sportif-trans

La décision du Comité international olympique (CIO) de recommander à toutes les fédérations sportives d’accepter des athlètes transgenres à l’unique condition que leur niveau de testostérone soit adéquat, suscite la controverse au sein de la communauté sportive et  des physiologistes.

Ainsi, les athlètes travestis qui veulent participer aux compétitions féminines doivent simplement suivre des traitements qui freineront la production d’œstrogènes de testostérone, hormone de la masculinité, pour atteindre un niveau inférieur à 10 nanogrammes par millilitre de sang.

Dans le cas des femmes qui veulent participer aux compétitions sportives masculines, on leur permettra d’être traitées avec des œstrogènes endogènes, même si la testostérone synthétique, substance anabolisante est interdite par le Code mondial d’antidopage.

Le contrôle antidopage pourrait s’avérer très difficile en ce qui concerne les sportifs transgenres.

Mais la promotion du nouvel ordre sexuel mondial est à ce prix…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Si ce délire total peut favoriser l’apparition de JO alternatifs moins décadents, ce serait plutôt positif.

    • Chloé Avrillon says:

      Ha parce qu’accepter les personnes trans c’est du délire et décadent ?
      Vous en etes resté avec des idées infectes de discrimination qui datent de l’age de pierre.

      Allez donc faire soigner votre transphobie chez un psy, parce que le rejet de personnes qui ne vous ont rien fait de mal relève vraiment autant de la stupidité que de la maladie mentale.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com