Voici encore un candidat Civitas pour les élections législatives de juin 2017.

Michel SIMONNOT
candidat Civitas dans la 4e circonscription de Paris
Né le 30 septembre 1938 à Paris, marié, père de 3 enfants et grand-père de 12 petits-enfants.
Il exerce la profession d’architecte et il est toujours en activité à 78 ans.
Il a adhéré au FN en 1982 et a été candidat à de nombreuses élections pour le FN (cantonales, municipales, législatives, régionales …).
Il a été conseiller municipal de Taverny (95) de 1995 à 2001 et de 2008 à 2014.
Il a quitté le FN suite à l’exclusion de Jean-Marie LE PEN et de son fils Alexandre SIMONNOT en 2015.
Passionné de musique sacrée et très attaché à la Tradition, il a été le (bénévole) Maître de Chapelle de Saint-Nicolas-du-Chardonnet pendant 17 ans de 1983 à 2000.
Depuis, il a été Maître de Chapelle à Ste Germaine des Ternes jusqu’au déménagement de celle-ci à ND de Consolation où il est toujours Maître de Chapelle.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. Bruno 92 says:

    Oh là là ! Je venais à la grand-messe, entre 1988 et 2000. Une catastrophe musicale à chaque fois, c’était le vol des canards, avec la castafiore en briseuse de vitraux. L’abbé Laguérie à la flûte sauvait nos oreilles. La messe grégorienne de 9h était bien plus respectueuse des fidèles. La chrétienté est en phase liquide agitée, la noyade est proche… Pas de voix pour les maitres chanteurs avariés !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com