rabbin-sitruk

Le site Egalité & Réconciliation signale que le site Le Monde juif a publié puis rapidement retiré un article au sujet de déclarations du rabbin Sitruk concernant la gay pride de Tel Aviv qualifiée de « tentative d’extermination morale du peuple d’Israël ». Des déclarations qui ont entraîné une très vive polémique dans les médias juifs et sur les réseaux sociaux. 

Cet article a été déposé puis prestement retiré du site lemondejuif.info. Vous ne le trouverez donc plus dans la source. Il lève un voile pudique sur les contradictions du judaïsme et du sionisme sociétal : le pouvoir LGBT, qui s’est construit sur le modèle du lobby sioniste, commence à menacer le judaïsme profond. Qui sème le vent sioniste, récolte la tempête LGBT ?

– La rédaction d’E&R –

L’ancien Grand rabbin de France, Haïm Sitruck, a qualifié vendredi la Gay pride (Marche des fiertés) de Tel-Aviv, de « tentative d’extermination morale du peuple d’Israël ».« Mon cœur a saigné en apprenant la terrible nouvelle de l’organisation vendredi à Tel-Aviv de la Gay pride. La Torah qualifie l’homosexualité d’abomination et elle la considère comme un échec de l’humanité. Israël, par cette manifestation, se trouve rabaissé au rang le plus vil » , a fustigé l’ancien Grand rabbin dans sa chronique hebdomadaire sur Radio J.

« La communauté me connaît bien. Je ne me suis jamais exprimé en des termes si radicaux et violents contre quelque chose. Mais là, c’est la morale même du peuple juif et de toute l’humanité qui est en jeu. Il n’y a pas de mot assez fort pour le crier. Ceci étant, j’espère toujours un sursaut de la conscience de nos frères et surtout, de tous ensemble, exprimé avec force notre désaccord irrémédiable devant une telle catastrophe », a poursuivi le rabbin.

« Je n’hésite pas à qualifier cette initiative de tentative d’extermination morale du peuple d’Israël. Si nous perdons notre morale et notre idéal, que dire à l’humanité qui a les yeux tournés vers nous. J’espère que les auditeurs écouteront mon appel au secours et réagiront de façon radicale à une telle abomination. Quoi qu’il en soit, je demeure optimiste sur l’avenir car je sais que le peuple juif a toujours su être grand dans les épreuves et celle-ci en est une », a-t-il conclu.

Dans un statut publié samedi sur sa page Facebook personnelle, Gil Taïeb, vice-président du CRIF, a qualifié de « gâchis » la prise de parole du dignitaire religieux.

En 2015, Yishaï Shlissel, un juif ultra-orthodoxe, avait perpétré une attaque au couteau contre des participants à la Gay Pride de Jérusalem. Une jeune israélienne, Shira Banki, 16 ans, avait été tuée et cinq autre personnes blessées.

Les deux grands rabbins d’Israël, David Lau et Yitzhak Yossef, avaient condamné avec force l’attaque.

L’assaillant avait déjà blessé trois personnes à la Gay Pride de Jérusalem en 2005. Il venait à peine d’être libéré après avoir purgé dix ans de prison pour cette attaque.

 

Un reportage sur la Gay Pride 2016 à Tel-Aviv, des images qui ont probablement choqué l’ancien Grand rabbin Sitruk :

 

La polémique enfle de jour en jour. Voici la réponse du site JssNews au blog Jewpoop :

Qu’est-ce qui ne plait pas à certains internautes ? Le fait qu’un rabbin orthodoxe ne soit pas progressiste ou réformiste. De fait, ils dénoncent le fait qu’un rabbin ne rejette pas la Torah ! C’est typiquement le type de mecs qui voudraient que des transsexuels rabbins puissent prier avec une kippa sur la tête et un Sefer Torah dans les bras, dans une nouvelle section du Kotel

Rentrons dans les détails. Voilà la phrase exacte du Rabbin Yosef Haïm Sitruk:

 » La Torah considère l’homosexualité comme une abomination et un échec de l’Humanité. J’espère que les auditeurs écouteront mon appel au secours et réagiront de façon radicale à une telle abomination « .

Alors c’est vrai, moi-même je n’aime pas cette phrase. J’estime à ma petite mesure qu’on ne décide pas de sa nature et de sa sexualité et si mon voisin où sa cousine est homo/lesbienne, cela ne regarde qu’elle. Le rabbin, lui, dénonce une abomination. De quoi parle t-il exactement ? Je pense qu’il dénonce le fait de se balader à moitié à poil dans les rues de Tel-Aviv, avec des types qui s’emballent à tour de langue sur une musique trans, bouteilles de Vodka à la main… Lance t-il des appels à la violence ? Non. Souhaite t-il la mort de qui que ce soit ? A aucun moment. 

Avez-vous des enfants ? Vivez-vous en plein cœur de Tel-Aviv comme moi ? Pouvez-vous échapper à cette parade ? Personnellement, j’ai gardé mes enfants dans l’appartement – et le problème n’est pas que ces gens soient homos, c’est la manière dont ils se pavanent dans les rues. S’il y avait eu une Hetero-Pride, avec les mêmes codes et les mêmes symboles, j’en aurais fait de même.

Que voulez-vous que ce Rabbin dise ? Qu’il est en faveur de la Gay Pride ? Qu’il ira lui-même manifester avec eux ? Sérieusement… La Torah ne peut pas être modernisée en fonction des us et coutumes des juifs de France ou des habitants de Tel-Aviv… – et je vous dis cela alors que je suis totalement séculaire. La Torah, par essence, n’évolue pas. On a le choix de la respecter ou non, d’être d’accord ou non. Mais que les choses soient claires: personne n’a appelé les foules à faire du mal aux manifestants ! Personne n’a appelé (et heureusement d’ailleurs), à tuer ou blesser ces gens. 

Qu’a voulu dire le rabbin par « réagiront de façon radicale » ? J’ai l’intime conviction qu’il s’agit de contre-manifester, de refuser cette parade exubérante. Certains de mes amis homos eux-mêmes, refusent de se mettre en scène lors de cette marche. En l’occurence, ils réagissent radicalement à cette marche qui devrait être la leur, la dénonce avec fermeté en raison des « clichés que cela fait naître chez les hétéros. » Ils n’ont pas totalement tort.

A présent, insulter et humilier une sommité rabbinique comme le Grand Rabin Yosef Haïm Sitruk m’a autrement plus choqué. Et ce n’est pas seulement le commentaire du blogueur gauchiste de Jewpoop qui me dérange (il compare le Rabbin à Bouteflika et tient à rappeler que l’année dernière une jeune lesbienne a été assassinée pendant la gay pride – comme si c’était la solution préconisée par le GR Yosef Haïm Sitruk): j’ai découvert sur les réseaux que ceux qui se disent « insultés » par les propos du Rabbin sont les premiers à lui souhaiter que « la mort abrège sa maladie ! » Dans quel monde vit-on ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Quéniart says:

    le sionisme c’est sodomisez vous les uns les autres

  2. Tchetnik says:

    On n’a pas entendu le rebbe critiquer en de termes identiques ka guépraide de Paris, de Londres ou de Rome…

    Pourtant Sitruk a la nationalité française.

    Seul le peuple Juif aurait le droit d’être protégé?

  3. ddaflon says:

    Le grand rabin Sitruk a parfaitement raison. Aucun véritable juif, ni chretien d’ailleurs, ne peut lui opposer le moindre argument serieux. La réaction du CRIF montre par son commentaire, qu’il n’est pas representatif des vrais juifs, mais ne constitue qu’un élément de pourrissement et de mondialisation de la société, aux ordres du capitalisme sioniste et americain.

  4. ivri54 says:

    Monsieur le Grand Rabbin, savez-vous que les dirigeants nazis se sont exprimés sur ce thème dans les mêmes termes, pratiquement, que ceux que vous employez? Avez-vous entendu parler du triangle rose, qui était l’ « étoile jaune » des déportés homosexuels? Savez-vous que dans les cimetières militaires de Tsahal sont enterrés aussi des soldats homosexuels, et que vous profanez leur mémoire? Avez-vous conscience que demain, un jeune religieux se voulant « tsadik » pourrait passer à l’acte en se basant sur votre fatwa digne du dernier Ahmedinedjad? N’avez-vous rien appris de l’assassinat d’Itzhak Rabin?

  5. ginette la fleuriste says:

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com