303302À l’extrême-gauche, on n’a pas beaucoup apprécié la dernière sortie de Manuel Valls ce week-end. Pour son premier discours devant le conseil national du Parti Socialiste samedi, il n’a pas hésité à employer des mots forts et alarmistes : « Le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle de 2017 existe et oui, la gauche peut mourir. Nous sentons bien que nous sommes arrivés au bout de quelque chose, au bout peut-être même d’un cycle historique pour notre parti. » Il n’a pas hésité à souligner que le gauche n’avait jamais été aussi faible sous la Vème République. Sans doute l’actuel premier ministre veut-il se positionner et se montrer comme la nouvelle vague tout en profitant de l’ancienne mais il vient de prouver l’absurdité de la situation actuelle car si le PS est aussi faible comment peut-il continuer de gouverner en se déclarant légitime ?

Mais il n’est pas le seul à avoir alarmé les socialistes. On a aussi Jean-Christophe Cambadélis, l’actuel président du Parti Socialiste. Invité de «Tous politiques» sur France 24 et France Inter hier, il a confirmé l’analyse de Manuel Valls : « Il ne fait que constater une situation. Dans ce système à trois partis, le PS peut être éliminé à chaque fois. Et on l’a vu dans les élections partielles. Donc, petit à petit, il peut devenir marginal. Il faut revoir la carte d’identité du PS. Il faut surtout revisiter le contenu. » Il a d’ailleurs confirmé implicitement que le parti a perdu 25.000 adhérents en deux ans. Cambadélis s’inquiète aussi  d’une possible sécession des députés socialistes qui ne cessent de critiquer des décisions gouvernementales ou de déposer des amendements.

Le PCF a trouvé la déclaration de Manuel Valls, totalement irresponsable. Cependant, le mariage homosexuel, la théorie du genre ont déjà fait perdre une partie de l’électorat de gauche traditionnel, notamment dans les banlieues. Beaucoup des sympathisants socialistes ne comprennent plus une politique qui ne change pas beaucoup du gouvernement précédent. Alors le PS peut ironiser sur la crise au sein de l’UMP mais il n’est pas en meilleur état et son avenir est aussi en questionnement.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. champar says:

    Où faut-il s’inscrire pour cotiser à la couronne mortuaire ?
    Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles dans l’actualité, il faut tirer la chasse d’eau et au revoir PS, une bonne claque aux mauvaises odeurs comme disait la publicité.

  2. Exquisiteur says:

    Un parti qui a des « troubles d’identité voir de sexualité politique « ?????? (PS, parti sexué ??)

    Quand un parti, pour des raisons de gains électoraux, joue avec les ressorts symboliques, la sémantique, et abandonne la raison , succombe à la corruption du slogan « le meme mariage pour tous » c’est à dire fondé sur l’honorabilité ou non des pratiques sexuelles (le bien le mal)et
    supprime tout le genre féminin des codes de la république
    supprime la reproduction du mariage tout en en conservant l’obligation (article 215),
    affirme qu’il n’y a plus de différence identitaire (tiens l’identité?) entre un homme et femme,(ce que nous sommes obligés de croire maintenant dès que nous nous marions en mairie)

    ce parti là ne doit pas s’étonner que puisque qu’il n’Existe plus de différence entre homme et femme , il n’y ait donc plus de différence entre le PS et Mme Le Pen , le soleil et la lune, l’eau et le feu, la connerie et la raison.

    Abandon général de la raison au profit de calculs électoraux qui sont devenus des calculs rénaux et de vessie pour des lanternes.

    Donc le PS n’a ce qu’il mérite, influencé par une mafia narcissique à tous les étages du pouvoir, ce parti tout comme ceux de sa gauche et des droites, n’a que ce qu’il mérite, à savoir la déraison électorale.

    On aurait pu penser que le PS en votant « le meme mariage pour tous » aurait compensé, pour garder ses électeurs, en votant « le meme salaire/revenus pour tous » au nom de cette meme égalité confondue avec équité.

    Ils ne l’ont pas fait (trop révolutionnaire et trop peur des marchés ?) . Ils ont perdu, ils sont perdus.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com