le-plan-sioniste-pour-le-moyen-orient

Oded Yinon, journaliste et ancien fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères, est l’auteur de ce texte publié en 1982 par l’Organisation sioniste mondiale.

Ce texte constitue une clé indispensable pour comprendre les guerres qui se multiplient depuis 2001 au Proche-Orient sans que l’on puisse en percevoir d’issue proche. Ce document permet aussi d’appréhender le rôle qu’y jouent les services secrets israéliens.

La stratégie de l’Etat hébreu à l’égard de la Syrie et de l’Irak y est très clairement exposée : « L’éclatement de la Syrie et de l’Irak en régions déterminées sur la base de critères ethniques ou religieux doit être, à long terme, un but prioritaire pour Israël, la première étape étant la destruction de la puissance militaire de ces Etats.« 

Cette nouvelle édition est augmentée d’un rapport élaboré par le « Groupe d’étude pour une nouvelle stratégie israélienne autour des années 2000 » de l’Institut d’études stratégiques et politiques avancées.

Le plan sioniste pour le Moyen-Orient, Oded Yinon, éditions Sigest, 118 pages, 16 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Saint-Plaix says:

    L’édition initiale étant épuisée, Sigest, vu son succès, a procédé à une réédition.
    Elle est judicieusement augmentée du document « Clean Break » qui complète parfaitement le « plan yinon »…
    Rédigé à la même période par un think tank israélo-américain « Clean Break » préconise une nette rupture (c’est son titre!) entre Israël et le monde arabe.
    C’est le crédo idéologique des faucons sionistes, très utile à connaître pour bien comprendre les menées actuelles israéliennes et l’implication politique et militaire (avouées ou non) d’Israël dans les conflits actuels fomentés au Moyen Orient.
    http://editions.sigest.net/page00010176.html

  2. tirebouchon says:

    Lu ! A lire et faire lire….et même à mettre sus format PDF gratuit sur la toile en toutes langues…ce serait faire preuve de charité et de salubrité publique. Le grand nettoyage finira par venir n’en déplaise à ceux qui soutiennent cette folie qui à beaucoup plus de 6 millions de morts sur la conscience…Ils commencèrent par les Révolutions, Française puis la Bolchévick, ils ont pourri le monde avec le communisme, ils le pourissent avec le libéralisme et continueront jusqu’à ce qu’ils soient définitivement défait….restons en là pour le moment !

  3. domremy says:

    Reprise d’un article sur Clean Break publié dans le blog Le Christ Roi »

    «Clean Break : a new strategy for securing the realm», «Rupture Franche : nouvelle stratégie pour sécuriser le royaume»
    Un de nos lecteurs (merci à Truth) a commenté l’article « massacre de Damas, nouvelle énorme manipulation médiatique ? » en apportant des informations capitales vu l’enjeu qui se prépare, peu connu du grand public (car totalement occultées par les media dits « d’information »), notamment le programme «Clean Break : A New Strategy for Securing the Realm» («Rupture Franche : une nouvelle stratégie pour sécuriser le royaume»…. entendons le « Royaume d’Israël »). Voici ces informations qui méritent d’être largement diffusées et reprises sur l’ensemble des sites et blogs de la réinfosphère. Les coquilles ont été corrigées. En orange, les notes.
    TRUTH:

    C’était tout au début de la prise de fonction Fabius comme ministre des affaires étrangères en 2012 : on ne parlait pas encore d’utilisation des gaz en Syrie et voilà que Fabius, pas plutôt embarqué dans son poste, déclare quelque chose comme « une intervention en Syrie sera nécessaire si Assad utilise des gaz toxiques ».
    “ ça y est me suis –je dis : – ils ont leur « casus belli » et leur grand thème de propagande destiné à nous laver le cerveau – Il va y avoir utilisation des gaz en Syrie – comme il y a eu des “ armes de destruction massives “ en Irak – et que le sang coule…
    – Et en Syrie ce ne sera pas Assad qui les utilisera mais bien les psychopathes pervers qui nous gouvernent. On va les voir apparaître. ça ne tardera pas.

    Et ça n’a pas tardé et aujourd’hui le lavage de cerveau atteint des sommets : au moment même où une commission de l’ONU enquête sur l’utilisation des gaz mortels, commission à laquelle Assad a offert toute liberté d’enquêter, au moment où va se réveler l’innocence d’Assad, les voilà ces chiens sanguinaires qui devant l’imminence de se voir privés de leur os à ronger et à attaquer déchainent leur arme de destruction massive sous la forme de leur propagande sur les gaz utilisés par Assad.

    Celà fait presque une génération qu’ils mettent en œuvre leur programme « Clean Break ».

    Celà fait 10 ans maintenant que figurait sur des sites alter un article sur ce programme et je constate qu’il ont bien avancé depuis. Et ils n’arrêterons leurs massacres que lorsqu’ils auront réussi à réduire l’Iran,la Syrie à l’âge de pierre comme ils l’ont fait pour l’Irak.

    Je vous laisse juges : le programme est ici un peu long à lire mais permet de comprendre et de prévoir où nous conduit la clique sanguinaire de nos dirigeants.

    *ARTICLE DE 2003 SUR « CLEAN BREAK :

    Programme Neo-Cons Bush Sharon : textes officiels (1996) repris à présent par Nethanyaou et les marionnettes qui nous gouvernent)
    http://www.israeleconomy.org/strat1.htm

    Dénoncer la politique Neo-Cons-Likud Busho-Sharonienne, affichée dans deux manifestes-programmes – CLEAN BREAK et REBUILDING AMERICA DEFENSE – vous vaut l’accusation d’être un adepte de la « Théorie du complot ». Pas la peine de croire au complot. Il suffit de lire le programme officiel de ces docteurs fol amours qui reste la programme actuel de la politique Etat Unienne pour le Moyen Orient

    Non Messieurs ! Il ne s’agit pas de dénoncer d’obscurs complots qui viseraient à la domination mondiale. Il ne s’agit pas de dénoncer des forces occultes qui cacheraient leur jeu. Il s’agit de combattre ce que des hommes de pouvoir, dans la première puissance mondiale, programment ouvertement, affichent et mettent en œuvre, en voulant nous faire adhérer à leur politique de conquête et de domination. Ce qu’ils mettent en œuvre ne tombe pas du ciel évènementiel mais est préparé dans les programmes affichés – ce sont des intellos ces messieurs ! – et les deux programme essentiels qu’ils nous ont concoctés sont facilement accessibles pour tout un chacun qui a accès à l’internet – je veux parler essentiellement du programme « Clean Break » et de « Rebuilding America Defense

    {Commentaire de Ingomer :“Note de wikipedia sur Clean Break: «A Clean Break : A New Strategy for Securing the Realm =Une Coupure Nette : Une nouvelle stratégie pour sécuriser le Royaume )» constitue un court mémorandum datant de 1996 destiné au premier ministre israélien entrant Benjamin Netanyahou. Il présente une stratégie israélienne envers le Moyen-Orient dans le but de modifier l’équilibre des forces régionales en faveur d’Israël.
    Ce document de politique israélienne fut écrit par Richard Perle et le groupe d’étude sur « Une nouvelle stratégie israélienne vers l’an 2000 (Institute for Advanced Strategic and Political Studies) » qui comprenait par ailleurs James Colbert, Charles Fairbanks Jr., Douglas Feith, Robert Loewenberg, Jonathan Torop, David Wurmser et Meyrav Wurmser (Source : Préparation de l’échiquier du choc des civilisations : Diviser, conquérir et régner au Moyen-Orient, Centre de recherche sur la mondialisation, 13 décembre 2011}.

    Il s’agit pour nous, de combattre ce que l’axe Neo-Cons-Likud a fomenté comme programme politique, programme élaboré, étalé, exposé, concocté dans les fameux *think tanks“ réactionnaires U.S [Sur ces *Think Tanks voir l’article de Brian Whitaker dans The Guardian et traduit dans Point d’Info Palestine N° 216 « Quand les « boites à idées « américaines donnent des cours de politique » : http://yalla.free.fr/infospal/216_20-03-2003.html%5D et signé par les membres de ces Think-Tanks, qui sont actuellement au pouvoir depuis l’arrivée de Bush à la Maison Blanche.

    Les signataires de ces programmes sont au Pentagone, au Département d’Etat, et au Bureau des Opérations Spéciales où se gèrent les oeuvres de guerre et de mort promus par ces programmes. Et ils ne cachent absolument pas, ni ce qu’ils veulent, ni le monde qu’ils nous préparent. Sans être des Cassandre vous pourrez, en lisant CLEAN BREAK … et REBUILDING…, prédire ce qui va nous arriver et à quoi l’on va nous formater. Le tout, pour nous, est de savoir si nous voulons vivre dans le monde de domination mondiale US et de guerre au monde musulman que ces auteurs organisent. Voilà pourquoi, il vaut mieux connaître leurs programmes, devenus le programme de politique extérieure des USA : les porter à la connaissance des citoyens du monde que nous sommes permettra, peut-être, de les combattre plus efficacement.

    Pour ce qui est de CLEAN BREAK, la date vaut d’être remarquée – 1995. C’était peu après l’assassinat de Rabin :

    1°) Il suffit de chercher sur le WEB et l’on trouve « CLEAN BREAK: A NEW STRATEGY FOR SECURING THE REALM  » (« Rupture Franche : Nouvelle Strategie pour Sécuriser le Royaume » ) http://www.israeleconomy.org/strat1.htm [Note : Il s’agit du « Royaume d’Israël » et expliquer pourquoi ils emploient le mot de “Royaume“ nécessiterait un long développement sur la conception, que se font les Neo-Cons, du gouvernement des peuples, gouvernement à réserver selon eux à “une élite“(eux même,bien sur ! mais surtout pas au peuple trop ignare et naif, :pour ce dernier il suffit de lui délivrer des “mensonges charitables “].

    Ce sont des extraits du programme « Clean Break », que Netanyahou a présenté comme programme de gouvernement lors de son discours d’investiture lorsqu’il a été élu en 1996 comme Premier Ministre d’Israël. Manquait alors à ce programme l’appui du gouvernement américain de l’époque, engagé, avec Clinton, dans les accords d’Oslo. “La paix d’Oslo : l’un des plus grands dangers qu’Israël ait jamais courru“ selon Madame Meyrav Wurmser, l’une des signataires de Clean Break.)

    Ce programme politique fut préparé pour Benjamin Netanyahou en 1995, par un Think Tank nommé « Groupe d’étude pour la nouvelle stratégie d’Israël pour l’an 2000 » juste après l’assassinat de Rabin. Depuis, les signataires de CLEAN BREAK ont dépassés le statut de maitres-penseurs et se sont retrouvés, après l’élection de Bush, aux postes ou se décident le sort du monde, et donc en position d’appliquer leurs pensées totalitaires.

    QUI SONT LES CONCEPTEURS DE CE PROGRAMME ET LES PROMOTEURS DE LA STRATEGIE « RUPTURE FRANCHE » ?

    Rien de caché. Ils signent leur texte.

    Ces signataires donnent leurs titres :

    – Richard Perle, American Enterprise Institute, (AEI), Leader du groupe d’étude
    – James Colbert, Jewish Institute for National Security Affairs (JINSA)
    – Charles Fairbanks Jr., Johns Hopkins University/SAIS
    – Douglas Feith, Feith and Zell Associates
    – Robert Loewenberg, President, Institute for Advanced Strategic and Political Studies (IASPS)
    – Jonathan Torop, The Washington Institute for Near East Policy (WINEP)
    – David Wurmser, Institute for Advanced Strategic and Political Studies
    – Meyrav Wurmser, Johns Hopkins University

    Mais à l’époque ces signataires n’étaient pas aux postes où ils sont actuellement.

    MAINTENANT CES SIGNATAIRES SONT ARRIVÉS AUX POSTES OÙ SE DECIDE LA POLITIQUE EXTERIEURE DES USA, C’EST-À-DIRE LE SORT DU MONDE

    – Richard Perle, vient d’être Président sous Bush de 2001 à 2004, du Conseil Politique de Défense du Département d’Etat (après en avoir été Membre à partir de 1987). Il a démissionné de son poste de président du CPD après 2004 (tout en restant Membre) quand fut révélé que ce grand promoteur de la guerre en Irak avait obtenu des sommes d’argent de la part de la firme Global Crossing en contre-partie de son lobbying sur les investissements relatifs à la «reconstruction» de l’Irak. Il est Membre par ailleurs de plusieurs Think Tanks Neo-Cons ou s’élabore la politique extérieure US : du Think Tank *AMERICAN ENTERPRISE INSTITUE (AEI) et du *HUDSON INSTITUTE fondé par sa copine Meyrav Wurmser – (cofondatrice avec Yigal Carmon, un ex des services secrets israéliens, de MEMRI , agence de propagande qui fournit toute la presse occidentale en écrits anti-arabes) ainsi que du think tank *MIDDLE EAST FORUM.

    – James Colbert, membre aux cotés de Dick Cheney (actuellement vice-président des Etats-Unis), de John Bolton, de David Wurmser, et de Douglas Feith, du *JEWISH INSTITUTE FOR NATIONAL SECURITY AFFAIRS (JINSA) étroitement liés au Likoud (le parti actuellement au pouvoir en Israël qui n’a jamais accepté les accords d’Oslo et qui les a rendu caduques dès qu’il en a eu l’occasion) et dans une certaine mesure (mais aussi dans une mesure certaine) à l’extrême droite israélienne (dont le racisme à l’égard des Arabes en général et des Palestiniens en particulier n’est plus à démontrer).

    – Charles Fairbanks Jr. : venant de la Johns Hopkins University/SAIS, intime de Paul Wolfowitz, Secrétaire à la Défense au Pentagone, c’est-à-dire du N°2 du Pentagone après Donald Rumsfeld, de celui qui promet que « la France paiera le prix de son opposition à la guerre en Irak » [sur le même ton que certains sionistes intervenant sur le site Indy Media Paris]

    – Douglas Feith : est le Sous Secrétaire d’Etat à la Défense, du Conseil Politique de Défense au Département d’Etat, c’est à dire le N°3 au Pentagone après Donald Rumsfeld et Paul Wolfowitz;

    – Robert Loewenberg : fondateur du IASPS (Institute for Advanced Strategic and Political Studies) avec des bureaux à Washington et Jérusalem, dont les premières études ont porté sur la façon de torpiller les accords d’Oslo.

    – Jonathan Torop, créateur du *WASHINGTON INSTITUTE FOR NEAR EAST STUDIES (WINEP), think tank émanant de l’AIPAC (American Israel Publics Affairs Committee) principal lobby juif officiel aux USA.

    -David Wurmser est l’assistant spécial du Sous Secrétaire d’Etat John Bolton, responsable des affaires de Sécurité Internationale et du contrôle des armes au département d’Etat

    – Meyrav Wurmser : cofondatrice avec avec le colonel Yigal Carmon, ancien des services secrets israéliens, du MEMRI (Middle East Media Research Institute – Institut de recherches en matière médiatique sur le Moyen-Orien).

    AXES ESSENTIELS DE « CLEAN BREAK » CONCOCTE EN 95, MIS EN ŒUVRE DEPUIS QUE BUSH ET SHARON SONT AU POUVOIR ET LES SIGNATAIRES AU PENTAGONE
    1°) Rejet total de la politique d’Oslo fondée sur le prémisse « Paix contre Terre ».
    Texte de Clean Break : “ Israel a l’occasion (NDT :avec Netanyaou) d’opérer une franche rupture ; il peut construire un processus de paix et une stratégie basée sur des fondements intellectuels totalement nouveaux “.
    Ces “prémisses intellectuels totalement nouveaux“ préconisent de “réoccuper militairement les territoires sous Autorité Palestinienne“, réoccupation qu’il s’agit de justifier par le droit de “la poursuite à chaud des terroristes“, “réoccupation pouvant aller jusqu’à l’annexion totale et permanente de la Cisjordanie et de Gaza “.
    2°) Guerre contre l’Irak pour renverser non seulement Saddam mais toute velleité de Régime Baassiste en Irak ;
    3°) Recomposition du Moyen-Orient par Israel “qui en a le droit » : en coopération avec la Jordanie et la Turquie affaiblir, contenir, défaire la Syrie, objectif qui sera envisageable quand Saddam Hussein sera renversé. Ceci implique, dit Clean Break, “une totale rupture avec le slogan « Paix Compréhensive » et l’adoption d’une stratégie basée sur le rapport de force et celui ci est en faveur d’Israel“ .
    4°) “Israel doit changer la nature de ses relations avec les Palestiniens, s’attribuer pour sa défense le droit de poursuite dans toute l’aire palestinienne et alimenter l’idée d’une alternative à la main mise d’Arafat sur la société palestinienne“.
    5°) “ Alors que les gouvernements précédents, ainsi que beaucoup d’autres étrangers insistaient sur le prémisse “Terre contre Paix“, ce qui plaçait Israel sur une position de retraite culturelle, économique, politique, diplomatique et militaire“, “le nouveau gouvernement doit promouvoir les valeurs et traditions Occidentales . Une telle approche inclus …. La Paix contre rien d ‘autre que la Paix …. La Paix par la Force…et nul autre condition que les forces en jeux “ ;
    6°)  » Etaler son ambivalence morale entre son effort pour batir un état Juif et le désir de l’anéantir en échangeant la « Terre pour la Paix » “n’assure pas La Paix Maintenant . Notre droit à la terre -à laquelle nous avons aspiré pendant 2000 ans- est légitime et noble ».
    “Seule l’acceptation inconditionnelle par les Arabes de nos droits, et particulièrement dans leurs dimensions territoriales -La Paix pour la Paix -est une base solide pour le futur “.
    [La radicalité de ce programme est aveuglante. Toute négociation de Paix qui laisserait aux Palestiniens un bout de leur terre pour y vivre est exclue, tout retrait des Forces Israeliennes de Défense des territoires estimés être les leurs est considéré comme volonté d’anéantir Israel ( le problème étant, que pas plus aujourd’hui que hier, Israel ne s’est donné aucune limite territoriale précise, ne s’est fixé aucune frontière et que c’est bien pour cela que le gouvernement israelien, qui braille pour que l’Autorité Palestinienne se donne une Constitution, omet de rappeler qu’Israel n’a pas de Constitution. Voilà un point de programme qui ne met aucune limite à l’expansion de cet état, aucune limite à ses futures conquêtes, justifiées seulement par ce que à quoi les Juifs estiment avoir droit en matière territoriale
    7°) “ La Syrie défie Israel sur le territoire Libanais “. Israel doit attaquer le Hezbollah, la Syrie, l’Iran “ par des raids sur des cibles militaires Syriennes au Liban, et si c’est insuffisant sur la Syrie elle-même “.
    “Etant donné le régime immoral de Damas, il est naturel et moral qu’Israel abandonne le slogan de « Paix Comprehensive » et intervienne pour circonscrire la Syrie … en rejetant tout negociation « Terre contre Paix », tout deal sur le Golan “.
    8°) Selon Clean Break la stratégie de force à adopter, puisque Israel est en position de force, est exprimé de la façon suivante “ Israel peut transformer son environnement stratégique en coopération avec la Turquie et la Jordanie en affaiblissant, contenant et même défaisant la Syrie “…
    “ Cet effort doit se centrer sur le renversement de Saddam Hussein en Irak -objectif stratégique important en lui-même – comme moyen de contrecarrer les ambitions régionales de la Syrie “.
    “ La Syrie craint qu’un axe naturel avec Israel d’un coté, l’Irak central et la Turquie de l’autre et la Jordanie au centre n’arrachent la Syrie de la Peninsule Arabique . Pour la Syrie ce serait la prélude à la recomposition de la carte du Moyen-Orient “.
    “ Le futur de l’Irak affectera profondément le rapport des forces au Moyen -Orient “.
    [ Qui devant ce programme, élaboré pour l’Israel de Netanyaou par des Likudniks US, aujourd’hui en position de décider des guerres US au Pentagone, ne remarquera dans la suite des évènements auxquels nous assistons qu’ils ne sont rien d’autre que l’application par les US de Clean Break : renversement de Saddam, confinement de Arafat à Rammalah et démolition de son leadership, total rejet par Sharon de toute négociation basée sur Terre contre Paix et annexion, par le biais du Mur, de terres en Cisjordanie qui ne leur appartiennent pas mais dont ils ont décidé qu’ils y avaient droit. L’étape actuelle du programme de 1995 est en cours : attaque dans les medias de la Syrie en attendant de la bombarder et de la défaire ; préparation de la guerre contre l’Iran . Et peu importe que des millions d’être humains meurent , restent infirmes, soient toturés, violés, pillés, attaqués jusqu’à la racine de leur identité : Le rapport de force est en faveur d’Israel et on peut, dès lors, tout se permettre puisque cette pensée et ce programme a pris ses quartier au sein du Pentagone et est devenus la politque officielle des USA ]
    Le deuxième grand manifeste de la politique neo-cons américaine qu’est le REBUILDING AMERICA DEFENSES, concocté par le PNAC( Project for the New American Century) » est accessible pour ceux qui lisent l’Anglais sur le site de la PNAC : http://www.newamericancentury.org/defensenationalsecurity.htm.
    En conclusion :
    si vous voulez savoir ce qui guide la politique Neo-cons -Likud au Moyen Orient lisez Clean Break . Cela vous évitera d’être victime du brain washing quotidien que l’on nous répand.

    Et n’oublions pas que dans ce Moyen-Orient recomposé il n’y a pas de place pour les Catholiques : il y a à ce sujet une déclaration de Kissinger à l’ex président chrétien du Liban Frangié,déclaration rapportée par la fille de ce dernier qui ne laisse aucun doute à ce sujet :
    SITE : Christroi.over-blog.com/article-syrie-une-nouvelle-guerre-qui-a-pour-but-d-eliminer-les-chretiens-de-la-region-119740933.html

  4. Guy de la Croix says:

    Bravo Saint-Laix et tirebouchon … 100 % d’accord avec votre analyse absolument imparable et essentielle pour éveiller les peuples du monde entier à ouvrir les yeux sur les causes réelles du marasme produit dans le monde occidental par ce petit nombre de juifs ashkénazes qui n’a pas arrêté de tirer les ficelles depuis 2 000 ans … et semer le désordre …

  5. C’est un texte qui fait partie des indispensables à connaître, et qui m’a été chaudement recommandé par Pierre Hillard personnellement.Je l’ai en en anglais.
    C’est tout le plan du futur empire d’Israël qui doit s’étendre du delta du Nil au Koweit. L’Egypte doit passer aussi par ce démembrement avec la création d’un état copte au sud.
    C’est là que l’on voit que DAESH et ALNOSRA ne peuvent que servir objectivement les intérêts d’Israël en semant le chaos dans la région et en détruisant les régimes des pays arabes restants de parti-Baas; Aujourd’hui, il n’y a plus que la Syrie.
    La politique désastreuse en Lybie des gouvernements qui n’ont de français que le nom (Sarkozy-Hollande, procède selon le même plan, et il faut absolument pour eux arriver à en faire une partition stable (cf Bernard Lugan) qui n’aboutira jamais.Ce qui est à redouter, maintenant, c’est l’après Boutefika (cela n’empêche pas qu’il soit une crapule par ailleurs) en Algérie, car ce pays complètement chaotique maintenu par un régime policier, est prêt à l’éclatement, et l’on imagine pas le déferlement migratoire vers la France qui peut en être la conséquence.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com