Selon plusieurs médias italiens, Anis Amri, le suspect de l’attentat contre le Marché de Noël à Berlin, a été abattu lors d’un contrôle de police à Milan, en Italie.

Le quotidien La Repubblica affirme que le suspect a été identifié par ses empreintes digitales. Une fusillade aurait éclaté à 3 heures du matin ce vendredi à Sesto San Giovanni, une ville de la banlieue milanaise, quand les policiers italiens ont demandé ses papiers à un homme. Il aurait alors crié « Allahu Akbar » avant de faire feu sur les deux officiers de police.

Toujours selon La Repubblica, l’homme avait dans son sac à dos un billet de train et serait arrivé de Paris. Il aurait donc traversé au moins deux frontières.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

6 commentaires

  1. Saint Plaix says:

    Parfait!
    Comme cela « on » ne posera plus de « questions gênantes »!…

  2. ben oui c’est ça le Grand Tourisme!!

  3. Walker Fiamma Corsa says:

    A première vue on peut apercevoir de trois choses :

    1) malgré l’ état d’ urgence et le plan vigipirate l’ islamo-terroriste de service a réussi à passer deux frontières celle de l’ Allemagne-France et celle de la France-Italie.
    Bravo à ces deux mesures pour leur fiabilité !

    2) encore une fois bizarre que le type, à 3 h 1/2 du matin, est eu un comportement suspect pour arriver à se faire contrôler et se faire descendre par deux simples flics !
    Les morts ne parlent pas les commanditaires peuvent dormir tranquille.

    3) on n’ a pas réussi à expulser ce brave terroriste parce que la Tunisie ne l’ a pas reconnu comme un de ses ressortissants mais on montre sa famille au bled tunisien en train de commenter toute cette histoire… Sa famille est donc tunisienne mais pas lui ?

    M’ enfin de qui se moque t-on avec toutes ces infos qui ne tiennent même pas la route ?

  4. Daniel Daflon says:

    Sale gueule de boukak. Cela en fait toujours un de moins.

  5. « 3) on n’ a pas réussi à expulser ce brave terroriste parce que la Tunisie ne l’ a pas reconnu comme un de ses ressortissants »
    Si, la Tunisie l’a reconnu comme tel, mais seulement il y a deux jours, après des mois de silence.

  6. Philibert says:
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com