pape_francois_islam

Il opte pour les portes ouvertes à tous les migrants qui se pressent aux confins de l’Europe. Au nom d’une Europe capable d’intégrer toutes les cultures et toutes les religions. Il compare les barbares païens des temps anciens à ces nouveaux envahisseurs musulmans des temps modernes ! Comparaison idéologique et trompeuse. Les uns se sont convertis au christianisme grâce au rôle apostolique des papes antiques, les autres importent leur religion coranique et l’imposent, avec le soutien de l’actuel pontife romain. Qui n’est pas à une contradiction près: il parle d’intégration tout en encourageant le communautarisme…

Dans sa longue interview de début de semaine accordée au quotidien La Croix, le pape François s’est fait le défenseur, au  nom des migrants, de l’intégration, et au nom d’une « bonne » laïcité et de la liberté religieuse, du port du voile islamique dans nos rues qui honorent des saints chrétiens… Véritable plaidoyer en faveur d’une coutume musulmane en nos contrées européennes ; vraie victoire du communautarisme musulman qui fait le buzz sur internet. Et authentique perte d’une vision politique chrétienne de la cité et de l’esprit d »apostolat.

Abordant la question de la laïcité et de l’importance de l’islam en France,  Guillaume Goubert, directeur de La Croix et Sébastien Maillard, envoyé spécial à Rome, ont ainsi demandé au pape François : 

« La Croix : L’importance de l’islam aujourd’hui en France comme l’ancrage historique chrétien du pays soulèvent des questions récurrentes sur la place des religions dans l’espace public. Quelle est, selon vous, une bonne laïcité ? »

Réponse du pape François :

« Un État doit être laïque. Les États confessionnels finissent mal. Cela va contre l’Histoire. Je crois qu’une laïcité accompagnée d’une solide loi garantissant la liberté religieuse offre un cadre pour aller de l’avant. Nous sommes tous égaux, comme fils de Dieu ou avec notre dignité de personne. Mais chacun doit avoir la liberté d’extérioriser sa propre foi. Si une femme musulmane veut porter le voile, elle doit pouvoir le faire. De même, si un catholique veut porter une croix. On doit pouvoir professer sa foi non pas à côté mais au sein de la culture.
La petite critique que j’adresserais à la France à cet égard est d’exagérer la laïcité. Cela provient d’une manière de considérer les religions comme une sous-culture et non comme une culture à part entière. Je crains que cette approche, qui se comprend par l’héritage des Lumières, ne demeure encore. La France devrait faire un pas en avant à ce sujet pour accepter que l’ouverture à la transcendance soit un droit pour tous. »

Tout dans cette réponse est contraire à la saine doctrine catholique, au bon sens naturel, à la réalité historique et favorise le communautarisme, l’indifférentisme religieux, la non-assimilation des immigrés musulmans en Europe, tous facteurs explosifs qui préparent des lendemains de sang qui sont déjà présents.

« Un État doit être laïc  » ? Pourtant dans son encyclique Quas primas qui institue la fête du Christ-Roi, Pie XI condamne le laïcisme qu’il qualifie de « peste » :

« La peste de notre époque, c’est le laïcisme, ainsi qu’on l’appelle, avec ses erreurs et ses entreprises criminelles. (…) On commença, en effet, par nier la souveraineté du Christ sur toutes les nations ; on refusa à l’Église le droit, conséquence du droit même du Christ, d’enseigner le genre humain, de promulguer des lois, de gouverner les peuples en vue de leur béatitude éternelle. Puis, peu à peu, on assimila la religion du Christ aux fausses religions et, sans aucune honte, on la plaça au même niveau. (…)  Il se trouve même des États qui crurent pouvoir se passer de Dieu et firent consister leur religion dans l’irréligion et l’oubli conscient et volontaire de Dieu. »

Et c’est ce modèle que vante le pape argentin !

« Les États confessionnels finissent mal. » Parce que l’État confessionnel de Saint Louis, roi de France, a mal fini ? Après, si au nom d’une égalité idéologique des civilisations et des cultures, le pape met tous les États confessionnels sur le même plan, celui de Saint Louis, de Garcia Moreno, et celui théocratique et despotique de la salafiste Arabie Saoudite, alors oui cela finit mal… pour les chrétiens  !

« Cela va contre l’Histoire ? » Y aurait-il un sens de l’Histoire qui conduit au laïcisme obligatoire pour tous les États ? Voilà un argument bien marxiste, progressiste et évolutionniste.  

« Mais chacun doit avoir la liberté d’extérioriser sa propre foi. Si une femme musulmane veut porter le voile, elle doit pouvoir le faire. De même, si un catholique veut porter une croix. On doit pouvoir professer sa foi non pas à côté mais au sein de la culture.

Parce que porter la croix du Christ, emblème de l’unique Sauveur du genre humain, est comparable au voile islamique de la fausse religion mahométane ? Là encore, les papes d’avant le concile Vatican II qui mit à la mode la liberté religieuse et la liberté de conscience,  conscients de leur rôle de gardien de la seule et unique religion et soucieux de convertir l’humanité au Christ, Salut des nations, s’opposent à François. Grégoire XVI avait qualifié de délire « la liberté de conscience et des cultes considérée comme un droit propre à chaque homme, de même que l’entière liberté de manifester hautement et publiquement des opinions quelles qu’elles soient, sans que l’autorité civile ni ecclésiastique puisse imposer une limite »

Délire en action aujourd’hui, délire promu par François : au nom de ce « respect » et de ce « droit », de « la liberté d’extérioriser sa propre foi », le pape encourage les musulmans immigrés en France et en Europe, à réclamer toujours plus de menus hallal dans les cantines, de fêtes coraniques dans le calendrier, à imposer le port du voile dans la rue si ce n’est de la prison ambulante qu’est la burqa pour les femmes, pour demain revendiquer la polygamie et l’application stricte de la charia, ses décapitations, ses amputations, son esclavage sexuel, et autres joyeusetés, dans tous les pays d’ancienne civilisation chrétienne. Cela se passe déjà au Danemark ! Et les attentats religieux qui ensanglantent nos pays européens ne sont-ils pas une expression de ce délire ? 

Le pape François, souverain médiatique d’une Église conciliaire oublieuse des droits de Dieu, premier défenseur de  la laïcité mais aussi de l’islamisation de nos sociétés occidentales : deux réalités politiques et sociales anti-catholiques !

Si les tenants français d’une neutralité religieuse totale de l’espace public se sont soulevés contre cette déclaration bergoglienne qui préconise une liberté religieuse totale pour les fidèles de toutes les religions dans la sphère publique, les musulmans, eux, l’ont applaudie des deux mains : cette défense du port du voile islamique par le plus grand leader religieux du monde, l’homme en blanc du Vatican, est une victoire incontestable du monde mahométan sur un Occident décadent et athée oublieux de ses racines chrétiennes. La revanche des sarrasins !

Cette dérive est cependant dans la logique des choses : la nature ayant horreur du vide, le laïcisme étant le refus du vrai Dieu, une marche en avant vers le néant, l’islam conquérant s’affiche triomphalement, avec la bénédiction du pape François, dans un espace public déserté par une Église conciliaire conquise par les idéaux droits-del’hommiste de liberté-égalité-fraternité au point d’en oublier de protéger son troupeau ! 

C’est le Voyage en Absurdie.

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

66 commentaires

  1. vaxelaire says:

    Se pape commence a m ‘insupporter,il n ‘est pas tomber dernièrement sur sa tête ,qu ‘ils s ‘occupe de ses brebis pédophiles ,et qu ‘ils n ‘oublies pas pas que ceux qu ‘ils défend ,sont contre homos ,les transgenres les lesbiennes ,d ‘ailleurs dans leurs pays ils se cachent ,car ils savent qu ‘ils passeront a la casserole ,alors qu ‘ils arrêtes ses conneries papous ,qu ‘ils s ‘occupent de ses fesses,de son Vatican et de ses prêtres

    • chellal says:

      Vous par contre vous devriez vous occuper de votre orthographe.

      • Denis F says:

        Mieux vaut faire des fautes d’orthographe ou de grammaire et avoir le courage de s’exprimer que de critiquer vainement et hargneusement pour défendre les siens sans aucune argumentation!
        Cela dit, « par contre » n’est pas très orthodoxe, et en français on dit « en revanche »…

        • chellal says:

          Vous ignorez tout de votre propre religion sans celà vous sauriez que le « voile islamique » est aussi le voile chrétien, il suffit de se reporter aux épitres de Saint Paul. Les vrais Chrétiennes l’ont porté pendant des siècles,ce que vous faites semblant d’ignorer. Quant à votre argumentation sur mon lexique je crois qu’elle est aussi vaseuse que votre idée sur le voile.

          • Efgy says:

            St Paul a écrit que la longue chevelure de la femme remplaçait le voile.

            • chellal says:

              Je suis de ceux qui appelle un chat un chat, ou alors nous n’avons pas lu le même texte sans vouloir mettre en doute votre bonne foi ( c’est le cas de le dire).

            • chellal says:

              Nous n’avons pas lu le même texte dans ce cas j’adorerai que vous me donniez les références du votre sans mettre en doute votre bonne foi, c’est le cas de le dire.

              • Efgy says:

                C’est dans la première épître de st Paul aux Corinthiens, chap. XI, 14 et 15 :
                « La nature elle-même ne nous enseigne-t-elle pas que c’est une honte à un homme de porter de longs cheveux, tandis que c’est une gloire pour la femme qu’une longue chevelure, parce que la chevelure lui a été donnée en guise de voile ? »

                St Paul montre très bien que la femme doit se voiler en présence de Dieu, c’est-à-dire, comme l’explique l’Eglise, qu’elle se voile dans une église, car c’est la Maison de Dieu, c’est là que Dieu est réellement présent dans le tabernacle.

  2. Rémi de Völn says:

    Bergoglio le laïcard: c’est plus qu’un blasphème contre
    le Christ Roi, c’est un “péché de l’esprit” qui, d’après l’Evangile,
    n’aura pas de pardon dans l’au-delà!
    Et voici une citation, tirée de l’Evangile, qui fait réfléchir:
    “Quant à ces gens qui me haïssent et n’ont pas voulu m’avoir pour roi, amenez-les ici, et égorgez-les en ma présence”. (Lc19,27)
    “Egorgez-les” … !! ce n’est pas “faites-leur une réprimande” !
    Ce “pape” est l’homme des ténèbres, de la grande apostasie, …
    En tous cas, cela est une raison de plus pour nous, de répandre
    la Doctrine sociale et politique de l’Eglise.

  3. Volodymyr Bellovak says:

    On est très loin du « tout restaurer dans le Christ » du grand pape moderne mais anti-moderniste Saint Pie X…
    Le pape François prouve encore par ces propos qu’il est pétri de doctrine libérale, égalitariste, moderniste, et « progressiste »; finalement tout se vaut, et chacun sa « vérité » du moment qu’elle ne prétend pas s’imposer aux autres, à tout et à tous la liberté du moment qu’elle n’empiète pas celle des autres…
    Oui, ça fait du mal à le dire, mais nous avons bien un pape hérétique; impossible de le suivre dans ses errements. On ne peut que prier pour sa conversion…, ou pour que la Providence nous en donne enfin un vraiment catholique !

    • pamino says:

      Oui, oui, mais 1) je viens de vérifier la citation d’après St Luc de Rémi de Völn et il n’a pas exagéré du tout, plutôt le contraire : nicht nur σφάξατε αὐτούς ‘égorgez-les’ mais κατασφάξατε αὐτούς ‘faites-les tomber en les égorgeant’, alors il n’y a pas que le Coran pour trouver de telles citations; et 2) je n’ai jamais compris cette hystérie autour du voile, puisque ma mère, fille d’Irlandaise de Maynooth, ne sortait jamais de la maison sans se couvrir la tête ou bien avec un foulard, si ce n’était que pour faire les commissions, ou bien un chapeau si elle allait à la messe où dans le centre (c’était une grande ville).

      • « cette hystérie autour du voile » nous viens du laïcisme intégriste pervers, aidé en cela par tous les débauchés occidentaux qui ne supportent plus le moindre signe extérieur de piété. Peut-être cela leur rappel-ils leur propre apostasie ?
        Le voile est chrétiens !
        Première épître de saint Paul aux Corinthiens, 11 : 2-16 :
        « 2 Je vous félicite de vous souvenir de moi en toute occasion, et de conserver les traditions telles que je vous les ai transmises. 3 Je veux pourtant que vous sachiez ceci : le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; le chef du Christ, c’est Dieu. 4 Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. 5 Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. 6 Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre! Mais si c’est une honte pour une femme d’être tondue ou rasée, qu’elle porte un voile ! 7 L’homme, lui, ne doit pas se voiler la tête : il est l’image et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de l’homme. 8 Car ce n’est pas l’homme qui a été tiré de la femme, mais la femme de l’homme, 9 Et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. 10 Voilà pourquoi la femme doit porter sur la tête la marque de sa dépendance, à cause des anges. 11 Pourtant, la femme est inséparable de l’homme et l’homme de la femme, devant le Seigneur. 12 Car si la femme a été tirée de l’homme, l’homme naît de la femme et tout vient de Dieu. 13 Jugez par vous-mêmes : est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans être voilée ? 14 La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas qu’il est déshonorant pour l’homme de porter les cheveux longs ? 15 Tandis que c’est une gloire pour la femme, car la chevelure lui a été donnée en guise de voile. 16 Et si quelqu’un se plaît à contester, nous n’avons pas cette habitude et les églises de Dieu non plus. »

      • Pour le voile, il y a complaisance des laïcistes lorsqu’il s’agit de faire progresser visiblement la religion mahométane, mais ils ont tout fait pour en empêcher les Chrétiens, avec notamment la « libération » de la femme.

        Le plus triste, c’est que beaucoup de Catholiques font la confusion, et rejettent le voile, en apparence pour protester contre l’invasion, mais en vérité par féminisme, atteint par cette maladie du siècle. En soi, le port du voile (qui pouvait être diversifié, allant au couvre-chef, comme l’on peut voir dans les costumes traditionnels) pour la femme, cela est moral, et qui plus est chrétien.

        On ferait mieux de s’insurger contre le port du jeans, qui est le parfait symbole de la confusion des genres. Comment pourrait-on faire des reproches aux musulmans et les convertir, alors même que nous sommes en plein égarement ?

        • Efgy says:

          Lars,
          à propos du jean, connaissez-vous cet essai sur le blue-jean (« La pensée lombaire ») écrit par Umberto Ecco ?
          Vous le trouvez dans son livre « La guerre du faux ». Je vous le mets en intégral dans le lien ci-dessous (il fat descendre un peu pour trouver le chapitre) :

          https://books.google.fr/books?id=z3gwbkJs1gwC&pg=PT124&lpg=PT124&dq=la+pens%C3%A9e+lombaire&source=bl&ots=meCVF1gnU1&sig=_-iN4UE7Z8QZNCfA0iaVvKOhGTE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiEy8DUk-bMAhXLKMAKHSYNBw0Q6AEISTAG#v=onepage&q=la%20pens%C3%A9e%20lombaire&f=false

          • Sylvain says:

            Intéressant ce texte Efgy, dommage qu’il manque une partie de la conclusion.

            « Les structures syntaxiques du langage vestimentaire influencent la vision du monde (…). »

            L’Église l’a toujours su. Malheureusement, le diable aussi…

            • Efgy says:

              Ah les bougres, le texte est déjà morcelé. Bon, il ne vous reste plus qu’à lire la fin dans une librairie, une grande surface, une médiathèque,… ce que vous avez près de chez vous.

          • Merci Efgy pour le partage de l’essai, je ne connaissais pas. Il y a des éléments intéressants, et surtout révélateurs, mais il faut faire abstraction de l’auteur, Umberto Eco, qui est tout de même particulièrement tordu.

            Une remarque, si la mode asservit les femmes, c’est bien parce qu’elles le veulent, en sorte qu’il s’agit d’un asservissement volontaire (et surtout illégitime). Ce sont plutôt les Hommes qui subissent ces modes infâmes qu’imposent les femmes en alimentant la machine infernale.
            Quand je vais dans le monde, que je suis dans la rue, je fais particulièrement attention où poser mon regard : la plupart du temps je regarde mes pieds. Est-ce normal ? Non, mais dans la situation actuelle mes principes l’obligent.

            • Efgy says:

              « mais il faut faire abstraction de l’auteur, Umberto Eco, qui est tout de même particulièrement tordu. »

              oui je sais, mais là c’est plutôt le reportage de Luca Goldoni qui est à l’origine de ce texte tordu.

              « la plupart du temps je regarde mes pieds. »
              Lars, vous faites comme les religieux. Donc je ne sais pas si c’est « normal » ou non (?). Je crois, en fait, que Dieu se sert de tout pour nous sanctifier. Dans cette optique, il faut l’accepter. Avoir une vue surnaturelle sur tout est, à mon avis, la clef du bonheur.

            • Denis F says:

              Vous me pardonnerez le manque de profondeur, mais regarder ses pieds, ou par terre, permet d’éviter toutes les déjections diverses dont sont encombrées nos rues…
              Et, finalement, il y a un rapport, l’état de trop de nos rues n’étant pas très éloigné de celui d’une certaine église.

        • Bien dit Lars, comme toujours, merci.
          En effet le « jeans », créé par le juif Levis Strauss, a toujours été un symbole de la « révolution sexuelle ». Vêtement indigne pour un catholique.
          Hélas, on constate la progression de l’immodestie vestimentaire (jeans, pantalons moulants, jupes trop courtes etc…) même au sein de la Tradition, même le dimanche à l’Église. Signe des temps s’il en est. J’en profite pour glisser cette conférence de l’abbé Lafitte :
          https://www.youtube.com/watch?v=Ct5Eayd_ymA

          • Efgy says:

            Vous faites bien de le rappeler, car même des prêtres sont habillés en jeans moulants. J’en ai vus lors d’un pélerinage à Lourdes. Je peux vous dire ma stupéfaction ! Ils seront responsables de péchés (regards inconvenants) chez les jeunes filles.

            • Sanfard says:

              Si des prêtres ont l’outrecuidance de se promener en jeans moulants, les jeunes filles feraient bien de ne pas en faire autant quand on les voit aller communier en tenue hyper provocante, à votre avis les prêtres qui sont des hommes « comme les autres » n’en seront-ils pas troublés, sinon davantage encore, si vous êtes un homme vous le savez très bien. A ce sujet les femmes sont moins tentées que les hommes.

              • Efgy says:

                Je suis bien d’accord.
                Le problème n’est pas que l’homme ou la femme soit moins tenté que l’autre, le problème est que lorsque c’est un prêtre qui entraîne au péché ou qui le provoque, la faute est plus grave pour lui. On est responsable des péchés des autres si on les a tentés d’une manière ou d’une autre. Ce n’est pas une question d’homme ou de femme, mais de responsabilités dans la faute.

            • Malheureusement ce n’est pas étonnant. Quand l’on sait la corruption des prêtres, pédophilie, homosexualité, fornication en tout genre (avec la fiancée par exemple), physique mais surtout spirituelle (avec l’épouse, la détournant de son Mari), et les multiples destructions de familles avérées, et j’en passe, tout cela dans les milieux dits traditionnalistes. Au minimum, ils sont coupables de leur silence à ce sujet, ils ont trop peur que les fidèles ne leur fassent plus confiance, mais ils se damnent sans penser aux Âmes !
              Maintenant, ce qui fait frémir, c’est tout ce que l’on ignore, la face cachée de ces scandales (que l’on tente de taire et que beaucoup ignorent, à ce sujet, voir l’article http://www.stop-pedos-trad.is/wp/index.php/2016/05/12/les-verites-qui-derangent-la-fsspx/#comments).

              Au sujet de ce que dis Sanfard, je crois comprendre que ce qu’il voulait dire c’est qu’il est plus scandaleux pour une femme d’avoir des regards impurs que pour un Homme. Dans le cas que vous mentionnez, il faudrait que les jeunes filles soient particulièrement tordues, ce qui en l’état actuel n’a rien d’impossible, malheureusement. Cela ne diminue bien sûr nullement la faute du prêtre qui est abominable !
              Mais je peux dire qu’un Homme peut, par désir naturel, être porté à avoir des regards impurs, sans y mettre vraiment de malice, presque machinalement. Il lui faudra bien sûr se reprendre immédiatement. Pour une femme, qui n’a pas été faite par Dieu pour dominer, mais disons-le sans langue de bois, pour être dominer, la situation n’est pas comparable. On pourrait en dire quelque chose de semblable pour ce qui est de l’infidélité conjugale (attention, je ne dis pas qu’un Homme peut tromper son épouse avec bonne conscience, ce qui est ridicule, mais je dis que cela n’a pas les mêmes conséquences, que ce n’est pas aussi gravissime).

              • Efgy says:

                @ « cela n’a pas les mêmes conséquences, que ce n’est pas aussi gravissime). »

                Comment savoir ?
                Un péché mortel est un péché mortel.
                Plus la personne est haut dans la hiérarchie, plus le péché aura de répercussion sur le corps mystique du Christ. Le dogme de la communion des saints est, à ce sujet, très clair. C’est le vers qui pourri la pomme entière, et plus le vers est gros, plus il atteint la pomme. Le péché d’un chef est toujours plus grave que celui d’un soldat.
                De plus, si Dieu a misé gros sur ce chef, la faute est encore plus grave. Le péché du roi David fut très grave; même si Dieu ne lui a pas enlevé son titre, il a dû faire une rude pénitence pour expier. Louis XIV a bien failli perdre son âme avec son amour des femmes. Un homme a plus de responsabilités qu’une femme, donc il a plus d’occasions de mettre son âme en danger, et le démon saura y faire pour le tenter. Il faut éviter ses pièges et ne rien prendre à la légère, Lars. L’enjeu est trop important.

                • Efgy says:

                  A propos de Louis XIV, je voulais dire que c’est son amour des femmes qui l’a détourné de la vocation de la France. Louis XIV n’a pas écouté Notre-Seigneur qui lui demandait d’ajouter le Sacré-Coeur sur le drapeau de France. Cent ans plus tard, jour pour jour, on a la Révolution et les droits de l’homme. Le sort du roi était lié à celui de la France.

              • Je ne veux pas donner l’impression de prendre cela à la légère. En règle général, vous avez raison quant à la responsabilité du Chef. Ce que je voulais dire, et je ne suis pas sûr que cela soit transposable dans les termes que vous avez utilisés, c’est que l’infidélité de l’Homme n’est pas forcément une trahison (d’autant plus qu’elle peut être motivée par la mauvaise conduite de sa femme, ex: une mégère qui n’a rien d’aimable), c’est-à-dire que cela ne l’empêche pas d’aimer sa femme, mais de succomber par faiblesse.
                Pour la femme, l’infidélité est égale à une trahison.

                Cela s’explique parce que l’Homme n’est pas en vue de la femme, mais la femme est faite pour lui. Cela se justifie et s’illustre en ce que la polygamie (un Homme possède plusieurs épouses) a été permise par Dieu, ce que nous montre les Patriarches de l’Ancien Testament. La question n’est pas de savoir si c’est l’idéal (je ne le pense pas) ou non, mais le fait est que ce n’est pas intolérable à Dieu, ce n’est pas contre-nature. En revanche, la polyandrie (une femme « mariée » à plusieurs Hommes) n’a jamais été permise par Dieu, et pour cause, rien que de l’imaginer est abominable, de plus, la conséquence en est la destruction de la famille et de toute société ordonnée.
                Je pense que vous pouvez faire le lien avec l’infidélité.

                • Elbatlebeur says:

                  Le Créateur de l’univers a établi des règles . L’adultère , l’immoralité , l’infidélité sont des actes mauvais .
                  Argumenter sur ces actes est vain .
                  St Paul donne la réponse ( lire Galates 6: 7-8 ).
                  Les britanniques sont les plus immoraux en Europe .

                  • Denis F says:

                    Elbatlebeur, je comprends le silence suite à vos propos, mais parfois je ne peux m’empêcher de réagir quand même…
                    Malgré vos envies profondes ou lubriques, la polygamie finira bannie de nos pays civilisés!
                    Parce que, indirectement, c’est ce que vous essayez de faire admettre.
                    Quand à la morale des Britanniques, pourrions-nous parler de ceux qui ont inventé les « tournantes », ou de ceux qui agressent sexuellement le plus facilement (pour ne pas dire pire!)?
                    VADE RETRO BARBARA

                    • Elbatlebeur says:

                      Denis F ,
                      Vous êtes à côté de la plaque …pour le coup !
                      Pour traiter l’insolation , remplissez un verre d’eau , retournez – le sur votre tête sans perdre en le versant le précieux liquide .
                      Laissez en place , le temps qu’une grosse bulle d’air affleure à l’intérieur.
                      Remède de grand – mère .
                      Vous irez bien mieux …ensuite .

                • Efgy says:

                  Lars,
                  Vous finirez en enfer avec des idées pareilles.
                  L’adultère est intolérable aux yeux de Dieu.

                  Matth 5, 28 : « Vous avez appris qu’il a été dit: Tu ne commettras point d’adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.… »

                  Rappel de cette loi sur l’adultère au Lévitique 18, 20 :
                  « Tu n’auras point commerce avec la femme de ton prochain, pour te souiller avec elle. »

                  Lars, vous avez une mauvais fond. C’est st jacques qui vous le dis.
                  Jacques 1, 14 :
                  « Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. »
                  Jacques 1,15 :
                  « Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort. »

                • C’est assez désagréable de ne pas se faire comprendre parce qu’on a mal été lu. Je ne valide ni n’amoindrit à aucun moment l’adultère. Les Patriarches qui avaient plusieurs épouses n’étaient pas adultères, ils pouvaient en aimer plusieurs sans contradiction, quand bien même ce ne serait pas idéal. Tout ça pour dire qu’un Homme infidèle, bien que cela ne l’excuse pas, peut toujours aimer sa femme ; tandis que la réciproque n’est pas vraie. D’où une certaine différence de traitement que semblait souligner Sanfart à propos de la concupiscence chez l’Homme et la femme. La femme serait moins « tentée » car cela ruine la plénitude de ses sentiments. Je dis cela en moyenne, car le démon peut bien tenter une femme plus qu’un Homme à ce niveau, si Dieu le permet.

                  En plus, il faut ajouter que la nature veut que l’Homme soit actif dans son désir d’une femme, ainsi il ira faire la demande ; tandis que la femme est passive, en règle générale, si elle est honnête, ce n’est pas elle qui va faire la demande.
                  Le désir naturel de l’Homme est donc moins réservé, plus vif et difficile à contenir.

                  J’aime beaucoup aussi le parallèle avec Dieu. Dieu est jaloux de nos Âmes, et l’idolâtrie est souvent comparée à la fornication dans l’Ancien Testament. Les Âmes n’ont pas à être jalouses, car elles sont faites pour Dieu et non l’inverse ; bien sûr, elles ont des exigences légitimes, que le Bon Dieu s’oblige à satisfaire. De même, le Mari doit être un Mari jaloux. Cela n’empêche qu’il a un devoir, et que son épouse est en droit d’attendre qu’il l’accomplisse au mieux (son devoir à elle étant de l’aider dans cette tâche) : voilà pourquoi il n’est pas juste que le Mari aille voir ailleurs.

                  • Efgy says:

                    Les Patriarches n’avaient pas plusieurs épouses.
                    Arrêtez de parler toujours de l’Ancien testament, vous êtes un vieux crouton ou quoi ?
                    Nous ne sommes plus dans le peuple juif de l’A.T. Vous excusez l’inexcusable, vous ergotez et vous donnez à la femme une mauvaise image de l’homme.
                    Chez les cathos du Nouveau Testament, le modèle de l’époux parfait est st Joseph. Point barre.

                  • Ah bon, et Abraham, et Jacob ?
                    Il semble que ce soit vous qui ayez un problème avec l’Ancien Testament, qui est reconnu des Catholiques et a été souvent commenté par les Pères de l’Eglise. Il n’y a pas de rupture, mais une parfaite continuité entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Bien sûr, il faut le lire avec la lumière de la foi catholique. Enfin cela ne fait pas de moi un vieux crouton, comme vous dites méchamment.

                    Je n’excuse rien, mais comme apparemment vous ne cherchez pas à comprendre, et donc pas la vérité, tant pis pour vous. J’estime avoir été suffisamment clair dans mes commentaires.

                    • Efgy says:

                      L’adultère d’Abraham avec la servante n’a pas plu à Dieu. Jacob a été trompé. Il n’avait qu’une femme légitime. Les vues de Dieu ne sont pas les vôtres.

                      Il est inutile de discuter avec vous, vous vivez chez les juifs de l’A.T. Vous n’aimez, dans le fond, ni le Christ ni sa très sainte Mère, le nouvel Adam et la nouvelle Eve.

                    • Sylvain says:

                      Efgy, vous êtes un esprit pressé et orgueilleux. Vous tâchez de faire passer votre vil féminisme pour de la charité. Vous n’avez pas l’amour de la vérité qui libère, vous êtes prisonnier de vos propres schémas mentaux. Les procès d’intention et méchancetés dont vous faites preuve dès que vous n’avez plus d’arguments en sont la preuve. Tous les lecteurs catholiques, intelligents et pieux l’auront remarqué. Passez plus de temps en prière et moins sur MPI. Une semaine sans internet en esprit de pénitence vous ferait le plus grand bien, en prenant bien soin de demander chaque jour au Saint Esprit de vous montrer votre propre péché, afin de le combattre.

                    • Efgy says:

                      @ « Où avez-vous vu qu’Abraham fut adultère, a-t-il pris la femme de son prochain ? »

                      Il a pris une femme qui n’était pas la sienne.
                      Un ange donnera d’ailleurs la sentence que Dieu fit tomber sur Ismaël :
                      « L’ange de Yahweh lui dit encore (à Agar) : « Voici que tu es enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom d’Ismaël, parce que Yahweh a exaucé ton humiliation. Lui sera un âne sauvage, MAIN LEVEE CONTRE TOUS, TOUTES LES MAINS CONTRE LUI, et il habitera à l’encontre de tous ses frères. »
                      La descendance de l’esclave sera toujours esclave. C’est de la femme libre, c’est celle de la promesse.
                      Il faut donc respecter le mariage.

                    • Efgy says:

                      Pardon, il fa

                    • Efgy says:

                      Pardon, il faut lire : « Celle de la femme libre est celle de la promesse. »

                    • Efgy says:

                      @ Sylvain

                      Merci de vos conseils.

                    • Cher Efgy, vous ne répondez pas entièrement à mon message, et de plus, à côté.

                      Votre version de la Bible est vraiment de piètre qualité, je vous conseille celle de l’abbé Louis Claude Fillon.

                      D’abord, oui Abraham a pris femme qui n’était pas sienne (c’est le principe du Mariage), mais il fallait qu’elle soit libre d’attache pour qu’elle devienne sa femme. Et rien dans l’A. T. ne semble indiquer d’adultère (qu’Agar avait déjà un Mari). De plus, elle était en quelque sorte déjà sienne puisque son esclave (servante de sa femme Sarah).

                      Ensuite, l’humiliation d’Agar de vient pas d’un supposé adultère, mais c’est qu’ayant conçu (et pas Sara), Sara sa maîtresse l’a châtié. D’ailleurs, l’Ange de Dieu lui dit de revenir vers Abraham, et de subir l’humiliation de part de Sara. Il n’est pas question d’illégitimité.
                      Ce qui est annoncé d’Ismaël et de sa descendance n’est pas un châtiment, au contraire :
                      Gn 16,11. Et continuant, Il lui dit : Vous avez conçu ; vous
                      enfanterez un fils, et vous l’appellerez Ismaël ; parce que le
                      Seigneur a entendu le cri de votre affliction.
                      Gn 16,12. Ce sera un homme fier et sauvage ; il lèvera la
                      main contre tous, et tous lèveront la main contre lui ; et il dres­
                      sera ses pavillons vis-à-vis de tous ses frères.

                      Dieu dit aussi à Abraham :
                      Gn 17,20. Je vous ai aussi exaucé touchant Ismaël. Je le bénirai, et Je lui donnerai une postérité très grande et très nombreuse. Douze princes sortiront de lui, et Je le rendrai le chef
                      d’un grand peuple.
                      Gn 17,21. Mais l’alliance que Je fais avec vous s’établira
                      dans Isaac, que Sara vous enfantera dans un an, au temps
                      actuel.

                      Ce n’est donc pas un châtiment, même si cela n’a rien de comparable avec la bénédiction d’Isaac ! Effectivement, rien de très spirituel est annoncé à Ismaël. Mais, je le crois, cela tient plus à un choix de race et de lignée (Sara étant la sœur par leur Père d’Abraham, alors qu’Agar est égyptienne donc fille de Cham), que de femme illégitime, et l’on sait que Dieu pour préserver son peuple a beaucoup insisté sur ces aspects.

                      En plus, parmi les douze tribus d’Israël, il y en a quelques-unes qui viennent de la première ou de la seconde servante que Jacob pris aussi pour femme (de manière similaire à Abraham). Après, elles n’étaient peut-être point esclaves, mais en tout cas la descendance qui en a résulté ne l’était pas assurément.

                    • Après, je ne nie pas que le symbolisme de la femme libre et la femme esclave est un sens profond et spirituel. Lequel, d’ailleurs, est comme superposé, et peut se comprendre sans aller contre ce que j’ai dit. Il me semble que de nombreux passages de la Bible fonctionnent ainsi : c’est-à-dire avec plusieurs niveaux de lecture, mais sans contradiction.

                    • Efgy says:

                      Lars, je vous conseille la Bible de Crampon pour ne pas faire de contresens.

                      Avant d’achever ce dialogue de sourds, je vous fait remarquer qu’Abraham était marié avec Sara, donc qu’il était adultère avec l’esclave.
                      Maintenant, je vous laisse à vos idées. Bonne route.

                  • Cher Sylvain, je vous remercie de prendre ma défense, et je le crois, la défense de la vérité.

                    Cher Efgy, j’espère vous détromper.
                    Où avez-vous vu qu’Abraham fut adultère, a-t-il pris la femme de son prochain ? Non. Mais la servante de sa femme Sara, qui pris l’iniative de lui donner. Sara était stérile, non sans raison mais permis de Dieu. Ce qui déplaît à Dieu, c’est qu’Abraham a manqué de confiance concernant la promesse de la postérité (précisant que Sara enfanterait), et non un quelconque adultère.

                    Pour Jacob (ou Israël), il a bien été trompé par son oncle Laban, cela fait-il de Lia une femme illégitime (je suppose que pour vous c’est Rachel sa sœur la femme légitime) ? Non, puisque Jacob la garde, et ne nie pas le Mariage, au contraire, il consent à la proposition de son oncle de prendre sa seconde fille en échange de son service pendant 7 ans.
                    Dieu ne semble pas de votre avis, puisqu’il est écrit : Gn 29,31. Mais le Seigneur, voyant que Jacob avait du
                    mépris pour Lia, la rendit féconde, pendant que sa sœur demeu­rait stérile

                    De fait, les douze tribus d’Israël ne seraient pas entièrement légitimes, selon vous. Et, peut-être n’y avez-vous pas pensé, mais dans la généalogie de Notre-Seigneur Jésus-Christ, il est dit qu’Il descend de Juda, lequel a été enfanté par Lia et non par Rachel ou une autre (les deux servantes). Reconnaissez qu’il y a contradiction, parce que vous vous enferrez dans votre féminisme. Chez le peuple Juif, mais également en tout peuple sain, la descendance se fait par l’Homme (patrilinéaire), il importe peu de la femme (c’est tout de même relatif, car Dieu ne voulait pas que le peuple Juif se mélange avec les autres idolâtres, et de manière générale, le métissage n’est pas bon). Bien sûr, il faut qu’il y ait Mariage, sinon le scandale peut entacher la progéniture…

                    Si vous êtes capable de juger mon fond, et d’en tirer pareil jugement, je m’inquiète pour vous. Aimer le Christ, c’est par définition aimer la vérité, que l’on ne peut cacher. Aimer Marie, le plus beau modèle de la femme, c’est vraiment aimer la femme, c’est-à-dire telle qu’elle doit être, et non le fantasme luciférien qui provoque depuis l’aube des temps les pires des maux.

                  • Je me suis trompé sur un point : il n’est pas indiqué qu’Abraham ait manqué de confiance en la promesse de Dieu. Mais Dieu établit Son Alliance avec Abraham en lui disant qu’elle se transmettrait à Isaac, après qu’Ismaël fut né. Il ne lui reproche apparemment pas d’avoir eu Ismaël, au contraire, Dieu bénit aussi Ismaël et sa descendance, bien que cela ne soit pas le peuple d’élection, c’est-à-dire celui qui aura le privilège de voir naître Notre-Seigneur Jésus-Christ, le Messie, parmi son sein.

          • Cher Sylvain, je me demandais ce que vous pensiez du site que vous relayez à travers le lien de votre prénom, et son auteur.

            Je l’ai quelque peu parcouru, et l’idée directrice me semble extrêmement intéressante, même si je ne pense pas partager tout l’appareil de la thèse. Je la concilierai plutôt avec une éclipse de l’Eglise visible. En outre, l’auteur, Vincent Morlier, me paraît assez étrange. J’ai par exemple aperçu quelques unes de ses interventions sur le site La Question, et qui ne sont pas vraiment à son avantage : en plus de certaines extravagances, il serait sioniste convaincu…

      • Denis F says:

        Il y a voile et voile…
        Comme je l’ai raillé sur un site que je ne citerai pas :
        « Un voile non, deux voiles non (Grand voile et foc – Pas le phoque qu’ils aimeraient…!-), 3 voiles, puis Brigantine, encore plus, avec Perroquet de fougue, Civadière, Foc d’artimon, Diablotin, Grand voile, Grand hunier, Grand perroquet, Voile d’étai de grand voile, Voile d’étai de grand hunier, Misaine, Petit hunier, Fausse voile d’étai de perroquet de fougue, Trinquette, foc, Clinfoc ???
        Et après combien encore de voiles ?
        Des millions, pour des nefs de l’espace sidéral et intersidéral, donc? »

        On comprendra que j’ai remplacé un prétendu paradis par un espace bien réel…

        Quoi qu’il en soit, c’est se soumettre que de comparer l’usage des différents voiles!!!!!.

        Chez les chrétiens, c’est un signe d’humilité devant Dieu.
        Le but est de se couvrir devant Dieu!
        Ce n’es pas pour se cacher à la face du monde, ou signifier un lien marital!
        En plus, chez les chrétiens, il n’est pas question de ne laisser apparaître aucun cheveu.
        Faut-il couvrir les cheveux pour éviter la concupiscence et l’ignominie la plus extrême?
        L’un va bien me trouver sans doute un cas, mais combien de Chères Soeurs ont-elles été violées dans les années 1960 et 1970 (Ou après), et avant, évidemment???
        COMBIEN, svp?
        Et pourtant, elles ne cachaient aucune tignasse!!!
        Aujourd’hui encore je croire des Bonnes Soeurs dans mon quartier, mais on leur voit les cheveux,malgré leur voile!*
        ET, A PART DES PERVERS EXTREMES, seraient-ce les quelques cheveux qui conduiraient au pire???
        TOUT cela est du calcul, de l’infiltration, du venin lentement distillé.
        Par connivence, volonté malsaine.
        De plus, les religieuses chrétiennes se consacrent à DIEU!!!!!!!…….
        Contrairement à d’autres, qui se consacrent à un obsédé sexuel tellement frustré qu’il en devient accro…
        (Il suffit de voir leur prétendu paradis, car le mien ne prévoit pas la luxure, le vice, le stupre, etc, etc.).
        Je ne vous connais pas « pamino »!
        J’espère juste que vous respectez les coutumes et les « informations » prodiguées par votre Mère.
        Pour le reste, vous seul déciderez.
        Et ce n’est pas moi qui jugerai.
        D’autant moins que vous soulevez un débat incessant, tant que le bon sens n’aura pas été rétabli.

        A ce titre, et quelle que soit la fiabilité des liens, trouvés sur le moment, faute de temps, LES TEMPS SONT VENUS…
        Soit nous inversons les choses, ou pouvons le faire, soit IL rectifiera, une fois encore (Nouveau déluge? Qui sera Noé?).

        Je n’ai pas tout lu, mais je vous livre honnêtement l’objet de mes interrogations…
        Au moins, je m’interroge encore, toujours, dans certains cas!

        http://www.dialogueislam-chretien.com/t3476-pourquoi-l-eglise-ne-soutient-pas-les-soeurs-musulmanes-sur-le-voile

        https://clio.revues.org/488

        Saint Michel Archange, de votre lumière…
        Oremus

  4. Le Pape aurait donc dit :
    « Je crains que cette approche, qui se comprend par l’héritage des Lumières, ne demeure encore… »

    Ne saurait-il donc pas qui sont les illuminés des Lumières ?

    Il aurait donc aussi dit :
    « La France devrait faire un pas en avant à ce sujet pour accepter que l’ouverture à

    la transcendance … pour tous. » !!!

    Ne sait-il pas que c’est déjà fait depuis la révolution
    avec la religion -prioritaire- de l’être suprême,
    terme toujours en vigueur à la fin de la DDHC ?

    Il veut donc que ces derniers puissent ouvertement imposer
    leur notion de transcendance ?

    Une question :
    Le devoir du Pape n’est-il pas d’enseigner uniquement l’Evangile et la religion Catholique comme la seule vraie religion ?

    Un Pape, Catholique !!! peut-il parler des autres religions en les congratulant de « nobles traditions religieuses  » ?
    N’est-ce pas une infamie vis-à-vis de Jésus-Christ ?

    de l’hérésie!!!

    Et cela dure depuis octobre 1958 !!!

    • moanlisa says:

      regardez LUI LA FACE ,LE REGARD , LES DÉMONS ,.. LUCIFER EST EN LUI IL EST LE SERVITEUR DE LUCIFER QUE LES CATHOLIQUES FRANÇAIS BANNISSENT CE PAPE QUI UN IMPOSTEUR

    • Bien d’accord avec vous, eve@,je pense pouvoir ajouter que le 3ème secret de Fatima qui n’a jamais été dévoilé concerne directement la crise de l’église,la nouvelle messe issue du concile « Vatican d’eux » et n’ayons pas peur de le dire, la substitution au siège de Pierre d’un prétendu pape qui n’est, à en croire les illuminés de Bavière du XIXème siècle sous les signatures de « Beppo », »Nubius », »Spartacus » et « Piccolo Tigre », qu’un pape prêchant la révolution en tiare et en chape.(cf:La conjuration anti-chrétienne de Mgr Henri de Lassus).
      Ne nous étonnons pas alors d’entendre du Vatican, par celui censé être le « pape », des propos ou même des tombereaux d’hérésies accompagnées d’inepties et d’insultes même sur la chrétienté d’Occident.
      Entendre par exemple que parler de l’Europe aux racines chrétiennes, c’est faire l’apologie du colonialisme, de l’intolérance et du fascisme est du délire pur et simple dénué de tout bon sens pour le moins.

      • Denis F says:

        Eve, Monalisa et Champalier, je vous rejoins.
        Ne nous étonnons pas, donc, qu’il y ait une prophétie sur ce dernier pape.
        Qui n’est pas la seule, je crois…
        Mais il semble évident qu’il ne pourra plus y avoir un tel pape après lui.
        Il doit en être conscient, et vouloir conserver ce privilège plus que son titre!
        Donc en rajouter le plus de couches possibles…
        Quoi qu’il en soit, dernier pape avant le retour de Papes…
        Car, comme me disait quelqu’un sur le site (A moins que ce ne soit sur Riposte catholique?), l’expression « Sa Sainteté » n’est plus totalement vraie, compte tenu du fait que ce n’est peut-être plus uniquement Dieu qui inspire le choix.
        S’il se reconnaît, que ce contributeur me pardonne mon silence, et peut-être la déformation de ses propos d’il y a deux ou 3 mois!
        cela dit, et sans que ce soit une référence, pour une fois ce lien n’est pas si « manipulé » :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Conclave

  5. Yves ESSYLU says:

    ce type est un authentique décérébré par le marxisme et il est autant fait pour être Pape qu’un âne

  6. Quand on recrute les pape chez d’anciens videurs de boite de nuit voilà ce que l’on récolte ,il va achever ce qu’il reste du catholicisme avec ses idées gauchistes et promusulmanes

  7. Un pape mondialiste antéchrist, qui se moque de ce que les gens pensent tout comme nos politiques islamisés. En voilà un de plus qui se moque des cultures, de l’identité des peuples. Notre Europe deviendra avant la fin de cette décennie un grand dortoir où se mêlera désordre anarchie. Nos démocraties vacillent, nos lois ne serviront plus à rien, le social s’effondrera comme un château de cartes.

    • Efgy says:

      Le pape fait une grave erreur, nous ne sommes pas tous enfants de Dieu. Seuls les baptisés sont enfants de Dieu. Personne ne peut dire le contraire, ou cela revient à dire que le baptême ne sert à rien.
      Or, Jésus a voulu le baptême pour Lui même. Et lorsque Jean-Baptiste baptisait Jésus dans le Jourdain, une colombe est descendue sur la tête de Notre-Seigneur, colombe qui représente l’Esprit-Saint. Et ce n’est pas tout, Dieu le Père s’est aussi manifesté, Il a fait entendre Sa voix pour dire : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé », ce qui signifie que l’on devient enfant de Dieu par le baptême, pas avant. D’autre part, on n’est pas enfant de n’importe quel Père. On est enfant du Dieu Trinité : Père, Fils et Saint-Esprit.
      Faut que le pape retourne au catéchisme ou qu’il relise les Evangiles, car il s’égare. Les mauvaises fréquentations du Vatican, ou d’ailleurs, vont le mener en enfer…

      • Denis F says:

        J’acquiesce totalement, EFgy!
        Mais là encore, ce n’est pas innocent…
        N’est-il pas question de repousser la date du baptême à un âge de conscience ou de foi?
        On pourrait aussi se demander si ce n’est pas le repousser sans espoir de pouvoir encore le pratiquer, une fois les peuples réprimes, enchaînés, asservis…
        A force de tant d’attaques, je me demande s’il ne fait pas exprès.
        Après tout, les voies de Dieu sont impénétrables.

  8. Guy de la Croix says:

    Ah Enfin … cela fait du bien de constater que des français ouvrent les yeux sur ce Bergoglio satanique , hérétique et apostat suppôt de Satan , des juifs franc-maçons.américains

    Merci à Gautier de nous monter par cette vidéo à quel point les juifs et Bergoglio sont de mèche pour essayer de tuer Donald Trump et glorifier cette salope de Kilary Clinton véritable possédée du Démon et qui sera je l’sepère en prison avant les élections , car cette femelle est criminelle et si elle devait présider les USA c’est la 3 ème guerre mondiale assurée et sa haine contre Poutine est rêvélatrice de sa volonté de guerre contre la Russie car les USA sont foutus……

    • Denis F says:

      Ne vous énervez pas!
      La Justice suit toujours son cours, en tous les cas la Justice Divine!
      Tout est fait contre Le Donald!
      C’est une insulte chez les suffisants, et pour moi c’est un compliment, comme pour Le Ronald, sauveur des USA en son temps, et en grande partie de l’Occident.
      On nous livre même des « RDV » de collusion entre Monsieur Trump et les juifs, etc… soit exactement l’inverse…
      Tout est bon… pour maintenir le système, garder ses prébendes ou ses sinécures…
      Donald Trump est une de nos dernières chances!!!
      Et le Peuple ne s’y trompe plus.
      En plus, il a observé « scrupuleusement toutes les règles, y compris les plus absurdes, mais, chamboulant toutes les habitudes et convenances. »…
      Faute d’un tel candidat chez nous, prions pour ce Donald!

  9. Robert says:

    Ce pape est un jesuite! Les jesuites ont ete crees par des marranes lesquels etaient des juifs faussement convertis. Marranes veut dire conchons. Les jesuites ont ete chasses de toute l’Europe. Ils sont impliques avec les juifs luciferiens de la construction du nouvel ordre mondial.
    Ou donc se place ce pape? Pas simple a repondre! Mais ce que je sais c’est qu’il sera le dernier pape. Il devrait quitter en hate le vatican car il va etre confronte a l’antechrist qui n’est autre que le fils de Satan… Alexander ROTHSCHILD. Ce pape a encore 1 an a vivre au maximum. Nous sommes a la fin des temps. La troisieme guerre mondiale arrive et La Russie sera le bras arme de Dieu.

    • Denis F says:

      Vous me rejoignez, de façon plus précise!
      Mais il me reste un doute!
      Pas à cause de cela, mais il est repassé cette semaine « The Mission » », primé à cannes…
      Autre temps, autres moeurs, et entre le profond, le beau, la conscience, les réalités temporelles, la bassesse, l’opulence et la gloire, et la « m…. » d’aujourd’hui, il n’y a plus photo, tout étant aussi GENIAL!
      En tous les cas, ce film était-il en 1996 (Sauf erreur de ma part), de la propagande pour les Jésuites, et un futur « pape »?
      Le fait est que, après 1750, les jésuites sont revenus en 1758…

      • Efgy says:

        @ Denis F
        Le film « Mission » date de 1986. Ce n’est pas de la propagande pour les jésuites au sens négatif où vous l’entendez. Au contraire, les jésuites sont allés évangéliser les peuples colonisés, mais ils ont été un hameçon sur le plan politique pour massacrer ces peuples et occuper leur terre.
        L’intention du réalisateur, Roland Joffé, n’a pas été de « casser » du jésuite, mais à l’inverse de montrer leurs efforts pour implanter le christianisme dans ces terres lointaines et les libérer de l’esclavage imposé par les espagnols. En aucun cas, l’idée d’un futur « pape » jésuite n’a été l’objet de ce film. C’est, de plus et d’abord, une histoire entre 2 conceptions différentes de défense des peuples indigènes face aux envahisseurs colonialistes espagnols et portugais qui s’affrontaient : soit par la prière soit par les armes. C’est un très beau film, mais il est vrai que certaines critiques ont donné à ce film un tout autre but que ce qu’il montrait, et en ont profité pour dénoncer les massacres des religieux (en l’occurrence, les jésuites): un comble !

        http://forum.plan-sequence.com/mission-roland-joffe-1986-t11675.html

  10. Sylvain says:

    @ Lars,

    Tout d’abord, je suis extrêmement choqué par le lien que vous donnez concernant la pédocriminalité (le terme pédophilie est impropre, un violeur d’enfant n’aime pas les enfants) présumée au sein de la FSSPX. J’étudierais tout ça demain mais je vous mets déjà en garde : gare aux calomnies, nos ennemis sont très nombreux et très pervers…

    Concernant Vincent Morlier, il est le seul à ma connaissance à défendre théologiquement, et magistralement, la thèse de la Passion de l’Église. Thèse dont je suis convaincu, depuis bientôt 3 ans maintenant, qu’elle est la seule à rendre Victorieux dans la Foi. Il est vrai que la forme de son discours est parfois perturbante, tant il ne s’embarrasse que très peu de courtoisie lors de ses « disputatio ». Cela dit, quand il s’agit de Foi, peut-on lui en vouloir ? Personnellement je ne crois pas.
    Ensuite, concernant son sionisme, je suis justement depuis quelques jours en train d’étudier son article/livre « Le Retour des Juifs en Israël, signe formel de la Fin des Temps ». Jusqu’à il y a peu je n’avais pas compris qu’il était sioniste. Alors voici ma conclusion provisoire (car je n’ai toujours pas terminé son article) : Il est évident que la Prophétie du Retour s’est accomplie depuis 1917 (ou 1948, débat secondaire qui m’intéresse peu). Il s’avère également que c’est une Volonté formelle de Dieu, ainsi qu’une nécessité théologique en vue de la Conversion finale des Juifs (la Conversion des Juifs à la fin des temps est une certitude de Foi). En revanche, là où je pense qu’il se trompe FORT GRAVEMENT, c’est dans sa prise de position sioniste. Car la volonté de Dieu c’est la Conversion des Juifs et pour cela Il PERMET le Retour en vue de la Conversion, de la même manière qu’Il permet le mal en vue d’un plus grand bien. Donc je pense que Saint Pie X avait raison de s’opposer au retour des Juifs en Palestine et que l’antisionisme chrétien est plus que fondé. Car tant que le Juif n’est pas converti, c’est la volonté de son père, Satan, qu’il fait. C’est tout ce que je peux dire pour l’instant. J’ai déjà communiqué avec lui par courriel sur d’autres questions et j’ai bien l’intention, une fois que j’aurais bien bossé le sujet et si je n’ai pas changé d’avis, d’en débattre avec lui. Je le considère d’ailleurs comme mon ami.

    En tout cas, même si cette prise de position est très curieuse, cela ne remet pas du tout en question sa thèse de la Passion de l’Église, dont je ne doute plus qu’elle lui a été soufflée par le Saint Esprit Lui-Même.

    J’espère qu’on aura l’occasion d’en reparler cher Lars. J’en profite pour partager le dernier article de Louis dalencourt, un autre de mes amis, qui viens de sortir :
    https://legrandreveil.wordpress.com/2016/05/19/si-les-hommes-savaient/
    Je vous laisse, je n’ai toujours pas récité mon chapelet du soir !

    • Cher Sylvain, il est normal que vous soyez choqué et à la fois prudent. Mais renseignez-vous sérieusement, et vous verrez que ce ne sont pas des accusations dénuées de fondement. Pour le terme de « pédophilie » vous avez raison, pédocriminalité est plus pertinent. A mon sens, ces scandales ne sont que la conséquence d’une corruption déjà ancienne. Je connais personnellement une personne qui a été privé très injustement de sa femme et de ses enfants par l’intervention de prêtres de la FSSPX, dans le cadre d’une séparation de corps. Cet Homme n’a pu trouver aucune aide parmi les nombreux prêtres qu’il a contacté (recherche qui l’a mené à déborder la FSSPX vers des plus « radicaux » comme les sédévacantistes du genre Sodalitium). Bref, il y a une conspiration du silence à ce sujet qui dépasse les querelles de chapelles. Quand on y réfléchit avec un peu de recul, la séparation de corps (qui existe depuis le concile de Trente) n’est rien de moins que l’ancêtre du divorce, et est une œuvre criminelle. Si le Mari est bien le Chef de sa famille, personne ne devrait avoir le droit de s’y ingérer sans sa permission. Il faut le dire clairement, la direction spirituelle que le prêtre exerce sur une épouse qui n’est pas la sienne est une fornication spirituelle (qui peut aller plus loin selon certains cas bien réels) !

      Sinon, j’avoue qu’il faudrait que je creuse la thèse de la Passion de l’Eglise. Et votre position quant au sionisme me paraît solide. Il faudrait ajouter que ceux qui se prétendent Juifs actuellement le sont-ils vraiment ? Sont-ils descendants des Juifs contemporains du Christ ? Rien n’est moins sûr. Je crois que les ashkénazes n’ont une goutte de sang sémitique. D’autant plus qu’avec leur coutume contre-nature de la judéité par la femme… Enfin, puisque leur conversion est annoncé dans la Bible, il faut bien qu’il en demeure quelques uns.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com