La ville de Saint-Germain-en-Laye fut le lieu privilégié d’un acte religieux qui concerne l’Histoire de France et que l’on désigne sous le terme de Vœu de Louis XIII.

Il s’agit en fait de la consécration de la France à la Sainte Vierge. Rappelons le contexte. Le royaume n’avait pas d’héritier. La Reine implorait la Vierge de bénir leur union. Le Roi demande à Saint Vincent de Paul d’organiser la prédication d’une Mission. L’événement se passe en février 1638. Tous les cœurs sont émus par l’ardente prédication et chacun prie et communie d’intention pour le bonheur du Roi et de la Reine. Il ne faudra plus attendre longtemps. La Reine  » attend « . Un enfant sera donné à la France pour la gouverner. Louis XIII, ému d’espoir et de reconnaissance, consacre la France à la Reine des Cieux, la Sainte Vierge.

Par un acte daté de Saint-Germain, le Roi place son royaume sous la protection de la Vierge Marie, lui consacre sa personne, sa couronne, ses sujets, et institue la Procession votive du 15 août.

A l’occasion d’une exposition sur le thème « Louis XIV à Saint-Germain-en-Laye », Janine Hébert se mit à écrire des sonnets en se posant une question : où et comment aurait-elle vécu sous le règne de Louis XIV ? C’est le départ de ce bel ouvrage en format album joliment illustré.

Janine Hébert le rappelle, notre passé est la base de notre civilisation. Elle peut sombrer. On ne garde que ce que l’on défend. Les traditions de foi et de patriotisme sont des valeurs en danger.

Le vœu de Louis XIII et Louis XIV à Saint-Germain-en-Laye, Janine Hébert, éditions Téqui, 250 pages, 29 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

3 commentaires

  1. « Janine Hébert le rappelle, notre passé est la base de notre civilisation. Elle peut sombrer. On ne garde que ce que l’on défend. Les traditions de foi et de patriotisme sont des valeurs en danger. »
    La langue est en danger.

  2. jules brayotte says:

    L’histoire de la Lorraine est très mal connue, voire occultée et peu de gens savent que louis XIII et louis XIV ont mené une guerre contre les lorrains où 70% de la population a disparu, bien sûr , seuls les français avaient été mis sous la protection de la Vierge et les lorrains n’étaient pas français alors on pouvait les massacrer en toute charité chrétienne.

  3. « Janine Hébert le rappelle, notre passé est la base de notre civilisation. Elle peut sombrer. On ne garde que ce que l’on défend. Les traditions de foi et de patriotisme sont des valeurs en danger. »

    Je ne partage pas toujours les idées de MPI, mais là je souscris sans réserve .
    Notre civilisation peut sombrer, certes . Et j’ai plus que l’impression que, ces dernières
    années, elle « fait eau » de toutes parts . Ne plus enseigner l’Histoire à nos enfants est tout
    sauf innocent .

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com