pape-francois-justin-welbyLe pape François et l »archevêque » anglican Justin Welby, Primat de l’Église anglicane, c’est-à-dire simple laïc hérétique au titre ronflant usurpé au passé catholique de l’Angleterre, ont commémoré ensemble le 50e anniversaire de la rencontre en 1966 entre Paul VI et « l’archevêque de Canterbury » Michael Ramsay, et l’institution du Centre Anglican de Rome.

Commémoration grandiose avec Vêpres dans l’église des Saints André et Grégoire du Mont Celio à Rome et signature d’une déclaration commune qui entend inaugurer une nouvelle saison missionnaire œcuménique « dans l’unité de la diversité » au profit de la fraternité humaine et d’une humanité en crise. La voie tracée par Paul VI, suivie tant par Jean-Paul II et Benoit XVI, de se rabibocher avec les hérétiques protestants et anglicans, en mettant de côté les différences doctrinales, tend à sa conclusion : au nom d’une pastorale commune œcuménique, catholiques et anglicans vont travailler, main dans la main, à sauver l’humanité : « Nous pouvons et nous devons, être unis dans la cause commune de soutenir et défende la dignité de tous les hommes. »

Dignité de l’homme ! Les grands mots sont lâchés. De grands mots hypocrites et trompeurs quand on sait que l’Église Anglicane, Primat en tête, reconnaît le mariage civil des couples de même sexe et accepte en son sein des « évêques » ouvertement homosexuels ! Ainsi que l’a expliqué doctement Justin Welby, il y a peu, en parlant de l’homosexualité affichée de Nicholas Chamberlain, « évêque » de Grantham, qui défraye la chronique outre-manche, sa sexualité est « complètement hors de propos », « sa nomination comme évêque de Grantham a été faite sur la base de ses compétences à servir l’église ». Que la vie sexuelle de ce Chamberlain aille directement contre la loi de Dieu, cela n’a strictement aucune importance dans l’Église anglicane, que cela soit dit. Pour mieux comprendre avec quels pasteurs hérétiques veut s’unir François afin de restaurer, oui restaurer,  l’humanité en témoignant, ose-t-il dire d’un Christ dont ces anglicans bafouent ouvertement l’enseignement moral !  Nous vivons vraiment une époque formidable…

Comme il se trouve qu’en Notre Temps de confusion universelle des esprits et de révolution des valeurs, la nouvelle mission humanitaire de l’église anglicane est comparable à la mission humanitaire de l’église conciliaire prêchée par François, les deux chefs religieux peuvent bien signer une déclaration commune pour apprendre à leur pasteurs à servir correctement :

« Le monde doit nous voir témoigner, dans nos œuvres ensemble, cette foi commune en Jésus-Christ. Nous pouvons et nous devons travailler ensemble, pour protéger et préserver notre maison commune : en vivant, en instruisant et en agissant de manière à favoriser une fin rapide de la destruction environnementale, qui offense le Créateur et dégrade ses créatures, et en générant des modèles de comportements individuels et sociaux qui promeuvent un développement durable et intégral pour le bien de tous. Nous pouvons et nous devons être unis dans la cause de soutenir et défendre la dignité de tous les hommes. La personne humaine est déclassée par le péché personnel et social. Dans une culture de l’indifférence, des murs d’individualisme nous isolent des autres, de leur luttes et de leurs souffrances, que beaucoup de nos frères et sœurs dans le Christ vivent aujourd’hui. »

Changement climatique et migrations sont les deux mamelles de la mission de la Rome moderniste accouplée à la secte anglicane :

« Dans une culture du gaspillage, les vies des plus vulnérables dans la société sont souvent marginalisées et écartées. Dans une culture de la haine nous assistons à d’invincibles actes de violences, souvent justifiés par une compréhension erronée du credo religieux. Notre foi chrétienne nous porte à reconnaître l’inestimable valeur de chaque vie humaine et à l’honorer à travers des œuvres de miséricorde, en offrant une instruction, des soins sanitaires, de la nourriture, de l’eau propre et un refuge, toujours en essayant de résoudre les conflits et de construire la paix. Comme disciples du Christ nous retenons la personne humaine sacrée et en tant qu’apôtres du Christ nous devons être ses avocats. »

pape-francois-et-justin-welbyDéclaration humaniste pour les assistantes sociales que sont devenus les pasteurs chrétiens. Conduire les âmes au ciel est le cadet de leur soucis, seul compte l’accession au bonheur terrestre pour tous. Relents d’un marxisme éculé et meurtrier.

Déclaration cependant aussi doctrinale : en acceptant de donnert le titre d’« apôtre du Christ » à l’anglican Welby, titre auquel ont droit, selon la doctrine traditionnelle,  les seuls évêques catholiques héritiers épiscopaux des premiers apôtres, l’évêque de Rome tend à considérer, de façon détournée et subversive, l’anglican Welby dans la lignée apostolique. Or Léon XIII avait bien réaffirmé, dans sa Lettre apostolique Apostolicae curae de 1896 la nullité des ordinations anglicanes en concluant par un appel à l’étude assidue des Écritures, à la charité chrétienne, à la recherche de la vérité, à l’amour du Vrai Pasteur et à la réunion joyeuse de tous les prêtres dans l’unique Église catholique.

Ce que s’interdit de faire François qui se démène pour

« promouvoir en même temps l’unité de la famille chrétienne et l’unité de la famille humaine, deux milieux qui s’enrichissent mutuellement » parce que quand les chrétiens offrent « leur service de manière conjointe, les uns à côté des autres, ils promeuvent l’ouverture et la rencontre » et « en étant vainqueurs de la tentation des fermetures et des isolements », ils œuvrent « contemporainement en faveur de l’unité des chrétiens et de celle de la famille humaine. »

Et continue le pape de « cette nouvelle Église », née du Concile, en recherche depuis 50 ans d’unité chrétienne dans la diversité confessionnelle :

« Ce serait toujours bien, si avant d’entreprendre des activités, vous puissiez vous faire cette demande : pourquoi nous ne faisons pas cela avec nos frères anglicans ? Nous pouvons témoigner de Jésus en agissant ensemble à nos frères catholiques ? »

Et conclut-il au cours de ces Vêpres œcuméniques à l’adresse des pasteurs des deux religions,

« Que Dieu vous concède d’être des promoteurs d’un œcuménisme audacieux et réel, toujours en chemin dans la recherche de l’ouverture de nouveaux sentiers. » « La mission des pasteurs est celle d’aider le troupeau qui leur est confié, pour qu’il soit en sorti, en mouvement pour annoncer la joie de l’Évangile; et non fermer en cercles restreint, en « micro milieux » ecclésiaux qui nous ramèneront aux jours des nuages et des brouillards. »

Cette rencontre, cette déclaration, ce discours bergoglien soulignent magistralement l’avancée accomplie en 50 ans par la nouvelle pastorale conciliaire en faveur d’un œcuménisme dévoyé, source de relativisme et d’indifférentisme religieux, et la perte abyssale du vrai sens missionnaire qui aspirait, en agissant par la charité et les bonnes œuvres, au retour des hérétiques au bercail perdu. Agissons ensemble pour l’unité s’en prendre en considération les divergences théologiques primordiales, tel est le mot d’ordre bergoglien, à la suite du Concile Vatican II. Les obstacles doctrinaux s’estomperont avec le temps d’un côté comme de l’autre, telle est la réalité de cette praxis révolutionnaire qui met la pastorale au-dessus de tout, et la doctrine en-dessous de tout !

François, le meilleur leader d’une ONU des religions selon feu Shimon Pérès ? Star médiatique et populaire, encensé par les autres chefs religieux, imams, rabbins, pasteurs, par Welby pas plus tard qu’hier, cette nouvelle « prophétie » juive, n’est-elle pas en train de se réaliser, n’en déplaise aux catholiques non-perplexes ! Leader d’une ONU ou d’une religion mondiale, mixture, melting-pot, mélange empoisonné de toutes les religions, de toutes les Traditions…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

40 commentaires

  1. Je rappel que la secte Anglicane n’a pas de sacerdoce valide !..
    C’est des laïcs !..

    • Sebastien Wolf says:

      La secte conciliaire non plus. On vient d’assister à un spectacle en costume c’est tout

      • Toutefois , pour la secte conciliaire cela n’est pas de foi !..
        Mais , reléve a ce jour du pur subjectivisme de tout a chacun !..
        A contrario de la secte Anglicane ou le S.S Léon XIII c’est prononcé infailliblement sur le sujet !..

        • Crusader says:

          Toutefois, il convient de préciser qu’après le conciliabule vatican II tous les rites des sacrements ont été modifiés. L’action de Paul VI a été générale, et donc a touché le sacerdoce également. Monseigneur Lefebvre disait à ce propos que les sacrements étaient devenus douteux. Si une chose essentielle du sacrement a été modifiée le nouveau rite n’est plus efficace et avec lui c’est la perte d’efficacité du sacrement. Et que devient l’Eglise sans sacerdoce valide ?
          Je n’en ferai pas un absolu, mais une interrogation. N’y avait-il pas deux laïcs ?
          Notre Dame du Saint Rosaire, priez pour nous.

          • Principalement la Forme de certain sacrements , cela n’invalide pas forcément un sacrement !..
            1) si fait pas un Pontife légitime ?
            A contrario , si la substance restent sauf ?
            Mgr Lefebvre a reconnue officiellement la validité des sacrements post Conciliaire .

            Pour le sacerdoce perpétuel, on pourrait émettre hypothèse par-dessus hypothèse pendant des jours. Néanmoins, pour ce qui est la perpétuité d’une chose, on peut noter que le canon 102 affirme explicitement qu’une personne morale est perpétuelle par nature bien que le même canon stipule juste après que cette même personne morale perpétuelle par nature peut s’éteindre en droit et en fait !

            Parallèlement , le sacerdoce catholique est obligatoirement canonique et non illicite !..

            • Crusader says:

              Je n’envisageais que de faire un commentaire, et non de lancer un débat d’arguments.
              Mais autant apporter les précisions manquante sur le code de 1917, concernant la personne morale :
              L’article 99 parle de « personnes morales », pour désigner les personnes « juridiques » créées par l’Autorité, qui sont — collégiales, et – non collégiales : les bénéfices, les fonctions, les établissements religieux…
              L’article 100 distingue 2 types de personne morale selon leur origine
              1) Celle instituée directement par Notre Seigneur Jésus-Christ et là on parle du siège de Pierre.
              Mais mon propos précédent ne remet absolument pas en cause cette vérité de Foi. Le Code de 1917 n’ayant que codifier une réalité du Souverain Législateur.
              2) Les personnes morales inférieures créées par l’autorité pour remplir un but religieux ou charitable.

              C’est pourquoi et vous le relevez en partie la « perpétuité’ des personnes morales (il s’agit uniquement des personnes morales inférieures) s’éteint par un acte de l’autorité ou au bout de 100 de non existence.

              Mais mon propos ne porte pas sur les personnes juridiques mais sur la modification des rites des sacrements, la modification substantielle qui pourrait en altérer la réalité.

              Dans sa forme le rite a été modifiée, ainsi que les prières qui entourent le rite.

              Voici une liste tiré du livre de Michael Davis, « l’ordre de Melchisédech », pp 79 et suivantes

              Dans le rite traditionnel, l’évêque répond aux ordinands et dit :
              ► «Pour lui, c’est le devoir d’un prêtre d’offrir des sacrifices, de bénir, de diriger, de prêcher et de baptiser.»

              Cette mise en garde a été abolie.

              La Litanie des Saints suivant alors dans le rite traditionnel a été coupée court dans le nouveau rite. Le Nouveau Rite abolit l’affirmation non œcuménique suivante :
              ► » Que tu veuille rappeler tous ceux qui se sont égarés de l’unité de l’Eglise, et mener tous les croyants à la lumière de l’Evangile. »

              Plus tard dans le rite traditionnel, après avoir prononcé la forme essentielle, qui a été changée dans le nouveau rite (voir ci-dessus), l’évêque dit une autre prière, qui comprend les éléments suivants :
              ► » Qu’il soit sans tâche pour changer avec la bénédiction sans tache, pour le service de ton peuple, du pain et du vin dans le Corps et le Sang de ton Fils. »

              Cette prière a été abolie.

              Dans le rite traditionnel, l’évêque entonne alors le Veni Creator Spiritus. Bien que l’onction soit sur chaque prêtre, il dit :
              ► » Daigne, Seigneur, consacrer et sanctifier ces mains par cette onction, et notre bénédiction. Que tout ce qu’ils bénissent soit béni, et tout ce qu’ils consacrent soit consacré et sanctifié au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ. «

              Cette prière a été abolie. Et cette prière est si importante qu’elle a même été mentionnée par Pie XII :

              Pape Pie XII, Mediator Dei (n° 43), 20 novembre 1947 : « … ils sont les seuls [les prêtres] qui ont été marqués par le signe indélébile ‘conformant’ au Christ Prêtre, et seules leurs mains ont été consacrées, afin que tout ce qu’ils béniront soit béni, que tout ce qu’ils consacrent puisse devenir saint et sacré, au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ. » 11

              Notez que Pie XII, en parlant de la façon dont les prêtres ont été marqués dans l’ordination, fait référence à cette très importante prière qui a été spécifiquement abolie par le nouveau Rite 1968 de Paul VI.

              Peu de temps après cette prière dans le rite traditionnel, l’évêque dit à chaque ordinand :

              ► « Recevez le pouvoir d’offrir des sacrifices à Dieu, et pour célébrer la messe, à la fois pour les vivants et les morts, au nom du Seigneur. «

              Cette prière extrêmement importante a été supprimée dans le nouveau rite.

              Dans le rite traditionnel, les nouveaux prêtres alors concélébrent la messe avec l’évêque. A la fin, chaque nouveau prêtre s’agenouille devant l’évêque qui impose les deux mains sur la tête de chacun et dit :

              ► « Recevez le Saint-Esprit. Ceux dont vous remettrez les péchés, ils leur seront pardonnés, et ceux dont vous les retiendrez, ils leur seront retenus « .

              Cette cérémonie et prière a été abolie.

              Dans le rite traditionnel :
              ► «… les nouveaux prêtres promettent alors l’obéissance à l’évêque qui les met en garde afin qu’ils aient à l’esprit que l’offrande de la messe n’est pas exempte de risques et qu’ils doivent apprendre tout ce qu’il faut de prêtres diligents avant d’entreprendre une si terrible responsabilité. »

              Cette mise en garde a été abolie.

              Enfin, avant de terminer la messe, l’évêque donne une bénédiction :
              ► « Que la bénédiction de Dieu Tout-Puissant, le Père, le Fils, et le Saint-Esprit, descendu sur vous, et vous bénisse dans l’Ordre sacerdotal, ce qui vous permet d’offrir des sacrifices propitiatoires pour les péchés du peuple au Dieu Tout-Puissant. »

              Cette bénédiction a été abolie.

              Tous ces éléments nous amènent à nous poser la question de l’intention, lorsque l’on constate que chaque référence obligatoire unique pour le vrai sacerdoce (sacrifier) a été délibérément éliminée, tout comme dans le rite anglican – qui a été déclaré invalide pour cette raison par le pape Léon XIII.

              • Tout souverain Pontife légitime peut changer la forme , dans l’histoire ecclésiale la matière des ordinations n’a pas été toujours l’impositions des mains !..
                La Forme a été meme dans les début de l’histoire ecclésiale dans c’est simples paroles , Recevez le Saint Esprit ….
                Parallèlement , le sacre d’éveque devait et doit etre fait par trois éveques , le Canon des Apotres stipule minimum deux éveques !.

                Bien évidement , tout changement doit etre fait que par le seul Pontife légitime !..sous peine d’etre nul .

                Concernent la substance essentielle , pour la Forme du sacrement de pénitence , beaucoup sont dans l’erreurs , la Forme du sacrement de pénitence a changé 1968 , mais la substance essentielle restent sauf !..

                • Crusader says:

                  S’agissant de la forme, voici les précisions apportées par Pape Pie XII, Sacramentum Ordinis, n° 5, 30 novembre 1947 : «En ce qui concerne la matière et la forme dans la collation de chacun de ces Ordres, Nous décidons et décrétons, en vertu de Notre suprême Autorité apostolique, ce qui suit : … Dans l’Ordination sacerdotale, la matière est la première imposition des mains de l’évêque, celle qui se fait en silence, … La forme est constituée par les paroles de la Préface, dont les suivantes sont essentielles et partant nécessaires pour la validité :
                  ► « Donnez, nous vous en supplions, Père tout-puissant, à votre serviteur ici présent la dignité du sacerdoce; renouvelez dans son coeur l’esprit de sainteté, afin qu’il exerce cette onction du second Ordre [de la hiérarchie] que vous lui confiez et que l’exemple de sa vie corrige les mœurs »
                  Tous ces rites seront accomplis conformément aux prescriptions de Notre Constitution apostolique Episcopalis Consecrationis du 30 novembre 1944.

                  Ce qui est en cause c’est non seulement le changement, mais ce qu’il induit c’est à dire la protestantisation.
                  La diminution si ce n’est la suppression du rôle essentiel du prêtre comme homme ordonné à offrir le sacrifice propitiatoire, exprimé par les prières précises qui ont été enlevées.
                  Paul VI conserve une coquille qu’il a pris soin de vider de sa substance, c’est la même tactique qu’avec le NOM, on se retrouve dans la configuration similaire à la synaxe du peuple de Dieu, qui « s’éloigne dans l’ensemble comme dans le détail de la théologie catholique », il y a des parallèles évidents.

                  Le Souverain Pontife peut modifier, mais il ne peut le faire de manière subjective, tout est ordonné à conserver l’intention de faire ce qu’à toujours fait l’Église.
                  Ce que précisément, les exemples que je vous apporte, mettent en doute

                  Quant aux pratiques antiques certes elles ont pu être autre, ce qui fait que les opinions peuvent différer ; toutefois il convient de s’en tenir à la Constitution apostolique Sacramentum Ordinis de Pie XII en 1947, qui est la seule autorisée à toute autre pratique antérieure.

                  Cette recherche de l’ancienneté a été condamnée par Pie XII en 1947 dans « Médiator Dei », sous le terme d’archéologisme.

              • ( Tous ces éléments nous amènent à nous poser la question de l’intention, lorsque l’on constate que chaque référence obligatoire unique pour le vrai sacerdoce (sacrifier) a été délibérément éliminée, tout comme dans le rite anglican – qui a été déclaré invalide pour cette raison par le pape Léon XIII.)

                Le rite Anglican a été déclarer invalide par le Pape Léon XIII , car justement les Anglicans avait changé la Forme sans l’aval de Rome , Parallèlement le vrai sacerdoce Catholique a obligatoirement la validité & la Licéité , a défaut c’est un sacerdoce bien que valide schismatiques sacrilège comme les orthodoxes &c… car il n’est plus le meme que la tradition Apostolique & évangélique !..
                Ainsi , un sacerdoce valide mais illicite n’a aucun interet !..

                • @ « » Daigne, Seigneur, consacrer et sanctifier ces mains par cette onction, et notre bénédiction. Que tout ce qu’ils bénissent soit béni, et tout ce qu’ils consacrent soit consacré et sanctifié au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ. «  »

                  C’est bien parce que cette prière a été abolie que n’importe qui peut aller distribuer la communion, les hommes comme les femmes, et même les religieuses peuvent ouvrir le tabernacle pour exposer le très Saint Sacrement.
                  Dans ces conditions, à quoi sert d’ordonner un prêtre ? C’est un homme comme tout le monde et tout le monde a le potentiel de l’être lui-même.

  2. Tout juste bon à faire des défilés carnavalesques.
    Tous sous hypnose, et complètement à coté de la plaque.
    Tout dans le paraître, mais en vérité des cercueils sur pattes.
    des bougies allumées au beau milieu du désert, mais ils pensent dur comme fer
    qu’ils peuvent éclairer le soleil en plein midi.
    ils ont le pouvoir non parce qu’ils sont plus éveillés, ni plus sages, ni parce qu’ils parlent en vérité,
    ni de droits divins, mais juste parce qu’ils font partie de la meute dominante .

  3. Tous ces « frères » ensemble finiront en enfer s’ils ne font pas pénitence.
    Notre Dame du Rosaire, priez pour l’Eglise !

    • Non. finiront en enfer seulement les damnés.

      Pour les brebis égarées, Jésus a dit : je ne perdrai aucun de ceux que mon Père m’a donnés.
      Mais la facture de leurs bêtises ils la paieront jusqu’au dernier centime, sur terre et après la mort biologique de leurs corps charnels.

      Quand est-ce que les hommes vont comprendre enfin qu’ils existent depuis le commencement, et que tout s’est joué au point zéro.
      Quand vont -ils prendre connaissance qu’ils sont trois ( corps, âme et esprit)
      le concile qui dit le contraire a tout faut, c’est le premier pas da la chute de l’humanité dans le chaos. 869/870 le pape et le clergé de l’époque sont déjà responsables de la folie qui perdure aujourd’hui dans l’Eglise, tradis ou conciliaire.

      Le monde d’ici bas n’est que le bain révélateur, les saints pour se sanctifier les damnés pour se damner d’avantage. ( le passé, le présent et le futur existent en même temps car ils furent créés en même temps et tous les hommes avec)

  4. Philibert says:

    Une fois que j’allais à la messe moderniste où je venais d’emménager, je rencontre le Maire qui me dit qu’il y avait des Anglicans du RU qui étaient venus spécialement assister à la messe car c’était quasiment la même chose que chez eux. On comprend pas forcément sur le moment mais on se pose des questions et c’est que les Catholiques sont trop nombreux à ne pas savoir que l’oecuménisme est une erreur.

    Bon, clairement, la plupart des gens ne savent pas la différence entre modernisme et traditionnalisme et croient que les seconds n’appartiennent plus à l’église, contrairement aux protestants par exemple… Les prêtres qui sont âgés maintenant ont fait un boulot solide.

    • Les prêtres ne sont plus que des sacrificateurs, ils ont perdus leur don de prophéties et leur dignité de Roi.
      le sacrifice de l’autel est valide, et la transsubstantiation est bien réelle mais quand il s’agit d’évangéliser et d’instruire le peuple sur le Royaume de Dieu ils sont dans le cirage et pour cause ils ont perdu la racine au profit du dogme sur la dichotomie ( dualité de l’homme : corps et âme) le dogme qui fait tout chaviré rendant l’homme égal à l’animal.
      Alors que nous sommes (corps, âme et esprit) je suis absolument désolé, mais quand un prêtre conciliaire ou tradis n’arrive pas à comprendre cela, je doute fort qu’il puisse m’instruire, car c’est comme un mécanicien qui ne sait pas diagnostiquer une panne de batterie ou une panne sèche sur un véhicule. Et vous serez tous des esclaves tout le temps que vous serez enfermés dans ce dogme aussi imbécile que meurtrier.
      il ne faut jamais faire les choses uniquement par tradition, bêtement et comme un perroquet, il faut faire les choses parce ce qu’on a compris, nos coeurs ne nous trompent jamais quand on a la Paix du Christ, et on doit faire tout par Amour en esprit et en Vérité.
      le fruit du boulot solide de ces prêtres, on le voit bien aujourd’hui quand on sent l’odeur du monde au relents de putréfaction. Ce n’est pas moi, mais les Saintes Ecritures qui les jugent et les condamnent ils ont souillé et ravagé l’Eglise de notre Seigneur Jésus-Christ en faisant tout le contraire de ce qu’il a demandé et recommandé. il n’y a qu’a voir les imbécillités cumulées du grand saint Jean paul II pendant son pontificat.

      • @ « il faut faire les choses parce ce qu’on a compris, nos coeurs ne nous trompent jamais quand on a la Paix du Christ, et on doit faire tout par Amour en esprit et en Vérité. »

        Vous avez raison. Vous devriez rejoindre la Tradition, elle répond exactement à vos attentes !

        • j’ai essayé la tradition…
          1) là où je vis, ils y viennent qu’une fois tous les deux à trois mois.
          2) ils enseignent la Genèse au sens purement littéral… Erreur monumentale.
          3) ils sont esclaves du dogme de la dichotomie, erreur fatale.
          4) ils ont oublié quelques vérités fondamentales qu’enseigne Jésus :
          voir Mth 10, 8/16 Mth 15, 8/9 Luc 9, v3 etc. etc.
          5) l’explication sur le besoin de célébrer en latin ne tient pas
          la route une seule seconde. l’Evangélisation comme la Sainte Messe
          doivent être fait dans la langue du peuple concerné.
          c’est le Saint-Esprit qui nous l’enseigne cette vérité, comme au jour du cénacle.
          6) ce sont pour la plus part des thomistes, donc, comme pour lui, leurs cours sont de la pailles, c’est Thomas d’Aquin lui même qui le dit.
          7) le plus Grave c’est qu’ils disent la Sainte Messe UNA CUM, alors que sur leur site ils dénoncent soit disant les hérésies et les folies de Vatican II.

          Et pour finir ce que j’essaye de dire sur le blog Zaile-Delta, je ne l’ai pas appris des hommes, mais je les ai eues en direct pendant des expériences spirituelles, et pour preuve je n’ai pas été longtemps à l’école, inculte, donc je maîtrise assez mal la langue, je suis un petit Français dont la langue maternelle est le créole.
          Alors vous allez me dire que çà vient peut être du malin,
          et bien si le malin me pousse depuis ma conversion à réciter tous les jours de ma vie le Saint Rosaire, joyeux le matin douloureux le midi et glorieux le soir en plus de la prière donnée par l’ange de Fatima et prosterné le front sol pour adorer et implorer le Précieux Sang du Christ, et par dessus le marché à faire le Zèle de la Sainte Croix… alors réjouissez-vous cela voudrait dire que le malin est devenu finalement vraiment C 0 N. et vous n’avez plus rien à craindre de lui.

          • ( ce sont pour la plus part des thomistes,)
            Alors , c’est du faux Thomiste !..
            Car , si ils sont esclaves du dogme de la dichotomie , ils ne peuvent point etre Thomiste réellement !..
            Le principe de non contradiction est la basse de St Thomas d’Aquin !..

            • il a condamné, lui même ses écrits après une vraie expérience spirituelle pendant une Sainte Messe, après quoi, pris de remords il est devenu aphasique il en est mort peu de temps après demandant alors pardon à Dieu espérant le discernement de l’Eglise pour ses erreurs. Si vous aimez Thomas d’Aquin faites ce qu’il dit juste avant sa mort, mettez ses écrits au feu, c’est de la paille, c’est lui qui le dit pas moi.

              il faudrait avoir un peu de bons sens.

              • @ « il a condamné, lui même ses écrits après une vraie expérience spirituelle pendant une Sainte Messe »

                C’est votre interprétation personnelle. Il n’a rien condamné du tout, puisque Dieu pendant cette « expérience spirituelle » lui a révélé qu’il avait bien parlé de Lui. Il ne peut condamner ce que Dieu approuve !
                Il a seulement compris que ce qu’il avait écrit était de la paille par rapport à l’immensité de Dieu que personne ne pourra jamais expliquée.
                Si vous comprenez tout de travers, c’est que vous n’êtes pas très spirituel contrairement à ce que vous dites.

              • St Thomas d’Aquin est docteur de la Ste Eglise Catholique , Conséquemment , pour tout CATHOLIQUE il est docteur et référence point !.. le St Concile de Trente c’est référé principalement a ce docteur de la Ste Eglise Catholique !.. Toutefois , si vous etre protestant ? cela expliquerait votre prose !..

  5. ET POURTANT, C’EST VOTRE PAPE, N’EST-CE PAS ?

  6. Thomas d’Aquin est tout à fait Dr de l’Eglise et c’est là tout le problème,
    Jean Paul II est saint ( exemple à suivre) donc faites comme eux prenez le coran embrassez le.

    puis continuez de prêchez comme les prêtres tradis, que Caïn a eu pour femme sa propre mère ( parce qu’il n’y en avait pas d’autre femme) et qu’ils eurent beaucoup d’enfants.

    que Noé a fait entrer dans à peine 9300 m2, tous les animaux de la terre donc un éléphant dans moins d’un centimètre m3, que tous ces animaux ont nagé dans les océans pour rejoindre l’arche de bois
    qui devait peser plus de 98 000 tonnes. qu’il a mis tous les êtres qui vivent dans la mer dans un aquarium d’un mètre cube que les termites il les a fait entrer dans le bois de l’Arche pour gagner plus de place;
    Que Mathusalem a vécu 968 ans.
    Toute la création a été faite en 6 jours, en moins d’un jours Adam a vu toute la faune de la terre pour donner un nom à tous et à chacun, après quoi dieu avec ses deux petites minimes lui a arracher une côte pour en faire une femme qui a foutu le bordel et a causé la perte de l’humanité. dieu vit son oeuvre il était content et il se reposa le 7 ème jours (comme si Dieu a besoin de se reposer) alors que le temps, les années, les mois, et l’alternance, le mouvement entre le jour et la nuit furent créé le 4 jours. et bien évidement la terre est plate comme une soucoupe et si on va au bout on tombe, les étoiles sont accrochés à la voûte du ciel comme des guirlandes sur votre sapin de Noël.

    et dire que je m’adresse à des gens qui se croient au dessus de tout, avec leurs bacs, leurs diplômes,
    des intellectuels de hautes réputations et qu’on est en 2016.

    bourrés de diplômes, mais surtout d’orgueil, mais deux neurones, marche avant, marche arrières
    et même pas un troisième pour dire stop arrêt d’urgence, on gobe pas tout comme des abrutis
    mais on analyse et on voit ce qui tient la route et ce qui est rien que préceptes humains .

    Bonne nuit !!! surtout ne vous réveillez pas le Christ peut être reviendra quand vous serez prêts…
    dans 2000 ans.

  7. “Qui que tu sois, prédicateur de dogmes nouveaux, épargne nos oreilles romaines… Pourquoi prêcher une doctrine que ne connurent pas saint Pierre et saint Paul ? Le monde a été chrétien sans elle jusqu’à ce jour : ma vieillesse sera fidèle à la foi de mon enfance.”

    Saint Jérôme (rapporté par Saint Robert Bellarmin, Les Discours, Tome 1)

    • MA Guillermont says:

      Ainsi soit – il .
      Je partage .
      Merci Léon.

    • Exactement ce qu’ont fait les juifs, quand ils ont condamné, flagellé et crucifié Jésus.
      bravo pour cet aveu.

      • Jésus n’a jamais prêché autre chose que ce qu’avaient annoncé les prophètes. Sa doctrine n’était pas nouvelle, seulement la façon de l’annoncer. Et les prophètes l’ont bien compris, ils L’ont suivi aussitôt. Ce sont les pharisiens comme vous, theophile, qui ne Le suivent pas; mais écoutez ce qu’Il vous dit :
        « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. » (Matth. 5 17 et 18).

      • Saint Jérôme (rapporté par Saint Robert Bellarmin, Les Discours, Tome 1)

  8. “Mais ce qui est certain, c’est qu’à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l’avantage. On ne trouvera quasi plus de foi sur la terre, c’est-à-dire elle aura presque complètement disparu de toutes les institutions terrestres.

    […]

    L’Église, société sans doute toujours visible, sera de plus en plus ramenée à des proportions simplement individuelles et domestiques.”

    Cardinal Pie, La Royauté sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ

    • vous vous êtes Chrétiens, prouvez le donc. Mais prouvez-le donc !

      regardez si vous en êtes capable la Sainte Croix de Jésus-Christ, regardez le donc les yeux dans les yeux et dites lui que vous mettez votre âme dans la balance et que vous affirmez que vous confirmez que vos docteurs de l’Eglise comme vous dites, ont fait et dit les choses 100/100 vraies.
      dites lui en mettant votre âme dans la balance que vous êtes sûrs à 100/100 que l’Eglise qu’il a laissée à Pierre est toujours la même, qu’elle prêche et enseigne la même chose, la même doctrine, les mêmes recommandations aujourd’hui.
      dites le lui si vous en êtes capables, vous les grosses têtes, les connaisseurs, les Pères et maîtres, les philosophes et les intellectuels, les agrégés et les savants, mettez votre âme dans la balance et dites lui que vous êtes sûrs à 100/100 que tout ce qu’ont fait vos fameux Pères de L’Eglise sont irréprochables depuis 2000 ans et collent parfaitement aux Saintes Ecritures.

      L’ESPRIT-SAINT ne raconte pas de fables à dormir debout, il est l’Agir de DIEU et par conséquent il est lumière et vérité.

      les voies de Dieu sont largement au-dessus de vos salades à 2 centimes.

      mais la cosmogonie, la mission de l’homme sur terre et enfin le Royaume n’est pas un charabia, pour endormir le peuple, mais c’est un projet cohérent et limpide depuis le début jusqu’à la fin.

      Dans le Sacré il n’y a pas de place pour les défilés et les posture de carnavals, où l’apparence domine en tout la substance.

      je vais vous dire une chose, vous vous êtes chrétiens, permettez moi d’en doutez, puisque vous êtes encore sous hypnose, mais ce dont je suis sûr c’est que si vous ne vous réveillez pas, avec vos conneries, vos enfants et arrières petits enfants eux seront 100/100
      musulmans. ( vous êtes tellement forts et tellement cohérents que vos églises se vident de plus en plus et sont ensuite vendues pour faire des salles de spectacles ou des mosquées)

      Quant aux deux super grands (saint Léon et Guillermont), ce que je dis n’est pas autre chose que ce que disaient et enseignaient St Pierre, Saint Paul, Saint Jean et Jésus-Christ Lui même. Et ce n’est pas moi qui interprète mal, c’est vous qui êtes dans le cirage à tel point que si demain vous êtes en face de Jésus-Christ et qu’il vous parle en personne,
      vous lui cracherez dessus et vous le crucifierez encore et encore comme vous l’avez fait il y a 1986 ans. car comme on dit dans ma région ( y tire pas éléphant dans le ventre lapin).

      Le monde a tout fait depuis des siècles pour enfermer vos esprits dans des bouteilles,
      il a embrouillé tous vos repères, vos consciences sont dans la colle Jacques,
      si parmi vous il y a des fils de Dieu ils n’auront aucun mal à comprendre ce que je dis,
      avec preuves et liens avec les Evangiles, et les signes visuels et factuels sur le terrain,
      pour les autres vous avez déjà votre salaire.

      http://zaile-delta.skyrock.com/

      Paix du Christ, à vous tous.
      c’est ma dernière intervention et visite sur ce site.

  9. @Crusader

    Tout Pontife Romain Légitime peut modifier la Constitution du Pape Pie XII sur la question de la matière & Forme des sacrements !..

    La seul chose qu’il ne peut faire c’est toucher a la substance essentielle du dit sacrement .
    Question : , qu’elle est la Forme essentielle ( Paroles -substance ) requise pour la validité radicale dans la Forme du sacrement de pénitence ?

    La dite Forme a été modifier en 1968 .

  10. L’Église a toujours eu, dans la disposition des sacrements, leur substance étant sauve, le pouvoir de décider ou de modifier ce qu’elle jugeait mieux convenir à l’utilité spirituelle de ceux qui les reçoivent ou au respect des sacrements eux-mêmes, selon la variété des circonstances, des temps et des lieux. (Concile de Trente, VII, canon 1, nous surlignons)

    PS : pas tout les sacrements !.. Certain seulement .
    Toutefois , la moindre des choses doit etre fait par un Pontife Romain Légitime !? ( pas hérétique public )

    • il est vrai que la substance d’un sacrement peut etre détruite , lorsque sa forme est essentiellement changé , quoi que sa matière demeure !..

      • trop-bon says:

        Et pour l’épaisseur de la largeur du fond dont la profondeur peine à émerger , seul le vide comble la distance …

  11. Paroles de Luther un ami de l’Eglise Catholique: « Tient-on et enseigne-t-on librement et publiquement de pareilles choses à Rome, à la connaissance et avec la permission du Pape et des cardinaux (ce que je n’espère pas), alors je dis et je confesse publiquement par cet écrit, que le véritable antéchrist est assis dans le temple de Dieu, et qu’il règne dans la vraie Babylone, vêtu de pourpre et d’écarlate , et que la cour romaine est la synagogue et l’école de Satan (Walch , t. XVIII, p. 213). Dans son épilogue, Luther ne s’emporte pas moins. Il y appelle le vieux Priérias un organe de Satan; les romanistes ou catholiques romains, des Nemrods, des Ismaélites, des hommes de sang, des sybarites, des sodomites, des antéchrists, qui séduisent toute la terre par des mensonges. Il s’écrie enfin: « Si nous punissons les voleurs par la corde, les meurtriers par le glaive, les hérétiques par le feu, pourquoi ne courons-nous pas plutôt sus à ces pernicieux docteurs de perdition, tels que papes, cardinaux, évêques, et toute cette purulence de la Sodome romaine, qui empoisonnent sans cesse et perdent entièrement l’Eglise de Dieu; pourquoi ne pas les attaquer avec toute espèce d’armes et laver nos mains dans leur sang, puisque nous voudrions bien nous arracher, nous et nos descendants, au feu le plus grand et le plus à craindre (Ibid., p. 245). ». Tel est Luther en lui-même et ce pape va sûrement le canoniser en Suède. Il va là pour se faire moquer de lui sûrement !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com