suaire-turin

Dans son premier entretien  » Et vous qui dites-vous que je suis ?  » Arnaud-Aaron Upinsky, mathématicien, épistémologue et linguiste, avait exposé les impérieuses raisons qui l’avaient incité, le 29 mars 2015, à adresser au Pape François, au nom de la Science, une Lettre ouverte lui demandant de procéder à la reconnaissance officielle de l’authenticité du Linceul de Turin – recélant la preuve scientifique du fait fondateur de notre ère – pour en revenir au statut de véritable Relique de la Passion et de la Résurrection qui n’avait cessé d’être celui reconnu par l’Eglise, de 1473 à 1988, et pour mettre un terme définitif à l’intolérable ambiguïté attribuée au Linceul, authentique pour les uns, faux pour certains, objet criminel pour les autres. Le doute sur le Linceul de Turin doit cesser, l’Eglise doit trancher, allez-vous le vénérer ou l’adorer ? lui avait-t-il écrit. En dépit de la censure, cette Lettre ouverte au Pape, diffusée dans le monde entier, traduite en italien, espagnol, allemand, anglais, russe… et âprement discutée au Vatican, a créé un véritable électrochoc à bas bruit. Mais lors de son face-à-face avec le Linceul, dans l’obscurité de la cathédrale de Turin, le 21 juin 2015, pour sa visite exceptionnelle clôturant l’ostension de 2015, quelle réponse le Pape François a-t-il donnée, aux yeux du Monde entier, à cette Question de la Reconnaissance – « Qui dites-vous que je suis » – posée au nom de la Communauté scientifique internationale, réunie à Rome en 2013, ayant procédé à la reconnaissance officielle de l’authenticité scientifique. La Réponse éblouissante du Pape, la presse l’a cachée et le public, même averti, a cru qu’il ne s’était « rien passé », tant le « secret » fut bien gardé. Pourtant cette réponse historique fut telle que plus rien ne sera comme avant. Réponse à vivre comme un fait biblique se dévoilant selon la grille de lecture religieuse du Temps et de « l’économie de la Révélation » : comme la figure du reniement de Pierre, mise en ombres et lumières dans toute l’histoire de l’art chrétien. Aujourd’hui, dans ce deuxième entretien, Arnaud-Aaron Upinsky, Directeur du Symposium de Rome et auteur de cinq livres sur le Linceul, nous révèle l’énigme de la venue exceptionnelle du Pape à Turin, le 21 juin 2015, le décryptage bien gardé de la réponse du Saint Siège à sa lettre ouverte du 29 mars 2015, la clef initiatique de la pièce géopolitique scientifico-religieuse dont dépend l’avenir de la Chrétienté, de l’Europe et de l’Humanité :  » Le secret du reniement du Pape qui désarme la Chrétienté ! « 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

33 commentaires

  1. Vieux Jo says:

    Excelent ! Toutefois, j’émets un doute sur la compréhension du terme « maison commune ». Le pape, à mon humble avis car je n’ai que la foi du charbonnier, ne parle pas de l’Eglise mais du mondialisme car les mondialistes emploient ce même terme, et les écologistes aussi. Et là, on comprend mieux l’établissement d’une seule religion pour tous au moyen de l’écologie : la Nature ne vient pas de Dieu, elle est Dieu. Un nouveau panthéisme en somme.

    Je répète que pour moi ce pape a été mis en place pour tromper le monde, principalement tous les catholiques et surtout ceux qui font confiance à Vatican II.

  2. Sans rien diminuer de sa valeur symbolique, il me semblait que le linceul avait été analysé comme datant du moyen-age ?

    • Tchetnik says:

      Le Linceul n’a jamais été sérieusement daté du Moyen Age.

      Toutes les analyses scientifiques sérieuses, au sujet du tissu comme de ses empreintes (le sang de groupe AB- dont les traces coincident avec celles du « Suaire » d’Oviedo , et de la Sainte Tunique d’Argenteuil, trace de lymphe comme de cellules sanguines à l’endroit du coup de lance sur le flanc, tissus de lin en chevrons provenant bien de Palestine, car la technique utilisée correspond, les pollens retrouvés sur le tissus proviennent aussi de Palestine, les traces de coups de fouets portent des marques d’astragales de mouton…après, le tissus du Linceul n’est pas resté dans un lieu hermétiquement clos, il a été porté en vénération par les fidèles, en Ostentions…choses qui, ajoutées à l’incendie de Chambéry en décembre 1532…ont ajouté dessus d’autres choses plus récentes, ce qui n’enlève rien à la présence réelle et prouvée des plus anciennes, mais qui rendent l’analyse au carbone 14 simplement inopérante, comme elle le fut sur des momies Égyptiennes qui furent datées au C14 avec une marge d’erreur de plusieurs siècles…Les photographies de Secundo Pia en 1898 et de Guiseppe Enrie en 1931, lors d’un mariage royale de la Maison de Savoie qui donna lieu à d nouvelles Ostentions, montrent une image en Trois dimensions, ce qui est unique.) , tendent à affirmer son authenticité. La seule analyse qui contredit ces résultats est celle de 1988, au Carbone 14, menée sous la direction du pr Michael Tite, du British Museum. On sait dans quelles conditions bâclées et falsifiées eurent lieu ces analyses, dont le peu de sérieux émut même la communauté scientifique, pourtant peu concernée par cette relique. le million de Livres Sterlings qui fut offert à ce triste sire (qui finit d’ailleurs par se rétracter…) par un « groupe d’homme d’affaires » anonyme pour le remercier de ses « conclusions » est un fait qui parle de lui-même. La seule « preuve » de l’inauthenticité du Linceul provint d’un mémoire de Pierre d’Arcis vers 1388 qui cependant n’apporte aucun élément de preuve à ses affirmations, prétendant avoir retrouvé un faussaire sans jamais le nommer ni dire dans quelles circonstances il fut retrouvé, circonstances donc invérifiables.

      Toutes les recherches historiques et scientifiques sérieuses
      (notamment la très fouillée et approfondie étude de 1978, faite par le STURP) tendent à prouver l’authenticité de cette relique. de toute façon, si c’est un faux, il
      faut dire que c’est balaise. Il faudrait identifier le nom du gars qui l’a fait car ce serait le plus grand artiste, doublé du plus grand médecin,
      anatomiste et spécialiste de physique nucléaire (la seule explication scientifique de formation de cette image anatomiquement et
      biologiquement, médicalement exacte, serait un bombardement neutronique, qui, pour être produit, nécessiterait une énergie telle que
      Jerusalem aurait du être détruite…). Léonard de Vinci à côté serait un collégien. Cela prouverait au moins que les connaissances techniques,
      scientifiques, médicales, biologiques du Moyen Age étaient déjà très avancées (ce qui est vrai) et que l’Église, loin d’avoir été un frein à la
      recherche scientifique, l’a au contraire favorisée (ce qui est vrai aussi), ce pour effrayer quelques culs terreux sauvages en pyjama et sandales,
      c’est très fort.

    • Vous arrive-t-il « Rem 15 juillet 2015 à 18 h 14 min » de vous documenter un peu sur un sujet avant de commenter?
      Aucun scientifique sérieux ne prend en compte la mise en scène grand-guignolesque de « 1260-1390! », le seul « ! » suffisant à décrédibiliser l’affichage.
      Pourquoi ne prenez-vous en compte que le résultat médiéval, alors que de travaux sans liens entre eux convergent pour une datation du premier siècle et une localisation géographique palestinienne.

    • Cher Rem,
      Pour votre info (car vous avez l’air d’avoir oublié des étapes dans l’actualité), ceux qui avaient daté le St Suaire à l’époque du moyen-age, avaient pris comme échantillons d’analyses, des pièces de tissu qui avaient été recousues au St Suaire à l’époque du moyen-age ! Faut vraiment être idiots pour prendre des échantillons qui ne sont pas d’origine… ou alors faut avoir une mauvaise intention dans la tête.

  3. Je suis bien d’accord avec vous. Attention à 1:36:40 vous parlez des agneaux déguisés en loup. Ce serait trop beau, malheureusement c’est le contraire !

    VATICAN II c’est la prise de l’Eglise par des antéchrists.
    Jean XXII franc-maçon, a initié le processus rêvé par la Haute Vente, Paul VI à fait introduire en l’intronisant Satan le 29 juin 1963 à la chapelle paulinienne, Anibal Bugnini a fait sa réforme liturgique sous la dictée de la haute maçonnerie, JP 1 a été assassiné par la maçonnerie, JP 2 l’homme de l’hérésie d’Assise et des communistes, B 16 avec sa mitre maçonnique et les soupçons de meurtres d’enfants lors de rites sataniques, il nous a dit que VATICAN II était un contre syllabus, donc un ensemble d’erreurs condamnées par Pie IX. Il ne sort plus du VATICAN car condamné à 25 ans de prison.
    Il est très clair par les fruits de VATICAN II que ce concile est une oeuvre luciférienne pour détruire la religion catholique et envoyer un maximum d’âmes en enfer.
    Tous ces papes sont des apostats. La plupart des évêques et des cardinaux aussi. Il suffit de ne pas croire à un seul dogme de foi pour l’être. Le card Müller qui nous explique que le TSVM n’est pas toujours vierge n’a pas la foi. Il n’est pas catholique. Il y en aurait même qui ne croient pas à la résurrection.
    Si on ne croit pas aux miracles on est déjà apostat car le crédo est une suite de miracles.

    • Nougatine says:

      Bien d’accord avec Moreau ! On est foutu le pape n’est pas vraiment le pape ! On est entouré d’espions qui nous guettent…mais le pire a été le frère °°° Marcel lefebvre franc mac notoire qui nous a mis là où nous sommes… Il était agent double de la bête immonde si si il a raison Moreau on est cernés.. Tous apostats heureusement Moreau est là !

  4. Vieux Jo says:

    Oui. Nous sommes bien à la fin des temps.

  5. Linauth says:

    Une nouvelle démonstration remarquable et irréfutable de M. Upinsky, à qui nous devons déjà la démonstration « cathédrale » de l’authenticité scientifique du Linceul (les ouvrages de M. Upinsky sur ce sujet – et sur tous les sujets d’ailleurs – sont passionnants).

    Pour mémoire voici un extrait du Communiqué de clôture publié le 18 juin 1993 (voir les Actes du Symposium scientifique international – Rome 1993, chez F.X. de Guibert) :
    « L’assemblée scientifique du Symposium de Rome a pris acte du fait que si la Science soumet l’évaluation du Linceul au même niveau d’exigence épistémologique que celui qui est régulièrement utilisé en science pour identifier les phénomènes physiques, au vu des résultats déjà acquis, elle ne peut que conclure à l’authenticité scientifique, c’est-à-dire affirmer que l’homme du Linceul est bien Jésus de Nazareth. »

    Les conclusions auxquelles M. Upinsky arrive ici sont terribles (dans leurs conséquences) mais incontournables pour tout homme de bonne foi (sans jeu de mot) : le pape (?) est un ennemi de la Chrétienté qui détourne le véritable message du Linceul au profit d’une nouvelle « religion » écologique. C’est un « loup déguisé en agneau de la fausse compassion écologique », qui tente de priver les Chrétiens de l’extraordinaire arme apologétique qu’est le Linceul, et les invite encore une fois à baisser la tête (comment se défendre quand on a la tête baissée ? On n’y voit rien).

    Plus que jamais nous avons besoin de remettre de l’intelligence dans nos existences pour déjouer une propagande religieuse et politique visant à nous maintenir dans l’aveuglement, pour le plus grand intérêt (satanique) de ceux qui sont au pouvoir. M. Upinsky nous y aide grandement. Merci à lui.

  6. Parce que le pape n’a pas répondu à sa lettre ouverte, il serait l’Antéchrist ? Vu le manque total de rigueur scientifique et la nullité théologique de cette vidéo, on comprend en effet que le pape n’y ait pas répondu et que l’auteur ne soit plus invité sur les radios chrétiennes. À ce niveau là, ça devient pathologique.

    • Volodymyr Bellovak says:

      A « TM »; vous etes dans l’aveuglement cher monsieur;
      – trouvez vous normale l’attitude du pape face à la plus grande relique de la chrétienté, relique qui contient la présence réelle par les taches du sang de Notre Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, qu’il a versé pour notre rédemption ?
      – trouvez vous catholiques les propos du pape dans son homélie de Turin et dans sa dernière encyclique fortement teintée d’écologie mondialiste, panthéiste et new-age ?
      Quand on veut tuer son chien on l’accuse d’avoir la rage; c’est ce que vous faites vis-à-vis d’A.-A. Upinsky. Vous n’avancez aucun argument contre les siens, vous etes dans l’anathème et la condamnation sans « procés » !
      Ce qui est pathologique c’est le comportement de nombreux catholiques qui se refusent à voir des évidences et qui continuent à prendre leurs espoirs illusoires pour la réalité…

    • olivier says:

      Pape François est un humble, il n’a pas à prendre une décision aussi profonde par rapport au linceul
      Moi, je sais que ce linceul est authentique, par exemple et je n’ai pas besoin que quelqu’un me le dise . Les scientifiques juifs qui ont étudié ce linceul se sont rapprochés de Dieu, et, pour autant, disent que si nous prouvons à plus de 99.9% l’authenticité du linceul, le 0..01% c’est la Foi, donc c’est fondamental.

    • Nougatine says:

      Bien d’accord avec vous enfin un homme de bon sens mais c’est ce site qui est l’antichrist !

    • Volodymyr Bellovak says:

      Comme indiqué dans d’autres messages, je trouve que le procés que fait « le comité de salut public » contre les jésuites ,dés ses origines, est injuste et erroné.
      Tout ce qu’il y a de meilleur dans le christianisme, et l’Eglise catholique en premier, a de tout temps été infiltré par les ennemis du christianisme et de l’Eglise; dénoncés à temps ils furent alors rejetés comme hérétiques et schismatiques. C’est depuis Vatican II que les « fumées de satan » ont pénétré dans l’Eglise ( selon l’expression de Paul VI lui-meme ) et ont surtout enveloppé ses plus hautes autorités.
      Pour revenir aux jésuites proprement dits, Saint Ignace fut un très grand saint et missionnaire, comme Saint François Xavier et d’autres…Les Jésuites furent de très grands évangélisateurs, civilisateurs, et pédagogues, qui conquirent au vrai Dieu et à la vraie Foi de nombreuses peuplades perdues dans le paganisme. Les exercices spirituels de St Ignace sont une puissante méthode de conversion intérieure personnelle…
      Il est dons injuste d’accuser les jésuites de tous les maux! A ce compte-là et avec ces arguments, comme certains hier, « le comité de salut public » va accuser le Christianisme et son fondateur, Jésus, en raison de ses racines juives ( au sens hébraique )…
      Tous les ordres religieux et la hiérarchie ont été et sont plus que jamais infiltés par les ennemis de l’Eglise ; il faut accuser ces seuls et vrais ennemis de « l’intérieur » mais venus de l’extérieur : principalement la kabbale et la franc-maçonnerie, sans parler des sectes protestantes…

      • M Volodymyr Bellovak,
        Les Jésuites ont donné des Saints à l’ Eglise
        Catholique : Saint Régis par exemple.
        Vous citez des ennemis extérieurs, mais des Chrétiens ne sont-ils pas aussi devenus des ennemis intérieurs, aveuglés.
        Vous parlez d’aveuglement pour @TM, pourtant il
        a raison.
        Relisez les arguments que vous lui opposez, à la lumière même de votre commentaire auquel je réponds ici.
        Lorqu’un père de famille rentre saoul à la maison parce que ses collègues l’ont forcé à boire, qui a fauté ?
        Maintenant, reprenez la vidéo à 32mn45 !
        à bientôt.

  7. Vieux Jo says:

    @TM : vous donnez par votre commentaire le bien-fondé de cette conférence remarquable à savoir que depuis de trop nombreuses maintenant on n’apprend plus à réfléchir sur un texte ou dans un cours.Bref : en un mot, si je puis dire, vous n’avez pas su écouter et vous ne pouvez pas faire de synthèse.

  8. Vieux Jo says:

    Déjà, prendre comme référence « comité du salut public » est révélateur de tromperie, me semble-t-il ; comme « les brigandes » d’ailleurs, leur style ne me plaît pas du tout.

  9. Moi je l’aime bien ce pape. Faire comprendre que l’on a pas besoin de Gri-gri pour avoir la foi me parait être une bonne chose.
    Il faut croire que certains commentateurs sont comme l’homme Africain : « Pas assez rentré dans l’histoire »

    • Solstice says:

      Vous irez expliquer au Christ lors de votre jugement que la tunique trempée de son sang pour vous racheter est inutile à votre salut !

  10. Volodymyr Bellovak says:

    Vous vous dites catholique et qualifiez les reliques de « gris gris » ! Apparemment pour les modernistes si les reliques ne comptent pour rien les vrais gris gris des superstitions paiennes ont une certaine valeur quand on constate les participations de certains prélats, papes compris, à de burlesques « cérémonies » paiennes, comme dernièrement un cardinal argentin ( voir sur ce site ) !…

  11. Gy de la Croix says:

    L’analyse d’Upinsky est sans faille… et en cohérence parfaite avec la logique de l’évangile , une condamnation sans complaisance des actes et paroles scandaleuses d’un pape jésuite qui s’excommunie de facto en désarmant les catholiques fidèles à la tradition de la Ste église et en les livrant aux juifs comme Judas a livré le Christ aux juifs de l’époque…

    Un loup se déguisant agneau de la confession écologique…une apostasie pontificale remplie de fausse charité qui condamne ceux qui se défendent de l’agression juive anticatholique depuis 2 siècles…

    • BOUYSSIERE Gabriel says:

      Remerciements à Monsieur A. UPINSKI de maintenir la vérité !…
      Sidération ! Inertie ! On préfère ne pas voir ! et pourtant, nos enfants « sont passés au gyrobroyeur » !

      La même question résonne à travers les âges :
      « Et vous, qui dîtes-vous que je suis ? »

      « Je suis la voie, la vérité, la vie »
      « Nul ne vient au Père que par moi ! »

    • Gy de la Croix
      25 juillet 2015 à 13 h 09 min

      Que penser déjà vers 32mn et suivantes ?
      c’est effarant : criminel ? accusé ?
      mais ce n’est plus problème de foi.
      Ensuite, un accusé qui se tait est un criminel ?
      Evangile selon Saint Marc chap. 15 verset 4 !

  12. M Arnaud-Aaron Upinsky,
    « Au nom de la Science ! » que vous vous êtes vous-même
    chargé de représenter, vous vous permettez de sommer
    le Pape par votre lettre ouverte !
    Le Pape François n’a pas à se soumettre à votre injonction accusatoire !
    Depuis que le linceul est à Turin aucun Pape n’a fait de
    déclaration !
    « Au nom de la Science ! » vous n’avez rien à exiger de l’Eglise !
    Votre réquisitoire ne condamne que vous-même !
    Nul n’a à lancer de pareil défi au successeur de Pierre, vicaire du Christ effectivement.
    Votre réquisitoire n’est que cris, violence verbale,
    sans aucune humilité.
    « Au nom de la Science ! » qui est donc cette divinité
    « la Science ! » « Au nom ! » de laquelle vous vous enflammez pour accuser et condamner ?
    Dans un psaume, il est dit :
    » l’accusateur de nos frères est rejeté, lui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu… »
    Relisez l’Evangile de Saint Marc chap. 15 verset 4.
    et oubliant votre science, partez à Canossa.

    • En effet, elle a bon dos la science! elle qui n’est même plus capable de soigner et de guérir nos maladies, selon ce que disait le Christ à une âme privilégiée : « les docteurs ne guérissent plus parce qu’ils ont perdu la foi. »
      Ce n’est pas la science qui sauve, c’est la foi. Alors comme le disait Olivier + haut, « Les scientifiques juifs qui ont étudié ce linceul se sont rapprochés de Dieu, et, pour autant, disent que si nous prouvons à plus de 99.9% l’authenticité du linceul, le 0..01% c’est la Foi ». Ainsi donc, l’essentiel c’est la foi ; que le Linceul soit reconnu ou non authentique n’a que peu d’importance en fin de compte: celui qui ne veut pas y croire s’y buttera toujours. Le vrai combat, c’est le combat de la foi.

    • alline says:

      C’est tout à fait vrai EVE

  13. Daniel PIGNARD says:

    Dans ce lien, on peut voir un profil de Louis XVI en buste sur le Suaire de Turin dans la tache de sang due à la lance du soldat romain : Aller un peu vers le bas de la page :
    https://effondrements.wordpress.com/tag/profil-de-louis-xvi-sur-le-linceul/
    D’autre part 666 = DCLXVI en chiffre romain = Décès Louis XVI en esprit français.

    ça va schlaguer en novembre 2015!

  14. When the hierarchy is moving over to the enemy’s side!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com