Les trois experts qui avaient été nommés s’étant désistés, « une nouvelle expertise médicale de l’état de santé de Vincent Lambert » a été ordonnée lundi 2 juillet par le tribunal de Chalons-en-Champagne.

Cette nouvelle expertise doit être « confiée à un collège de médecins désignés par le président du tribunal », et « l’examen du patient s’effectuera hors de la présence des parties ». Celles-ci « pourront être représentées par des médecins », qui « seront limités à un praticien pour l’ensemble des requérants et un praticien pour chacun des défendeurs, soit un total maximum de quatre médecins ».

Pour Maître Paillot, avocat des parents de Vincent Lambert, « c’est une bonne décision, le tribunal confirme que cette mesure d’expertise est nécessaire pour prendre une décision à terme ». Il souligne cependant la nécessité de nommer des experts « ayant la compétence suffisante » et de placer provisoirement Vincent « dans un établissement adapté pour que l’expertise puisse avoir lieu dans les meilleures conditions ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Mots clefs

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com