pape-lgbt

Le pape François se rendra du 6 au 12 juillet en Équateur, en Bolivie et au Paraguay. Au cours de ce voyage, le pape rencontrera au Paraguay,  le 11 juillet dans le stade Leon Condou d’Asunción, le représentant d’un lobby de lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels.  L’information a été confirmée par la Conférence épiscopale paraguayenne.

Le pape « révolutionnaire » s’entretiendra avec Simon Cazal, dirigeant du lobby Somos Gay, au cours d’une rencontre avec des « représentants de la société civile ».

Simon-Cazal

Dans son communiqué, la Conférence épiscopale du Paraguay a évoqué une attitude « qui privilégie le dialogue » et « la recherche de consensus et d’accords ». Ce n’est pas sans rappeler les intentions de certains prélats dans le cadre du Synode sur la Famille.

De son côté, Simon Cazal a déclaré que la position du pape François était « beaucoup plus progressiste » que l’attitude « assez conservatrice » de l’Église paraguayenne.

pape-lgbt-2

Pauvre Eglise Catholique dont ceux qui devraient en être des bergers entretiennent la confusion et s’écartent de la doctrine enseignée depuis deux millénaires.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

29 commentaires

  1. Pro lGBT says:

    Depuis deux millénaire, ouais…

    Justement, il serait temps que ça avance dans la petites têtes des bergers, parce que si on réagissai toujours de la mème maniere, on en serait toujours à sacrifier des chèvres et â tuer les musulmans…

    • Patrick says:

      Tuer des musulmans depuis deux millénaires…

      Comment vous expliquer que vers l’an 300 cela aurait été compliqué ?…

      Non, j’y renonce.

      • ce Mohamed au pseudonyme de « Patrick » semble content que maintenant les musulmans tuent les non-musulmans et surtout les Gays, qu’ils jettent du haut des immeubles a 4 etages, et s’ils ne sont pas mort de la jute, ils les lapident pour les finir. Les musulmans « plus sophistiqués » les pendent sur la place central des villages/villes aux applaudissements de la foule.

  2. Pro LGBT says:

    N’essayez pas de faire celui qui n’a pas compris
    Ce que je déplore, c’est le frein que pose la religions au avancé sociale.

    L’Eglise s’est toujours targué de posséder les valeurs les plus bénéfiques pour l’humanité, et cela, depuis ça création. Pourtant, quand on voit que, au noms des mêmes valeurs millénaires évoqué dans cette article, elle s’est formellement opposé à l’encyclopédie de Diderot…
    Il est dommage qu’une religion aussi ancienne et importante de la religion chrétienne stagne à cause de fanatiques retardé, au d’être conduits par de véritable intellectuel.

    Ah, et, pour infos, le lobby lgbt n’existe pas. C’est comme les illuminatie, des divagations de malades paranoïaques.
    On n’est pas gay pour voler l’âme des enfants, pour corrompre la société et pour livrer le monde à la corruption. L’homosexualité est entièrement naturelle, et elle existe depuis la nuit des temps, alors, par pitié, fermez la avec votre nouvel ordre sexuel. Ce que vous combattez, ce n’est pas un complot mondial, c’est une valeurs merveilleuse qui s’apelle la tolérance et la diversité du genre humain

    • Tchetnik says:

      « Ce que je déplore, c’est le frein que pose la religions au avancé sociale. »

      -tellement freiné que toutes les institutions ayant valorisé la dignité humaine, homme ou femme, blanc ou noir sont d’origine Chrétienne. Simplement, valoriser la dignité ne signifie pas approuver tous les comportements.

      « Pourtant, quand on voit que, au noms des mêmes valeurs millénaires évoqué dans cette article, elle s’est formellement opposé à l’encyclopédie de Diderot… »

      -A partir du moment où Diderot était antichrétien et utilisait son « encyclopédie » (qu’il n’a pas inventée du reste) pour faire la propagande de ses idées, s’y opposer était logique.

      Noter que l’Eglise ne s’est pas opposée aux encyclopédies de Photios, Herrade de Landsberg, Vincent de Beauvais…

      « Il est dommage qu’une religion aussi ancienne et importante de la religion chrétienne stagne à cause de fanatiques retardé, au d’être conduits par de véritable intellectuel. »

      -L’Eglise ne manque pas et n’a jamais manqué d’intellectuels, à commencer par les Pères qui parlaient plusieurs langues et connaissaient toute la philosophie antique. Qui étaient aussi versés dans les sciences. L’Eglise demeure l’institution qui les a le plus favorisées du reste et la civilisation Chrétienne Européenne certainement celle qui fut scientifiquement la plus développée.

      En revanche, on comprend mal-mais vous allez sûrement nous l’expliquer-en quoi un « intellectuel » devrait être forcément « progressiste ».

      « Ah, et, pour infos, le lobby lgbt n’existe pas »

      -Ja, natürlich;

      Et c’est pour ça que ce « lobby qui n’existe pas » (marque déjà déposée, ceci dit en passant) fait de la propagande dans les écoles et de la pression médiatique et politique…

      « L’homosexualité est entièrement naturelle, et elle existe depuis la nuit des temps »

      -Les sacrifices humains et l’esclavage aussi du reste. Quant à la « nature » l’homosexualité n’y a jamais été et n’y est jamais que marginale.

      « par pitié, fermez la avec votre nouvel ordre sexuel. »

      -Quand vous resterez à votre place sans chercher à jouer les coucous, passez devant on vous suit (pas de trop près quand même).

      « Ce que vous combattez, ce n’est pas un complot mondial, c’est une valeurs merveilleuse qui s’apelle la tolérance et la diversité du genre humain »

      -Jaja schönschön.

      Dans ce cas, je suis sûr que, au nom de la « tolérance » et de la « diversité », vous défendez les sacrifices des vierges chez les Mayas, les cannibales de Papouasie et-horresco referens-les Nationaux-socialistes…

      • Volodymir Bellovak says:

        Bravo Tchetnik, rien à ajouter, trés bien répondu ; il faut leur claquer le bec à ces droles d’oiseaux dénaturés et pitoyables ,avec leur faux arguments bidons et débiles, ces pros de l’inculture et du « terrorisme » psychologique de l’immoralité institutionnalisée et grassement financée !

    • Pro LGBT says:

      – vous êtes bien gentils, mais l’Inquisition, les croisades, l’élimination des Indiens d’ameriques…je n’appelle pas ça valoriser la digneté humaine. Bien évidement, l’Eglise â fait de grandes choses pour l’humanité, mais, pas seulement, ne l’oublier pas.

      -à savoir que l’encyclopédie est un des piliers de la connaissance universelle, vouloir l’interdire sous prétexte que ses écrits n’était pas conforme à la religion chrétienne est donc une preuve que celle-ci voulait le monopole du savoir. j’imagine que vous avez pris des cours de catéchisme, non? Ét bien, autant vous dire, que pour quelqu’un d’athée (je dit bien athée, pas anti-chrétiens), je peut vous assurez que cela ressemble bien plus à de la propagande que deux hommes qui s’embrassent.

      -je veux bien qu’il y est des intellectuelle dans l’église, mais alors, on ne les voit pas assez. Un intellectuel sait se servir de sa cervelle (logiquement), il est donc difficile d’imaginer qu’il puisse se tenir à des perceptions dépassé de la société. Donc, pas forcément « progressiste » (la définition que vous semblez donner à ce mot, en tout cas), mais encore moins borné et conservateur.

      -« la propagande » LGBT consiste à montrer que les homosexuels, ça existe, à démontrer des cliché, et à faire comprendre que ce n’est pas un crime. Contrairement à ce que vous pouvez pensez, cela ne fait pas de vos enfants des futures homos oû trans. Par contre, ça empêchera qu’il devienne un haineux qui lance des insultes homophobe à tout vas, et, si il est effectivement homo, ça lui permettra sans doute à assumer sans honte une sexualité qu’on lui aura présenter comme « non honteuse »
      Vous voyez la différence?

      -faites une petites recherche avant de lancer des inepties, l’homosexualité existe chez nombre d’espèce, de manière magrinale, peut-être, mais elle existe. Et paf, dans les dents de ceux qui clame « nan mais, l’homosexualité c’est contre-natureeeee » .
      Ensuite, vous n’avez pas honte, vous n’avez vraiment pas honte? Comparer l’amour entre deux personnes à des crimes contre l’humanité comme l’esclavage et le sacrifice, vous ne vous faites pas l’impression d’être un ignoble ….?

      -« Rester à notre place » et qu’elle est-elle notre place, s’il vous plait? Celle de citoyens normal.
      Notre place dans la société doit être la meme que celles des hétérosexuels, points barre.
      et, il me semble que vous ne vous cachez pas, vous, donc il n’y pas de raisons qu’on se cache.

      -alors là, là j’hésite à répondre tellement cet argument est d’une bêtise sans nom…
      Je défends les droits des LGBT, oui, mais çe n’est sûrement pas pour cela que je vais pardonner un crime.
      D’ailleurs, en parlant de tolérance, il y a une erreur, en faite. Il n’y a pas de tolérence à avoir envers les homos et les trans, tout simplement parce que la tolérence est un acte de pardon, et je ne pense pas que les homos oû transgenre est quoi que ce soit à se faire pardonner en raison de leur orientation sexuelle.

    • Samuel D'Assenc says:

      Le lobby LGBT n’existe pas ? Il y a des homosexuels qui aspirent à la tranquillité, ce n’est pas le cas de certaines associations et certains médias comme Yagg qui assument leur volonté de vouloir imposer leur vision du monde à la société.Les homosexuels qui s’exhibent à la gay-pride avec des banderoles obscènes n’aspirent pas à la tranquillité.

  3. Pro LGBT says:

    Et pour l’espèce de singe qui, curieusement, a un nom d’Europe de l’est, çe n’est pas parce que tu sais utiliser des mots comme « immoralité institutionnalisé » que cela te rends plus convaincant.

    Le seul argument que tu as, c’est de l’homophobie morbide.

    • Tchetnik says:

      « l’espèce de singe  »

      En voilà un mot qui fleure bon la « tolérance » et l' »amour du prochain ».

      Volodymir ne vous avait pourtant pas visé personnellement…

    • Volodymir Bellovak says:

      « Homophobe », islamophobe, etc…: voilà les mots sensés tuer ceux qu’ils désignent ! Je n’ai pas peur de vous monsieur, ni de haine concernant votre personne, que je ne connais pas. Mais j’ai la haine, par charité pour vous et vos semblables, du mal physiologique, psychologique et moral dont vous etes atteint, apparemment sans que vous soyez conscient qu’il s’agisse d’un mal ! Pauvre de vous je vous plaint ! Mais s.v.p. n’essayez pas de faire passer ce mal pour un bien. Quant aux accusations, habituelles, que vous portez contre le Christianisme et l’Eglise elles ne tiennent pas le route; vous mélangez tout et sortez les choses de leur contexte; renseignez vous un peu avant de sortir des énormités !

  4. Pro LGBT says:

    -Vous êtes gentils, mais l’Inquisition, les croisades, le massacre des indiens d’ameriques…je n’appelle pas ça de la digneté humaine…l’eglise â aussi accompli de grands chose, mais pas seulement, ne l’oubliez pas.

    -En sachant que l’encyclopédie est un des millier de la connaissance universelle, l’interdire parce que les idées diffusé n’étaient pas pour plaire à messieurs les religieux, c’est une preuve que l’Eglise voulait conserver le monopole du savoir, quitte à tromper la société sur la vérité.
    J’imagine que vous êtes deja aller a des cours de catéchèse, et bien je peut vous dire que, pour une personne athée (je dis bien athée, pas anti chrétien), cela ressemble beaucoup’à du lavage de cerveau.

    -Les intellectuelles dont vous me parler sont malheureusement peu visible, en tout cas. En suite, un intellectuel est quelqu’un qui se sert de sa cervelle (logiquement) je vois donc mal comment il pourrait rester camper sur des anciennes valeurs dépassé. Donc, oui c’est un progressiste, puisque ses réflexions sont basé sur l’évolution de la société. La philosophie antique est périmé sur certains points.

    -çe que vous appelez le « lobby » LGBT, c’est la simple représentation des personnes LGBT. votre « propagande », consiste en réalité à démontrer des clichées et à ouvrir les esprits en rapellent que l’homosexualité et la transidentité ne sont pas des crimes, et donc ne méritent d’etre punis d’aucune maniere.
    Contrairement à ce que vous croyez, le but de campagne LGBT â l’école n’est pas de les rendre homos, mais de les empêcher de virer à l’homophobie plus tard. Ainsi, si un enfant est homo dans les génération suivantes, il pourra assumer sa sexualité sans crainte, parce que on l’aura présenté comme « non-honteuse »
    Vous saisissez la différence »

    -Faites une petites recherches, et vous verrez que l’omosexualité est présenté dans nombre d’espèces animal, donc ceux et celle qui clament haut et fort « nan mais, être homo c’est contre natureee » , allez vite vous rhabillez.
    Ensuite, vous n’avez pas honte, vous n’avez sérieusement pas honte? Comparer l’amour entre deux personnes à des crimes contre l’humanité contre l’esclavage et les sacrifices humains, vous n’avez pas l’impression d’être vraiment à coté de la plaque?

    -Notre place, qu’elle est-elle? Celle de citoyens lambda, qui meritent les mêmes droit que les hétérosexuels. Point.
    Il me semble que vous ne cachez pas votre sexualité, il n’y a pas de raison qu’on le fasse.
    C’est de l’homophobie, pure et simple, et c’est punis par la législation française.

    -là, j’hésite à répondre tellement ça me paraît abberrant de balancer de pareils inepties.
    Je défends le droit à deux personnes â s’aimer, oû à changer de genre, sans être brimer.
    Je ne défends pas lpour autant des actes aussi ignoble que ceux des nazis…
    D’ailleurs, veuillez me pardonner le terme de tolérance à l’égard de la Comunauté LGBT.
    La tolérance étant un concept basé sur le pardon et l’escuse d’une quelque erreurs, il ne peut pas etre apliqué pour des personnes qui n’ont rien à se faire pardonner sur les orientation sexuelle.

    • Tchetnik says:

      « « vous êtes bien gentils, mais l’Inquisition, les croisades, l’élimination des Indiens d’ameriques…je n’appelle pas ça valoriser la digneté humaine. Bien évidement, l’Eglise â fait de grandes choses pour l’humanité, mais, pas seulement, ne l’oublier pas. » »

      -Je sens qu’on va bien s’amuser, qu’on en tient un catégorie Premium.

      L’Inquisition fut certainement bien moins arbitraire et meurtrière que la république « française », les Croisades firent 1’5 millions de morts sur deux siècles et des deux côtés et les Indiens d’Amérique ne furent jamais éliminés, vu que entre 60 et 90 pour cent des habitants des pays d’Amérique du Sud sont Indiens ou métis. Que la cconquista ait été violente, nul ne le nie, mais certainement pas plus que la conquête Turque des Balkans et certainement pas de la faute de l’Eglise Catholique qui, dès le départ, affirma l’égale dignité des Indiens.

      Connerie suivante :

      « à savoir que l’encyclopédie est un des piliers de la connaissance universelle, vouloir l’interdire sous prétexte que ses écrits n’était pas conforme à la religion chrétienne est donc une preuve que celle-ci voulait le monopole du savoir. j’imagine que vous avez pris des cours de catéchisme, non? Ét bien, autant vous dire, que pour quelqu’un d’athée (je dit bien athée, pas anti-chrétiens), je peut vous assurez que cela ressemble bien plus à de la propagande que deux hommes qui s’embrassent. »

      -L’Encyclopédie de Diderot n’a jamais été un pilier de connaissance universelle, laquelle n’a pas attendu Diderot pour se manifester. En l’occurrence, comme je l’ai rappelé plus haut, mais les références ont dû vous échapper, il y a eu dans le monde Chrétien de très nombreuses encyclopédies largement avant celle de Diderot dont le but restait un but de propagande et non de diffusion de connaissance.

      Et « athée » signifie forcément « antichrétien » comme l’Histoire le prouve, de même votre présence ici.

      « je veux bien qu’il y est des intellectuelle dans l’église, mais alors, on ne les voit pas assez. Un intellectuel sait se servir de sa cervelle (logiquement), il est donc difficile d’imaginer qu’il puisse se tenir à des perceptions dépassé de la société. Donc, pas forcément « progressiste » (la définition que vous semblez donner à ce mot, en tout cas), mais encore moins borné et conservateur. »

      -Ils sont pourtant largement présents dans toute l’Histoire de l’Eglise, de Saint Irénée de Lyon à Saint Basile le Grand, en passant par toute la philosophie du Moyen âge, laquelle était certainement un poil au dessus de vos propres critères d’appréciation. Un petit tour dans n’importe quelle bibliothèque, de celle du Matenadaran d’Erevan à celle de San Lazzaro à Venise vous montrerait bien des manuscrits d’époque de leur production. Que vous pouvez aussi trouver gratuitement sur le net, ce qui vous éviterait de dire des conneries sur le patrimoine de l’Eglise.

      De même se servir de sa cervelle implique que l’on comprenne que certains comportements sont valorisants pour la dignité et d’autres non. On ne comprend toujours pas en quoi le fait de « se servir de sa cervelle » impliquerait une adhésion relativiste, bestiale et matérialiste à tout comportement ou idéologie.

      « -« la propagande » LGBT consiste à montrer que les homosexuels, ça existe, à démontrer des cliché, et à faire comprendre que ce n’est pas un crime. Contrairement à ce que vous pouvez pensez, cela ne fait pas de vos enfants des futures homos oû trans. Par contre, ça empêchera qu’il devienne un haineux qui lance des insultes homophobe à tout vas, et, si il est effectivement homo, ça lui permettra sans doute à assumer sans honte une sexualité qu’on lui aura présenter comme « non honteuse »
      Vous voyez la différence? »

      -La propagande homosexuelle consiste surtout à dire que les différences sexuelles n’en sont pas et que tout usage de la sexualité en vaut un autre. Donc de présenter à des petits enfants une vision ultra hédoniste et matérialiste de la sexualité. Qu’une chose existe ne la rend pas légitime, tchado.

      « faites une petites recherche avant de lancer des inepties, l’homosexualité existe chez nombre d’espèce, de manière magrinale, peut-être, mais elle existe. Et paf, dans les dents de ceux qui clame « nan mais, l’homosexualité c’est contre-natureeeee » . »

      -Mais bien des gens ont fait des recherches justement, et ont montré que, quand les comportements homos existent dans la nature, ils demeurent stériles et marginaux, autant que dans l’espèce humaine. L’homosexualité est justement contre nature dans sa norme juste et universelle, dans une certaine nature déchue et bestiale en revanche oui. Mais ce n’est pas un motif de fierté.

      « Ensuite, vous n’avez pas honte, vous n’avez vraiment pas honte? Comparer l’amour entre deux personnes à des crimes contre l’humanité comme l’esclavage et le sacrifice, vous ne vous faites pas l’impression d’être un ignoble ….? »

      -Ach Donnerwetter!

      Il est vrai que dans ces conditions la pédophilie comme la zoophilie peuvent se justifier comme de l’amour entre deux personnes (enfin, pour la chèvre, ça se discute)…

      « -« Rester à notre place » et qu’elle est-elle notre place, s’il vous plait? Celle de citoyens normal.
      Notre place dans la société doit être la meme que celles des hétérosexuels, points barre.
      et, il me semble que vous ne vous cachez pas, vous, donc il n’y pas de raisons qu’on se cache. »

      -Non, camarade.
      Vous n’avez pas construit cette société, de même qu’aucune société ni aucune civilisation ne fut construite par les zomos au nom de l’homosexualité. Vous pouvez réclamer qu’on vous laisse en paix (vices privés, vertus publiques), qu’on ne vous fasse aucun mal et ça s’arrête là. Vous n’avez aucune légitimité à imposer votre comportement dans un espace public que vous n’avez pas construit à égalité avec ceux qui, eux, ont vraiment joué un rôle fondateur et constructeur.

      « alors là, là j’hésite à répondre tellement cet argument est d’une bêtise sans nom…
      Je défends les droits des LGBT, oui, mais çe n’est sûrement pas pour cela que je vais pardonner un crime.

      D’ailleurs, en parlant de tolérance, il y a une erreur, en faite. Il n’y a pas de tolérence à avoir envers les homos et les trans, tout simplement parce que la tolérence est un acte de pardon, et je ne pense pas que les homos oû transgenre est quoi que ce soit à se faire pardonner en raison de leur orientation sexuelle »

      -Non, fils.

      La « tolérance » consiste à mettre toute idée, tout comportement sur le même plan et obliger tout le monde à tout accepter comme se valant. Le respect en tant qu’être humain en revanche est différent. Vous avez droit au second, pas au premier. Sinon, soyez donc aussi « tolérant » à l’égard de ce que j’ai cité, qui ne sont que des pratiques « culturelles »…Au nom de quoi qualifiez-vous donc les sacrifices des Mayas ou les BBQ des Papous de « crimes » ? Seriez-vous donc « intolérant » et auriez-vous un « complexe de supériorité », tchado ? 

      • Catherine says:

        Bonjour Tchetnik

        Ce pro LGBT serait-il notre Lucas du mois de mars?

        Comme quoi tous les homos se valent…..Pro LGBT étant un tant soit peu moins grossier que Lucas.

        Que peut-on faire avec ce genre d’individus?

        Quand on sait que le problème de l’homosexualité est d’abord un manque d’éducation, je dirais même un déni d’éducation.

        • Catherine says:

          Monsieur Tchtnik

          Je ne suis pas d’accord avec vous quand vous dites qu’aucune société n’a été construite par les homos au nom de l’homosexualité.
          On connait deux endroits où l’homosexualité fut promue et légalisée, soutenue par les dirigeants et tolérée par les chefs religieux en place: il y a Sodome et Gomorrhe et Pompéi.
          Dieu a jugé ces gens-là et a condamné leurs pratiques.

  5. Pro LGBT says:

    Tiens, le premier message â été posté, finalement.

    de toute maniere, ils sont tres sensiblement les mêmes.

  6. Pro LGBT says:

    Votre mépris a mon égard, sachant que je ne fais que défendre des valeurs républicaines, et, je dirais même humaine, ne me fait n’y chaud ni froid.
    Mais, de grâce, n’allez pas prétendre que l’homosexualitê vient de l’éducation, c’est totalement stupide. Le nombre d’homophobe qui naissent dans des famille intolérante et prêtes à les renier est malheureusement trop élevé.
    L’éducation, par contre, empêche l’homophobie, qui, je vous l’apprend apparement, est un crime au yeux des lois française.
    Vu votre profond irréspect d’une marge de la population, du sans doute à un lavage de cerveau (chrétien? ) intensif durant votre jeunesse, je pense que çe serait plutôt vos parents à vous qui ont manqué quelque notions de votre éducation.
    Si vous avez de jolies têtes blondes, soyez sage, et apprenez leur que la différence n’est pas une tare.
    Ah oui, et comme vous le dites si bien « aimez vous les uns les autres! »

  7. Pro LGBT says:

    -je ne suis pas là pour compter le nombre de mort qu’à fait l’Eglise.
    Vous me sortez que l’inquisition â été moins arbitraire que la république francaise. J’imagine que vous parlez de la révolution, qui, en effet à été horrible, mais çe n’est pas le sujet. On ne défend pas un mal par un autre.
    Les croisade, vous ne m’apprenez rien la dessus. Je ne défend d’ailleurs personne là dedans.

    Je voulais juste exprimer que l’Eglise n’a pas seulement défendue la digneté humaine, et qu’elle a les mains sales.

    -je vous croit et ne vous conteste pas lorsque vous me dites que l’église a eu des encyclopédie. L’église à d’ailleurs été pendant très longtemps possesseur d’un immense savoir, parfois partagé.
    Seulement, pareil, il n’empêche que l’église s’est fermement opposer à celle de Diderot, que çe soit de la propagande celon vous ou non, mon argument était un contre argument, et donc, un exemple. Je n’ai pas besoin de connaître toute l’histoire de l’église pour savoir qu’elle n’a jamais aimé qu’une théorie scientifique vienne étayer ses dires.

    -je ne comprend même pas çe que vous voulez dire. Vous me parlez d’un patrimoine que je n’ai pas évoqué, et encore moins remis en cause. Je me fiche un peu du moyen age, je vous parle de maintenant.
    Et maintenant, on remarque que les base du résonnement chrétiens repose sur le nouveau testament, soit des texte qui sont tous relativement ancien.

    -le « propagande » LGBT (qui est un terme vaste et indéfini, puisque présenter une personne trans â la télé, c’est déja de la propagande…) qui n’existe pas, par ailleurs, n’a pas but de gommer les différence entre les sexes, mais d’évoquer la communautés LGBT. D’ailleurs, en quoi dire qu’un homme peut en aimer un autre et qu’une femme peut en aimer une autre revient à gommer des différence? l’homme n’est homme que parce qu’il aime la femme, c’est ça?

    -Personne ne conteste qu’on ne peut pas avoir d’enfant naturellement avec un rapport entre meme sexe, c’est évident. Du coup, ça ne sert a rien de me dire que les animaux « homo » n’ont pas de progéniture.
    Ensuite, si le chien du voisin se tape un jour le chien de la voisine, çe n’est pas pour cela qu’il va être renié d’ autre chien. L’homophobie est donc une invention humaine.
    Une nature déchue et bestial…expliquez moi donc çe que cela veut dire.

    -ah, voila le fameux argument de tout les homophobes. Qu’on soit bien clair, la zoophilie et la pédophilie sont des crimes, parce qu’on considére qu’il y a une victime non consentante dans le rapport sexuel. La différence entre de l’amour et un viol vous échappe peut-être.

    -Vous devriez considérer la civilisation humaine dans son ensemble, au lieu de la diviser en compartiments.
    Les gays ne revendiquent pas d’avoir créer une société, il font partie de la société, au même titre que les noirs, les blanc’ les roux, les blonds…
    Ensuite, imposez notre comportement, c’est â dire, j’imagine, montrer en toute pudeur l’affection que l’on porte à notre compagnon/compagne, nous serez interdit, pour la simple et mauvaise raison que nous ne somme pas capable d’infanter naturellement? C’est stupide, dégueulasse , ç’est nous reléguer dans une zone à part, inférieur à la votre, pour une raison sans fondement.
    Vous même, vous n’avez pas faits grand-chose pour la société, pas plus que moi en tout cas, j’imagine. Comme la plupart des personne dans le monde. En quoi votre attirance vers le sexe oposé vous permet d’avoir une place différente de la mienne ?
    Çe n’est pas moi qui est un complexe.

    -et pour la fin, non. On ne peut pas placer homosexualite et homicide sur le même piedestrale, parce que l’un ne fait de tort à personne, et que l’autre est un crime.

    Dernier point, je suis une fille, voilà.
    Deuxième point, vous semblez croire que je hais l’Eglise. Et bien non. Je ne suis pas croyante, mes parents si. J’aime aller à la messe, parce qu’il a un sentiments de paix là bas. J’aime chanter des cantique. J’adore rentrer dans des église, même si elles sont toutes simple, parce que je trouve ça reposant et beau.
    J’aime parler avec des chrétiens pour débattre avec eux sur des sujets, pourvu qu’il soit assez ouvert d’esprit pour accepter mes conceptions.

    Çe que je n’aime pas, c’est la bêtise et la haine injustifié. Si celle-ci vous est dicté par une religion, alors, oui, je m’en prends à cette religion sur çe point là. Vous me dites que je confonds tout, mais il n’empêche que cette article lui meme est une preuve que l’Eglise exècre les homos, ou du moins leur orientation. Je n’ai pas besoin de connaître par coeur la bible.

  8. Tchetnik says:

    « je ne suis pas là pour compter le nombre de mort qu’à fait l’Eglise.
    Vous me sortez que l’inquisition â été moins arbitraire que la république francaise. J’imagine que vous parlez de la révolution, qui, en effet à été horrible, mais çe n’est pas le sujet. On ne défend pas un mal par un autre.
    Les croisade, vous ne m’apprenez rien la dessus. Je ne défend d’ailleurs personne là dedans.
    Je voulais juste exprimer que l’Eglise n’a pas seulement défendue la digneté humaine, et qu’elle a les mains sales. »

    -Le problème est que si vous tentez de juger tout système « ayant fait des morts », cela ne va pas vous aider beaucoup, vu que TOUS en ont fait . Mais pas dans les mêmes proportions ni de manière forcément justifiée et institutionnalisée. Or l’Eglise, avec les défauts inhérents à toute aspect institutionnel, reste certainement celle qui a commis le moins de crimes et a le plus encadré et domestiqué l’usage de la violence. La juger comme vous le faites nécessite un référentiel supérieur qui n’existe pas. Et ne venez pas dire que le nombre de morts n’est pas important, c’est vous qui avez évoqué cet aspect en premier.
    Après, sur les Croisades comme sur le reste, si, vous avez manifestement bien des choses à apprendre et des stéréotypes à combattre (de la part d’un « homme » qui prétend que les stéréotypes l’indisposent…)

    « -je vous croit et ne vous conteste pas lorsque vous me dites que l’église a eu des encyclopédie. L’église à d’ailleurs été pendant très longtemps possesseur d’un immense savoir, parfois partagé.
    Seulement, pareil, il n’empêche que l’église s’est fermement opposer à celle de Diderot, que çe soit de la propagande celon vous ou non, mon argument était un contre argument, et donc, un exemple. Je n’ai pas besoin de connaître toute l’histoire de l’église pour savoir qu’elle n’a jamais aimé qu’une théorie scientifique vienne étayer ses dires. »

    -Décidément, vous êtes la proie des idées fixes.
    Je répète.
    Être contre une encyclopédie qui n’avait d’encyclopédie que le nom et au nom de laquelle on a justifié les flots de sang de la révolution (sic) française (resic) ne signifie pas être contre TOUTES les encyclopédies ni contre une œuvre de réflexion intellectuelle et d’acquisition de savoir que l’Eglise a toujours pratiquée ET partagée au plus haut point, avec toutes les catégories de population, ceci dit en passant.

    On peut ajouter Gregor Mandel, Bede le Vénérable ou le cardinal Bellarmin à longue liste du reste.

    « Vous me parlez d’un patrimoine que je n’ai pas évoqué, et encore moins remis en cause »

    -Et pour cause, vous ne le connaissez pas, ce qui ne vous empêche pas de porter dessus des jugements péremptoires du reste.

    Je parle simplement du fait que le patrimoine de culture d’art et d’Histoire est le témoin de ce qui a été réalisé et partagé par une communauté et au nom de quoi une communauté a pu se constituer. Là-dessus, aucun patrimoine artistique ou Historique n’est d’origine homo. Ce qui serait pourtant indispensable pour donner à vos revendications un minimum de cohérence et de légitimité.

    « Vous me parlez d’un patrimoine que je n’ai pas évoqué, et encore moins remis en cause »

    -On avait bien compris, surtout que vous ne le connaissez pas…

    « je vous parle de maintenant »

    -Difficile d’évoquer un « maintenant » sans la continuité avec le passé.

    « Et maintenant, on remarque que les base du résonnement chrétiens repose sur le nouveau testament, soit des texte qui sont tous relativement ancien. »

    -Pas plus anciens que quand les zomos tentent de justifier leur homosexuaité en nous parlant, très mal d’ailleurs, de la Grèce antique…

    « -le « propagande » LGBT (qui est un terme vaste et indéfini, puisque présenter une personne trans â la télé, c’est déja de la propagande…) qui n’existe pas, par ailleurs, n’a pas but de gommer les différence entre les sexes, mais d’évoquer la communautés LGBT. »

    -Et d’en faire l’apologie.

    « D’ailleurs, en quoi dire qu’un homme peut en aimer un autre et qu’une femme peut en aimer une autre revient à gommer des différence? »

    -La théorie du genre en est justement l’illustration. L’homosexualité ne peut se justifier que de manière négative par rapport à la norme naturelle hétérosexuelle;

    « l’homme n’est homme que parce qu’il aime la femme, c’est ça? »

    -Eh oui, l’Homme a été créé hommes et femmes. Pas hommes et hommes ou femmes et femmes. Les deux abritent une image divine et sont complémentaires, se révèlent l’un à l’autre.

    « Personne ne conteste qu’on ne peut pas avoir d’enfant naturellement avec un rapport entre meme sexe, c’est évident. Du coup, ça ne sert a rien de me dire que les animaux « homo » n’ont pas de progéniture.
    Ensuite, si le chien du voisin se tape un jour le chien de la voisine, çe n’est pas pour cela qu’il va être renié d’ autre chien. L’homophobie est donc une invention humaine. »

    -Pour l’excellente raison que seul l’Homme est doté d’une conscience et d’un sens du bien et du mal. L’inceste existe aussi chez les animaux ceci dit en passant et n’est pas non plus a priori un motif de rejet. Pour la nature déchue, vous n’avez qu’à simplement lire la Bible qui vous enseignera que ce qui semble « naturel » n’est pas forcément bon ou digne, pour la nature bestiale, je crois que le monde pornographique qui nous entoure et auquel vous contribuez pour beaucoup, parle de lui-même
    « ah, voila le fameux argument de tout les homophobes. Qu’on soit bien clair, la zoophilie et la pédophilie sont des crimes, parce qu’on considére qu’il y a une victime non consentante dans le rapport sexuel. La différence entre de l’amour et un viol vous échappe peut-être. »

    -Ja ja ich weiss, mein Sohn.
    Mais pour demander le consentement de l’animal…
    Vous parlez de « gens qui s’aiment », prouvez-nous donc que le pédophile et sa victime ne s’aiment pas. Donc pour vous, quand il y a consentement, même de la part d’une fillette de 8ans, ce n’est pas un crime… intéressante conception à laquelle on s’attendait tous.

    « Vous devriez considérer la civilisation humaine dans son ensemble, au lieu de la diviser en compartiments.
    Les gays ne revendiquent pas d’avoir créer une société, il font partie de la société, au même titre que les noirs, les blanc’ les roux, les blonds… »

    -Et ni les Blonds, ni les roux n’ont fondé de civilisation et ne réclament de droits spécifiques dans la nôtre. Une civilisation n’est pas quelque chose de passif mais bel et bien un ensemble de témoignages fondés sur un idéal de vie commune et de vertus.

    « Ensuite, imposez notre comportement, c’est â dire, j’imagine, montrer en toute pudeur l’affection que l’on porte à notre compagnon/compagne, nous serez interdit, pour la simple et mauvaise raison que nous ne somme pas capable d’infanter naturellement? C’est stupide, dégueulasse , ç’est nous reléguer dans une zone à part, inférieur à la votre, pour une raison sans fondement. »

    -Surtout vouloir bénéficier des mêmes droits familiaux et mettre leur sodomie officiellement à égalité avec notre mariage.
    Il est assez rigolo de constater que vous souhaitez tout ce que les zétéros « progressistes » détestent. Mariage, enfants, stabilité (vu l’infidélité chronique du milieu zomo, ce n’est pas gagné).

    En fait vous êtes des hétéros refoulés.

    « Vous même, vous n’avez pas faits grand-chose pour la société, pas plus que moi en tout cas, j’imagine. Comme la plupart des personne dans le monde. En quoi votre attirance vers le sexe oposé vous permet d’avoir une place différente de la mienne ? »

    -La grosse différence et que je me revendique comme héritier de tous les héritages spirituels, culturels, idéaux de vie et de vertu qui sont EUX fondateurs et constructeurs de civilisation. Pas vous, qui prônez autre chose, à savoir la destruction de tous ses modèles et réalisations.
    Lesdits modèles, en Art, en Histoire, en politique et autres sont tous hétéros dans leur norme comme dans leur expression. Simple,

    « et pour la fin, non. On ne peut pas placer homosexualite et homicide sur le même piedestrale, parce que l’un ne fait de tort à personne, et que l’autre est un crime.3

    -Oh je suis sûr que mon copain Ernst Röhm pourrait arranger ça.

    « Je suis une fille, voilà »

    -Ce n’est pas grave, on en réchappe.

    « Deuxième point, vous semblez croire que je hais l’Eglise. Et bien non. Je ne suis pas croyante, mes parents si. J’aime aller à la messe, parce qu’il a un sentiments de paix là bas. J’aime chanter des cantique. J’adore rentrer dans des église, même si elles sont toutes simple, parce que je trouve ça reposant et beau. »

    -Le problème étant qu’on va aussi à la messe pour se sanctifier, pour changer d’attitude et s’engager à suivre le Christ qui, s’Il est un Dieu d’Amour, est aussi un Dieu de sainteté et d’exigence. Il n’y a aucune paix dans la soumission à ses passions mais en revanche beaucoup dans le combat et la remise en cause de soi, la violence que l’on fait sur sa nature et l’accomplissement de son devoir, de ce qui est juste et bon.

    « J’aime parler avec des chrétiens pour débattre avec eux sur des sujets, pourvu qu’il soit assez ouvert d’esprit pour accepter mes conceptions. »

    -Donc vous êtes « tolérante » uniquement avec ceux qui « acceptent vos conceptions » sans vous demander s’il est pertinent de les accepter. Mais vous refusez ceux qui vous refusent. En somme vous êtes exactement comme nous. Bienvenue au club.

    « Çe que je n’aime pas, c’est la bêtise et la haine injustifié. Si celle-ci vous est dicté par une religion, alors, oui, je m’en prends à cette religion sur çe point là. Vous me dites que je confonds tout, mais il n’empêche que cette article lui meme est une preuve que l’Eglise exècre les homos, ou du moins leur orientation. »

    -Aucune « haine », simplement un souhait de repentir et de conversion. Ce qui n’est pas la même chose. La « haine » en revanche, on l’a très bien vue dans les défilés où vos collègues, déguisés en marsupilami ou en Maya l’abeille, brandissaient des slogans antichrétiens à faire rougir un zampolit (un comble).

    L’Eglise aime les homos comme elle aime tous les êtres humains et souhaite ardemment leur Salut. Pour cela elle leur indique la Voie à suivre, voie faite de bienveillance, de Charité mais aussi de discernement de Bien et de mal. Et suivre cette voie peut être difficile, avec bien des combats, des chutes comme des victoires, mais aussi des joies, et une véritable paix au bout.

    « Je n’ai pas besoin de connaître par coeur la bible. »

    -Pourtant cela vous aiderait beaucoup dans votre vie, pour connaître la voie comme pour savoir (un peu) de quoi vous parlez.

    La voie que Liautey, Henri Ghéon, Père Séraphim Rose et autres ont suivie. Qui donne la véritable paix.

  9. Pro LGBT says:

    -mon but n’est pas de juger l’Eglise, de la comparer à qui que se soit. Vous ne comprenez pas
    Quant au croisade, quel stéréotypes ?

    -la révolution au nom de Diderot…vous aimez les raccourcis.
    Et vous avez tout autant les idées fixes. Il me semble avoir précisez que ce n’était qu’un exemple, pour rapeller que, non, certaines (anciennes) valeurs de l’Eglise ne sont pas forcément bonne pour l’humanité, et que, par conséquent, on ne peut se fier à l’ancienneté pour condamner la communauté LGBT. L’Eglise elle même à été partagé entre ceux qui souhaitait l’avencé de la science et ceux qui la reprouvait. Si, au Moyen âge, la connaissance était encouragé, d’autres périodes ont vus l’Inquisition brûler des chercheurs et théoriciens.
    Çe qui portent â penser que les convictions de l’Eglise peuvent très bien changées au cour du temps, et que l’homosexualité ne sera hypothétiquement plus aussi mal considére que de nos jours.

    -Vous confondez un peu je pense. Inutile de vous targuez de lire les parchemins de l’abbé Benjamin ou je ne sais pas qui. Inutile de me blâmer alors que je n’est pas évoqué çe patrimoine que vous semblez très fier de connaître. Je vous parle de personne qui, actuellement, remettent en cause des principes que l’Eglise croyait aqui mais qui ne le sont pas (notamment sur l’homosexualité et la transidentité). Cela existe, mais il restent trop peu voyant pour faire bouger les chose. quant au homos qui cherchent à se justifier en citant la Grèce antique, c’est tout simplement pour contrer cette idée toute faite que l’homosexualité est un fléau moderne.

    -ne soyez pas infantile. Personne ne fait l’apologie des homos, à part dans votre esprit. Je vous conseille de respirer un grand coup et de souffler pour vous détendre. Le monde ne vas pas devenir gays et ne le deviendra jamais.

    -j’imagine donc que les hommes asexué ne sont a vos yeux des sortes de créatures ni hommes, ni femme, et que les lesbiennes ne sont pas des vrais femme comme les gays ne sont pas de vrai homme…. Ai je besoin de dire que c’est vous qui aimez beaucoup les clichés?

    -L’inceste, â pour plus grand ennuis la consanguinité. Les rois êtait tous consanguings, curieusement, personne ne s’en formalisé. Le bien et le mal est tout à fait relatif et ne se limite pas à votre conception personnelle, et â celle de la bible merci d’en prendre compte. Je vais rester avec ma définition republicaines du bien et du mal. Et si vous ne savez m’expliquer votre « nature déchue », pensez bien que je ne vais pas relire la bible pour le savoir.
    Pour la pornographie, je ne vois pas sur quoi, et de quel droit vous m’y lier. Aimer différemment ne signifie pas être obsedé du sexe.

    -De un, une fillette de huit ans n’a même pas le corps fait pour des rapports sexuel. De deux, à huit ans, on est pas conscient de nos actes, surtout de ceux la, donc on ne peut pas parler de consentement. Donc, ça reste du viol.
    Pour les animaux, la législation n’interdit pas la zoophilie, â part si une violence physique est imposé à la bête. Vos arguments restent donc toujours aussi irrecevable.

    -belle définitions. Et apres? Elle rejoint le principe que c’est un ensemble, pas une multitudes de mini société sans contact. Vous vous contredisez vous mêmes.

    -Les lesbiennes ne pratiquent pas souvent la sodomie, vous savez…
    Et le but n’est pas de placer une pratique sexuel au niveau d’un acte civique. Je ne sais pas d’où vous sortez cela. Le mariage est un bout de papier qui unit officiellement deux personne aux de l’état, çe n’est pas une certification de la manière dont vous vous reproduisez.
    Vous généralisez beaucoup. Je connais pas mal d’hétérosexuels qui ne détestent pas le mariage, et des homos qui ne souhaitent pas se mariée. Le mariage pour tous est une avencée sociétale qui s’inscrit dans les principes de la republique francaise, liberté égalité fraternité.
    Et, vous êtes des hetérosexualité refoule, c’est ridicule. On peut etre homos refoule â cause de la pression de notre entourage qui nous empêche â assumer notre sexulité, on ne peut pas être hetéros refoulé, puisque c’est faire partie de la majorité d’aimer le sexe opposé.

    -Mon dieu, je suis amoureuse d’une fille, mon unique but n’est plus que de détruire la sociêté en imposant une doctrine LGBT !!! (Vous pouvez rajouter un rire satanique par derrière, pour rendre encore plus crédible)
    La suite, je ne comprends pas. Dire qu’une œuvre d’Art est hétéro, c’est plutôt perché.

    -‘…êtes-vous certain que citer un nazi pareil en ami vous rend hilarant?

    -j’ai souvent pensé, moi aussi, que çe n’était pas une fatalité.

    -c’est formidable, çe que vous dites. Vraiment très beau.
    Mais, comment dire…je ne vois pas le rapport.

    -Je peus accepter, et parfois comprendre, un certain nombre d’avis très différents du mien, comme la passion de certains pour les timbres postes,,mais c’est vrai que la haine , le dégoût ou le mépris de quelqu’un (qu’on ne connait pas) pour la bonne raison qu’il a la malchance de ne pas être une majorité, sans pour autant qu’il soit un criminel, j’avoue avoir beaucoup de mal à accepter paisiblement.
    Chacun ses défauts.

    -Vous parlez de mes collégue de travail, là? Sinon, connait pas.
    Si un homos tabasse un policier en revandiquant son homosexualité, çe n’est pour cela que je vais me morfondre de culpabilité en me sentant coupable.
    Çe n’est pas de la haine, se faire traiter de « terroristes psychologique », « d’oiseaux dénaturé et pitoyable » ?
    C’est bien aimable de vous occuper de notre salut, mais, honnêtement, faite le discrètement, histoire qu’on puisse vivre notre vie tranquille qu’on le font des millions d’autres.

    -Athée, désolé, je n’ai pas le courage de relire encore une fois l’ancien et le nouveau testament.
    Ouvrez les yeux, vous allez voir qu’il a des tas de voie différente que celle qui monte jusqu’au Seigneur.

  10. Tchetnik says:

    « -mon but n’est pas de juger l’Eglise, de la comparer à qui que se soit. Vous ne comprenez pas
    Quant au croisade, quel stéréotypes ? «
    -Si ce n’était pas de juger l’Eglise, c’était bien imité. Simplement, devant la réalité de l’Histoire, peu flatteuse pour les athées, vous avez fait machine arrière.
    Quant à vos stéréotypes sur les Croisades, ils procèdent de la même source que ceux sur l’Inquisition ou la Conquista. Une connaissance historique tronquée (ce qui n’est pas nécessairement de votre faute du reste).

    « la révolution au nom de Diderot…vous aimez les raccourcis. »

    -Non, la simple botte souveraine de la réalité.
    Que Diderot ne fut pas le seul n’enlève rien au fait qu’il reste une des sources dont se réclamaient tout bon révolutionnaire. Les Soviétiques en firent même un prénom…

    « Et vous avez tout autant les idées fixes. Il me semble avoir précisez que ce n’était qu’un exemple, pour rapeller que, non, certaines (anciennes) valeurs de l’Eglise ne sont pas forcément bonne pour l’humanité, et que, par conséquent, on ne peut se fier à l’ancienneté pour condamner la communauté LGBT. »

    -Exemple faux en l’occurrence comme tous les autres. Ce qui fait que vous ne prouvez rien.

    « L’Eglise elle même à été partagé entre ceux qui souhaitait l’avencé de la science et ceux qui la reprouvait. Si, au Moyen âge, la connaissance était encouragé, d’autres périodes ont vus l’Inquisition brûler des chercheurs et théoriciens. »

    -Si je vous demandais des noms de chercheurs et théoriciens « brûlés sur les bûchers » par l’Inquisition, vous sècheriez assez vite. Motif: Il n’y en a aucuns. Encore du pur stéréotype .
    En revanche, on peut lister sans souci les hommes de science qui furent aussi de grands croyants. Je vous en ai livrés quelques uns (vous devriez vous renseigner à leur égard), on peut encore rallonger la liste.

    « Çe qui portent â penser que les convictions de l’Eglise peuvent très bien changées au cour du temps, et que l’homosexualité ne sera hypothétiquement plus aussi mal considére que de nos jours. »

    -Vu que votre présupposé est faux, la conséquence que vous en tirez l’est tout autant.
    De plus, le Christ est le même hier, aujourd’hui et à jamais et l’Eglise serait une bien piètre institution si elle changeait de conviction comme de chemise. Vous devez confondre avec les républicains…Si la Vérité existe, elle est naturellement parfaite, éternelle, universelle, immuable et les enseignements et idéaux qui l’incarne le sont tout autant sur le fond. Logique.

    « Vous confondez un peu je pense. Inutile de vous targuez de lire les parchemins de l’abbé Benjamin ou je ne sais pas qui. Inutile de me blâmer alors que je n’est pas évoqué çe patrimoine que vous semblez très fier de connaître. »

    -Saint Jean Chrysostome, Saint Ambroise de Milan ou Saint Basile le Grand…en gros la base de l’Eglise. Que vous critiquez donc bien sans connaitre.

    « Je vous parle de personne qui, actuellement, remettent en cause des principes que l’Eglise croyait aqui mais qui ne le sont pas (notamment sur l’homosexualité et la transidentité). »

    -…et qu’elle croit toujours acquis, vu que la contestation que vous prétendez porter n’est ni nouvelle ni originale du reste.

    « Cela existe, mais il restent trop peu voyant pour faire bouger les chose. quant au homos qui cherchent à se justifier en citant la Grèce antique, c’est tout simplement pour contrer cette idée toute faite que l’homosexualité est un fléau moderne. »

    -En l’occurrence elle l’était aussi dans la Grèce Antique. Une petite lecture de Platon et d’Aristote vous en convaincra assez vite.

    « ne soyez pas infantile. Personne ne fait l’apologie des homos, à part dans votre esprit. »

    -Bis repetita, cela y ressemble bougrement. Difficile d’appeler un chat un chien. Quand on diffuse dans les écoles maternelles films et brochures incitant les filles à se galocher ou les garçons à la branlette en cercle (ah le temps du service militaire…), difficile de ne pas appeler cela de l’apologie.

    « Je vous conseille de respirer un grand coup et de souffler pour vous détendre. Le monde ne vas pas devenir gays et ne le deviendra jamais. »

    -Je pense bien. Déjà que les gays n’ont jamais rien construit en patrimoine de culture et de civilisation au nom de leur homosexualité…

    « j’imagine donc que les hommes asexué ne sont a vos yeux des sortes de créatures ni hommes, ni femme, et que les lesbiennes ne sont pas des vrais femme comme les gays ne sont pas de vrai homme…. Ai je besoin de dire que c’est vous qui aimez beaucoup les clichés? «

    -J’aime surtout beaucoup les réalités et les gens que vous venez d’évoquer ont à coup sûr de très gros (et lourds) problèmes psychologiques.

    « L’inceste, â pour plus grand ennuis la consanguinité. Les rois êtait tous consanguings »

    -Grosse erreurs. Ils étaient tous mariés à des métèques. La consanguinité la plus lourde concernait les mariages cousins-cousines comme Mme Royale et le Duc d’Angoulème, Elisabeth de Wittelsbach et François-Joseph (mariages très heureux du reste), comme quoi, cela ne va pas bien loin. Ces mariages incestueux sont de surcroit interdits par les Canons de l’Eglise. Dans la communauté Juive en revanche, l’inceste est une autre histoire…

    « Le bien et le mal est tout à fait relatif et ne se limite pas à votre conception personnelle, et â celle de la bible merci d’en prendre compte. »

    -Donc par conséquent, le bien et le mal selon les papous de Nouvelle Guinée devraient vous convenir tout autant, ce qui n’est manifestement pas le cas. De plus, si Bien et mal existent, ils donnent sens à toute vie humaine, à toute la condition humaine et ne peuvent découler de critères personnels, pas plus les miens que les vôtres. La Bible étant certainement bien plus universelle que pro-LGBT.

    « Je vais rester avec ma définition republicaines du bien et du mal. »

    -celle au nom de laquelle on a génocidé la Vendée et rpti tout vifs des enfants. Vous devriez choisir un peu mieux vos fréquentations. Quand je pense que vous chouiniez déjà pour quelques culs-terreux sous l’Inquisition…Difficile de critiquer l’Eglise au nom de référentiels qui ont commis fois pire. Rayon logique, vous repasserez.
    « Et si vous ne savez m’expliquer votre « nature déchue », pensez bien que je ne vais pas relire la bible pour le savoir. »

    -Si , c’est très simple, dievi. L’Homme fut créé à l’image et à la ressemblance de Dieu mais par un mauvais usage de sa liberté, il s’éloigna de cette sainteté et acquit une nature qui le rendit sensible à la mort comme au péché, plus séduisant et facile. Le but étant de retourner l’usage de cette liberté pour chasser cette déchéance et se sanctifier. Simple. Et, à partir du moment où vous prétendez (inutile de le nier, épargnez-vous ce ridicule) de juger l’Eglise, il est bon d’en connaitre les sources. Sinon, vous risquez juste d’être à côté de la plaque.

    « Pour la pornographie, je ne vois pas sur quoi, et de quel droit vous m’y lier. Aimer différemment ne signifie pas être obsedé du sexe. »

    -Dites ça à vos copains zomos qui manifestement sont d’un avis contraire et le montrent par leurs strings léopards de compétition et leurs pantalons de cuir sans fond lors des guépraides…

    « De un, une fillette de huit ans n’a même pas le corps fait pour des rapports sexuel. »

    -Je crois que vous devriez revoir vos cours de biolo, vous avez dû roupiller ou draguer une de vos collègues pendant.

    « De deux, à huit ans, on est pas conscient de nos actes, surtout de ceux la, donc on ne peut pas parler de consentement. Donc, ça reste du viol. »

    -La conscience est chose des plus relatives, vous affirmeraient les gens qui défendent cette position. Un peu comme vous quand vous relativisez le bien et le mal.
    Je peux vous garantir que les enfants sont bien plus conscients du bien et du mal que vous ne semblez le croire. ce ne sont ni des zombies ni des légumes.

    « Pour les animaux, la législation n’interdit pas la zoophilie, â part si une violence physique est imposé à la bête. Vos arguments restent donc toujours aussi irrecevable. »

    -Ah parce que, selon vous, c’est la loi qui fixe ce qui est bien et mal. Sous Adolf H ., vous auriez donc accepté les lois de Nuremberg. OK.

    « belle définitions. Et apres? Elle rejoint le principe que c’est un ensemble, pas une multitudes de mini société sans contact. Vous vous contredisez vous-mêmes »

    -Aucune contradiction, l’ensemble ayant une base spirituelle, culturelle et pas 36 et surtout pas la vôtre.

    « Les lesbiennes ne pratiquent pas souvent la sodomie, vous savez… »

    -Elles ont inventé un tas de jolis gadgets pour, justement. Vous devriez vous aggiornamenter.

    « Et le but n’est pas de placer une pratique sexuel au niveau d’un acte civique. Je ne sais pas d’où vous sortez cela. »

    -Tout simplement des revendications zomos et de l’imposture du « mariage pour tous ». Inutile de tenter de dire que cela ne prouve rien, ce serait comme dire que Mein Kampf ne prouve rien au NS.

    « Le mariage est un bout de papier qui unit officiellement deux personne aux de l’état, çe n’est pas une certification de la manière dont vous vous reproduisez. »

    -De toute évidence, le mariage appartient à une société donnée dans un pays déterminé qui a des origines déterminées. Lesquelles ne doivent strictement rien à l’homosexualité et tout au Christianisme. Vous pouvez, pour vous en convaincre, compulser toutes les chroniques historiques de Moise de Khoresne à Grégoire de Tours, de Eusèbe de Césarée à Bede le Vénérable, du Kebra Negast à Faust de Byzance. Vous n’y trouverez AUCUNE trace d’homosexualité comme motrice de civilisation, d’idéal de vie commune, de projet de société. Là aussi, prière de ne pas nous ressortir « la Grèce antique »…

    « Vous généralisez beaucoup. Je connais pas mal d’hétérosexuels qui ne détestent pas le mariage, et des homos qui ne souhaitent pas se mariée. Le mariage pour tous est une avencée sociétale qui s’inscrit dans les principes de la republique francaise, liberté égalité fraternité. »

    -Une usurpation qui consiste à confisquer une société qui n’est pas et ne sera jamais la vôtre. Quant aux trois blagues que vous venez de citer l’Histoire elle-même s’est chargée de les mettre dans sa poubelle, car trop ensanglantées.

    « Et, vous êtes des hetérosexualité refoule, c’est ridicule. On peut etre homos refoule â cause de la pression de notre entourage qui nous empêche â assumer notre sexulité, on ne peut pas être hetéros refoulé, puisque c’est faire partie de la majorité d’aimer le sexe opposé. »

    -Non, camarade, inutile de nous sortir le blabla talmudicofreudien. Nous avons été, nous sommes et serons des hétéros bel et bien pratiquant, certainement pas homos refoulés, même en pensée. Nous n’avons jamais été tentés, cela ne nous effleure ni l’esprit ni l’épiderme. L’éducation peut effectivement orienter une partie de nos comportements, c’est un peu son principe du reste. La loi naturelle fait simplement le reste.

    « Mon dieu, je suis amoureuse d’une fille, mon unique but n’est plus que de détruire la sociêté en imposant une doctrine LGBT !!! (Vous pouvez rajouter un rire satanique par derrière, pour rendre encore plus crédible) »
    -Tant que vous vous galochez dans votre coin sans chercher à vous faire croire égaux du reste du monde, ça vous regarde. Quand vous vous imposez au reste de la société, vous la trouvez en face de vous, nuance.

    « La suite, je ne comprends pas. Dire qu’une œuvre d’Art est hétéro, c’est plutôt perché. »

    -Nein Fraülein. C’est simplement la botte souveraine de la réalité.
    L’Amour et les relations amoureuses ont été l’un des principaux moteurs de création littéraire et artistique, dans toute civilisation, en particulier, Chrétienne, de par le caractère de beauté, de vertu, d’absolu, de sacré, de divin qui transparait dans cette relation, considérée comme sanctifiant quand elle donne lieu à une volonté d’idéal de pureté, de fidélité, de sacrifice, d’abnégation, de charité et de générosité, mais aussi de fondation de famille, de nation, de communauté animées par une certaine solidarité. L’amour et les relations amoureuses impliquent que la totalité de l’.homme et de la femme se transfigure au contact de l’autre, contact qui ne peut être que sacré, autan dans ses aspects physiques que spirituels et exclut toute bestialité, égoïsme… On leur doit parmi les plus grands chefs d’oeuvre. Or les relations amoureuses décrites par lesdits chefs d’œuvre, y compris ceux de la Grèce antique, à quelques rares exceptions comme Sappho »(et encore…), sont hétérosexuelles.
    « -‘…êtes-vous certain que citer un nazi pareil en ami vous rend hilarant? «

    -Nazi UND homo, justement. C’est ça qui est so lustig achachach.

    « Je peus accepter, et parfois comprendre, un certain nombre d’avis très différents du mien, comme la passion de certains pour les timbres postes,,mais c’est vrai que la haine , le dégoût ou le mépris de quelqu’un (qu’on ne connait pas) pour la bonne raison qu’il a la malchance de ne pas être une majorité, sans pour autant qu’il soit un criminel, j’avoue avoir beaucoup de mal à accepter paisiblement.
    Chacun ses défauts. «

    -Ce n’est pas parce qu’on n’accepte pas de mettre les comportements et idées sur le même plan qu’on « hait » les autres. On peut hair le péché mais aimer le pécheur. Il faut savoir accepter la critique et assumer que ce qu’on choisit de faire n’est pas forcément juste ni bon.

    « Si un homos tabasse un policier en revandiquant son homosexualité, çe n’est pour cela que je vais me morfondre de culpabilité en me sentant coupable. »

    -Ach je comprends votre problème. Cela fait déjà plus de 70 ans qu’on emmerde Adolf H pour quelques Juifs… 

    « Çe n’est pas de la haine, se faire traiter de « terroristes psychologique », « d’oiseaux dénaturé et pitoyable » ? »

    -Disons une certaine forme de réalité, quand on constate le comportement hystérique des mili-tantes.
    « C’est bien aimable de vous occuper de notre salut, mais, honnêtement, faite le discrètement, histoire qu’on puisse vivre notre vie tranquille qu’on le font des millions d’autres. »

    -La meilleure façon de rester tranquille est encore de ne pas adopter de comportement agressif et revendicatif.
    « Athée, désolé, je n’ai pas le courage de relire encore une fois l’ancien et le nouveau testament. »

    -C’est pourtant salutaire, à condition de ne pas prendre l’Ancien Testament comme aussi immédiat et immuable que le Nouveau. Et, encore une fois, avant de causer enseignement de l’Eglise, encore faut-il le connaître. Athée, vous ne seriez sans doute pas en lisant des cantiques à l’église.

    « Ouvrez les yeux, vous allez voir qu’il a des tas de voie différente que celle qui monte jusqu’au Seigneur »
    -Une athée qui croit que le Seigneur existe. Vous voyez vous progressez, quand vous voulez…

    -Négatif. Il n’y a qu’une seule voie de vertu et de foi. Qui peut être vécue de maintes manières, du monachisme au mariage, mais qui ne laisse pas de place à tout et à son contraire.

  11. Pro LGBT says:

    -Je ne m’identifie pas a l’histoire athée comme vous le faites avec orgueil a l’histoire chrétienne. Je ne fait non plus parti d’une secte athée qui se donne le droit de juger les religions en se sentant supérieurs. Je laisse ça à d’autre.
    Les croisades ont été évoquer…aller…deux fois. Où sont les stéréotypes que vous me reprochez?

    -c’est un raccourcis. Diderot n’a été qu’un des très multiples facteurs qui ont conduits une partie du peuple français à guillotiner le rois et à tuer des innocents. Mais ce n’est pas le sujet.

    -Exemple vrai. Vous ne prouvez rien non plus.

    -Un exemple qui me vient? Gorgiono Bruno. Qu’il y a eu moult scientifitiques croyants, je ne le consteste sûrement pas, mais ne vous enfermez pas dans le négationnisme des que je parle de quelque chose qui met à mal la réputation de l’Eglise.
    Vous avez finalement bien plus de cliché sur cette comunauté LGBT que je n’en ai sur votre religion, il suffit de lire le reste du message.

    -je regrette, mais l’Eglise est dirigé par des Hommes et pour les Hommes. Mettez Dieu où voulez la dedans, mais toute les religion sont humaines, donc faillible pour reprendre les mots de Badinter. Et tout est obligé d’evolué on de disparaître dans la société humaine, rien est immuable, et le christianisme et ses conception sont sous la même règle. Quant à la Vérité, le pape lui même serait bien pompeux s’il affirmait la posséder.

    -avez vous une taré oculaire, ou êtes vous borné ? La base que vous évoquer, je ne la critique pas, car, vous le dites si bien, je ne la maîtrise pas assez pour me le permettre. Contrairement à vous qui, apparement, sans connaître la comunauté LGBT autrement qu’à travers des cliché et une théorie fumeuse du compot, vous sentez tout de même capable de lui porter un jugement tranché et catégorique. Faite un tour sur Yagg, sos homophobie, ou même sur ados. Fr rubrique homosexualité, et venez me reparler des bases.

    -Faux. L’homosexualité a été démontré comme n’étant pas une maladie ou un dérèglement génétique, et pourtant, de nombreuse structure catholique s’obstinent à nous rabâcher que l’on peut en guérir comme on peut guérir de la grippe. Face à cette attitude volontairement stigmatisante et dénigrante, il y a heureusement d’autre structure qui tentent de comprendre avant de condamner. Ceux sont eux dont je déplore la quasi-invisibilité.

    -Vous avez dû remarqué que l’homosexualité plus libre en Grèce n’a pas empêcher sa civilisation d’être l’une des plus développé du monde à cette période, alors que les guerres de religion ont faits des ravages partout, autant chez les chrétiens, les juifs et les musulmans. Alors, entre le fanatisme religieux et l’amour entre deux personne du même sexe, qu’est ce qu’il vous paraît le plus néfaste à l’humanité?
    Si vous hésiter, je vous conseille d’allumer la Tv et de regarder les actualité, tout simplement.

    -Si vous évoqué le film Tomboy, très beau par ailleurs, et bien je peut vous assurer que ce n’est pas de la propagande, tout d’abord par ce que le visionnage d’un film n’a jamais pu bouleverser la sexualité d’un enfant au point de lui faire changer de bord. D’autant lus que l’homosexualite, ou plutôt, dans se cas, l’identité de genre, est évoqué de manière simple et réaliste, sans que la réalisatrice est tenté de la sublimer. Pour le rappeler, le but des assoc gays dans les écoles n’est pas de transformer une classe de Cm2 en homos, mais de les empêcher de virer homophobe.
    Ce n’est pas en lui cachant l’existence de l’homosexualite que votre petit ne tombera jamais amoureux de son copain Mathias.

    -les homos sont des hommes commes les autres (J’ai l’impression que vous avez du mal avec ça…) . Il est logique qu’ils ne construisent pas systématiquement au nom de leur sexualité.

    -L’homosexualité n’est pas une maladie ni un problème psychique, tout comme le faite d’être asexué.

    -cousin/cousine:c’est une forme d’inceste, et. a terme, peuvent avoir autant de mauvaise répercutions sur le cerveau que frère/sœur. Finalement, le problème de l’inceste, c’est les enfants.

    -Que viennent faire ici les papous? Il est possible de ne pas partir dans les extrême des que je dit que ma conscience n’est pas régi par la bible. Si j’avais été musulmane, m’auriez vous aussi sortit le coup des papous?

    -La république a évolué depuis 1762, à présent la France est laïque, les petits n’enfants chretiens ne risquent plus d’être noyé vivants. D’ailleurs, je ne cautionne pas les actes de la république mais ces valeurs, comme beaucoup de français ne vous en déplaisent. Si non, vous pouvez toujours immigré vers la Suède…ah non, eux aussi il soutiennent les LGBT !

    -je vous retourne le conseils avec les homos. Cordialement.

    -bien sûr, évidement je représente à moi seule toutnles’gays du monde, c’est bien connus. Les amalgame pousse comme de lachienlit chez vous. Le but de la pornographie est d’attirer le plus de gens, ce n’est donc pas ma faute sur les hommes hétéro fantasment sur les lesbienne…

    -vous avez déjà vu une petite fille avoir ses règles à huit ans? Moi non.
    Comment expliquer…à cette âge, les appareils génitaux ne sont pas faits pour être pénétrer par le penis d’un homme de quarante ans. Ensuite, vous aller le dire que je parle toujours avec la loi, mais c’est que je la trouve bien faite : à huit ans, législativement, on est pas conscient de ses acte, surtout sexuel.
    Et puis, naturellement, à part d’être vraiment précoce, à huit ans on pense plutôt au pokemons qu’au partie de jambe-en-l’air.

    -oui, c’est la loi qui fixe le bien et le mal, c’est pour cela qu’il y a toujours des désaccords, et que, par exemple, quelque millier de personne (avec des enfants, attention, histoire que le message passé mieux) sont venus défiler pour qu’on remettent les homos dans la zone des citoyen de second place. Après, cela ne signifie pas non plus que je suis aveuglement toutes les lois républicaines sans me poser des question sur leur légitimité.

    -Une seule base qui, tout le monde le sait, est hétéro, blanche et chrétienne, n’est ce pas?

    -Renseignez vous un peu plus sur la sexualité des lesbienne, qui est tes multiple en faite. Vous verrez qu’il y a d’autre manière de faire l’amour qu’avec un bout de plastique.

    • Tchetnik says:

      « Je ne m’identifie pas a l’histoire athée comme vous le faites avec orgueil a l’histoire chrétienne. Je ne fait non plus parti d’une secte athée qui se donne le droit de juger les religions en se sentant supérieurs. Je laisse ça à d’autre. »

      -C’est pourtant toujours bien imité, avec vos affirmations aussi historiquement fausses que péremptoires. Inutile de faire machine arrière. Assumez donc vos propos.

      « Les croisades ont été évoquer…aller…deux fois. Où sont les stéréotypes que vous me reprochez? «

      -Suffisamment évoquées pour que vous les assimiliez à un « crime de l’Eglise » alors qu’elles furent des mouvements de riposte face à ce qui était une véritable agression.

      « -c’est un raccourcis. Diderot n’a été qu’un des très multiples facteurs qui ont conduits une partie du peuple français à guillotiner le rois et à tuer des innocents. Mais ce n’est pas le sujet. »

      -Négatif. Le peuple français n’a pas guillotiné Louis XVI mais, si vous examinez bien l’Histoire de la révolution, a été victime de cette révolution au prix de 300 000 morts en 6 ans. Aucun raccourci, comme je l’ai démontré, les révolutionnaires eux-mêmes reconnaissainet cette paternité.

      « -Exemple vrai. Vous ne prouvez rien non plus. »
      -Exemple toujours faux, qui ne prouve toujours rien.
      Comme je l’ai démontré par l’existence de nombreuses autres encyclopédies et la réalité de celle de Diderot. Ou alors, vous admettrez les encyclopédies Nazies comme aussi valables que celle de Diderot…

      « -Un exemple qui me vient? Gorgiono Bruno. Qu’il y a eu moult scientifitiques croyants, je ne le consteste sûrement pas, mais ne vous enfermez pas dans le négationnisme des que je parle de quelque chose qui met à mal la réputation de l’Eglise. »
      -C’est GIORDANO et pas GORGIONO. Essayez au moins de recopier Wiki correctement.

      Le cas de Bruno est complexe et n’a rien à voir avec un quelconque refus de science. Ses théories se fondaient du reste sur des systèmes développés avec l’appui de l’Eglise ; Il a été jugé pour d’autres raison. Coup de Spatha dans l’eau donc.

      « Vous avez finalement bien plus de cliché sur cette comunauté LGBT que je n’en ai sur votre religion, il suffit de lire le reste du message. »

      -Vu votre ignorance crasse en Histoire et les clichés FM que vous alignez, ne soyez pas modeste.
      « -je regrette, mais l’Eglise est dirigé par des Hommes et pour les Hommes. Mettez Dieu où voulez la dedans, mais toute les religion sont humaines, donc faillible pour reprendre les mots de Badinter. »

      -Et que dire alors d’une république qui l’est certainement bien d’avantage…
      Les hommes sont faillibles, vous ne nous apprenez strictement rien, mais les religions au moins ont créé des communautés et des civilisations . L’homosexualité Zéro (et je ne parles pas du chef d’œuvre d’Horikoshi Jiro).

      « Et tout est obligé d’evolué on de disparaître dans la société humaine, rien est immuable, et le christianisme et ses conception sont sous la même règle. Quant à la Vérité, le pape lui même serait bien pompeux s’il affirmait la posséder. »

      -Mais le Pape ne possède pas à lui seul la Vérité, c’est le corps entier de l’Eglise qui la possède. Corps bien plus fondateur que ne l’est celui de pro-LGBT du reste…

      Et qui vous dit, où Est-ce prouvé que « tout doit évoluer » et qu' »une évolution serait toujours positive?

      « -avez vous une taré oculaire, ou êtes vous borné ? La base que vous évoquer, je ne la critique pas, car, vous le dites si bien, je ne la maîtrise pas assez pour me le permettre. »

      -C’est surtout vous qui avez un gros problème de logique car ce que vous avez fait en début de commentaire était bel et bien une contestation. De choses que vous ne connaissez pas, on est bien d’accord.

      « Contrairement à vous qui, apparement, sans connaître la comunauté LGBT autrement qu’à travers des cliché et une théorie fumeuse du compot, vous sentez tout de même capable de lui porter un jugement tranché et catégorique. »

      -Négatif, camarade, j’ai suffisamment vécu pour connaitre les zomos mieux que vous ne connaissez l’Eglise et l’Histoire.

      « Faite un tour sur Yagg, sos homophobie, ou même sur ados. Fr rubrique homosexualité, et venez me reparler des bases. »

      -Difficile de parler bases sur des sites de propagande. Un peu comme si je vous disais « lisez donc « Mein Kampf » et vous aurez une autre vision du NS ».

      « -Faux. L’homosexualité a été démontré comme n’étant pas une maladie ou un dérèglement génétique, et pourtant, de nombreuse structure catholique s’obstinent à nous rabâcher que l’on peut en guérir comme on peut guérir de la grippe. Face à cette attitude volontairement stigmatisante et dénigrante, il y a heureusement d’autre structure qui tentent de comprendre avant de condamner. Ceux sont eux dont je déplore la quasi-invisibilité. »

      -Ca n’a jamais été démontré. Simplement des gens qui prennent leurs fantasmes pour des réalités.

      « -Vous avez dû remarqué que l’homosexualité plus libre en Grèce n’a pas empêcher sa civilisation d’être l’une des plus développé du monde à cette période, «

      -J’ai surtout remarqué que vous ne connaissez pas plus de la Grèce que de l’Inquisition ou du Moyen Age. Lisez Platon et Aristote et vous constaterez que votre homosxualité est fantasmée.
      la Rome antique et la Grèce antique ne connaissait pas l’homosexualité avec les termes d’aujourd’hui, c’était absolument différent. Déjà, aucune des deux cultures n’a autorisé un mariage légal entre deux hommes ou deux femmes : le foyer, c’est à dire la « domus », la maisonnée, ne peut être conçue que de manière patriarcale (cf. Les politiques d’Aristote, livre I-II). La seule forme d’homosexualité existant alors est une pratique culturelle, bien plus discrète que ce que l’on dit habituellement car ne concernant que l’aristocratie, dans un processus culturel proche du passage de enfant à adulte. Le mot « pédérastie » désigne ce rapport entre un adolescent et son maître, bien plus âgé que lui, semblable à l’amour platonique (cf. Le banquet de Platon et le mythe de l’androgynie). Parfois cela donnait lieu à des rapports sexuels mais la norme était à l’apprentissage par le maître, pratique commune dans beaucoup de cité grecques (éphébie à Athènes, agogée à Sparte… etc). N’oublions pas que Socrate a été condamné par la cité d’Athènes pour avoir « corrompu la jeunesse », le problème de l’homosexualité envers les jeunes n’est pas nouveau, voyez-vous.
      Donc : ne considérez pas l’homosexualité du XXIe siècle avec tout ce qu’elle compte comme dégénérés et autres gay-pride publiques comme étant similaire avec celle de l’Antiquité. Les deux cultures n’ont à mon sens aucun point commun, si ce n’est l’acte sexuel de sodomie. Qu’il s’agisse de l’Antiquité ou du monde contemporain l’homosexualité est et restera un péché.

      « alors que les guerres de religion ont faits des ravages partout, autant chez les chrétiens, les juifs et les musulmans. »

      -Pas de manière égale partout et, à ce compte-là, votre chère république a certainement bien plus à se reprocher. La même que fait le mariage homo a génocidé la Vendée. Je vous le répète, soyez logique assumez vos références ou changez en, mais difficile de critiquer au nom de quelque chose qui fit pire.
      « Alors, entre le fanatisme religieux et l’amour entre deux personne du même sexe, qu’est ce qu’il vous paraît le plus néfaste à l’humanité?
      Si vous hésiter, je vous conseille d’allumer la Tv et de regarder les actualité, tout simplement. »

      -Camarade, je connais la Yougoslavie comme le conflit en Artzakh de manière circonstanciée. Sans oublier le Donbass où j’ai des connaissances. Je ne vous raconterai pas tous les pays où j’ai vécu, vous en seriez jalouse.

      Comme je l’ai démontré avec Ernst Röhm, les zomos savent très bien tuer du reste.

      « -Si vous évoqué le film Tomboy, très beau par ailleurs, et bien je peut vous assurer que ce n’est pas de la propagande, tout d’abord par ce que le visionnage d’un film n’a jamais pu bouleverser la sexualité d’un enfant au point de lui faire changer de bord. «

      -Travaillant dans le milieu, je peux vous garantir le contraire. Les moyens de communication sont justement utilisés pour conditionner les gens quand ils sont utilisés dans un contexte où une autorité les utilise sur les gens sur lesquels elle a autorité, c’est le principe même de la propagande.
      « D’autant lus que l’homosexualite, ou plutôt, dans se cas, l’identité de genre, est évoqué de manière simple et réaliste, »

      -Difficile d’évoquer de manière « réaliste » ce qui n’est censé être qu’une théorie.

      « sans que la réalisatrice est tenté de la sublimer. »

      -A partir du moment où une théorie spéculative et sans aucun fondement autre que certains fantasmes est présentée comme une réalité, il s’agit bien d’une sublimation. N’importe quel propagandiste le sait en en use.

      « Pour le rappeler, le but des assoc gays dans les écoles n’est pas de transformer une classe de Cm2 en homos, mais de les empêcher de virer homophobe.
      Ce n’est pas en lui cachant l’existence de l’homosexualite que votre petit ne tombera jamais amoureux de son copain Mathias. »

      -Ce n’est pas le but de l’education que de contrer une homophobie fantasmée. Et vous admettez curieusement que la même éducation fasse des christianophobes sur une bas historique mensongère. Deux poids deux mesures.

      « -les homos sont des hommes commes les autres (J’ai l’impression que vous avez du mal avec ça…) . Il est logique qu’ils ne construisent pas systématiquement au nom de leur sexualité. «

      -Ils ont certainement leur dignité humaine, mais n’ont pas un comportement comme les autres, je sais que vous avez bien du mal à l’admettre. Il est logique qu’un comportement biologiquement et culturellement stérile n’ait engendré aucune civilisation.

      « -L’homosexualité n’est pas une maladie ni un problème psychique, tout comme le faite d’être asexué. »

      -Hélas, si, même si cela vous fait plaisir de penser le contraire. Le parcours de gens comme Ghéon ou Seraphim Rose le montre .

      « -cousin/cousine:c’est une forme d’inceste, et. a terme, peuvent avoir autant de mauvaise répercutions sur le cerveau que frère/sœur. Finalement, le problème de l’inceste, c’est les enfants. »

      -Non seulement cousin-cousine est très différent de frère-sœur (on ne parle pas d’inceste dans ce premier cas du reste), inutile de mettre des signes = partout, mais cela demeurait extrèmement marginal. Le problème de l’inceste ensuite est aussi d’ordre psychologique comme moral, pas seulement les enfants. Votre relativisme commence à vous perdre.

      « -Que viennent faire ici les papous? Il est possible de ne pas partir dans les extrême des que je dit que ma conscience n’est pas régi par la bible. Si j’avais été musulmane, m’auriez vous aussi sortit le coup des papous? «

      -Non, je vous aurais sorti les crimes de l’islam qui sont au demeurant longs à lister. Mais dans ce cas, vous n’auriez pas tenté de faire croire que tous les systèmes se valaient et surtout vous auriez été bien plus discrète envers votre vice.

      « -La république a évolué depuis 1762, à présent la France est laïque, les petits n’enfants chretiens ne risquent plus d’être noyé vivants. D’ailleurs, je ne cautionne pas les actes de la république mais ces valeurs, comme beaucoup de français ne vous en déplaisent. Si non, vous pouvez toujours immigré vers la Suède…ah non, eux aussi il soutiennent les LGBT ! »

      -C’est 1792 , pas 1762 (ca en dit long sur vos connaissances réelles en Histoire) et rayon évolution, je ne crois pas que l’antichristianisme actuel soit différent de celui d’alors. Surtout que la république n’a jamais reconnu ses crimes (qui ne se limitent pas qu’à 1792 du reste) et donc les justifie très largement. Criminelle en actes comme en idéologie de fond.

      « -je vous retourne le conseils avec les homos. Cordialement. »

      -On se demande bien de quel conseil…

      « bien sûr, évidement je représente à moi seule toutnles’gays du monde, c’est bien connus. Les amalgame pousse comme de lachienlit chez vous. Le but de la pornographie est d’attirer le plus de gens, ce n’est donc pas ma faute sur les hommes hétéro fantasment sur les lesbienne… »

      -On dit du chiendent, pas de la chienlit.
      Amalgames dont les vôtres sont responsables et qui coincident avec la réalité. Désolé.
      Les hommes hétéros ne fantasment ensuite pas plus que cela sur les vôtres. Ne jugez pas d’après vous-même.

      « -vous avez déjà vu une petite fille avoir ses règles à huit ans? Moi non.
      Comment expliquer…à cette âge, les appareils génitaux ne sont pas faits pour être pénétrer par le penis d’un homme de quarante ans. »

      -Pourtant cela arrive, hélas.

      « Ensuite, vous aller le dire que je parle toujours avec la loi, mais c’est que je la trouve bien faite : à huit ans, législativement, on est pas conscient de ses acte, surtout sexuel.
      Et puis, naturellement, à part d’être vraiment précoce, à huit ans on pense plutôt au pokemons qu’au partie de jambe-en-l’air. »

      -Tout à fait d’accord, mais ce sont VOS critères, d’autres pourraient les relativiser comme vous le faites avec les critères issus de la Bible. Retour de manivelle.
      « -oui, c’est la loi qui fixe le bien et le mal, c’est pour cela qu’il y a toujours des désaccords, et que, par exemple, quelque millier de personne (avec des enfants, attention, histoire que le message passé mieux) sont venus défiler pour qu’on remettent les homos dans la zone des citoyen de second place. Après, cela ne signifie pas non plus que je suis aveuglement toutes les lois républicaines sans me poser des question sur leur légitimité. »
      -Négatif.

      La loi traduit dans la condition humaine un idéal de vertu et de discernement qui lui est antérieur et supérieur. Ou alors vous pourriez croire et faire tout et son contraire, sur la simple base d’un trait de plume. Et avec un tel raisonnement, vous mettez les lois de Nürnberg ou celles d’Allemagne de l’Est sur le même plan. La loi ne fait pas le bien et le mal. Elle le traduit et étant purement humaine peut largement être injuste. Du reste, vous êtes les premiers à dire qu’il faut que la loi change ce montre bien que vous mettez un idéal au dessus. Ne vous contredisez pas, cela montre comment votre système est faux.
      « -Une seule base qui, tout le monde le sait, est hétéro, blanche et chrétienne, n’est ce pas? «
      -Blanche pas forcément, (les Ethiopiens ne sont pas précisémént blancs, pas plus que les Syriaques), Chrétienne est certainement la relgion qui a le plus valorisé dignité et esprit créatif (un simple coup d’œil ailleurs vous en convaincra), hétéro, ben oui, c’est ainsi que l’Humanité se perpétue. Botte souveraine de la réalité, là encore.

      « -Renseignez vous un peu plus sur la sexualité des lesbienne, qui est tes multiple en faite. Vous verrez qu’il y a d’autre manière de faire l’amour qu’avec un bout de plastique. »
      -Négatif, déjà fait et pas intéressé.

      • Volodymir Bellovak says:

        Quelle patience et quelle charité Tchetnik de répondre points-par-points à cette donzelle…Bon courage !

  12. Maître Cube says:

    Aller au devant des déviants au lieu de les ignorer !

    Quelle mouche a piqué ce pauvre Pape ?

    Il veut qu’on se transforme en machins indifférenciés, ou quoi ?

  13. Pro LGBT says:

    Je pourrai faire de meme, répondre point par point, mais je ne vais pas le faire, parce que vous êtes camper sur vos positions et moi sur les miennes, et que j’ai perdu deja assez de temps.

    I, je reconnais que venir poster mon avis sur un média profondément chretien conservateur lorsqu’on fait parti du « lobby LGBT » etait une mauvaise idée. Donc, monsieur, restez avec vos lecture religieuse de l’antiquité, qui doivent somme toute être aussi interressante que du Zola (ce n’est ni ironique, ni une critique) restez avec vos clichées et priez pour mon âme si vous vous sentez de le faire.

    En attendant, réjouissez vous, je ne viendrai plus vous embêter, vous pouvez retourner tranquillement â vos théorie du complot sexuel….

    • Catherine says:

      Vous pouvez compter sur mes prières pro-LGBT et j’implorerai Dieu de vous envoyer La Grâce de La Vérité, qui est une et universelle.

    • Tchetnik says:

      Zola? Non.

      Dostoïevski, Papadiamantis, Njegos, Ernest Psichari ou corneille à la rigueur…

      Zola est d’un chiant…

      Mauvaise idée?

      Pas nécessairement, si elle vous a incité au moins à dépasser certains stéréotypes et mensonges historiques pour vous documenter d’avantage. On aime le Christ non seulement quand on a intellectuellement compris qu’Il est le sens de la vie, mais aussi accessoirement quand on a compris que tout ce qu’on raconte de négatif sur l’Eglise est mensonger.

      On vous verra peut-être pour votre baptême. Que Dieu vous garde d’ici-là.

      S’Bogom!

      • Catherine says:

        Bonsoir Monsieur Tchetnik

        Pro-LGBT a été moins coriace que Lucas. Et le Fait qu’elle vienne visiter ce site montre qu’elle n’est pas un cas définitivement désespéré.
        J’espère que vous prierez pour elle comme elle le demande…Et si on ne la voit peut-être pas pour son baptême, on sera content de reparler un jour de toutes ces choses à la lumière de la Vérité.
        En tout cas j’aime beaucoup vos commentaires qui sont toujours bien « charpentés »
        Merci pour votre travail et votre esprit combatif.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com