L’histoire est en train de faire le tour du monde. Même le New-York Times en parle !

Le père Gregory Greiten, prêtre américain du Wisconsin, âgé de 52 ans, curé de la paroisse Sainte Bernadette de Milwaukee, vient de faire, avec l’autorisation de son évêque, Mgr Jerome Listecki, son coming out à quelques jours de la Nativité, le 17 décembre dernier :

« Je suis homosexuel et je suis prêtre catholique romain. »

Interrogé, il a ensuite ajouté :

« Les prêtres de l’Église catholique romaine et du monde devraient être encouragés à rompre le mur de silence et dire la vérité sur leur propre identité sexuelle.  Je m’engage à ne pas vivre ma vie dans l’ombre du secret. Je promets d’être authentiquement moi-même. J’embrasserai la personne que Dieu a créé en moi. »

Le père Greiten, dans les différents entretiens relâchés à la suite de sa déclaration faite devant ses paroissiens qui l’ont parait-il ovationné, révèle que ses supérieurs connaissaient son orientation sexuelle mais lui avaient demandé de la garder secrète : pour ne pas être renvoyé du séminaire, et après son ordination, pour ne pas porter préjudice à son ministère ! On est étonné par autant de légèreté dans l’administration du sacrement de l’ordre car un tel profil aurait du être écarté du sacerdoce. Une preuve de plus que la secte conciliaire a rompu avec les valeurs morales de l’Église catholique…

Le curé de Milwaukee souligne en outre que ce sont les paroles du pape François au sujet des invertis : « Qui suis-je pour juger ? » et les nominations pontificales d’évêques et d’ecclésiastiques plus gay-friendly qui l’ont encouragé à révéler son homosexualité.

La réaction de l’évêque du lieu est au diapason des sentences bergogliennes :

« Nous soutenons le père Greiten dans son cheminement et nous racontons son histoire pour comprendre et vivre avec lui son orientation sexuelle. Comme l’enseigne l’Église, qui a une attraction pour les personnes de son sexe doit être traité avec compréhension et compassion. Comme prêtres qui avons fait une promesse de célibat, nous savons que chaque semaine il y a des personnes sur nos bancs qui luttent avec la question de l’homosexualité. »

En clair, le père Greiten et son évêque lancent un message arc-en-ciel : on peut être prêtre et homosexuel. Tout le contraire de l’enseignement pérenne de l’Église catholique qui interdit la prêtrise aux hommes ayant cette attraction contre-nature !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. « […] l’enseignement pérenne de l’Église catholique qui interdit la prêtrise aux hommes ayant cette attraction contre-nature […] »
    Je veux bien croire à cette interdiction. Où peut-on la trouver sous forme écrite ?

  2. « Comme prêtres qui avons fait une promesse de célibat »

    Donc vous vous êtes engagés à vivre dans la chasteté.

    Tout le reste n’est que du blablabla.
    Et du charabia.

  3. Cadoudal says:

     » Dieu les a livrés à des passions avilissantes ; »

    « les hommes , délaissant l ‘usage naturel de la femme, ont brûlé

    de désir les uns pour les autres , perpétrant l ‘infamie d’homme à homme »

    « et recevant en leurs personnes l ‘inévitable salaire de leur égarement »

    (Romains-1-26 sq)

    « qui suis-je pour juger un homosexuel ? »

    Imbroglio , urbi et orbi

  4. Cadoudal says:

    saint Pierre Damien livre de Gomorrhe ch 16
    ( à lire sur jesus.marie.free.fr)

    Chapitre 16 : [175D] Une critique méritée de cette infâme turpitude.

    « On ne peut sainement comparer ce vice à aucun autre, car il surpasse tous les vices en barbarie. Il est la mort des corps, la destruction des âmes, la pollution de la chair, l’extinction de la lumière de l’esprit. Il chasse le Saint Esprit du temple de la poitrine humaine, introduit le diable incitateur de luxure, induit en erreur, et soutire à l’âme trompée toute connaissance de la vérité. Il prépare des filets pour le marcheur, et à celui qui est tombé dans un puits, il bouche la sortie.

    Il ouvre l’enfer, ferme la porte du paradis, et fait d’un citoyen de la Jérusalem céleste un héritier du tartare babylonien.

    D’ une étoile du ciel, il produit un chaume que brûlera le feu éternel, sépare un membre de l’église, et le projette dans l’incendie vorace de la géhenne embrasée.

    Ce vice cherche à abattre les murs de la patrie céleste, assassine la pudeur, et jugule la chasteté. La virginité qui est irrécupérable, il la trucide avec l’épée de la contagion des vices. Il souille tout, il salit tout, et pollue tout.

    Et pour autant que cela dépende de lui, il ne permet d’exister à rien de pur, à rien de sain, et à rien qui soit étranger à la fange. Comme le dit l’Apôtre : « Tout est pur pour les purs. Pour les contaminés et les infidèles, rien n’est pur. »

  5. Merci pour ces citations, dont la seconde ne m’était point connue, mais je cherchais plutôt la référence à une interdiction ecclésiastique en bonne et due forme (donc écrite et publiée) adressée aux évêques d’ordonner à la prêtrise ‘tout homme ayant cette attraction contre nature’, car il est évident que beaucoup de membres de ce groupe ont de nos jours été ainsi ordonnés.

  6. Cadoudal says:

    prêtre gay soutenu pas son évêque :

    Vatican II – Assise , c’est l ‘ouverture au monde, au bordel gay

  7. allez j’y vais de mon petit refrain habituel
     » et c’est Mgr Lefebvre qui est schismatique….. » bien entendu…
    Et – j’en rajoute pour la forme – c’est Mgr Fellay qui court comme un petit diable derrière cette Rome qui est nauséabonde et à qui il devrait plus que jamais tourner les talons…
    Mais ils sont tous devenus cinglés!!!

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com