Sous le pseudonyme de Marquis de La Franquerie, André Lesage (1901-1992), écrivain monarchiste catholique, ancien rédacteur en chef de la Revue Internationale des Sociétés Secrètes, fut un auteur prolifique.

Son ouvrage La mission divine de la France parut pour la première fois en 1926. A l’époque, il reçut le meilleur accueil et les félicitations de plusieurs prélats tels que le Cardinal Billot, Mgr André, Archevêque de Rouen, Mgr Louis, Archevêque de Besançon, Mgr Baudrillart, de l’Académie française, Mgr Grumel, Evêque de Maurienne, Mgr Norbert, Evêque du Puy-en-Velay, Mgr Jean, Evêque de Nîmes,… C’était une autre époque.

L’auteur veut que les Français connaissent cette mission et en pénètrent l’exceptionnelle grandeur afin qu’ils puissent être les dociles instruments de la Providence dans l’exécution des desseins divins sur le monde et, par l’élan de leur dévouement et de leur amour envers Dieu, se montrent dignes de cette mission qui est la clé de voûte de l’Histoire de France, l’explication de son passé et le garant de son avenir : promouvoir la Chrétienté et assurer le triomphe de la Royauté du Christ sur le monde.

Ainsi, le pape Grégoire IX écrivait à saint Louis :

« Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. Pour ce motif, le royaume de France est le royaume de Dieu, les ennemis de la France sont les ennemis du Christ. »

Dans un premier temps, ce livre a pour objet de démontrer la prédilection de Dieu pour la France et la mission particulière de la France qui en résulte. Le pacte de Tolbiac, le baptistère de Reims, la sainte ampoule, les armes de France, le testament de saint Remy, le sacre des Rois de France et le pouvoir accordé aux Rois de France de guérir miraculeusement les écrouelles sont autant de preuves que le Christ était la clé de voûte de l’ancienne France.

Mais la révolution de 1789, négation des droits de Dieu, a appelé les châtiments sur la France. L’auteur, à l’époque déjà !, montre comment la république agit contre la famille, contre l’armée, contre le bien commun, contre les travailleurs. En proclamant la laïcité de l’Etat, la république entraîne la destruction de la France.

La conclusion est évidente, la France ne se sauvera qu’en retrouvant le désir d’assumer et de poursuivre sa mission divine, rejetant la république et sa laïcité.

La mission divine de la France, Marquis de la Franquerie, éditions Kontre Kulture, 284 pages, 17 euros

A commander en ligne ici

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

2 commentaires

  1. Richard says:

    Excellent livre . Comme tous ceux du Marquis de la Franquerie.

  2. J’ai commencé à lire « Les deux patries » (1998) de Jean de Viguerie, essai recommandé par Virginie Vota.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com