Jean-Michel Vernochet reçoit aujourd’hui le Père Jean Boboc, prêtre économe stavrophore de la cathédrale orthodoxe roumaine de Paris et docteur en médecine de la faculté de Paris, docteur en théologie. Ils parlent du livre que le Père Boboc vient de publier: « Le transhumanisme décrypté », préfacé par le Professeur Pierre Magnard.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

2 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    on peut même sans risque de se tromper qualifier cela d’entreprise satanique

  2. Félicie Aussi says:

    Oui, l’humanité a de quoi s’inquiéter.

    Mais ce n’est pas tant à cause des projets du style téléchargement de l’esprit dans un ordinateur. Puisque l’esprit ne présente aucune prise physique, cela ne peut être qu’un rêve de fou à la puissance mille. Comme le disent Père Jean Boboc et Jean Michel Vernochet il faut s’inquiéter des « progrès » de la médecine, de la manipulation des gènes, de l’euthanasie imposée aux « non conformes », etc.

    Je me demande d’ailleurs si les vains espoirs soulevés par le transhumanisme, ne sont pas un simple écran de fumée visant à masquer le massacre médical imposé en douce par les hellites. Ces dernières ont toujours trouvé qu’il y avait trop de monde, et ça leur pompe l’air.

    Pour qui est au courant de la réalité, la science médicale brille surtout par sa nuisance, contrairement à la chirurgie réparatoire. Ne savant plus soigner, les médecins formés par les labos, même en faculté, se contentent de prescrire les poisons que leurs conseillent les labos. Et que dire de la PMA ? On sait qu’elle ne marche pas correctement. Les bébés nés par ce moyen ont souvent (toujours ?) des tares plus ou moins importantes.

    Comme l’humanité a une finalité naturelle et sans doute cosmique, sinon elle n’existerait pas, on peut se demander si celle raréfiée et aux facultés diminuées, que nous concoctent les hellites, pourra remplacer l’humanité non trafiquée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com