L’information est tombée comme un feu de boomerang ce matin à Ndjamena, certes des rumeurs circulaient ces derniers temps annonçant l’exécution de ces 10 condamnés, mais nombreux de tchadiens n’y croyaient pas. L’AFP qui traite cette information fait état de la détermination du gouvernement tchadien détermination à combattre les islamistes de Boko Haram en faisant exécuter 10 membres présumés du groupe, dès le lendemain de leur condamnation à mort pour leur responsabilité dans le double attentat-suicide commis en juin à N’Djamena. Pour les autorités tchadiennes, il faut montrer un signal fort et dissuader tous ceux qui s’engageraient dans cette voix obscure et malheureuse.

« Ils ont été fusillés ce matin dans un champ de tir situé au nord de N’Djamena », a annoncé à l’AFP une source judiciaire. « Les 10 membres de Boko Haram coupables des faits qui leur sont reprochés ont été bel et bien exécutés ce jour à 11h05″, a ensuite confirmé à l’AFP le nouveau ministre de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir.

Les dix accusés avaient été condamnés à mort vendredi par la Cour criminelle de la capitale tchadienne. « Les dix accusés de Boko Haram sont condamnés à mort. Les armes saisies seront mises à la disposition de l’État tchadien, les substances psychotropes seront détruites », avait indiqué vendredi la cour dans son verdict auquel a eu accès l’AFP.

Ce procès, ouvert mercredi, était le premier au Tchad de membres présumés de Boko Haram.

« Les personnes poursuivies aujourd’hui sont accusées d’association de malfaiteurs, assassinat, destruction volontaire à l’aide de substances explosives, faux et usage de faux, détention illégale d’armes et de munitions de guerre, détention et consommation de substances psychotropes », avait déclaré mercredi à l’ouverture du procès le procureur général de la cour d’appel de N’Djamena, Bruno Mahouli Louapambe.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. jp cotentin says:

    Voilà une décision énergique qui tranche avec le discours lénifiant de notre 1er ministre ce jour à la Rochelle sur les mesures anti-terrorisme qu’il nous propose.

  2. sergio says:

    Au moins un état qui a des couilles dans la lutte contre la barbarie islamo !….
    L’Occident dévirilisé devrait prendre exemple…
    Il est temps de terroriser les terroristes !

  3. gabriel zallas says:

    Les Tchadiens n’ont pas de n° de téléphone vert pour régler le problème, ils font çà « à l’ancienne », c’est plus efficace !!

  4. gillic says:

    Bravo, il est temps de terroriser les terroristes !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com