Convention entre le ministre UMP de l'Education nationale et la LICRA
Convention entre le ministre UMP de l’Education nationale et la LICRA
Renouvellement de partenariat entre le ministre socialiste de l'Education nationale et la LICRA
Renouvellement de partenariat entre le ministre socialiste de l’Education nationale et la LICRA

Najat Vallaud-Belkacem, ministre PS de l’Education nationale, a renouvelé ce 29 janvier un partenariat avec la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) entamé par Luc Chatel, ex-ministre UMP de l’Education nationale. Ce partenariat porte sur « la responsabilisation des élèves » et la « formation des enseignants ».

« Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Alain Jakubowicz, président de la LICRA, ont renouvelé pour trois ans le partenariat liant la LICRA au ministère de l’Éducation nationale. La lutte contre le racisme et l’antisémitisme est une des missions fondamentales de l’École, réaffirmée dans la loi de refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 et dans le cadre de la grande mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la République à la suite des attentats parisiens des 7, 8 et 9 janvier dernier. La nouvelle convention engage la LICRA dans les mesures de responsabilisation des élèves, dont la ministre a annoncé le développement, afin de mieux les éduquer à la gravité des comportements xénophobes. Elle implique également la LICRA dans la “formation des formateurs” ainsi que dans la formation initiale et continue des enseignants et des équipes pédagogiques. »

La commission Education de la LICRA produit chaque année un imposant matériel pédagogique et estime que ses interventions en milieu scolaire touchent chaque année plus de 21.000 élèves.

Une nouvelle brochure éditée et rédigée par la LICRA, intitulée « 100 Mots pour se comprendre contre le Racisme et l’Antisémitisme » sera diffusée dans les écoles. Ou comment faire de la propagande anti-Dieudonné à l’école :

« Monsieur M’bala M’bala dit Dieudonné […], la partie émergée d’un iceberg dont on n’a pas encore pris la mesure. De semaine en semaine, d’importantes manifestations se succèdent. “Jour de colère” en janvier 2014, vit des centaines, pour ne pas dire des milliers d’individus, crier leur haine des juifs. Ce fut la première manifestation ouvertement antisémite depuis l’occupation […] Des franges importantes de la société se mobilisent […] autour de haines et de fantasmes comme la pseudo “théorie du genre” qui serait enseignée aux petits enfants […] Les sites d’Alain Soral font de la publicité pour la littérature nazie. Éructant contre “les tapettes” (les gays) et les pétasses (les féministes), il touche, comme M. M’bala M’bala, des centaines, des milliers d’adeptes sur les réseaux sociaux et rassemble des centaines de fans dans les grandes villes où il va délivrer ses messages de haine. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Boutté says:

    Qu’on m’explique pour quel motif on doit AJOUTER au racisme l’antisémitisme ? Y aurait-il plusieurs tarifs aux transgression selon qu’on soit noir ou juif ?

    • bien vu.
      Si on participe à une manifestation en faveur de La Palestine on est considéré antisémite.
      Le P.S est la carpette d’Israël il a osé interdire arbitrairement des manifestations de soutien à Gaza bombardée, et il traîne en justice des partisans du boycott d’Israël.

  2. NAJA et TAUBIRA même combat!Une entreprise de démolition de la France, de ses valeurs et de ses traditions.

  3. Augustin says:

    Faire la distinction entre racisme et antisemitisme est raciste, puisqu’elle sous-entend que le racisme anti-juif est plus grave que toute autre forme de racisme, donc que la race, ethnie ou religion juive est superieure aux autres…..
    Quelle ironie !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com