C’est Bernard Lugan qui rappelle quelques vérités en la matière dans une interview donnée au journal Présent. Ces rappels ont l’avantage de s’appuyer sur des chiffres très concrets. On comprend mieux pourquoi Bernard Lugan a été remercié par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, lui fermant les portes de Saint-Cyr dans laquelle il enseignait. L’idéologie scoialiste s’accomode mal des vérités historiques…

A l’époque coloniale, les colonisateurs ont-ils pillé le continent ?

C’est tout le contraire qui s’est produit, car nous savons depuis Jacques Marseille que la France s’est ruinée et épuisée en construisant en Afrique 50 000 kilomètres de routes bitumées, 215 000 kilomètres de pistes carrossables en toutes saisons, 18 000 kilomètres de voies ferrées, 63 ports équipés, 196 aérodromes, 2 000 dispensaires modernes, 600 maternités, 220 hôpitaux dans lesquels les soins et les médicaments étaient gratuits.

En 1960, 3 800 000 enfants des colonies africaines étaient scolarisés et, dans la seule Afrique noire, 16 000 écoles primaires et 350 écoles secondaires (collèges ou lycées) fonctionnaient. En 1960 toujours, 28 000 enseignants, soit le huitième de tout le corps enseignant français, exerçaient sur le continent africain.

Pour la seule décennie 1946-1956, et alors que la décolonisation était en marche, la France dépensa en infrastructures, dans son empire, la somme colossale de 1 400 milliards de francs de l’époque !

De plus, la France ne se fournissait pas à bon compte dans son empire africain dont elle subventionnait en amont les productions avant de les acheter, en aval, au-dessus des cours mondiaux.

A l’exception des phosphates du Maroc et de quelques productions sectorielles, l’empire ne lui fournissait rien de rare. C’est ainsi qu’en 1958, 22 % de toutes les importations coloniales françaises étaient constituées par le vin algérien, d’ailleurs payé 35 francs le litre alors qu’à qualité égale, le vin espagnol ou portugais valait 19 francs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. En remerciement, nous avons une invitation à la repentance, à la culpabilisation et à la considération de tous les aspects négatifs de la colonisation qui, reconnaissons-le, est une forme d’invasion, – que nous sommes en train de subir à notre tour, et prochainement, totalement, si l’on continue à dénigrer ce que nous sommes grâce à nos aïeux dont on peut être fier, et à se laisser faire.
    La leçon à tirer c’est que le meilleur vivre ensemble des peuples , et entre les peuples, implique que chacun s’épanouisse à partir de ses racines culturelles, ce qui s’oppose à l’idéologie multi culturaliste dominante actuelle de notre pays qui n’est que la résultante d’une faiblesse propice à la soumission.
    Sur le plan politique, économique et culturel, l’Humain est toujours, ou encore, soumis à l’état de dominé ou dominant. Pour se libérer de ce comportement primitif, il convient que chacun, comme chaque peuple, se sente libre et respecté. C’est la prime condition de l’épanouissement individuel et collectif qui implique d’y parvenir, naturellement, à partir de ses racines, – ce qui n’exclut aucunement d’être ouvert aux autres et sur le monde.
    L’émission « voyage en terre inconnue » montre combien des peuplades non évoluées matériellement ont beaucoup à nous apprendre. Le pire pour eux et l’Humanité serait qu’ils se fondent dans un multiculturalisme qui ne peut que transformer l’Humain en robot décervelé et soumis à quelques dominants insipides et cupides, qui se moquent d’apprendre à mieux vivre ensemble, qui donne sens à l’existence.
    Même sur le plan purement spirituel, l’Homme a le choix entre la soumission ou l’élévation. Si Dieu existe, il ne demande pas à l’Homme de se prosterner devant lui, mais de se parfaire, afin de s’élever vers lui. transrealisme.org

  2. Taghast says:

    Allons donc! S’il y a eu des infrastructures construites, elles le furent dans l’intérêt des colons et de la France! Et leur financement a été opéré sur lesfonds des colonies. Les « indigènes », avec le code repressif de l’indigénat, restaient dans la misère et la repression sans accès aux soins ou à l’éducation ce qui explique un taux d’analphabétisme proche de 100%. Des articles comme cela, sont de la pure désinformation digne des temps bénis de l’ex empire!

    • alsaco says:

      juste une question Taghast, pourquoi avons nous été cons, au point de tout laisser en état, les Israéliens sont moins cons, démontage de ce qui est démontable, et mise à plat du reste, l’hôpital d’alger était au top, et maintenant, qu’en reste t il ? en France même un véto n’aurait pas le droit d’exercer dedans, voilà la triste réalité, quant au final de l’article, le vin payé presqu’au double de ce que nous aurions pu acheter en spain, si vous êtes honnête, vous répondrez peut être à ma question, à savoir, croyez vous normal que nous acceptions toujours et encore d’acheter pétrole et gaz aux algériens, et au prix fort ? parce qu’un accord a été signé voilà plus de 50 ans, y compris les soins médicaux qui dans de trop nombreux cas restent à notre charge, et j’arrête là

    • Tchetnik says:

      Non, justement, la réalité des chiffres prouve le contraire.

      100 pour 100 d’analphab`tes,c’était du temps des rois-nègres. Avec la colonisation, pas mal d’indigèns ont appris à lire, à écrire et ont fait des études.

    • Vous avez des sources pour justifier ce que vous affirmez, ou vous avez juste pris l’habitude de répéter ccomme un perroquet les contre-vérités qui sont à la mose?

  3. rolland says:

    Les croisades un titre de gloire la gloire tient a peu de choses

  4. Personne ne nie que la colonisation ait eu des effets positifs sur l’instruction et l’infrastructure. Le problème est ailleurs.

    Si vous voulez aider votre voisin à avoir une vie meilleure, par exemple en l’aidant à retaper son taudis en une maison décente, ou en lui apprenant un français correct… trouvez-vous logique et désintéressé, honorable, de lui prendre le titre de propriété de sa baraque, de le contraindre à vous verser de l’argent en échange de cette instruction ? Et de le forcer à tout cela, l’aide et le paiement, s’il ne l’a pas demandé ?

    Si oui, vous êtes un bon commerçant, mais un piètre moraliste.

    De plus, l’effet pervers de la colonisation le plus marqué, c’est d’avoir tracé au cordeau les frontières d’un continent entier sans tenir compte des réalités socioethniques, soit de tribus nomades soit de territoires culturels distincts. Résultat : la carte de l’Afrique ressemble à un exercice pour règles et équerres, et les guerres entres ethnies et états y sont les plus fréquentes…

    Et puis au final, ce n’est pas non plus comme si tous ces efforts de modernisation et d’infrastructures n’avaient rien rapporté, et ne nous rapportaient rien encore aujourd’hui…

    Ce qui est terrible, c’est que le Commonwealth n’est pas irréprochable non plus. Mais l’Angleterre a bien mieux géré la décolonisation que nous, et n’a pas autant cette image néocoloniale.

    • Tchetnik says:

      Aucun titre de propriété n’a jamais été pris, ou alors, il faudrait aussi condamner les colonisations musulmanes de l’Espagne, des Balkans et d l’Arménie, certainement bien plus négatives pour les autochtones.

      La colonisation, comme bien démontré, entre autre, par Lugan, a coûté bien plus qu’elle n’a rapporté et les matières premières provenant des colonies n’ont jamais été exploitées auparavant.

      • Ce que vous dites est vrai, mais le problème n’est pas là.

        Coté exploitations et massacres, il est vrai que toutes les autorités et tous les peuples du monde et de l’histoire ont leur casier, et que les colons européens n’ont sans doute pas le plus lourd (sauf peut-être à considérer les USA post-indépendance). Le point est moral : quand vous avez jusqu’au ministre Jules Ferry qui parle du droit des races supérieures à civiliser leurs sœurs inférieures, la situation est grave…

        S’emparer des terres du voisin sous prétexte de le civiliser, pour accroitre son prestige, ses finances ou tout bonnement son influence diplomatique, tout en le considérant comem inférieur car différent au point de vue apparence physique, héritage culturel ou tout simplement plus faible militairement, c’est au mieux du parasitage, au pire du vampirisme.

        • Tchetnik says:

          Dans c cas, il vous faut accuser vos copains socialistes et athées, mais pas la France Chrétienne et Royale…

          Après, il est évident que toutes les colonisations n’ont pas eu le même effet positif. Les Mandchous, qui ont connu et les Russes et les Japs savent qu’il y a une nette différence.

        • Il en va de la terre, comme des esprits et des cultures des peuples. Que pensez-vous de l’invasion actuelle de l’Europe par la religion musulmane et des projets avoués d’imposer l’Islam par les plus aussi radicaux que barbares ? Pensez-vous que cette ambition est vaine et que les pouvoirs européens prennent les mesures nécessaires pour éradiquer la menace ? transrealisme.org

        • Tchetnik says:

          «  »tout en le considérant comem inférieur car différent au point de vue apparence physique, héritage culturel «  »

          -Il est évident (pour qui a un minimum étudié et voyagé) que les cultures ne sont pas équivalents ni en richesse, ni en profondeur, ni en valorisation de la dignité et de l’esprit créatif humain du reste.

  5. Je ne suis pas surpris que Bernard Lugan défende la colonisation mais venant de lui je m’attendais à quelques choses de plus sérieux.
    Il ne suffit pas de démontrer que la France à dépensé beaucoup d’argent pour pouvoir dire que sa colonisation fut bénéfique, car c’est un fait la France s’est ruiné avec son empire. Encore faudrait-il préciser dans quel poche finissait cet argent.

    D’abord concernant les infrastructure logistique, elles servaient uniquement à transporter les ressources de l’Afrique vers l’Europe.

    Il y a eu de nombreuses écoles construite, c’est vrai, mais pas pour instruire les africains. Les africains suivaient l’école primaire pour apprendre le français, histoire de bien comprendre les ordres qu’on leurs donnaient, quant aux écoles secondaire, elles servaient à formé les contremaitres. Aucune université ne fut construite par contre, ce qui est fort pratique pour contraindre les africains les plus intelligents ou les plus ambitieux à se formaté dans nos universités avant qu’ils ne retournent dirigé leurs pays.

    Et puis « 28 000 enseignants, soit le huitième de tout le corps enseignant français, exerçaient sur le continent africain. » Je dirais qu’il fallait au moins ca pour imposer une nouvelle langue national dans tous ces pays africain.

    Pour les hôpitaux je ne vois pas la non plus un grand symbole de générosité, un ouvrier sain sera toujours plus productif qu’un ouvrier malade ou blessé… Et le fait qu’ils étaient gratuit donne à pensé que les africains n’avaient tout simplement pas les moyens de se payer des soins sous les colonies.

    Enfin, les subventions de l’État aux importations des colonies, c’est de la malhonnêteté pur et simple. Tout cet argent finissais sur les comptes en banque d’entrepreneurs français, une sorte de prime d’éloignement payer par l’État en quelque sorte, mais aucun indigène n’a jamais profiter de cette manne. Le vin algérien dont il est question était produit par des expatriés français en Algérie.
    Comme si la France aurait torpillé sa propre industrie viticole pour les beaux yeux des colonisés, n’importe quoi!

    Après lecture de ce billet je comprends mieux les raisons de l’éviction de Lugan de Saint-Cyr.

  6. Doulcefrance says:

    @Alex

    En réparation vous proposez quoi? Que toutes les Françaises se fasse violer par des Blacks version armées soviétiques en 45 lorsqu’elle entra en Allemagne?

    Vous avez l’esprit tellement tordu, vous haïssez tellement la France qu’elle aurait pu envoyer n’importe quoi en Afrique pour civiliser à sa manière vous trouveriez toujours à redire. Dans quelle université de merde avez vous fait vos armes?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com