Le magazine L’Illustration était un précurseur dans le domaine de la presse, accordant une place essentielle à l’iconographie. Son premier numéro paraît en 1843. A l’époque, L’Illustration fait appel à des dessinateurs. Rapidement, les plus grands illustrateurs du moment participent à cette revue. Ne citons que Caran d’Ache, Cham, Job, Mars, Louis Bombled, Eugène Grasset ou encore Mucha. Au fil du temps, la photographie prend une part de plus en plus importante. Dès 1905, L’Illustration s’impose comme le plus important magazine en France, mais aussi dans le monde.

C’est à partir des archives de L’Illustration que se constitue ce magnifique album dédié à la ville lumière. Des articles et images publiés de 1845 à 1945 ont été sélectionnés, compilés et remis en forme pour éblouir les lecteurs d’aujourd’hui.

Ce livre nous invite à voyager dans le temps et débute à une époque où n’existaient ni le métro, ni la voiture, ni la tour Eiffel. Suivre un siècle d’actualités parisiennes, c’est voir évoluer les techniques et les modes, mais aussi être aux premières loges des soubresauts de l’Histoire. Paris est au cœur de la Révolution de 1848 qui voit la chute de la Monarchie de Louis-Philippe, l’avènement de la Seconde République, puis le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte. Grâce à Haussmann, l’Empereur entame une transformation radicale du vieux Paris. Le désastre militaire de la guerre de 1870 contre la Prusse s’achève par le dramatique siège de Paris, la chute de l’Empire et l’insurrection de la Commune. En 1889, Paris accueille l’exposition universelle et devient la capitale mondiale des affaires, de la culture et des arts nouveaux. La Première Guerre mondiale met fin à ce qui est appelé la Belle Epoque. Après l’armistice de 1918, c’est le début des Années Folles, où la révolution automobile continue de modifier en profondeur le paysage urbain. Montmartre et Montparnasse voient éclore le mouvement surréaliste, l’avant-garde et le mouvement Dada. En 1925, culmine la période de l’Art Déco lors de l’exposition internationale des Arts décoratifs de Paris. La crise de 1929 met fin à l’insouciance. En 1934, l’affaire Stavisky fait trembler la république. Le 6 février, tout aurait pu basculer. Le 7 avril, c’est contre la peste et les rats que lutte Paris. En 1937, l’Exposition universelle de Paris fait la part belle aux nouvelles techniques. La Seconde Guerre mondiale n’est plus loin. C’est sur elle et la libération de Paris que se termine ce livre.

Un bel album à mettre sous le sapin de Noël !

Le siècle de Paris, L’Illustration, éditions Michel Lafon, 272 pages, 39,95 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com