Le sort d’Asia Bibi, la jeune mère de famille pakistanaise et chrétienne se complique et s’obscurcit. Emprisonnée depuis 6 ans au Pakistan pour blasphème envers l’Islam,  condamnée à mort en première instance, décision qui sera confirmée en appel, elle est en attente d’un verdict définitif devant la Cour Suprême.

Lors de son procès, elle avait obtenu le soutien du gouverneur du Pendjab Salman Taseer, qui sera alors assassiné le 4 janvier 2011 par son propre garde du corps.  Condamné à mort, son assassin, Mumtaz Qadri, a été exécutéle 29 février dernier. Et est devenu un héros et un martyr pour les groupes islamistes pakistanais.

La haine et la vengeance envers Asia Bibi a décuplé au sein de ces groupes qui ont décidé, selon les rapports des services secrets pakistanais, de tuer la jeune chrétienne. Les autorités policières ont signalé ces risques accrus envers sa sécurité et ont renforcé la surveillance de la cellule de la condamnée.

Certains leaders religieux ont demandé la vie d’Asia Bibi et, rapporte le Vatican Insider,  selon une source policière citée par les médias pakistanais, la tête de la jeune femme aurait été mise à prix  pour une importante somme d’argent : 50 millions de roupies, soit environ 470 mille dollars.

Asia Bibi ainsi que ses familiers courent donc aujourd’hui un danger encore plus grave que par le passé. De nouvelles mesures de sécurité très restrictives ont été mise en place : seul son mari a le droit de la rencontrer dans sa cellule, elle doit cuisiner ses propres repas pour prévenir des empoisonnements. Les gardes responsables de sa sécurité ont été soigneusement contrôlés et sélectionnés pour garantir leur fidélité à l’État pakistanais. 

Dans sa cellule d’isolement, où elle se morfond dans l’attente d’un verdict qu’elle espère clément, condamnée à mort injustement grâce à la loi anti-blasphème qui permet aux islamistes de traîner devant les tribunaux bien des chrétiens, Asia Bibi vit un véritable martyr parce qu’elle est catholique dans un pays musulman.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

18 commentaires

  1. Georges .S says:

    C’est des malades, cette religion est la religion du diable, et les imams, leurs disciples!

  2. « seul son mari a le droit de la rencontrer dans sa cellule »

    Ce n’est pas son mari, mais son amant, déjà marié à une femme avec qui il a eu des enfants et de qui il n’est pas divorcé.
    Asia Bibi est loin d’être une martyre. Pour l’instant, elle est en état de péché mortel.
    Dans ces pays extrémistes, Dieu se sert des méchants pour appliquer sa justice, puisque la miséricorde ne fait pas partie des adeptes de Satan.

    • Patrick_UK says:

      Cher Egfy,
      Ce que vous venez d’écrire est tellement minable et horrible aux yeux du Christ que c’est vous que je vois en état de péché mortel…
      Malheureusement ça retire aussi tout credit à ce que vous pourriez poster d’intelligent par ailleurs.
      Dommage.

    • patrick says:

      Qui es-tu pour te permettre de juger?
      Te prendrais-tu pour Dieu? Non, alors retourne lire le nouveau testament et vois comme tu es minable et dans le péché.
      Je pense que le jour venu quand tu rencontreras Dieu une très grosse surprise t’attend et si tu n’as rien fait d’ici là alors ton sort est scellé…
      Balaye devant ta porte avant de vouloir balayer devant celle des autres…

      • Justement, je balaye devant ma porte, et ne m’occupe pas de celle des autres.
        C’est vous qui jugez sans même vous en rendre compte ! Mais je vous pardonne de bon coeur.

  3. michelb says:

    va et ne péche plus!

  4. Que fera et dira l’Europe et les médias devant cette injustice islamique? Hollande fera t-il un geste pour la sortir de son jugement?

    • michelb says:

      la culpabilité de Asia Bibi est fondée sur des témoignages et non des faits.

      le danger est là que cette femme serve d’exemple pour renforcer l’asservissement des personnes à l’aide d’une religion, l’Islam.

      prions que l’esprit de Dieu nourrissent les âmes sanguinaires afin qu’elles quittent le démon.

      soutien à cette femme!

      • Soutien à la femme légitime et cocufiée par son mari, même si elle lui déplaît aujourd’hui.

        • michelb says:

          elle aussi est condamnée? quand au mari, il n’aurait rien fait?
          les femmes souffrent beaucoup avec les tortionnaires pervers dits musulmans.
          il faut regarder l’injustice dans sa globalité.
          si cette femme a péché, elle est aussi proche de Dieu, elle témoigne pour lui dans son malheur.

          • Le mari est lui aussi coupable d’adultère public. Mais ce n’est pas lui qui est en prison que je sache.

            Ce que je dis tout simplement, c’est que la femme adultère de l’Evangile a regretté son péché, c’est pourquoi Jésus lui a pardonné et a même dit ensuite que « là où le péché a abondé, la grâce a surabondé ». Mais ce n’est pas du tout la même situation que pour Asia Bibi, qui, elle, est venue vivre avec ses enfants chez la femme légitime. C’était donc un ménage à trois. Et vous voulez défendre cette cause ? Et même en faire une martyre catholique ?
            Il faut rester sérieux.
            Lisez la vie des vrais martyrs catholiques, il n’avait pas de péché mortel sur la conscience et sont morts heureux de se faire tuer pour la cause du Christ. Que fait Asia Bibi ? Elle pleure, elle ne renonce pas à son amant, elle ne veut pas mourir pour sa foi, elle ne veut pas mourir tout court pour rester vivre avec son amant.
            Il ne faut pas vivre sur la planète des bisounours, ce n’est pas celle de la vie chrétienne, ce n’est pas celle du Christ.

            • michelb says:

              « morts heureux de se faire tuer » c’est comme les musulmans !

              toutefois je crois que c’est plutôt de rencontrer Dieu qui les rend heureux, pas de mourir ! La vie est quand même, un miracle, une oeuvre de Dieu et la détruire, une catastrophe.
              Parce que plutôt que ça il est toujours possible de rester dans le chemin du Christ.
              Ce dernier comprendrait votre détermination mais je ressens qu’il vous demanderait aussi d’avoir de la compassion pour cette femme qui a peur et se trouve seule, sauf en prière.
              Vous avez peut-être raison sur ses intentions mais peut-être vous les surestimez?
              J’ai compris votre message et je respecte votre opinion.

              • Oui j’ai bien dit « pour la cause du Christ ».
                Les martyrs mouraient heureux de mourir pour leur foi. Je reconnais que ma phrase était mal tournée, mais vous n’avez pas été jusqu’au bout, qui était le principal (« pour la cause du Christ »).
                Le fait de rencontrer Dieu est une joie, bien sûr, mais secondaire pour le martyr.
                Car ce qui fait le martyr dans l’Eglise et ce qui le rend VRAIMENT heureux, c’est le fait de mourir POUR le Christ, pour Lui ressembler dans la mort.
                Ce qui fait le martyr donc, c’est que celui-ci subit volontairement la mort plutôt que de renier sa foi, et qu’il préfère endurer toutes sortes de tortures et de persécutions plutôt que d’être infidèle au Christ. C’est donc par rapport à la foi, c’est-à-dire au Christ, qu’on est martyr, et non pas par rapport à des sentiments.
                Ce n’est donc pas le cas d’Asia Bibi qui fait tout pour éviter le martyr et rester avec son amant.
                Merci d’avoir respecté mon message.

                • pamino says:

                  Que diriez-vous si on vous demandait d’être son bourreau ?

                  • michelb says:

                    c’est la question qui tue!
                    reconnaissons que chacun est différent et reste complexe pour les autres.
                    pour ma part, je réfute un Dieu ou un Christ qui approuve le sacrifice d’une vie.
                    mais le calvaire du Christ raconté, reste un grand mystère dont l’amour pour le prochain est l’apogée,il est sans précédent et sans suivant.

                  • Je ne suis pas Dieu, et Dieu n’est pas un bourreau.
                    En revanche, Il se sert des bourreaux pour faire sa volonté (cf le Christ, ste Jeanne d’Arc, et tous les martyrs en général).
                    Matthieu XVI, 21 à 23 : « Dès lors Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, et qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens et des principaux sacrificateurs et des scribes, et qu’il fût mis à mort, et qu’il fût ressuscité le troisième jour.
                    Et Pierre, le prenant à part, se mit à le reprendre disant, Seigneur, Dieu t’en préserve, cela ne t’arrivera point !
                    Mais lui, se retournant, dit à Pierre, Va arrière de moi, Satan, tu m’es en scandale ; car tes pensées ne sont pas aux choses de Dieu, mais à celles des hommes. »

                    Asia Bibi n’est pas une martyre, c’est vrai. Et je ne vois pas en quoi je dois intervenir. Ses affaires de coucherie ont tout déclenché. Je n’ai rien à voir avec cela. Dieu s’arrange tout seul. S’Il la sauve, tant mieux, mais je préfère largement pour elle qu’elle sauve son âme. Si vous ne le comprenez pas cela, je n’y suis pour rien, mais ne me posez pas de questions idiotes svp.

  5. LANKOUDU says:

    la « licra , le crif , F.hollande , Cazenaze , valls etc…pourquoi n(interviennent -ils pas ???
    Tous ces bien-pensants qui détruisent la FRANCE .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com