Voici le document officiel de l’Académie de Nantes qui donne la liste des 27 lycées concernés par cette folie. Que les parents soient attentifs : cela concerne des établissements scolaires de diverses villes dont Angers, Laval, Châteaubriant, La Roche-sur-Yon, La Baule, Saumur,…

liste-27-lycées-mpi

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. durant says:

    quelle preuve d’immaturité et d’infantilisme. Ces jeunes adultes désireux de vivre leur fantasme d’enfant male de 10 ans : être vu par en dessous, voir ce qu’il y a sous les jupes des filles, vivre sous l’effet de jambes poilues à l’air, sans l’accessoire des talons aiguilles, et retrouver leur mère (jupe et rouge aux lèvres).
    Jusqu’à ce jour il n’existe pas d’être humain, ni de mamifère pouvant se reproduire seul. Il faudra toujours une cellule male et femelle. Genre humain du néant : vous n’y pourrez rien. La nature est ainsi faite. Pauvres femmes, statistiquement il y a peu de males à la naissance que de filles, et si en plus les hommes copulent dans le néant, il n’y aura plus de société dite normale, trop de célibataires et trop de cas sociaux à gérer.
    Donc plusieurs avis pour arrêter cette cogitation intellectuelle, qui ne mène à rien, de ce qui est male ou femelle : 1 – aux mères de famille : arrêter de surcouver et de surprotéger vos enfants males avec une affection féminine débordante, 2 – aux hommes d’assumer qu’ils sont des males, et d’assumer leur virilité – 3 aux médias, aux désigners d’arrêter de soutenir qu’un homme peut devenir une femme par mimétisme, ce qui tourne au ridicule pour les hommes et à l’irrespect des femmes par mauvais goût.
    Messieurs les académiciens, même si les parents sont responsables de l’éducation des enfants, en appui avec le ministère de l’éducation : êtes vous prêt à assumer cette responsabilité de la dégradation de notre société, de ne plus transmettre des valeurs éducatives que vous avez reçues avant votre révolution de 1968 et êtes vous prêt à appeler tout le monde par un genre unique : impersonnel et le néant.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com