C’est Philippe de Villiers, député européen et président du Puy du Fou qui dans un tweet a alerté l’opinion publique sur un avant-projet de loi gouvernemental qui réglementerait le bénévolat.

 

 Sur son site, le Puy du Fou a apporté des précisions quant à ses informations : « L’Association du Puy du Fou vient d’être informée d’un avant-projet de loi qui sera déposé sur la table du Conseil des Ministres dans les prochaines semaines. Le Ministère de la Culture et le Ministère du Travail veulent, à la faveur de ce projet, interdire le bénévolat à travers « les groupements d’amateurs de spectacles vivants en fonction de leur fréquence et de leur importance » (par référence à l’article L.8221-4 du Code du Travail). L’Association du Puy du Fou avait déjà combattu le projet Albanel du gouvernement Sarkozy-Fillon qui était un projet identique. Il ne s’agit donc pas d’un combat politique mais d’un combat culturel qui vise à ramener les hautes sphères au sens commun. Le Gouvernement actuel s’apprête à céder à la pression syndicale qui exige l’interdiction du bénévolat.Le Puy du Fou lance l’alerte et appelle à la mobilisation toutes les grandes associations de bénévoles qui, sans le savoir, entrent dans le champ d’application de cette loi. Si cette loi est votée en l’état, c’est la mise à mort non seulement de la Cinéscénie du Puy du Fou mais de très nombreuses associations françaises à but non lucratif et qui font rayonner les activités culturelles et sportives du monde bénévole. »

Dans une lettre qu’il a adressée à François Hollande et rendue publique sur son site, Philippe de Villiers demande au président de renoncer à son projet qui met en péril la culture française : « Cette loi inique représente un danger majeur pour la création artistique en France. Des millions d’artistes amateurs dans notre pays ont su prouver, depuis des décennies, que le bénévolat est sans aucun doute l’une des toutes premières sources de création artistique. Tuer le bénévolat revient à tuer l’initiative populaire et la libre expression d’une passion. Une telle mesure aura pour conséquence inéluctable la disparition de très nombreux arts et traditions largement répandus et faisant la richesse de l’exception culturelle française. Vous avez le pouvoir d’arrêter ce projet absurde. »

En 2012, le Puy du Fou a obtenu l’oscar du « plus beau parc du monde » à Los Angeles tout comme il a été élu « Meilleur Parc d’Europe 2013 » lors des Parksmania Awards à Plaisance en Italie. De même, il est le parc préféré des Français selon un sondage de l’IFOP pour le JDD. En 2013, sa fréquentation était à la hausse de 8% (1 740 000 visiteurs). Le Puy du Fou est un parc aujourd’hui reconnu dans le monde entier pour ses savoirs faires et sa qualité, des responsables d’autres parcs d’attraction européens venant en observateur. C’est une plaque tournante du tourisme en Vendée, drainant des millions d’euros. Pour l’heure, aucun ministre ni personne de la majorité ne se sont exprimés à ce sujet et nous n’en savons pas plus.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Pingback: Projet de loi gouvernemental sur le bénévolat: le Puy du Fou obtient une première victoire !

  2. LANKOUDU says:

    En FRANCE , il y aura bientôt plus de « bénévoles » que de « travailleurs »car un bénévole ne coûte rien à l’état .et il est sorti de la liste pôle-emploi .

  3. Daniel Daflon says:

    Nos « chers » socialauds n’ont pas fini de nous surprendre. Ils avaient déjà atteint le sommet dans le domaine de la stupidité, à présent ils crèvent le plafond.
    Au « il est interdit d’interdire » de Mai 68, ils substituent dans la precipitation, comme toujours, le « tout est interdit ». désormais tous les gens qui voudront aider une cause d’interet public par leur travail bénévole ne le pourront plus. Surtout ne vous avisez pas d’aider une vieille dame à traverser la rue, vous tomberiez sous le coup de la loi pour travail dissimulé!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com