Le pape François debout devant le Saint Sacrement exposé le 26 mai 2016
Le pape François debout devant le Saint Sacrement exposé le 26 mai 2016

Un article paru sur le site La Porte Latine rapporte que le pape François, photo à l’appui, ne  s’agenouille pas devant le Saint-Sacrement lors de la Fête du Corpus Christi, le 26 mai dernier.

« Depuis son élection en 2013, le Pape refuse obstinément de s’agenouiller devant le Saint-Sacrement [Photo ci-dessus]. Nombreux sont ceux qui ont invoqué à titre d’excuse des problèmes de hanches ou de genoux, mais il est avéré qu’ils ne tiennent plus devant certaines évidences, apparues notamment lors du rite du lavement des pieds du Jeudi Saint 2016 comme ceux des précédentes années [Voir photo ci-dessous].

L’autre signe d’une raison apparemment non médicale résulte de la première rencontre en mars 2013 à Castelgandolfo de Benoît XVI et de François : on y voit les « deux papes » agenouillés (1) côte à côte dans la petite chapelle papale privée. Comme si François n’avait pas osé faire devant son prédécesseur visiblement épuisé physiquement mais prompt à s’agenouiller malgré les difficultés évidentes, ce non-geste du non-agenouillement…

Quoi qu’il en soit, l’obstination affichée du Pape, particulièrement visible lors de la procession de la Fête du Corpus Domini, soulève de plus en plus d’interrogations y compris parmi les plus fervents défenseurs du pape régnant.

Oremus pro Pontifece nostro.« 

Le fameux journaliste italien, Antonio Socci, spécialiste du vatican, fait la même remarque dans un long article paru sur son blog :

« Il l’a refait, cette année et sincèrement c’est une peine, de regarder ces scènes. On a de la peine pour lui, et pour les temps malheureux où nous vivons …. Des temps de confusion et de ténèbres.

Mais il n’y a rien à faire. Non seulement le pape Bergoglio – cette année encore – après la célébration, a refusé de participer à la procession du Corpus Christi dans les rues de Rome, avec le peuple chrétien (un pasteur qui ne veut pas se mélanger avec les brebis!), mais cette année encore – se présentant seul à l’arrivée – IL A ÉVITÉ DE S’AGENOUILLER DEVANT LE SAINT SACREMENT EXPOSÉ À L’ADORATION DE TOUS LES FIDÈLES ET IL EST RESTÉ DEBOUT DEVANT JÉSUS EUCHARISTIQUE.

Il ne veut vraiment pas s’agenouiller devant le Seigneur (comme on peut le voir sur la photo ci-dessus).

Il ne s’agenouille pas durant la célébration de la messe et il ne l’a pas fait cette fois non plus, même s’il avait devant lui un prie-Dieu avec de très moelleux coussins en velours.

A l’évidence, il est totalement exclu qu’il évite de s’agenouiller pour des problèmes physiques aux genoux ou aux hanches (comme le prétexte en a été donné dans le passé) puisque dans différentes circonstances où le Saint-Sacrement est absent, il n’a pas de problème pour se mettre à genoux (c’est une impossibilité qui surgit uniquement devant Jésus Eucharistique …).

Lors du récent lavement des pieds du Jeudi Saint, devant des immigrés de différentes religions, il s’est agenouillé douze fois de suite, et même en se baissant pour embrasser les pieds, devant les caméras (ce geste d’humilité en mondovision véhicule évidemment son message personnel sur l’immigration et les différentes religions, alors que dans la tradition catholique ce rite – que le pape devrait célébrer au Latran avec les prêtres romains – est lié à l’institution des sacrements du Sacerdoce et de l’Eucharistie lors du dernier repas de Jésus).

Du reste, l’absence de génuflexion de Bergoglio devant le Saint-Sacrement va de pair avec ses inquiétantes affirmations au sujet de l’Eucharistie dans sa visite à l’église luthérienne de Rome.

Mais surtout, elle doit être lue en même temps que sa lutte obstinée – qui a duré deux ans – pour modifier la règle qui est dans la Sainte Écriture et que l’Église a toujours observée pour communier avec le Corps et le Sang du Christ.

En effet, Amoris laetitia finit par légitimer de facto la profanation. Et il n’était jamais arrivé que le sacrilège soit autorisé par la hiérarchie elle-même.

À la lumière de ce qui s’est passé dans l’Église au cours de ces trois années, on peut mieux comprendre l’épisode de la procession du Corpus Christi.

Nous savons que Jean-Paul II, même quand il était déjà très malade, participait à la procession du Corpus Christi, à genoux devant le Saint-Sacrement, sur le véhicule portant l’ostensoir.

Tout comme Benoît XVI. Et ensuite, à l’arrivée, ils adoraient le Saint Sacrement à genoux. Mais pas Bergoglio.

Mais l’agenouillement n’est pas un détail dénué de sens. Comme Benoît XVI l’a enseigné, dans ce geste il y a une immense signification. Il représente l’essence de la relation entre l’homme et Dieu. Se référant à la littérature spirituelle chrétienne, Ratzinger expliquait que «l’incapacité de se mettre à genoux apparaît comme l’essence même du diabolique».

Voici les paroles du cardinal Ratzinger (2):

«Certains milieux, qui exercent une influence notable, essaient de nous convaincre que nous n’avons pas besoin de nous agenouiller. Ils disent que ce geste ne correspond pas à notre culture. […]

En fait, l’acte de s’agenouiller caractéristique des chrétiens ne se pose pas comme une forme d’inculturation dans des coutumes existantes, mais, au contraire, est une expression de la culture chrétienne qui transforme la culture existante à partir d’une connaissance et d’une expérience de Dieu nouvelles et plus profondes. […]

L’acte de s’agenouiller ne provient pas d’une quelconque culture, mais de la Bible et de son expérience de Dieu. L’importance centrale que l’agenouillement a dans la Bible peut être déduite du fait que rien que dans le Nouveau Testament, le mot proskynein apparaît 59 fois, dont 24 dans l’Apocalypse, le livre de la liturgie céleste, qui est présenté à l’Eglise comme modèle et crière pour sa liturgie. […]

L’agenouillement n’est pas seulement un geste chrétien, c’est un geste christologique. L’étape la plus importante sur la théologie de l’agenouillement est et reste pour moi le grand hymne christologique de la lettre aux Philippiens 2,6-11.[…]

La croix est devenue le signe universel de la présence de Dieu, et tout ce que nous avons entendu jusqu’à présent sur la croix historique et cosmique, doit trouver ici son vrai sens.

La liturgie chrétienne est précisément à cause de cela liturgie cosmique, par le fait qu’elle plie les genoux devant le Seigneur crucifié et élevé. C’est cela qui est le centre de la vraie « culture » – la culture de la vérité. L’humble geste avec lequel nous tombons aux pieds du Seigneur, nous met sur le vrai chemin de la vie, en harmonie avec le cosmos tout entier.

On pourrait dire encore beaucoup, comme, par exemple, (…) le récit tiré des Sentences des Pères du désert, selon lequel le diable fut contraint par Dieu de se présenter à un certain ‘abbas‘ (Père) Apollo, et son aspect était noir, horrible à voir, avec des membres effroyablement maigres et, surtout, il n’avait pas de genoux. L’incapacité à se mettre à genoux apparaît comme l’essence même du diabolique».

Puisque l’évêque de Rome demande souvent de prier pour lui, peut-être est-ce vraiment le moment d’intensifier les prières pour le pape Bergoglio: pour qu’enfin il décide de s’agenouiller, avec les genoux et le cœur, devant le Seigneur. Pour le bien de son âme et pour le bien de l’Eglise.

Antonio Socci

Sources : Lo Straniero de Antonio Socci/Traduction de Benoit-et-Moi »

Difficile de croire qu’un pape qui donne l’accès sacrilège de la communion aux divorcés-remariés et qui refuse de s’agenouiller devant le Saint Sacrement ait une quelconque préoccupation du salut des âmes…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

26 commentaires

  1. peulet says:

    C’est l’antéchrist ….! inversion des valeurs !!!

  2. Walker Fiamma corsa says:

    Ce pape est un franc-maçon. Rien de ce qu’ il fait et dit n’ est vraiment conforme aux écritures.

  3. Georges .S says:

    Ce n’est pas le pape, c’est un imposteur envoyé par le diable!

    • David Corbusier says:

      Pauvres éditeurs de Medias-Presse-Info et majorité de lefebvristes qui sévissent ici. Quand! Je dis bien quand, comprendrez-vous que tous les papes depuis Eugenio Pacelli ne sont que de vulgaires agents maçonniques et ne peuvent être considérés en aucun cas comme papes, ni même comme catholiques.
      Nous avons beau insister, vous prévenir, vous avertir avec les textes magistraux de St-Robert Bellarmin et Paul IV, vous ne voulez pas entendre. Si tel était le cas, plus rien ne vous agaçerait avec les comportements de ces guignols et de la secte qu’ils ont créé et vous auriez la Paix que nous souhaite le Christ.
      Seule voie catholique véritable qui respecte la Doctrine intégrale de l’Église, le Sédévacantisme.

      • MA Guillermont says:

        Notre Seigneur Jésus-Christ dit :
        « Je suis la Voie , la Vérité, la Vie .
        Jésus est la Tête de l’Église .
        Son Église est l’Église de St Pierre .
        L’Église est , Une , Catholique , Apostolique Romaine .
        Les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle .
        Les prophéties se réalisent chaque jour .
        Le petit reste fidèle est bien présent .
        Le sedevacantisme est un mauvais chemin .

      • Robert says:

        @David , n’hésité pas a me contacter , vous m’avez sollicité il y a quelque temps déjà :
        https://www.facebook.com/profile.php?id=100010096631248

      • Rémi de Völn says:

        ==> Hollande est un nul, un pourri, un traitre, … MAIS il est président de la république, car élu selon la loi;
        ==> le père de famille qui boit, bat sa femme et ses enfants, … reste le père de famille, indigne certes;
        ==> Bergoglio a été régulièrement élu, donc il est pape, même s’il est indigne; et dans ce cas, on obéit à Dieu, et à ‘Eglise bi-millénaire, pas à Bergoglio;

        Cela fait partie du « mystère d’iniquité » (cf St Paul), rappelé par Notre-Dame à La Salette (« Rome perdra la foi et sera le siège de l’antéchrist »).
        Vous êtes donc comme ces hérétiques qui niaient que Dieu ait pu mourir sur une croix.

        L’Eglise, dans sa grande sagesse, a d’ailleurs prévu qu’un pape puisse assez « divaguer » pour être déposé: toute la procédure existe -renseignez-vous, lisez un peu avant d’éructer!
        Ainsi le pape Nestorius, qui avait nié publiquement, que Marie soit la mère de Dieu, fut déposé comme hérésiarque par le concile d’Ephèse.

        Alors, monsieur, avant de nous traiter de quasi-débiles, et de donner des leçons, commencez par vous instruire, et respectez les règlements!
        Vous êtes sédévacantiste, certes, mais surtout culturo-vacantiste et ratio-vacantiste.

        • Patricia says:

          Merci pour l’information… Un Pape hérésiarque peut-être déposé par un Concile, comme ce fut le cas de Nestorius à Ephèse.
          C’est bien de le savoir par les temps actuels.

        • Miles Christi says:

          Je me permets de faire trois précisions:
          1. Nestorius n’était pas Pape mais Patriarche de Constantinople.
          2. Il n’y a jamais eu de Pape légitime déposé, et pour cause: prime sedes a nemine judicatur. Et c’est normal, car il n’y a pas de pouvoir sur terre supérieur à celui du Pape puisqu’il tient du Christ -et lui seul- son infaillibilité en matière de foi et de moeurs: par conséquent il ne peut nous égarer ni entraîner les fidèles vers l’apostasie.
          3. Les « papes » conciliaires professent publiquement et obstinément des hérésies (liberté religieuse, oecuménisme, « dialogue » interreligieux, nouvelle ecclésiologie -la fameuse question du « subsistit in »-, laïcité, droits de l’homme, la « paix » mondial par le truchement de l’ONU, etc.) et promeuvent les cultes idôlatres (Cf. Assise I, II, III): ils ne peuvent donc pas être des légitimes Vicaires du Christ. Cela signifie qu’ils ne jouissent pas de juridiction sur l’Eglise universelle et qu’il est légitime -obligatoire, à vrai dire- de récuser leurs fausses doctrines oecuménico-mondialistes et l’ensemble de leurs réformes révolutionnaires…

  4. vaxelaire says:

    Il a rejoint l ‘islam,puisque Lors du récent lavement des pieds du Jeudi Saint, devant des immigrés de différentes religions, il s’est agenouillé douze fois de suite, et même en se baissant pour embrasser les pieds, devant les caméras (ce geste d’humilité en mondovision véhicule évidemment son message personnel sur l’immigration et les différentes religions, alors que dans la tradition catholique ce rite – que le pape devrait célébrer au Latran avec les prêtres romains – est lié à l’institution des sacrements du Sacerdoce et de l’Eucharistie lors du dernier repas de Jésus).

  5. Crusader says:

    Le dieu de François n’est pas catholique.

    Le Concile de Trente nous donne :
    La définition de la messe catholique : renouvellement non sanglant du sacrifice de la croix, et la définition de la Transubstantation, la substance du pain laisse place à la substance du corps, du sang, de l’âme et de la divinité de Notre Seigneur, sous les accidents du pain.

    L’instructio généralis signé de Paul VI, donne la définition de la messe concilaire :
    «La Cène du Seigneur ou messe est la synaxe sacrée ou assemblée du peuple de Dieu qui se rassemble sous la présidence du prêtre pour célébrer le mémorial du Seigneur.»

    Voyez-vous dans la seconde l’intention de faire ce qu’à toujours fait l’Eglise ? Non

    Cette synaxe n’est pas la messe et Notre Seigneur ne saurait y être présent.

    Conclusion pour François pas d’adoration, car pas de présence substantielle…
    Les supérieurs faisant les inférieurs, regardez la vidéo de la procession et constatez combien de fidèle s’agenouille…

    François n’est pas catholique, car son dieu n’est pas catholique.

  6. Emmanuel says:

    Le pape François ne s’est pas agenouillé en 2016.D’accord. Doit-on en conclure que « Depuis son élection en 2013, le Pape refuse obstinément de s’agenouiller devant le Saint-Sacrement » ?
    En 2015 lors de la Fête du Corpus Christi le pape s’est agenouillé.
    Voir cette vidéo : https://youtu.be/59-hazMadag?t=52s
    Cela ne pourrait-il pas dépendre de son état de santé le jour de la cérémonie ?

  7. L’auteur de l’article rapporte clairement les paroles du cardinal Ratzinger :

    «l’incapacité de se mettre à genoux apparaît comme l’essence même du diabolique».

    Où est donc l’exorciste ?

    «Certains milieux, qui exercent une influence notable, essaient de nous convaincre que nous n’avons pas besoin de nous agenouiller… ».

    Qui sont ces « milieux » qui « influencent » les Papes ?

    Les fumées de satan !

    Rome a perdu la foi ou bien le Pape est menacé ?

    • Europa Christiana says:

      Bergoglio est l’envoyé du diable; Il refuse de s’agenouiller devant le Saint Sacrement le 26 mai dernier , et la raison n’est pas d’ordre médicale.

      Phillipiens Ch. 2.10 :

      … »afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre  »

      Dieu n’a pas tardé de le prévenir 33 jours plus tard :

      le 28 juillet, lors de la messe à Jasna Gora en Pologne, il est tombé en montant vers l’autel devant le sanctuaire marial, tout juste devant l’icone du Christ Rédempteur.

      https://www.youtube.com/watch?v=ERtLiHzLG-U

      GLOIRE A DIEU TOUT-PUISSANT !

  8. M.de VOLN
    On vous élirait légalement Béelzébud, ce serait quand même « votre pape« …
    Si vous pensez que votre « Bergoglio-Béelzébud« n’en a pas encore assez fait, attendez encore un peu et vous verrez qu’il en a encore beaucoup dans son sac. En passant, avez-vous lu la bulle de Paul IV et ce qu’écrit
    Robert Bellarmin sur les papes hérétiques? Alors cessez d’investiver ceux qui l’ont lue et qui en concluent que la situation que nous vivons est en plein ce que ces saints en concluent eux-mêmes. Que cela fasse partie du
    « mysterium fidèi «  je puis bien le concéder. mais je crois davantage que cela est plutôt le « Mystérium iniquitatis « que nous vivons avec un faux pape à la tête
    d’une secte que vous continuez de suivre en aveugle.
    Meilleur réveil possible m.de Voln. Cécilien

  9. Efgy says:

    Si le pape ne s’agenouille pas, c’est peut-être qu’il n’y a pas de Saint Sacrement devant lui (comme il n’y a plus de Présence réelle dans beaucoup d’églises). Ainsi donc, il n’y a pas non plus de contre indication à faire communier des divorcés-remariés, puisqu’il n’y a plus de communions sacrilèges. Lorsque le morceau de pain reste du pain, tout le monde peut en manger et il n’y a aucune raison de s’agenouiller devant.

    • Vincent says:

      Au moins cette postiche blanche fait preuve de plus de cohérence que certains. Il sait pourquoi les rites d’ordination, des sacres, des sacrements et de la messe ont été falsifiés et quelles sont leurs conséquences. Ca change des autres zouaves pétris de respect humain.

      • Efgy says:

        Malheureusement. Le respect humain étant la plupart du temps inspiré par la peur, on peut en conclure que ces « zouaves » n’ont pas la foi, ou qu’ils ont oublié le vrai Dieu.

  10. karr says:

    Ce Pape est ainsi et nous ne pouvons rien y changer,cependant il passera comme chacun d’entre nous,dans cette attente il est nécessaire de profiter de son ouverture ,que la Fraternité St-Pie X accepte un statut canonique car ce n’est que de l’intérieur que l’on peut faire bouger les choses.
    Il existe au sein même de la curie romaine des prélats tout à fait ouverts à la restauration liturgique,à une restauration plus générale de la Sainte Eglise.
    Plus François ira loin plus l’exaspération des fidèles et des clercs permettra un renouveau de la saine doctrine catholique.
    L’Eglise est le Corps Mystique de Notre Seigneur Jésus Christ,le serviteur ne peut se prétendre plus fort que le maître!

  11. Saint Vincent de Lérins a écrit que
    Dieu permet des hérésies afin que nous puissions montrer à Dieu que nous l’aimons vraiment.
    Donc il nous faut prier plus et montrez notre attachement
    à « l’ordinaire de la Messe » par tous les moyens dont chacun dispose.
    Et si chacun garde fidèlement le « dépôt de la foi »,
    nul ne peut l’excommunier et il reste pleinement au sein de l’Eglise.

    Lorsqu’il y a une éclipse de soleil, elle se termine
    quelques heures après, sans que le soleil en soit affecté. Restons fermes dans la foi, l’Eglise triomphera !
    Ecrire … et prier !

    Prier pour le Pape, car il est entouré « des fumées de satan » !!!

  12. Chers amis,
    Antonio Socci, auquel cet article fait référence, souligne une chose, qui loin d’être rassurante, comme cela pourrait être perçu de prime abord, incite plutôt à un surcroît de lucidité.
    Laissez-moi présenter une hypothèse inquiétante mais plausible :
    Sur bien des points, que chacun a pu percevoir depuis l’élection de Mr Bergoglio, il apparait nettement une grande divergence entre François et Benoît XVI.
    Ceci amène à la conclusion hâtive, de plus en plus exprimée, que François est un Pape « divergent » et que Benoît XVI constitue une véritable « sauvegarde » du pontificat apostolique.
    A mon avis, ceci pourrait-être une « erreur fatale ». Benoît XVI constituant, en fait, une véritable caution pour François.
    Combien de cardinaux, qui semblent lucides sur François, semblent muselés par la présence de Benoît XVI considéré comme « fidèle », alors qu’il ne conteste pas François.
    Je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec ce que Jean nous révèle dans son Apocalypse, quand il présente les deux Bêtes, au chapitre 13.
    La première Bête vient de la mer, où tout est enfoui. Cela évoque tous les ennemis sournois du Christ agissant dans le secret des sectes noyées dans la nébuleuse « franc-maçonne ». Cette Bête a 10 cornes et 7 têtes. Les cornes semblent indiquer les dirigeants des composantes de la nébuleuse aspirant au Nouvel Ordre Mondial (Etats et obédiences). Cette Bête est désignée comme la Dragonne, suscitée directement par le Dragon (Satan).
    La deuxième Bête, qui intéresse ici plus particulièrement, est présentée comme venant de la terre, où l’on voit plus nettement le « contour » des choses. Cette Bête « a deux cornes, comme un agneau, mais elle parlait à la dragonne ». Cette Bête aboutit par son emprise « spirituelle » sur les hommes, à la reconnaissance de la première Bête (Surtout du communisme, la tête qui semblait avoir disparu, égorgée) (voir Apocalypse).
    Si la corne figure la notion d’individu, cette Bête est composée de deux individus qui, ensemble travestissent l’agneau.
    Celui, qui est désigné ensuite comme le « faux prophète », pourrait très bien être le tandem François-Benoît XVI, le deuxième (Pape a priori fidèle) consolidant le premier (Pape nettement déviant).
    Ceci correspondrait tout à fait à la duplicité diabolique capable de berner l’humanité pour l’amener à adorer la première Bête au point de se laisser « pucer » à la main ou au front, signe fatal d’allégeance à Lucifer devenu par l’« enchantement » de la deuxième Bête, le « Bien-Aimé » (le Dieu-Bon des franc-maçons).
    Qu’en pensez vous ?

    • Efgy says:

      La Bête = l’Antéchrist. Son règne sera de 3 ans et demi. Et ce règne sera pire que toutes les persécutions antérieures qui ont été faites contre les chrétiens.
      Avant cela, Elie et Enoch reviendront simultanément (saint Robert Bellarmin : « Nier l’avènement futur et personnel d’Elie, c’est une hérésie ou une erreur qui approche de l’hérésie »).
      La Bête se fera passer pour Dieu et voudra être adoré comme Dieu.
      Donc, ce que je pense de ce que vous dites, c’est que ce sont des plans sur la comète, comme on dit. On est encore loin de la réalité. Si on pouvait s’imaginer ce que sera vraiment la Bête et son règne, je crois que vous ne songeriez plus du tout au pape François ou Benoît XVI, qui sont des petites statures à côté de ce que Dieu prévoit pour ceux qui nous suivront. Les atrocités dont sont déjà capables les djihadistes envers les chrétiens donnent une idée du futur règne de la Bête. Il faut revenir sur terre, et s’attendre à quelque chose qui soit à la hauteur de Satan. Tout le monde vit dans un monde de bisounours, bien entretenu par les satellites du démon. Mais si on sait bien que le règne de l’Antéchrist sera pire que les premières persécutions contre les premiers martyrs, ne vous attendez pas à une vie tranquille. Et pour l’instant, chacun vit tranquille malgré le chaos qui règne partout.
      Bref, je pense que l’on réfléchit trop, et que l’on s’aveugle sur la réalité à venir.

  13. fatigara says:

    Cher Monsieur Bourgeois,
    Pressée de questions sur le troisième secret de Fatima, sœur Lucie qui était tenue au silence mais brûlait du désir de nous en instruire, avait trouvé la parade pour tout nous en dire sans désobéir à son autorité : « C’est dans l’évangile et dans l’apocalypse, lisez-les ! ». Elle a même indiqué un jour les chapitres VIII à XIII de l’Apocalypse.
    Vous pouvez donc vous rassurer sur votre raison qui est tout à fait conforme à la réalité de ce que nous vivons actuellement. Les sites de réinformation tels que MPI nous ont à présent fournis suffisamment d’éléments probants qui prouvent que nous vivons bien l’actualisation de ces chapitres de l’apocalypse.
    Apoc. 13:11 « Je vis ensuite surgir de la terre une autre Bête ; elle avait deux cornes comme un agneau, mais parlait comme un dragon. »
    Le dragon est, dans l’apocalypse, l’image du communisme marxiste. La bête semblable à un agneau ou le faux prophète parle comme le dragon, tient des propos communistes marxistes, et se conduit en conséquence.
    Juste un point peut-être à revoir. Il me semble qu’il ne faut pas assimiler Benoît XVI à l’œuvre du faux prophète. Bien sur, les apparences suggèrent qu’il le couvre. Mais en réalité, le pape émérite est déjà sorti de sa réserve à deux reprises et a tenu des propos qui semblent prudemment désavouer le faux prophète. Il faut aussi convenir que le grand nombre soutient le pape Bergoglio. Qui donc croirait Joseph Ratzinger s’il venait à dénoncer l’imposteur ? Certaines prophéties disent qu’il le fera mais ce sera probablement juste à la fin, cette fin que presque personne n’accepte de bien vouloir considérer. Et puisqu’on ne veut pas la considérer, on ne fera rien pour l’empêcher, elle ne peut que survenir inexorablement. Mais ce n’est plus qu’une question de quelques dizaines de mois.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com