planned parenthood tue des bébésL’entreprise multinationale avorteuse Planned Parenthood Federation (IPPF), en profitant de la déclaration d’urgence sanitaire à cause du virus Zika, décrétée par l’Organisation Mondiale de la Santé, n’a pas cessé de promouvoir ouvertement et publiquement l’avortement chez les femmes infectées par le virus.

Jusqu’à présent, le nombre des cas où les femmes infectées transmettraient à leurs bébés la maladie en causant une microcéphalie (réduction de la taille de la tête par rapport à la normale) reste très faible.

Plusieurs centres de recherche pour le Contrôle de Maladies des États-Unis (CDC) ont affirmé qu’il ne faut pas profiter de la situation car «  il n’y a pas de recherches scientifiques qui confirment un lien étroit entre le virus et la microcéphalie ».

Pour les associations pro-vie Amérique du Sud, l’IPPF continue à investir des énormes sommes d’argent pour promouvoir la dépénalisation de l’avortement en Amérique Latine.

Selon le bilan financier du Planned Parenthood Federation de 2014, cette entreprise a versé plus de 10 million de dollars dans le continent. Presqu’un million de dollars du montant a été distribué au Mexique.

En Colombie, elle a dépensé quasiment 2 million de dollars, alors qu’au Honduras, l’entreprise avorteuse a investi 497 mille dollars. Le Planned Parenthood a dépensé 302 mille dollars au Paraguay afin de dépénaliser l’avortement.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com