La République en marche, le jeune parti du président nouvellement élu Macron, vaste fourre-tout de politiciens venus du PS, des Républicains et du Modem, qui veulent se refaire une virginité sur le dos d’électeurs qui aiment être trompés, arrive largement en tête du premier tour des élections législatives de dimanche 11 juin 2017.

Selon les premières estimations, la République en marche obtiendrait 32 % des voix. Arriveraient ensuite Les Républicains (LR) avec 21,2 %, devant un Front national (FN) a seulement 13,9 %. La France insoumise (LFI) de Mélenchon n’obtiendrait que 10,9 %, et le Parti socialiste (PS) est laminé à 10 %.

C’est cependant l’abstention qui est la grande gagnante de ces élections législatives : avec un taux de 51,29 % au premier tour, elle atteint un niveau historique. Moins d’un électeur sur deux a été voté ! Elle témoigne de la désaffection croissante de l’électorat français envers la politique. La légitimité des députés élus dans de telles conditions est sérieusement compromise.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. pamino says:

    Il y a des pays où il est obligatoire de voter, mais là on a entre autres le phénomène du « suffrage d’âne », c’est-à-dire de voter dans l’ordre imprimé des candidats.

  2. Boutté says:

    Avez-vous remarqué que, depuis plus de 30 ans, le nombre des abstentionnistes est le même que celui des citoyens(?) ne payant pas l’impôt sur le revenu ? Le parallèle est indéniable .Sont ce les mêmes ? On pourrait penser qu’en effet les 52% des Français qui ne sont pas soumis à l’impôt n’ont alors rien à reprocher à l’emploi que l’État fait de cet argent .

  3. Horace says:

    L’abstention est un non-vote en faveur du vainqueur. L’abstention signifie  » faites ce que vous voulez ». Ne pas voter est une erreur impardonnable. Il n’y a aucun argument sérieux pour justifier le refus de voter. Idem avec le vote blanc, vote idiot. En principe l’ abstentionniste n’a plus droit à la parole. Il aura beau râler pendant 5 ans, rien y changera, aucun recours possible. On peut refuser de s’occuper de politique, mais la politique s’occupera toujours des citoyens quels qu’ils soient. L’abstention c’est donner un chèque en blanc aux vainqueur et ceux-ci ne s’en priveront pas.

    • Mad-Max says:

      Moi je suis de l’avis de Gauthier qui poste sur un autre article qui a très bien expliqué le pourquoi du non – vote
      Je ne suis pas allée voter et ne m’en suis pas cachée. ..
      Je paye mes impôts, et pour Mme Le Pen je suis allé aux urnes tout en sachant qu’elle ne serait pas élue !
      La tromperie des résultats du scrutin pour la présidentielle a tourné à plein régime …
      Pareil pour les législatives …couru d’avance …

      Mon point de vue est que les prophéties sont en cours :
      « La France boira la coupe jusqu’à la lie  »
      Normal

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com