Emmanuelle Ménard, l’épouse de Robert Ménard, maire de Béziers, a annoncé qu’elle serait candidate aux législatives dans la sixième circonscription de l’Hérault.

«Je suis candidate pour devenir votre députée dans la 6e circonscription de l’Hérault. Tous ensemble, pour choisir le Biterrois», a écrit Emmanuelle Ménard sur Twitter.

«J’ai souvent été observateur, en tant que journaliste, et j’estime qu’il y a un moment où il faut savoir prendre ses responsabilités», a déclaré à l’AFP Emmanuelle Ménard, soutenue selon elle par «le Front national (FN), le Mouvement pour la France (MPF), le Centre national des indépendants et paysans (CNIP)».

Emmanuelle Ménard dirige le site internet Boulevard Voltaire.

La 6e circonscription de l’Hérault, qui s’étend autour de Béziers, est depuis 2007 aux mains du député Elie Aboud (Les Républicains), candidat à sa propre succession. Celui-ci n’a guère apprécié cette annonce : «C’est un non-évènement». «Dans la politique française, il y a d’autres exemples de « Monsieur, Madame » comme Monsieur, Madame Balkany (LR) ou Monsieur, Madame Mégret (Mouvement national républicain)», a-t-il ironisé.

A Béziers, lors du second tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen a été battue par Emmanuel Macron (47,31% contre 52,69%).

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. raslebol says:

    Il faut des gens courageux.
    Le combat sera certainement difficile puisque Macron a déjà prévenu qu’il voulait donner la nationalité française aux étrangers hors europe !!!!!!!!! Mais les Français ont été avertis. Ils savent à quoi ils seront confrontés bientôt !!!

  2. metral alain says:

    de tout coeur avec vous,EMMANUELLE, votre prénom suffira pour que les merdias ne vous casse pas? ils ont que ce prénom a la bouche depuis 1 ans !!!!lol

  3. Sancenay says:

    Veuille Madame Ménard ne pas m’en vouloir d’utiliser ici le  » boulevard » offert pour évoquer l’évènement le plus important et le plus tragique qui concerne ce qui peut rester de la droite catholique en France engagée, jusqu’alors, en politique:

    Dans le même cadre que le cadenassage de la vie politique française par le NOM au moyen de la récente « élection présidentielle », il est manifeste qu’une reprise en main du néo-FN , qui se dessine sous nos yeux a été pensée de longue date.
    En témoignerait, si besoin était, la précipitation avec laquelle le député Collard -seulement apparenté FN et très politiquement correct parricide- s’est rué sur les écrans de télévision pour exiger publiquement que, suite à son « échec » – pourtant objectivement très relatif – Madame Le Pen ne soit pas candidate aux législatives ( où elle a pourtant de grandes chances, cette fois-ci, d’être élue) . Ce qui signifie en clair : après la fumeuse « dédiabolisation », passons à la délepénisation définitive, afin de rester entre « nous ».( nous: espèce de flibustiers politique la plus répandue)
    J’imagine sans grand risque de me tromper que Marion Maréchal-Le Pen, bien trop isolée au néo-fn, après une intense périoded’ épuration interne organisée par Monsieur Philippot, a parfaitement compris qu’elle n’aurait pas les moyens de s’opposer à ce putsch. Sachant que celui-ci visant à établir la mise aux normes systémiques du mouvement fondé par son grand-père et qui , assurément, ne peut que nuire à l’avenir de tous les enfants de France, dont sa petite fille évoquée, dans l’explication volontairement sommaire de sa décision.
    Je ne doute pas que Marion saura, avant qu’il ne soit trop tard, reprendre hardiment le soin de défendre l’avenir de celle-ci et de tous ses contemporains, par les tous les moyens requis.
    En attendant on verra défiler des « rénovateurs » de tous poils -c’est très à la mode dans tous les partis du système- bons à rien , mais prêts à tout, surtout au moins » orthodoxe », si j’ose dire.

    • Emily says:

      @ Sancenay
      Il y a également de fortes craintes pour un certain député européen, non inscrit, cadre et combattant de la « première heure » et grand catholique, qui ne souhaite pas un changement de nom mais des alliances pour les prochaines législatives.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com