pape-françois-shimon-peres-mahmoud-abbas-mpi« Oui, c’est une reconnaissance de l’existence de l’Etat », affirme le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, interrogé sur les contours du texte discuté par Mgr Antoine Camilleri, sous-secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les Etats, et Rawan Sulaiman, ministre adjoint des Affaires étrangères de l’Etat de Palestine. Le Vatican est le 136ème état à poser cet acte.

Ce texte réaffirme qu’il n’y a pas de solution durable de paix au conflit israélo-palestinien sans la coexistence de deux états.

Pour l’Eglise catholique, c’est également l’obtention d’un statut spécial qui permet de protéger et de développer ses activités.

La réaction la plus cocasse, pour ne pas dire honteuse, vient d’Israël : l’état hébreux qui qualifie cette reconnaissance de « décevante qui n’encouragera pas les Palestiniens à reprendre le chemin des négociations ». Cerise sur le gâteau, le gouvernement de Netanyahou affirme que cette reconnaissance « ne fait pas avancer le processus de paix. Il éloigne au contraire le leadership israélien d’un retour à des pourparlers directs et bilatéraux. »

Quand on sait, qu’au mépris de tous les droits les plus élémentaires Benyamin Netanyahou n’a de cesse de pousser les palestiniens à la guerre en construisant toujours plus de « colonnies » sur les terres palestiniennes, on voit bien Israël ne veut pas plus la paix que les islamistes palestiniens ! Quand on peut constater à quel point les lobbys sionistes et Israël poursuivent de leur vindicte, appuyés par la police de la pensée, tout ceux qui remettent en cause la légitimité de l’état hébreux, ceux là même qui refusent aux palestiniens un état, l’hypocrisie est à son comble !

Qui plus est, alors que les négociations durent depuis 1999, Israël refuse toujours de conclure un accord sur les droits juridiques et patrimoniaux des congrégations catholiques notamment en ce qui concerne les exonérations fiscales.

Il est à déplorer hélas que cette le texte de cette reconnaissance se fasse sur les bases erronées d’une fausse conception de la liberté religieuse.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    Cet ETAT existait bien avant que des colons ,venus de partout , volent la terre des Palestiniens .

  2. « Il est à déplorer hélas que cette le texte de cette reconnaissance se fasse sur les bases erronées d’une fausse conception de la liberté religieuse. »

    Mais encore ?

  3. Denis says:

    Peut-être conviendrait-il de rappeler que le territoire revendiqué abusivement n’est qu’une petite partie d’un territoire autrefois divisé, dont une partie alla à la Jordanie, et l’autre à la Syrie, si ma mémoire est bonne…
    Alors je ne vois vraiment pas pourquoi Israël devrait être le seul pays « dépossédé »!
    Quant au Vatican, son oecuménisme, une fois de plus en faveur de l’islam, nous perdra encore un peu plus vite…

    • Exactement, par cette déclaration l’église catholique s’est placée officiellement en ennemi du peuple élu de Dieu, la prunelle de ses yeux, ainsi que des promesses irrévocables qu’Il a faites quant à la terre d’Israël. Pour mémoire, la Palestine est la dénomination d’une région géographique et non d’une nation avec des frontières. Savez-vous au moins que d’innombrables arabes de Palestine reconnaissent au peuple juif le droit à cette terre ?
      Attention à quel jeu on joue avec Israël ; même s’ils ne sont pas commodes parfois, Dieu a déclaré qu’il maudirait ceux qui maudiront les israélites. La France est déjà sous le coup de cette malédiction et si les soi-disant chrétiens s’y mettent aussi… La Bible prévient que le jugement de Dieu commencera par sa propre maison : l’Église ! Tout comme il faut balayer devant sa porte avant de regarder chez le voisin… Quant aux multiples « négociations » qui ont été entreprises tout au long des années, il faut se rappeler qu’Israël n’a jamais bloqué le processus de paix en faisant systématiquement des concessions (d’ailleurs souvent reprochées par le peuple juif) alors que l’autorité palestinienne a systématiquement refusé tout accord incomplet à ses yeux en exigeant que toutes ses conditions soient respectées ! Enfin, rappelons-nous l’histoire de cette région maintes fois occupées par des tribus ottomanes et ce qu’elles en ont fait : rien de tout sinon un désert complètement stérile. Et regardez à quoi ressemble Israël aujourd’hui : une gigantesque oasis dans le désert où poussent toutes sortes de plantes, de la prospérité partout, du génie industriel, de la réussite dans tous les domaines.
      C’est le miracle juif d’un peuple béni par Dieu, même dans son rejet du messie Jésus, car Dieu n’a qu’une parole et il la respecte. Voyez comment Israël si ridiculement petit en taille face à ses ennemis a traversé toutes les époques sans jamais avoir été exterminé.
      Pour finir, ceux qui ont déjà été en Terre Sainte savent que les médias occidentaux racontent n’importe quoi quant à la tension extrême qu’il y aurait sur place alors que l’on ressent là-bas une paix et une sécurité hors du commun.
      Choisissez votre camp…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com