L’équipe de football de Croatie, dénuée de tout multiculturalisme, a même osé afficher des convictions nationalistes après avoir gagné sa médaille d’argent à la Coupe du Monde de Football.

Les joueurs sont apparus sans complexe avec le chanteur nationaliste croate Marko Perkovic dit Thompson (référence à l’arme du même nom) lors de leur parade dans les rues de Zagreb.

Marko Perkovic est devenu une icône en Croatie en apparaissant en 1991 l’arme à la main et le chapelet autour du cou sur la ligne de front.

Dans ses concerts, il n’hésite pas à lancer le “Za dom spremni”, le salut oustachi. Les vices-champions du monde de football ont donc des convictions nationalistes assumées qui font plaisir alors que d’autres servent à vanter le cosmopolitisme.

De quoi faire fulminer le Centre Simon Wiesenthal dans un communiqué rageur…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

2 commentaires

  1. Soupape says:

    Perdants d’un jour, … mais restés EUX-MÊMES.
    Vive les Croates.

    Mais, quand la Croatie … battra l’équipe des francs-macs,

    les froncs macs ne voudront pas le reconnaître !
    Ils lanceront une procédure
    devant la cour internationale des froncs massants réunis et appointés
    … laquelle n’arrivera même pas à les justifier …

    Alors les froncs massants resteront dans l’Histoire
    comme l’exemple numéro UN
    – des mauvais perdants
    – des victimes d’illuminations rationalo-philosophiques,
    (maladie fréquente chez ceux qui ne connaissent pas Dieu)
    – et des derniers idolâtres, ..
    car même la statue de mari-hi-hâne en plâtre … leur rira AU NEZ !

  2. Daniel Daflon says:

    Bravo à nos frères croates, de vrais patriotes.
    “Za dom spremni”.
    Je vais l’apprendre par coeur

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com