« Pour répondre à la dramatique impasse de cette crise, il faut une gestion unitaire et solidaire  des frontières externes de l’Europe en accélérant l’institution de garde-côtes et de garde-frontières ».

Ainsi s’exprime la responsable du rapport sur l’Immigration au Parlement Européen, la Congolaise naturalisée Italienne, député européenne de gauche, Cécile Kyenge.  Ce rapport a été présenté la semaine dernière en commission parlementaire à Bruxelles.

Pour lutter « contre les voyages de la mort », l’ancienne ministre pour l’Intégration de l’État italien, arrivée clandestinement en Italie, propose que « les personnes qui ont besoin de protection internationale puissent demander un visa humanitaire auprès d’un consulat ou d’une ambassade d’un État tiers. Une fois le visa concédé, le détenteur doit pouvoir rentrer dans cet État pour présenter sa demande de protection internationale. »

Son rapport prévoit également des « couloirs humanitaires, canaux légaux de l’immigration à travers un système permanent et l’obligation de relocalisation qui prenne en considération un nombre significatif de bénéficiaires, égal à celui définit par l’UNHCR. » « A l’ouverture de couloirs pour l’entrée légale de migrants à l’intérieur du territoire européen doit faire suite l’adoption de mesures et de politiques concernant en tout premier l’intégration des migrants. » Madame Kyenge réclame aussi la possibilité pour le « réfugié » de présenter sa demande d’asile non plus à l’État qui l’a accueilli en premier, mais à l’Union européenne qui, ensuite, devra la gérer de « façon solidaire » entre les 28 états membres. C’est la fin du Règlement de Dublin.

A l’heure des bombes qui explosent, aujourd’hui à Bruxelles, hier à Paris, demain à Rome ou Berlin, de telles mesures sont suicidaires. Mais pour les bien-pensants technocrates qui régentent l’Europe et veulent la mort des peuples autochtones, les idées de l’ancienne clandestine congolaise risquent bien de leur convenir.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Les peuples européens sont tombés dans une déchéance ahurissante avec l’invasion. Accepter des dirigeants africains ou autres est d’une faiblesse et d’une stupidité inouïe. Ils n’ont pas fini de verser des larmes de sang.
    je n’ai aucune compassion pour de tels peuples et je me désolidarise d’eux.

  2. Jean Monnaie says:

    A ce compte-là, pourquoi ne pas donner directement le droit à Amnesty International et Medecins sans frontières de délivrer les visas…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com