Le millionnaire Jeffrey Epstein fréquente bien des célébrités. Parmi elles, le Prince Andrew figure comme un ami de longue date et l’est toujours resté malgré les ennuis judiciaires d’Epstein, condamné en 2008 pour avoir abusé sexuellement de jeunes filles mineures.
Cette amitié suspecte a d’ailleurs fait perdre au prince Andrew la fonction qu’il occupait  dans le cadre de la représentation de la Grande-Bretagne lors de missions de commerce extérieur.
Car les médias anglais savent depuis longtemps que le prince Andrew et Jeffrey Epstein partagent un même goût prononcé pour les frasques sexuelles. 

Le prince Andrew aimait passer des vacances dans le luxueux manoir de Jeffrey Epstein en Floride. Des « masseuses » y étaient mises à sa disposition par son hôte.
En contrepartie, Jeffrey Epstein avait ses entrées au sein de la famille royale. Il a pu aussi à plusieurs reprises poser son jet privé sur des bases de la Royal Air Force.

Un autre nom qui revient sans cesse dans l’entourage de Jeffrey Epstein, c’est Ghislaine Maxwell, fille de Robert Maxwell. 
Elle a mis Epstein en contact avec ses propres amis bien nantis de Grande-Bretagne. C’est elle qui a présenté le prince Andrew à Jeffrey Epstein, lors de vacances au Mar-a-Lago Club de Palm Beach, propriété de Donald Trump.

En 2000, Epstein était invité au château de Windsor pour l’anniversaire de la Reine.
Six mois plus tard, Epstein se retrouvait à Sandringham pour une fête organisée par le prince Andrew pour l’anniversaire de Ghislaine Maxwell.

Dans l’intervalle, Ghislaine Maxwell et Jeffrey Epstein avaient été vus ensemble lors d’une « soirée chaude » organisée dans une discothèque de New York par l’ancien modèle de lingerie Heidi Klum.
La même année, le prince Andrew participait à un cocktail organisé à Manhattan par Ghislaine Maxwell et auquel se retrouvaient de jeunes «modèles» russes – dont certaines ont été « horrifiés» par le comportement du prince selon des documents judiciaires.

Jeffrey Epstein a été arrêté une première fois en 2005, après que la belle-mère d’une jeune fille de 14 ans ait dit à la police de Floride qu’il avait payé la jeune fille $ 200 (€ 120) pour un «massage érotique».

Une enquête du FBI a découvert une chaîne d’adolescentes vulnérables gardées comme dans un harem à travers ses maisons de luxe.
L’enquête parla d’orgies dans ses jets privés et de filles de 12 ans amenées à participer à des «soirées topless» dans sa maison de Floride, surnommée la «Maison du péché». En 2008, le FBI avait identifié 20 femmes pouvant témoigner devant la cour des abus sexuels de Jeffrey Epstein.
Epstein a bien entendu choisi une négociation juridique avec les procureurs : il a avoué deux accusations relativement mineures liées à la prostitution de mineures en échange de l’abandon des autres chefs d’accusation. Epstein a été condamné à une peine d’emprisonnement de 18 mois.

Jeffrey Epstein ne cache pas aimer les très jeunes filles
Jeffrey Epstein ne cache pas aimer les très jeunes filles

Différentes confidences sordides concernant Epstein et sa « Maison du péché » ont commencé à circuler – y compris le penchant du prince Andrew pour les « massages érotiques ».

Le milliardaire Juan Alessi racontera aux enquêteurs américains que des tables de massage furent mises quotidiennement à disposition du prince Andrew. S’exprimant sous serment en 2009, décrira les soirées particulières de ce « beau » monde, avec jeunes filles mineures, sex toys et costumes en latex. Juan Alessi précisa que la maison d’Epstein était gérée comme un hôtel, avec une foule d’invités de marque. Dont le prince Andrew et Sarah Fergusson.

Juan Alessi précisa encore que, pour une soirée d’anniversaire d’Epstein, trois fillettes de 12 ans étaient arrivées de France pour son plaisir sexuel.

Quelques amies d'Epstein, dont son assistante personnelle
Quelques amies d’Epstein, dont son assistante personnelle, Sarah Kellen, et Nadia Marcinkova (à gauche) ancien top-model et ex-« petite amie » d’Epstein

Sarah Kellen, assistante personnelle de Jeffrey Epstein, avouera avoir  disposé d’une liste de jeunes filles mineures payées environ £ 150 par soirée. Elle préparait des tables de massage et des huiles que les filles devaient utiliser pour leur «travail». Une ancienne petite amie du financier milliardaire, le modèle Nadia Marcinkova, a pris part à certaines de ces orgies, selon des documents judiciaires.

Jusqu’à présent, il a toujours été rapporté qu’il n’y avait aucune preuve que le prince Andrew était au courant que son hôte payait des filles mineures pour des activités sexuelles.

Le rôle de Ghislaine Maxwell

Ghislaine  Maxwell apparaît, selon les éléments de l’enquête, comme un personnage central de ce scandale sexuel.
Mlle Maxwell, la fille chérie du magnat Robert Maxwell, a vu son monde s’écrouler en 1991, lorsque son père est mort.
Peu de temps après il a été révélé que le magnat de la presse avait volé 440 millions £ du fonds de pension du Mirror Group.
Mlle Maxwell et sa famille ont été laissés en disgrâce, et elle s’est enfuie à New York pour échapper à la critique en Grande-Bretagne. C’est en Amérique qu’elle a rencontré Epstein, et est devenue sa compagne d’un temps, assistant à des événements de célébrités avec lui. De nombreuses accusations pèsent sur Ghislaine Maxwell d’avoir recruter de jolies – très – jeunes filles pour Epstein et ses amis.
Virginia Roberts, a affirmé qu’elle avait 15 ans quand elle a rencontré Mlle Maxwell en Floride en 1998. Ghislaine Maxwell l’aurait invité à venir à la maison d’Epstein pour être une « masseuse ».

Le prince Andrew, Virginia Roberts et Ghislaine Maxwell
Le prince Andrew, Virginia Roberts et Ghislaine Maxwell

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Alexis says:

    De telles informations font monter chez moi une colère immense. Cela me rappelle aussi que les mannequins que je croise parfois dans les rues de Paris porte souvent un visage morbide. Aussi je ne serai pas étonné que l’on découvre un jour que le milieu de la mode pratique le même esclavage. Vraiment ma colère est immense face à de tels comportements.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com