senat_chili-mpi

Le 7 octobre le Sénat du Chili a approuvé le projet d’Accord partenariat de vie (AVP), contrat d’union civile qui réglementera juridiquement la coexistence de deux personnes, qu’elles soient hétérosexuelles ou homosexuelles. L’initiative a maintenant été transmise à la Chambre des députés. Certains députés ont cependant déjà exprimé leur opposition au projet.

« Il est regrettable que l’Etat ne donne pas foi à la famille qui est la cellule centrale de la société. Il semble que le projet vise à résoudre un problème, mais au final il échoue en l’aggravant (…) Dans le mariage qui est la base de la famille, il y a une complémentarité entre l’homme et la femme (…) », a déclaré Mgr Bastres, évêque de Punta Arenas et président de la Conférence épiscopale du Chili.

Maria de los Angeles Arrieta, avocat et chercheur à la Commission Communauté et Justice, a déclaré que l’AVP ne sert que les intérêts des duos homosexuels. Elle a ajouté que ce projet de loi est « une attaque directe » à l’engagement indissoluble du mariage.

Ismini Anastassious, président de l’ISFEM (institut de recherche, formation et étude sur les femmes), pourtant très « gay-friendly », a déclaré pour sa part qu’ « il serait irréaliste de leur dire que leur union sera aussi fertile, avec la même finalité de bonheur qu’un mariage hétérosexuel, car ce n’est pas dans sa nature« .

Une autre réforme législative concerne les enfants. Elle précise que dans le cas d’un handicap physique ou moral du père ou de la mère, le juge peut accorder la garde à un couple qui ne présente pas de handicap; et non aux grands-parents comme cela se produit dans des cas similaires. Maria de los Angeles Arrieta décrit cette procédure comme portant atteinte à l’intérêt de l’enfant, et craint qu’elle permette avant tout de confier des enfants à des duos homosexuels.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

27 commentaires

  1. Article de merde une fois de plus ! Quelle « complémentarité » entre un homme et une femme dans le mariage ? Qui a dit qu’on doit se marier pour avoir un enfant, qui a dit qu’on doit vouloir des enfants pour se marier, qui a dit qu’un homme et une femme doivent être hétéros et/ou ensemble pour avoir des enfants ? Pauvres homophobes, vous êtes incapables de justifier cette prétendue complémentarité et de citer une seule qualité qu’un sexe a tout le temps que l’autre n’a jamais.

    • « Quelle « complémentarité » entre un homme et une femme ? »

      C’est une complémentarité qui vient de la différence du sexe : ce que l’un a, l’autre n’a pas, d’où la complémentarité. Ensemble ils se complètent l’un l’autre : l’un par sa masculinité, l’autre par sa féminité, étant entendu qu’un homme et une femme sont différents.
      Ensemble, ils se complètent sexuellement et dans la différence même qui existe entre un homme et une femme.

      • « C’est une complémentarité qui vient de la différence du sexe : ce que l’un a, l’autre n’a pas, d’où la complémentarité. »

        Et on en revient à ce que je disais : et alors ? Qui a dit que cette complémentarité ne pouvaient être respectée que par deux hétéros ? Par ailleurs, deux hommes ou deux femmes peuvent parfaitement se compléter sexuellement et être sur une symbiose, une fusion des corps, une longueur d’onde dont tu n’as pas idée. La meilleure preuve pour mettre à mal cette prétendue complémentarité sexuelle en-dehors de celle des gamètes de chacun, c’est que parfois, pour ne pas dire souvent, les femmes désespèrent de voir la plupart des hommes aussi immatures et incapables d' »appuyer sur le bon bouton », et les hommes de se heurter à la complexité des femmes et de ne pouvoir le plus souvent arriver au coït sans prise de tête. Chose que les couples homos rencontrent beaucoup moins comme obstacles !

        « Ensemble ils se complètent l’un l’autre : l’un par sa masculinité, l’autre par sa féminité, étant entendu qu’un homme et une femme sont différents. »

        Ceci est une doctrine sexiste et infondée. La « féminité » et la « masculinité », ça ne veut strictement rien dire, tout le monde a une part de masculinité et de féminité et ni l’une ni l’autre n’est structurée par une seule qualité, comportement ou autre qui est présente à 0 % chez un sexe et 100 % chez l’autre. Deux hommes ou deux femmes peuvent être aussi différents l’un de l’autre, qu’un homme et une femme peuvent l’être. On n’est plus en 1950 où l’on croyait que les femmes n’étaient bonnes qu’à rester à la maison, cuisiner, faire le ménage et élever les gosses sans qu’aucun homme n’en soit capable !

        « Ensemble, ils se complètent sexuellement et dans la différence même qui existe entre un homme et une femme. »

        Je répète : en quoi c’est pertinent ? Deux personnes en couple se complètent comme elles veulent, ça n’a aucune incidence sur le bien-être de l’enfant qu’ils élèvent, parce que que je sache, on n’a jamais élevé un enfant en leur fourrant des organes génitaux sous le nez, ni en les forçant à regarder ce que font leurs parents dans leur lit !

        • « de ne pouvoir le plus souvent arriver au coït sans prise de tête »
          Tu ne vois dans le but de faire l’amour que d' »arriver au coït ». Pauvre bonheur en vérité…

          « prétendue complémentarité sexuelle »
          T’as déjà essayé d' »accoucher » par ton pénis ? Bonne chance!

          • « Tu ne vois dans le but de faire l’amour que d’ »arriver au coït ». Pauvre bonheur en vérité… »

            Flash news mon beau : loin de la croyance aigrie que le sexe ne sert, et ne doit servir, qu’à la procréation, il a tout un autre attirail d’usages à côté desquelles tu sembles passer à côté : le plaisir, la détente, l’échange, la consolidation d’un couple.

            « T’as déjà essayé d’ »accoucher » par ton pénis ? Bonne chance!’

            Tu n’as rien compris de ce que je disais. Déjà, accoucher n’est pas un acte sexuel mais une conséquence. Et de ton point de vue, une femme ménopausée ne peut satisfaire cette complémentarité sexuelle avec un homme puisqu’elle ne peut jamais accoucher ? Ce que j’essaye désespérément de te faire comprendre, c’est qu’un pénis dans un vagin avec un gamin qui en sort neuf mois plus tard n’est une condition ni nécessaire, ni suffisante pour affirmer que tout coït ne passant pas exclusivement, ou en totalité, par une pénétration vaginale ne peut en aucun cas signifier qu’il n’y a pas de complémentarité sexuelle. Le sexe est beaucoup plus qu’un pénis dans un vagin, c’est tout un tas de sensations !

            • « Le sexe est beaucoup plus qu’un pénis dans un vagin, c’est tout un tas de sensations ! »

              Bah oui, et alors ?
              Les homos ont-ils le monopole de ces sensations ?
              Et, je le répète, pas obligation absolue du coït pour avoir ses sensations. Quand tu fais l’amour, tu ne te dis pas : « tiens je vais me faire un coït! »

              Tu ne me convaincs pas du bien- fondé de l’homosexualité.

              • « Les homos ont-ils le monopole de ces sensations ? »

                Oh mais non, sûrement pas ! Mais donc tu admets qu’ils existent !

                « t, je le répète, pas obligation absolue du coït pour avoir ses sensations. Quand tu fais l’amour, tu ne te dis pas : « tiens je vais me faire un coït! » »

                Pas plus que quand tu fais l’amour, tu te dis « Tiens, je vais faire l’action mécanique d’insérer/recevoir un pénis dans un vagin pour peut-être accomplir l’acte de procréer » !

                « Tu ne me convaincs pas du bien- fondé de l’homosexualité. »

                Et QUI a dit que j’essayais de te montrer un bien-fondé ? Pour ça, il y a une idée de justification et les homosexuels n’ont PAS à se justifier, ni dans leur nature qui n’est pas un choix, ni dans le fait que ça ne blesse certaines personnes que dans leur tête, n’ayant aucune conséquence physique ou mentale sur qui que ce soit par ailleurs. Ce serait plutôt à toi de me démontrer le « bien-fondé » de ton refus de traiter les homosexuels comme tu traiterais n’importe quel hétérosexuel, quelque soit le domaine.

                • « Mais donc tu admets qu’ils existent ! »

                  J’ai toujours admis leur existence. On ne peut nier l’évidence.

                  « Ce serait plutôt à toi de me démontrer le « bien-fondé » de ton refus de traiter les homosexuels comme tu traiterais n’importe quel hétérosexuel, quelque soit le domaine. »

                  Mais je ne leur refuse pas le respect.
                  Je dis simplement que « le mariage religieux » n’est pas pour eux, parce qu’il n’a pas été institué pour eux. Si tu veux faire une réclamation, adresse-toi personnellement à Dieu. Mais parle en ton nom. (pas en celui de l’Etat : il s’est lui-même séparé de l’Eglise : divorce républicain).

                  • « J’ai toujours admis leur existence. On ne peut nier l’évidence. »

                    Je parlais des sensations et aurais dû écrire « Elles », mais si tu parlais des homos, je suis sûr que ta réponse aurait été la même.

                    « Je dis simplement que « le mariage religieux » n’est pas pour eux, parce qu’il n’a pas été institué pour eux.  »

                    Ce n’est pas parce qu’une discrimination injuste a été instaurée dès le départ à leur encontre, a fortiori sans leur demander leur avis, que ça justifie qu’elle persiste aujourd’hui. Par ailleurs, autant les Grecs et les Romains, que d’autres civilisations et tribus à différents temps et endroits, ont célébré leurs propres mariages homosexuels pour x ou y raisons, pourquoi l’Eglise devrait avoir le dernier mot de manière unilatérale ?

                    « Si tu veux faire une réclamation, adresse-toi personnellement à Dieu. »

                    Qui ?

                    Et quand bien même je le ferais, Il me répondrait (puisque je peux lui faire dire ce que je veux) qu’Il ne comprend pas pourquoi on refuse aux homosexuels d’être aussi libres que les autres. Mais demande donc ce qu’en pensent d’autres religieux et tu verras, tu en trouveras pas mal qui te soutiendront que ce n’est pas ce que Dieu veut. Comme je l’ai déjà montré, la foi est subjective et chacun a sa propre interprétation des choses, pourquoi celle des quelques hommes constituant l’Eglise devrait prévaloir sur les leurs ? Quelque soit l’opinion, cependant, Dieu n’a pas à être utilisé comme un argument dans sa prise de position, la seule chose à considérer sont les applications et conséquences concrètes dans le monde réelle, et elles sont là : que des homos sont encore aujourd’hui discriminés, et à partir de là violentés, harcelés et même tués plus facilement, parce qu’on leur refuse des droits basiques sur la base de RIEN.

                    • « mais si tu parlais des homos »
                      Oui.

                      « Mais demande donc ce qu’en pensent d’autres religieux et tu verras »
                      Oui j’ai vu.

                      « et même tués plus facilement »
                      Le commandement de Dieu peut les aider : « Tu ne tueras pas »

                      « sur la base de RIEN. »
                      Dieu est TOUT, et nous sommes RIEN.

                    • « Le commandement de Dieu peut les aider : « Tu ne tueras pas » »

                      XD tu crois que ça suffit à les stopper ? Tu crois que les religieux sont des saints qui ont tellement peur de Dieu (triste de se soumettre à Lui par peur) qu’ils respectent tous les commandements à la lettre ? Certains ne se gênent absolument pas, ces abominables hypocrites, pour contourner ces « règles » (qui a besoin de la religion pour savoir que tuer, c’est mal, d’abord ? Et quel besoin a la religion de faire apparaître des problèmes là où il n’y en a pas, comme chez les homosexuels ?) et satisfaire leurs pulsions haineuses en se répétant que c’est ce que Dieu veut !

                      « Dieu est TOUT, et nous sommes RIEN. »

                      Pour toi peut-être, mais je suis fait de matière concrète et palpable, j’ai un volume, un poids, une apparence, un cerveau pour réfléchir et prendre des décisions, donc non, je ne suis pas RIEN, mais j’attends toujours qu’on me montre que Dieu existe et a fortiori qu’Il est « TOUT ».

                    • « j’attends toujours qu’on me montre que Dieu existe et a fortiori qu’Il est « TOUT ». »

                      Eh bien, attends et tu verras.

                    • « Eh bien, attends et tu verras. »

                      Non, mon petit, tu ne t’en tireras pas comme ça. Tu affrontes ma question comme un grand, tu ne te dédouanes pas comme un lâche avec la réponse la plus facile du monde. PROUVE QUE DIEU EXISTE. Tout de suite. Avec des arguments scientifiques et concrets. Je n’ai pas besoin d’attendre qu’ils arrivent s’ils existent déjà. Montre-les moi ! A moins que tu n’admettes qu’il n’y a rien pour le prouver.

                    • Les preuves que je t’avance, tu les contestes. Tu ne veux pas entendre parler de la Bible, des faits historiques qu’elle renferme, de l’existence du Christ, de ses miracles, bref autant de preuves que tu rejettes sans en donner un seul argument convaincant. Ton argument : balivernes. Où sont tes preuves à toi devant la réalité historique ?
                      Donc, je te redis que celui qui NE VEUT PAS CROIRE ne croira jamais. C’est pas compliqué.

                    • « Les preuves que je t’avance, tu les contestes. Tu ne veux pas entendre parler de la Bible, des faits historiques qu’elle renferme »

                      Excuse-moi mon beau, mais ce qui est écrit dans la Bible n’a JAMAIS été prouvé comme étant des faits historiques. Tout au plus des contes pour adultes. Tu vas quand même pas me faire la blague d’affirmer que tu crois sincèrement que le monde s’est fait en six jours, que les serpents parlent ou qu’on vient tous d’un seul et unique couple ? Je ne vois pas en quoi il est pertinent de se baser sur un livre qui parle de ceci comme des faits. Donc c’est toi qui ne veux pas écouter.

                      « de l’existence du Christ, de ses miracles, bref autant de preuves que tu rejettes sans en donner un seul argument convaincant. »

                      Les arguments, je te les ai donnés juste au-dessus. Et le Christ, ben voyons ! Explique-moi comment on peut ressusciter quelqu’un battu et crucifié à mort ? Ce personnage n’a jamais existé, c’est encore un conte inspiré du personnage de Jésus de Nazareth qui lui a existé.

                      « Ton argument : balivernes. Où sont tes preuves à toi devant la réalité historique ? »

                      Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne.

                      TU affirmes que la Bible relate des faits historiques.

                      TU montres que ces faits sont historiques.

                      Et dire que c’est arrivé parce que c’est écrit dans la Bible, n’est PAS un argument. Tu es en train de raisonner par « A est vrai donc B est vrai, et B est vrai parce que A est vrai ». Présente ta thèse à des scientifiques et tu verras comment ils t’enverront promener avec ce genre de raisonnement.

                      « Donc, je te redis que celui qui NE VEUT PAS CROIRE ne croira jamais. C’est pas compliqué. »

                      Il ne s’agit pas de CROIRE, il s’agit de DEMONTRER ce que l’on croit ! C’est ça qui n’est pas compliqué ! Mais tu te défiles, tu refuses le débat et les arguments ! Montre-moi comment génétiquement parlant on peut tous être nés d’un seul couple ! Montre-moi comment la Terre a pu se former en six jours, contre les faits actuels avérés qui sont que la Terre a mis 500 millions d’années pour se former !

                    • Tchetnik says:

                      « et à partir de là violentés, harcelés et même tués plus facilement, parce qu’on leur refuse des droits basiques sur la base de RIEN. »

                      -Lulu doit parler des 105 000 Chrétiens assassinés chaque année.

                      « Donc, je te redis que celui qui NE VEUT PAS CROIRE ne croira jamais. C’est pas compliqué. »

                      -En effet, même quand ils en ont pourtant la réalité juste sous le nez.

                      Les faits historiques relatés dans la Bible ne cessent d’être prouvés par l’Histoire comme par l’Archéologie du reste.

                    • Outre ce que te répond Tchetnik (« Les faits historiques relatés dans la Bible ne cessent d’être prouvés par l’Histoire comme par l’Archéologie du reste »), l’existence de la résurrection du Christ se prouve par le Saint Suaire. Mais bien sûr, tu n’en veux pas non plus. C’est un fait que les scientifiques ne comprennent pas. Or, si tu pouvais comprendre Dieu, tu serais Dieu.
                      Je le répète donc : quand on ne veut pas croire, on ne croit pas. Et Dieu ne forcera jamais ta volonté : TU ES LIBRE de croire ou non en Dieu fait homme.
                      Je ne te forcerai pas non plus. On ne peut forcer quelqu’un à aimer ce qu’il ne veut pas aimer.

                    • « Outre ce que te répond Tchetnik (« Les faits historiques relatés dans la Bible ne cessent d’être prouvés par l’Histoire comme par l’Archéologie du reste ») »

                      Eh bien justement, contrairement à ce que prétend ce cretin psychotique homophobe malade d’arrogance et d’ignorance, l’archéologie et l’Histoire prouvent fort heureusement que RIEN de ce qui est dans la Bible n’est avéré.

                      « l’existence de la résurrection du Christ se prouve par le Saint Suaire. Mais bien sûr, tu n’en veux pas non plus. »

                      Que du contraire, j’ai hâte que tu m’expliques comment un bout de tissu prouve la ressurection de qui que ce soit. Par ailleurs, est-ce que quelqu’un a vu le premier fil de ce suaire ?

                      « C’est un fait que les scientifiques ne comprennent pas. »

                      Ce n’est pas parce que la Science échoue temporairement à expliquer quelque chose, que ce quelque chose est forcément du ressort de ton Dieu. C’est ça votre problème, à vous les religieux arrogants et psychotiques : dès que quelque chose de mystérieux pointe le bout de son nez, BAM c’est un miracle, BAM c’est Dieu. Sans considérer une seule seconde une autre possible explication de laquelle Dieu est totalement exclu. Par ailleurs, tout ce qui est lié à la foi et a religion est par définition exclu de la Science. L’Athéisme au coeur des sciences, ça te dit quelque chose ? Tu ne t’es jamais demandé pourquoi ?

                      « Or, si tu pouvais comprendre Dieu, tu serais Dieu. »

                      Donc tu avoues quelque chose que tu ne comprends pas. Donc tu dois admettre que tu ne sais RIEN de ce qu’Il pense à tel ou tel sujet, y compris l’homosexualité. Dans ce cas, ne te reste à conclure que le fait que si les gays existent, Il les a faites ainsi, et Il avait de bonnes raisons de le faire donc.

                      « Or, si tu pouvais comprendre Dieu, tu serais Dieu. »

                      Je te croirai quand tu m’auras démontré ce que tu crois. La différence entre la Science et la Religion, c’est que la Science n’en reste pas à croire, elle essaye de prouver ce que chacun de ses adeptes croit. La Religion, en échange en reste au stade de croire et refuse de bouger d’un iota, quand bien même le scientifique met sous son nez toutes les preuves du monde que ce que la religion croit est erroné. J’attends toujours tes explications concernant l’âge de la Terre ou nos origines d’Adam et Eve.

                      « Je ne te forcerai pas non plus. On ne peut forcer quelqu’un à aimer ce qu’il ne veut pas aimer. »

                      Pour vouloir ou ne pas vouloir aimer quelque chose (ce qui est absurde parce que tu peux aussi peu forcer quelqu’un à croire en quelque chose, qu’à aimer quelque chose), il faudrait déjà prouver l’existence de ce quelque chose. J’attends toujours la preuve de l’existence de Dieu. Et quand bien même Il existerait, j’attends de savoir pourquoi Il a fait des personnes gays si c’est pour les punir après. Ca voudrait dire qu’Il est sadique. Et là je refuserais de vénérer un pervers sadique, ou alors c’est que par définition Il n’existe pas !

                    • « j’attends de savoir pourquoi Il a fait des personnes gays si c’est pour les punir après. »

                      Dieu ne les a pas faits gays, car avec l’évolution du monde dont tu parles, elles le sont devenus. AU début, vous étiez des animaux, puis des singes, puis des homosapiens, et les gays sont arrivés tout seuls comme des grands. Dieu n’est jamais intervenu dans cette évolution tout à fait naturelle, n’est-ce pas ?
                      Dieu a créé le monde. Après, tu fais ce que tu veux. Si tu ne veux pas croire en Lui, suis ta logique. Et moi la mienne.
                      Moi, je ne viens pas d’un animal, mais d’Adam et Eve, qui n’étaient pas homo.

                      Si tu descends d’un animal, c’est normal que tu aies des comportements d’animaux.
                      Tu es libre de croire et de faire ce que tu veux. Dieu te donne des règles et des moyens de le connaître par la foi. Mais des 2 tu ne veux pas. Donc, Lucas, je te laisse dans la liberté.

                    • « Dieu ne les a pas faits gays, car avec l’évolution du monde dont tu parles, elles le sont devenus. »

                      Complètement faux mon gars. On ne devient pas gay, pas plus qu’on ne devient hétéro, dans le sens qu’on ne fait pas le choix de l’être. Demande à n’importe quel homo s’il a choisi, et tu verras. Ils savent à ce sujet bien mieux que toi.

                      « AU début, vous étiez des animaux, puis des singes, puis des homosapiens, et les gays sont arrivés tout seuls comme des grands. »

                      Faux encore une fois. L’homosexualité était là depuis le début, bien avant l’homme, depuis, en fait, que la reproduction sexuée existe.

                      « Dieu n’est jamais intervenu dans cette évolution tout à fait naturelle, n’est-ce pas ? »

                      Ah bon ! Non parce que j’aurais juré que tu me servirais, comme tout bon religieux qui se respecte, le baratin habituel selon lequel chaque enfant est un don de Didi, qu’Il lui a donné une âme, qui lui a permis de venir au monde ? Non non non non non. Tu ne t’en tireras pas en sautant sur des hypothèses délirantes que tu inventes au fur et à mesure du débat juste pour garder les choses à ton avantage.

                      « Dieu a créé le monde. »

                      Prouve-le.

                      « Moi, je ne viens pas d’un animal, mais d’Adam et Eve, qui n’étaient pas homo. »

                      Non, tu viens tout comme moi d’un organisme mono-cellulaire qui s’est complexifié en mollusque, puis poissons, amphibien, etc… jusqu’à l’homme. Pas la peine d’en discuter, c’est un FAIT. Prouvé par la science, cette même science qui rejette toute possibilité que l’on puisse tous être les descendants d’un seul et même couple, il n’y a génétiquement AUCUNE possibilité que ce soit l’explication. Adam et Eve n’ont jamais existé.

                      « Si tu descends d’un animal, c’est normal que tu aies des comportements d’animaux. »

                      Ton arrogance t’aveugle. Toi et moi avons les mêmes origines, tu peux le nier autant que tu veux, tu gardes des traits animaux sur lesquels tu n’as aucune prise ! Comme être attiré par le sexe opposé ou aimer les tartines au petit-déjeuner.

                      « Tu es libre de croire et de faire ce que tu veux. »

                      Et toi de même, mais tu n’as aucun droit de les imposer à l’encontre de ce que la science a prouvé comme si ce que tu crois est un fait.

                    • « à l’encontre de ce que la science a prouvé »

                      La science n’a jamais rien pu prouver, et cela l’ennuie bien.
                      Par exemple, elle n’a jamais pu prouver que l’intelligence soit apparue comme ça d’un seul coup, alors qu’il n’y avait que des animaux tels que des mollusques sans raison et sans langage. Elle ne peut rien prouver. Elle vit sur des hypothèses éternelles, car une découverte annule et contredit la précédente sans arrêt. Les théories actuelles sur l’origine du monde s’affrontent entre elles. Pourquoi ? Justement parce que aucune n’a de preuves tangibles à proposer. Et je te révèle un secret : la science ne pourra jamais rien prouver, parce qu’il y a au-dessus d’elle une intelligence divine qui la dépasse IN-FI-NI-MENT. C’est un fait incontestable qu’elle admet elle-même.

                    • « Par exemple, elle n’a jamais pu prouver que l’intelligence soit apparue comme ça d’un seul coup, alors qu’il n’y avait que des animaux tels que des mollusques sans raison et sans langage. »

                      Wow, on touche le fond… L’intelligence a augmenté au fur et à mesure que le système nerveux est apparu et s’est complexifié Tu te ridiculises complètement en te croyant plus intelligent que les darwinistes et les neurologistes, mais tu ne sais rien à rien.

                      « Elle vit sur des hypothèses éternelles, car une découverte annule et contredit la précédente sans arrêt. »

                      C’est précisément comme ça que la science fonctionne, espèce d’idiot ! La science émet des hypothèses et les teste, mais une fois l’une d’elle prouvée, elle ne se ferme jamais à une autre hypothèse contredisant celle qui est admise à un instant t ! Et c’est toujours mieux que la religion, qui elle reste campée sur la même hypothèse depuis des centaines d’années sans jamais en envisager une autre !

                      « Les théories actuelles sur l’origine du monde s’affrontent entre elles. Pourquoi ? Justement parce que aucune n’a de preuves tangibles à proposer.  »

                      Non mais t’es qui pour dire ça ? T’as aucune autorité pour avoir une meilleure idée que les meilleurs biologistes du monde, qui ont infiniment plus de preuves que tu ne le crois ! Ne parle pas de sujets que tu ne maîtrises absolument pas, tu vis peut-être dans l’illusion que l’omniscience de ton Dieu a déteint sur toi mais tu ne sais rien.

                      « Et je te révèle un secret : la science ne pourra jamais rien prouver, parce qu’il y a au-dessus d’elle une intelligence divine qui la dépasse IN-FI-NI-MENT. »

                      Non, c’est le contraire, ton Dieu et ta religion seront toujours impuissants face à la rigueur et les faits incontestables que posent la science. Toi tu ne pourras jamais prouver cette intelligence divine qui sera toujours quelque chose de totalement insignifiant et sans intérêt pour la science. Tu es juste frustré que tes mensonges aient de moins en moins de prise sur le monde réel et sa population à la mentalité toujours plus libre desdits mensonges.

                      « C’est un fait incontestable qu’elle admet elle-même. »

                      Galimatias sans queue ni tête totalement irrecevable. Tu ne sais plus ce que tu dis, tu en deviens psychotique.

                      Tu as perdu.

                    • Pour balancer échec et mat, faut déjà savoir jouer aux échecs de la vie. Raisonner avec la Bible TE met en échec et mat avant que tu n’aies bougé le moindre pion, gros con homophobe psychotique.

  2. « T’as aucune autorité pour avoir une meilleure idée que les meilleurs biologistes du monde, qui ont infiniment plus de preuves que tu ne le crois ! »

    La faiblesse de ton niveau de connaissances scientifiques (physique, biologie moléculaire, génétique, biochimie, astrophysique, anthropologie, etc.) est si stupéfiant que tu ferais mieux de ne rien dire pour ne pas te ridiculiser davantage.
    Tu ne sais pas qui je suis (« t’es qui pour dire ça ? ») et tu te permets de dire avec aplomb : « Ne parle pas de sujets que tu ne maîtrises absolument pas ». Encore une fois, tu te ridiculises aux yeux de tous les scientifiques, sans même t’en rendre compte.
    Je te croyais plus intelligent que ça, mais je me rends compte au fur et à mesure de ces échanges que tu es un être borné, ce que ne sont pas les scientifiques. C’est sûr, avec toi, la science ne progresserait pas d’un pas. Or, en science, comme dans tous les domaines, on s’aperçoit que plus on avance dans les découvertes, moins on ne connaît. Et que TOUT reste encore à prouver non seulement sur l’origine du monde, mais sur la vie elle-même : d’où vient-elle ? comment est-elle apparue subitement dans un environnement hostile à toute vie ? Pourquoi certaines espèces se sont développées ainsi et pas les autres ? etc etc etc. Or, tout cela n’est pas incompatible avec l’explication de la création du monde dans la Bible. Le temps n’existe que sur terre. Dans l’espace, point de temps. Ou plutôt, si temps il y a (car pour nous, humains sur terre, il nous faut calculer avec une donnée « temps »), pour Dieu au contraire, à supposer qu’Il existe (car on marche par hypothèses), le temps n’existe pas (cf: « un jour est comme mille ans »). La création du monde en 7 jours serait par conséquent allégorique, puisque dans l’espace, rien ne se calcule comme sur la planète Terre.
    Mais je ne vais pas m’embarquer dans des explications trop complexes pour ton intelligence bornée. Je souhaite que tes troubles psychotiques puissent se soigner un jour, et si Dieu veut, ils le seront.
    Pax Christi, mon ami.

    • « Et que TOUT reste encore à prouver non seulement sur l’origine du monde, mais sur la vie elle-même : d’où vient-elle ? comment est-elle apparue subitement dans un environnement hostile à toute vie ? Pourquoi certaines espèces se sont développées ainsi et pas les autres ? etc etc etc. Or, tout cela n’est pas incompatible avec l’explication de la création du monde dans la Bible. »

      XD Non mais j’hallucine. Et c’est MOI qui suis ridicule ? Selon la Bible ton Dieu a créé l’homme (selon les Grecs, il a aussi été créé de la cuisse de Zeus ; qui a raison ? Tout le monde, donc personne), puis il a créé la femme à partir de l’homme… Tu vas me dire comment c’est possible dans le monde REEL ? Toutes les questions que tu poses, les scientifiques ont des idées plus ou moins précises, prouvées plus ou moins rigoureusement, mais visiblement l’illusion que cela PUISSE être l’oeuvre de Dieu est suffisant pour te torcher avec ce que les scientifiques pensent ? Non mais franchement, ta gueule. T’es trop ridicule. S’il tuait, tu serait déjà réduit en poussière.

      Je suis impatient que tu m’expliques comment 500 millions d’années peuvent se convertir en 6 jours dans ton crétin de bouquin, entre autres.

      « La création du monde en 7 jours serait par conséquent allégorique, puisque dans l’espace, rien ne se calcule comme sur la planète Terre. »

      Hahaha ben voyons ! 1 jour égal mille ans, comme c’est pratique ! Tu oublies un petit détail comme quoi la Bible, jusqu’à preuve du contraire, a été écrite par des HOMMES et qu’à l’époque la notion de temps était déà très développée.

      « comment est-elle apparue subitement dans un environnement hostile à toute vie ? »

      Quel environnement hostile ? Chaleur, eau, oxygène, matières organiques composaient cet « environnement hostile » dans laquelle la vie est née… Tu es tellement ignorant, que j’en ai mal aux zygomatiques.

      « Le temps n’existe que sur terre. Dans l’espace, point de temps. »

      N’importe quoi ! La seconde, la minute et toutes les autres unités sont des inventions humaines, mais le temps proprement dit existe PARTOUT, il naît de la notion d’entropie. La lumière, dans un coin d’espace noir, met bien un certain temps à se propager non ? Espèce d’idiot…

      « Mais je ne vais pas m’embarquer dans des explications trop complexes pour ton intelligence bornée. »

      Te fatigue pas, personne d' »intellectuellement borné » ne peut déchiffrer ou comprendre ce que dit un psychotique coincé dans son monde où Dieu existe et les serpents parlent.

      « Je souhaite que tes troubles psychotiques puissent se soigner un jour, et si Dieu veut, ils le seront. »

      La preuve finale de ta maladie, tu vois la maladie chez les autres parce que tu es malade toi-même. J’emmerde ton Dieu, tes croyances haineuses et infondées et ta stupidité.

      Tu es désormais rangé à la catégorie sous-merde inhumaine et décérébrée comme l’autre horrible connard tête de cul avec la tête d’un Russe pour image de profil. Fort heureusement, il n’y a aucun Dieu pour me délivrer d’un maux dont je ne souffre pas ; mais vous deux, la mort ente et sûre vous attends pour vous délivrer de votre maladie qui vous ronge le cerveau, soulageant au passage le monde réel que vous essayez encore d’abreuver de conneries. Vous avez perdu.

      ECHEC ET MAT.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com