choses et toutes situations.
      Bref, cet homme est un vrai démocrate en vérité. Il reçoit dans son salon ; il ne manque plus que l’apéro et les petits biscuits salés!
      C’est surprenant le décalage avec les sages que j’ai rencontré. Vous voyez dans ma description du réel à ce propos, je ne me suis pas trompée… seulement, il faut du temps pour reconstituer le puzzle, pièces par pièces et après commencer à y voir avec un peu de recul, le tableau qui se présente à vous, surtout quand on n’a pas eu toutes les infos et les éléments depuis longtemps ou depuis toujours…
      Mais c’est un fait : l’intuition rejoint les conclusions de l’observation.

      Ici, c’est le contact avec les masses, comme disaient les maos de mai 68 avec condescendance… quand ils allaient à l’Usine Renault. Bref, ici on se veut simple et sans chichi puisque nous sommes frères en Christ!
      C’est le nivellement par le bas. Autrement dit : nous sommes tous égos dans la médiocrité puisque la mesure de toutes choses dans cette nouvelle religion, est devenue :
      – Le plus petit dénominateur commun et le ressenti humain.
      La Parole du Bon Dieu dans son intégralité et son intégrité est devenue secondaire… alors, ne parlons pas de La Tradition qui sent la naphtaline! Et tous ceux qui s’y raccrochent sont, bien évidemment, de pauvres névrosés nostalgiques du passé car ils ne peuvent pas et ne savent pas s’adapter aux besoins des temps modernes… Ils finiront bien par disparaître peu à peu, avec le temps. Il suffit de les pousser de temps en temps, mine de rien au dehors, vers la sortie.
      Ceux qui ont une culture religieuse trouveront des références dans les Evangiles… Il me semble qu’il y a une phrase qui dit : « ce qui est sagesse au yeux des hommes est folie aux Yeux de Dieu… etc. »
      Et puis, par les temps actuels… le facteur « communication » est l’ultime référence. Tout le monde y adhère ; ces temps-ci, il est même question d’une rose bleue (!) On vend des partis et des religions comme on vend des lessives, le tout c’est d’être médiatiques et « politiquement correct. » N’est-il pas?!
      Il faut être consensuel… Il y a bien « La Manif pour Tous » et « Le Mariage pour Tous. » Et bientôt : « La Religion pour Tous. »
      Mais dites, je pensais que l’Eglise n’était pas une démocratie?! J’ai rêvé où quoi! On a donc réellement changé les statuts en plus du contenant. Ils ont fait fort à Vatican2, tout de même! Et en plus, ils nous affirment à longueur de temps : non rien n’a vraiment changé… c’est juste une question de pédagogie et d’image pour correspondre à son temps et ne pas faire fuir la clientèle.
      Vous savez quoi? C’est grotesque et pitoyable… enfin, c’est de la démagogie et une représentation de l’absurde. On peut en faire un sketch humoristique.
      Nous voyons ici en action, l’humanité de cet homme dans tous ces états d’âmes… après tout, c’est bien tout ce que l’on attend du chef de l’Eglise du Christ sur La Terre ; de Son vicaire.
      Et pour l’Enseignement de la foi… nous irons, discrètement, voir les « ringards » de traditionalistes qui finiront par être des momies dans un musée, lorsque triomphera La Religion Universelle des temps nouveaux.
      Alors, là, comme le dit la chanson : nous irons tous au paradis… Pourquoi? Simplement parce que le paradis sera sur la Terre, c’est certain!
      Enfin, je plaisante bien sûr… mais il faut bien un peu en rire de temps en temps car c’est nécessaire pour contribuer à son équilibre de vie ; sa bonne santé mentale et physique.
      Ah, pauvres de nous les sans dent, les péquenots, les ploucs, les France d’En Bas… hélas, c’est aussi un fait qu’il nous faut regarder en face pour nous en libérer : nous avons sans aucun doute les élites que nous méritons car nous continuons à les idolâtrer.
      Tout cela n’est qu’illusion… ce n’est pas la vraie vie!
      Libérez-vous de toutes ces relations et conditionnements toxiques… et écoutez votre bon sens et votre cœur. L’Esprit du Seigneur murmure dans notre Etre.
      Bonne fin de journée.

      Deo Gratias.

  6. « Je me suis trouvé parfois devant des personnes qui sont trop rigides, une attitude de rigidité. Et je me demande : pourquoi tant de rigidité ? »
    Flecte quod est rigidum,
    Fove quod est frigidum,
    REGE QVOD EST DEVIUM.
    (Séquence de la Pentecôte)

  7. Spécial coco :

    Mgr Louis-. Gaston de Ségur (1820-1881) Le Pape est infaillible. Opuscule populaire. Paris, Tolra et Haton, 1870 avec bref de S. S Pie IX écrit :

    C’est Dieu, c’est Jésus-Christ qui a fondé sur la terre et constitué l’Église; et c’est lui qui a divisé l’Église en deux parties, unies mais distinctes, l’Église enseignante et l’Église enseignée. L’Église enseignée est formée des laïques et des simples prêtres, lesquels ne sont, en aucun cas, juges de la foi. L’Église enseignante, par laquelle Dieu enseigne et gouverne les fidèles répandus sur toute la terre, est composée du Pape et des Évêques; et comme c’est Dieu lui-même qui parle par elle, qui, par elle, enseigne, commande, condamne, pardonne, tout ce que l’Église enseignante lie ou délie sur la terre, est en même temps infailliblement lié et délié dans les cieux. En d’autres termes, l’Eglise enseignante est infaillible; elle ne peut se tromper ni nous tromper; elle est immédiatement assistée de Dieu.
    Or, le Concile n’est autre chose que l’Église enseignante assemblée; et c’est pour cela que le Concile est infaillible, et que tous ses décrets, toutes ses décisions ont un caractère d’autorité souveraine et divine. Tout le monde doit s’y soumettre; tout le monde, sans exception. Et c’est tout simple : qui a le droit de ne pas se soumettre à Dieu?
    En définissant, comme il l’a fait, que le Chef de l’Église est infaillible dans son enseignement, le Concile a donc parlé au nom de Dieu même; c’est l’Esprit-Saint qui, pour le bien de nos âmes et pour le salut du monde; a parlé par la grande voix du Concile, et nous a dit, entre autres vérités salutaires: « Le Pape, Chef de l’Église infaillible, est infaillible lui-même; et jamais les Évêques, les prêtres et les fidèles ne peuvent se tromper lorsqu’ils écoutent sa parole. »

    • Paul-Emic says:

      et on s’étonne que les églises soient désertes et les messes desservies par un clergé rare et vieillissant.

  8. On y va says:

    Vous ne ferez pas de faux Dieux !
    Dieu ne change pas car Dieu est toujours le Même .
    Je suis l’Alfa , et l’Oméga , le Début et la Fin .
    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t25571-aujourdhui-on-preche-a-mes-enfants-lunite-des-eglises-en-disant-quelles-sont-toutes-la-meme-qu

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com