john sopko

Des parlementaires américains souhaitant rogner dans le budget faramineux affecté à la reconstruction de l’Afghanistan ont fustigé vendredi le fiasco d’un projet du Pentagone ayant coûté plusieurs millions de dollars et destiné à faire s’accoupler des chèvres.

Vendredi, lors de la présentation d’un rapport au Congrès, John Sopko, inspecteur général pour la reconstruction du pays a décrit un projet de 6,1 millions de dollars du ministère américain de la Défense destiné à importer des chèvres en provenance d’Italie et du Tadjikistan pour les faire se reproduire dans une ferme afghane  et améliorer la production de laine de cachemire.

Mais les chèvres étaient malades… Plusieurs d’entre elles souffraient de paratuberculose, une maladie transmissible et potentiellement mortelle qui se traduit par une inflammation de l’intestin grêle, a expliqué John Sopko au cours de la présentation de sa déposition écrite transmise à une sous-commission militaire du Congrès chargée de la supervision et des enquêtes.

« Plusieurs des femelles étaient déjà infectées par la maladie qui aurait pu décimer tout le troupeau », a souligné la démocrate Jackie Speier, ajoutant que « seulement deux de ces chèvres italiennes de luxe peuvent encore servir au projet ».

« La fabrication de pulls molletonnés n’est pas la clé de la rémission économique en Afghanistan, pas plus qu’elle n’est l’expertise » du Pentagone, a fustigé l’élue.

John Sopko a souligné pour sa part que le projet des chèvres étrangères illustrait l’argent jeté par les fenêtres en Afghanistan et l’absence de vision américaine en ce qui concerne le développement économique du pays.

Les Etats-Unis ont dépensé près de mille milliards de dollars dans les combats et la reconstruction en Afghanistan depuis qu’ils ont envahi le pays.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Et pendant que les « elites » americaines dilapident l’argent public dans des projets fumeux à l’etranger, des centaines de milliers d’americains pauvres sont dans la misère.
    Idem en France, d’ailleurs.
    Jusqu’où pensent pouvoir aller ces boufons?

  2. Jean AYMAR says:

    Cette arrogance US à envahir militairement un pays sans défense, essayer de le « pacifier » à coups de B52 et de F16, relancer pour leur usage et faire produire de force sur le sol afghan la plus grande production d’opium au monde, et maintenant, entre-autres, cette histoire grotesque de chèvres, c’est tout simplement insupportable!

    L’impunité dont jouit cette machine de destruction massive qu’est Washington, les dégâts gigantesques de ses crimes de guerre sur des populations innocentes et vulnérables, est une tâche noire indélébile qui met bien en évidence que l’esprit destructeur du « Far-west » est la marque de fabrique de cette engeance d’aventuriers mondiaux vampiriques et, les Custer et autres Kit Carson sont toujours là, sous d’autres noms et d’autres uniformes !

  3. Boutté says:

    Des chèvres étrangères ou des chèvres pour la L.E. ?
    Je blague mais dois faire savoir que les chèvres ne peuvent se reproduire entre elles : il faut un bouc . Les animaux , même humanisés , n’ont pas encore inventé L.G.B.T.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com