Dictature UE

Le Parlement européen réclame l’activation «immédiate» de la procédure de retrait du Royaume-uni de l’Union européenne.

C’est une nouveauté, le Parlement européen qui en réalité n’a qu’un pouvoir consultatif, ferait donc subitement preuve d’autorité ?  Mais quelle que soit la détermination des députés du parlement de Bruxelles ce seront de toute façon les eurocrates de la Commission qui décideront, avec à leur tête Jean-Claude Junker inféodé à Angela Merkel. C’est ainsi que fonctionne le Directoire européen, les élus n’ayant qu’un pouvoir consultatif, ce sont les eurocrates cooptés entre eux, qui décident.

Le Parlement européen a demandé mardi au Royaume-Uni d’activer « immédiatement » l’article 50 du traité de Lisbonne, « pour éviter à chacun une incertitude qui serait préjudiciable et pour protéger l’intégrité de l’Union ».

Par 395 voix pour et 200 voix contre, les eurodéputés indiquent ainsi qu’ils sont pressés dans la crainte d’une contamination du Brexit. Conscients du reproche de totalitarisme que leurs propres peuples reprochent à l’Union, ils soulignent que « la volonté exprimée par le peuple (britannique) doit être entièrement et scrupuleusement respectée ».

Le peuple anglais retrouvera-t-il sa souveraineté ? Pas sûr!

Ainsi que les Anglais peuvent le constater, en dépit de leur référendum qui appelle la sortie du RU de l’Union, l’UE continue de chapeauter le peuple britannique. En effet, si la voix du peuple était souveraine, le brexit aurait du libérer instantanément la Grande-Bretagne de la tutelle de l’Union vendredi, dés la connaissance des résultats. C’est alors seulement que les négociations pour mettre à plat les traités auraient du commencer. Mais au lieu de cela, le brexit sera ce que les négociations le feront. les Anglais ne sauront pas avant longtemps s’ils accèdent réellement à l’indépendance qu’ils ont réclamé démocratiquement.

Après que Londres se sera décidé à actionner le Brexit, des négociations vont s’entamer entre la Grande-Bretagne et l’UE…   Des négociations sans limite de délai pendant lesquelles un super traité européen, pire que celui de Lisbonne, devrait être mis en place pour ficeler les peuples par trop incontrôlables. De plus les tenants de l’Union préfèreront entamer les négociations avec l’euro-mondialiste David Cameron plutôt qu’avec le vainqueur du Brexit, Boris Johnson.

Un supertraité européen pour fusionner les nations

Depuis que le Brexit a obtenu la majorité, les oligarques de tout poil, s’entendent comme un seul homme pour réclamer un super-traité qui irait au-delà du Traité de Lisbonne et réaliserait enfin la fusion des nations, avec à sa tête un gouvernement, à l’opposé de ce que réclament les peuples choqués par le Grand remplacement organisé et la dictature des banksters dont a accouché ce monstre européen.

Et tandis que la tutelle soviéto-eurocratique va s’alourdir sur les peuples encore ficelés dans l’Union, il y a fort à parier que la volonté populaire anglaise va être bafouée, roulée dans la farine avec un nouveau traité qui n’interviendra pas avant de longues années et qui risque d’imposer aux Britanniques des contraintes pires que celles qu’ils avaient jusqu’ici.

Sauf si Boris Johnson, (ou quelque soit le nouveau Premier ministre), a réellement la volonté de résister au rouleau compresseur de l’Union. C’est tout l’enjeu des référendums que réclament la plupart des autres pays membres de l’Union: tant que la voix des peuples ne couvrira pas celles des euro-oligarques, rien ne sera gagné.

Consulter aussi sur le même sujet: 

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. raslebol says:

    Souvenez-vous pour la Grèce, ils se sont mis à plusieurs pour infléchir le représentant du pays Tsipras, après son vote ; ce qui ressemble davantage à du harcèlement, de la pression psychologique… tout comme les interrogatoires nazis ! Il me semble que la nuit ils ont continué à discuter…
    Et attendre octobre alors que c’est le mois des élections américaines !!! Hors de question !!

    La GB n’est pas sortie de l’Europe. Ce qui l’aiderait c’est que plusieurs pays à l’unisson fassent cette demande et ce rapidement !!!

    • claire says:

      Non la nuit , ils font leurs rituels sataniques avec tous les sacrifices d’enfants ou d’animaux ETC ….

      C’est la nuit que se font les rituels .

      • Marie says:

        Oui, la nuit ils font leurs messes noires, quand ils n’ont pas plus pressé. Car, effectivement, ils ont harcelé Tsipras le jour et la nuit sans discontinuer.

    • charbot says:

      « La GB n’est pas sortie de l’Europe. » Non, c’est loin d’être fait. Il est possible que d’autres pays viennent aussi à demander leur sortie.

      Mais si cela provenait de la France ce serait un véritable tremblement de terre. C’est pourquoi ils vont faire l’impossible pour empêcher Marine à remporter les présidentielles. Elle a intérêt à avoir un bon service d’ordre. Qu’elle se rappelle ce qui est arrivé au néerlandais Pim Fortuyn; il a été assassiné en 2002 alors qu’ils s’apprêtait à remporter les élections aux Pays-Bas, il était contre l’islam, les immigrés et les drogués… Et il avait le vent en poupe. Il a été assassiné bien qu’il était homosexuel.

      son parti, le Leefbaar Nederland («Pays-Bas vivables»), avait obtenu 35% des suffrages à Rotterdam et il était en pleine ascension. Le gouvernement avait fait mine de vouloir repousser les élections, mais finalement il n’en a rien fait. Comme il n’y avait personne pour remplacer Pim Fortuyn son parti s’est écroulé, mais il ouvert le terrain à Gert Wilders, lui aussi en passe de remporter les élections nationales.

  2. Jean delafabrique says:

    Des le lendemain du vote j’ai écrit que l ‘on avait affaire à un cheval de Troie
    Autre constation que je trouve bizarre :toutes les élections en France ou ailleurs se soldent par un vote 49/51 (est il permis d’avoir un doute sur ces résultats ?)pas de majorité franche !!!
    En ce qui concerne ces hautes autorités de Bruxelles une seule chose compte ;l’argent donc je verrais bien la réalisation d’un Hong- Kong commercial immense pourquoi pas off-shore à l’embouchure de la Tamise (avec tarifs douaniers et autres aménagements financiers) qui nous innonderaient de productions venant de l’ex mais toujours présent empire Britannique!!!!!!
    Chers amis l’avenir nous dira mais n’oublions pas là haut un Dieu surveille !

  3. Notre président menace l’Angleterre comme un gendarme, en même temps tous les citoyens de ce pays. Il se moque, joue au dictateur, hausse le ton, il veut reprendre les cartes, mais il oublie qu’il n’est rien, notre pauvre pays subit le laxisme de nos politiques inaptes. Ceux-ci veulent aujourd’hui faire la morale aux Anglais.

  4. Raiford says:

    Le Brexit étant une initiative britannique, personne ne peut exiger que cette décision soit communiquée ou concrétisée dans l’urgence.
    L’UE n’a pas ce pouvoir.
    L’initiative de l’action pour concrétiser ce référendum reste entre les mains du Royaume Uni.
    Les sauts de cabri de l’UE resteront sans effets.

    • Boutté says:

      L’annonce du divorce est en effet l’affaire du partant conformément à la Constitution Européenne imposée aux peuples par la Commission qui n’est pas sortie des urnes

  5. BEZIAU Valentin says:

    d’après la banque Rothschild, la Chambre des Communes britannique pourrait invalider le Brexit http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/2016/06/d-apres-la-banque-rothschild-la-chambre-des-communes-pourrait-invalider-le-brexit.html

  6. gustave says:

    Comment se fait-il que vous le sachiez que maintenant!!
    Angela Merkel est depuis longtemps devenue la propriétaire unique de tout l’Europe,c-a-d l’UE ou ce qu’il en reste.Les présidents français qui se succèdent ne sont que ses fidèles lieutenants.Jean Claude Juncker est l’aboyeur de service.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com