Selon le site Challenges, l’Europe vient d’entériner la participation des déposants au renflouement des banques en cas de crise grave. L’accord a été scellé ce mercredi. Les Européens se sont mis d’accord sur une loi prévoyant des règles de renflouement interne des banques, ou « bail-in », afin d’éviter de faire participer les Etats au sauvetage des établissements financiers. Cette nouvelle directive s’articulera avec le Mécanisme unique européen de résolution des banques, qui fait toujours l’objet de difficiles négociations au niveau des ministres, et destiné lui à la seule zone euro. Les ministres des Finances doivent se retrouver mercredi prochain pour tenter de finaliser un accord sur ce sujet.

Selon la directive, lorsqu’une banque sera en difficulté, les autorités nationales pourront intervenir pour l’empêcher de sombrer. De source européenne, on a indiqué qu’une « recapitalisation préventive et des instruments publics de stabilisation » étaient prévus « sous de strictes conditions ». La recapitalisation ne concernera ainsi « que les banques solvables qui doivent être recapitalisées en cas de faiblesses identifiées par les tests de résistance». Si une banque est proche de la faillite, le renflouement interne ou « bail-in » s’appliquera, par opposition au « bail-out » privilégié pendant la crise et qui faisait appel à l’argent public, creusant ainsi les déficits. Les premiers à payer seront les actionnaires et les créditeurs (autrement dit les épargnants qui disposent de fonds sur leurs comptes), qui devront couvrir au minimum 8% des pertes de la banque avant que l’on puisse faire appel à des fonds nationaux de résolution, abondés par le secteur bancaire. Les dépôts seront garantis jusqu’à 100.000 euros. Au-dessus de cette somme, les personnes physiques et des petites et moyennes entreprises bénéficieront d’un traitement préférentiel par rapport aux autres créanciers.

Si le commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, se réjouit en disant que « les contribuables ne seront plus premiers à payer pour les erreurs des banques », ces derniers seront quand même touchés s’ils épargnent ! Pas sûr que les gens aient plus confiance en leur banque…mais encore faut-il qu’ils le sachent !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Mots clefs , , ,

7 commentaires

  1. Pingback: Les banques européennes vont pouvoir se servir des dépôts des épargnants en cas de crise - Les Observateurs

  2. Ok…. je vote FN maintenant. La mort dans l’âme mais on ne me laisse pas le choix.

  3. Exquisiteur says:

    Il faut donc rétablir le droit à ne pas avoir de compte en banque et d’être payé ou payer en liquide. Qui va faire confiance à une banque sans savoir AVANT où l’argent du déposant va se loger.
    Le compte bancaire devra aussi être totalement gratuit ainsi que tous les virements découverts et instruments de paiement ????

  4. Pingback: 21 Décembre 2013 | conflitmondial

  5. libération says:

    L’ argent est virtuel…comme note « supposée » richesse sur nos comptes en banque..Cela fait longtemps que nous sommes payés en monnaie de singe … Avec cette loi, sous peu, nous allons être les dindons de la farce…

  6. La réalitéest encore bien pire!Les banques prêtent en moyenne 130% de leur dépots.Deux questions se posent alors: 1 où trouvent-elles les 30% manquants; 2 pourquoi continuent-elles cette politique suicidaire?Voila deux réponses parmi bien ‘autres dans ce chaos: 1 les banques s’endettent à leur tour pour trouver les 30% manquants,notamment auprès de la bce qui prête à-tout-va pour un intérêt dérisoire,voire négatif, ; 2 ce ne sont plus les dépôts qui font les crédits mais les crédits les dépôts!Bref,tout est à l’envers,le dernier acte étant la chasse au liquide pour obliger les agents économiques à faire des dépôts;La solution,risquée car la valeur de l’euro peut s’effondrer,ne laisser en banque que le minimum,garder du liquide chez soi et ,dans la mesure de ces moyens,acheter de vraies valeurs physique,or,argent,bijoux,bon immobilier,meubles anciens,tableaux anciens,terres agricoles,etc!Les banques seront à quia et feront faillite ou réduiront leurs activités:tant mieux et la bulle bancaire éclatera en épargnant autant que possible ceux qui ont géré leur argent en bons pères de famille et pas en naïfs,rentiers ou spéculateurs amateurs!Voir sur erlande.wordpress.com,le site tous azimuts PRO-VIE qui ne lâche rien de rien:économie,les premiers principes-immuables malgré les soi-disant révolutions!

  7. Nous y voila! « l’esprit mondialiste » prend forme avec comme sœur « la pensée unique », vous n’y croyez pas, peu importe, nos comptes seront tenus d’une manière plus rigoureuse. Celui qui bronchera, qui manifestera une quelconque rébellion, verra son compte bloquer aussi bien par l’État que par les banques. Vous croyez que l’argent de votre labeur vous appartiens, que nenni. Vous voulez l’Europe, l’Europe vous dépècera, elle liera quiconque bronchera. Nous serons les esclaves de demain (les gentils petits toutous).

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com