Les Brigandes nous reviennent avec une nouvelle chanson : le Tango du bidasse.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. Tchetnik says:

    Bien, bien, toujours en forme, les filles.

    Elles n’auraient pas un peu grossi, toutes?

  2. Bravo les Brigandes, à quand l’Olympia ou Vivement Dimanche?

  3. HUGUEL says:

    Bravo Mesdames!
    Continuez ainsi pour notre grand plaisir.

  4. Je sens que ça va chauffer dans les couloirs de l’assemblée! C’est un humour à la « CHARLIE »

  5. Volodymyr Bellovak says:

    Sans vouloir jouer les « inquisiteurs » de service, qui se cachent derrière ces « brigandes »; des membres des « antigones », tendance identitaire néo-paienne et anti-chrétienne ? Si quelqu’un pouvait me décrypter le message de leur chanson « le rat jèze » je l’en remercie à l’avance car cette chanson et son « clip » vidéo me mettent mal à l’aise comme catholique, à moins d’y voir une accusation des infiltrations maçonniques au Vatican et de la théologie souvent hétérodoxe du pape jésuite François…

    • Volodymyr Bellovak says:

      Merci Elieja ! Maintenant j’en sais plus plus sur ces sympathiques et provocatrices « brigandes » ( j’ai parfois trop tendance à prendre les choses au premier degré…) qui ont un vrai talent artistique, et de l’originalité bienvenue dans notre « mouvance »; j’ai beaucoup apprécié, musicalement et esthétiquement, leur chanson sur Sainte Jehanne d’Arc !

  6. Avec plaisir Volodymyr !

    • Volodymir Bellovak says:

      Après réflexion et consultation du site du « comité de salut public » je maintiens cependant, plus que des réserves, une franche critique de la chanson « le rat jèze » après lecture du texte sur les jésuites accusés de tous les mots.
      – Ce n’est pas parce que l’ordre des jésuites aurait été infiltré par les ennemis de l’Eglise qu’il faut jeté le bébé avec l’eau du bain; St Ignace fut un grand saint, ses exercices spirituels sont très bons, les jésuites furent de formidables missionnaires qui ont convertis au christianismes beaucoup de peuplades perdues dans le paganisme.
      – avec de tels arguments les « brigandes » vont bientot nous faire une chanson anti-chrétienne au pretexte que son fondateur Jésus ( et aussi les premiers apotres et disciples ) était juif!
      – le raisonnement consistant à dire ( comme la plupart des « identitaires » ) à chaque peuple ( ou race, ou continent, ou civilisation ) sa religion est faux tant d’un point de vue uniquement rationel que du point de vue catholique;
      La Vérité est universelle; le vrai Dieu est unique pour tous ( y compris pour ceux qui n’y crois pas ou se font de faux dieux et des idoles ). Si l’erreur est multiple, il n’y a qu’une seule religion vraie et dons universelle pour tous les hommes par delà leur différence culturelle, géographique, linguistique, raciale, etc…
      Par conséquence l’Eglise est missionaire; « allez enseignez les nations, les baptisant au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit ». Si tel n’avait pas été le cas des le départ nous ne serions point chrétiens aujourd’hui et le christianisme se serait réduit à quelques descendants des premiers chrétiens d’origines juives pour la plupart…
      Il n’y a pas de « terre d’islam »: celle-ci coincide avec le terre des premiers chrétiens dont les quelques descendants minoritaires sont plus que jamais et très durement persécutés en raison de leur vrai Foi .

      • Tchetnik says:

        Il est vrai que les Jésuites ne font pas l’unanimité au sein même de l’Eglise Catholique, critiqués parfois excessivement, parfois plus justement.

        Ils ont une vocation missionnaire qui les a amenés parfois à certaines collusions politiques pas forcément mauvaises mais parfois maladroites et malheureuses. De même leur travail d’évangélisation a-t-il comporté des hauts (Indiens du Canada par exemple), une certaine rigueur et formation intellectuelle, mais aussi quelques bas (une acculturation nécessaire mais parfois maladroitement menée, comme en Chine).

        Je ne crois pas que la critique des Jèzes de la part des Brigandes fasse d’elles des antichrétiennes. Elles restent à mon sens fidèles à l’Eglise, ses dogmes et enseignements. Simplement, sur deux-trois questions historiques, elles choisiront parfois un camp qui ne fera pas l’unanimité.

        • Volodymyr Bellovak says:

          D’accord avec vous « Tchetnik »; ma critique porte uniquement sur la chanson « le rat jèze » et sur quelques points, cités plus haut, cependant essentiels, retenus dans les propos du jeune responsable du comité de salut public et de de la brigande « Marianne ». Pour le reste je suis en plein accord avec leurs idées et leur méthode et les félicite pour leur travail intelligent, fort utile et appréciable !
          Comme tout le monde les jeunes ( pour les meilleurs d’entre eux ) ont les défauts de leurs qualités : éparpillement et donc parfois « égarements », généralisation, jugements univoques et impartiaux à l’emporte-pièces, manque de mesure, de nuance et de discernement, idéalisme, reve et illusions / enthousiasme, joie communicative, énergie, dynamisme, idéal élevé, esprit de sacrifice, sens du bien commun, action, dévouement, courage, audace, imagination fertile, créativité, sincérité, etc…
          Attention à garder ( ou retrouver, ou acquérir… ) : discernement, mesure, équilibre, justesse, réflexion approfondie, sens des nuances, prudence, sens du bien commun supérieur et général, honnèteté, modestie, respect
          ( surtout du Sacré ! ), et RESPONSABILITE.
          Pour ce qui est des jésuites, bien que oeuvre d’Eglise, ils restent des hommes dont certains sont, ou ont pu parfois etre, sujets à des erreurs et des égarements, sans parler des infiltrations extérieures hostiles et nuisibles…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com