Depuis quelque temps, un appel à boycotter les vœux du Président le 31 au soir circule. Il a été lancé par Hollande Démission et commence à être relayé sur les médias comme RMC et BFM. Les festivités se préparent pour souhaiter la bonne année de manière marquante à François Hollande. Pour l’occasion, les Bonnets Rouges Nantais se sont alliés à Hollande Démission. Explications avec Henri Mares, porte-parole des Bonnets Rouges Nantais.

Il y a eu une rencontre le 22 décembre avec David Van Hemelryck de Hollande Démission, qui est venu présenter ces différents modes d’action. La mise en application va commencer pour le Nouvel An. Il y a d’abord le boycott des vœux présidentiels qui est « un acte individuel ». Le réveillon continue ensuite à une heure du matin devant la préfecture à Nantes : « il nous a semblé que c’était un acte fort. Nous montrons qu’on est prêt à sacrifier un moment sympathique. Il y a une forme de renoncement. »

Les Bonnets Rouges Nantais veulent montrer leur mécontentement face à la pression fiscale du gouvernement. Le pacte d’avenir du gouvernement pour la Bretagne ne les satisfait pas : « le gouvernement apporte de l’argent. On devient donc dépendant. On veut moins d’argent et plus de liberté alors non cela ne nous satisfait pas du tout. » Il y a aussi un décalage avec les assemblées locales qui, elles, l’ont accepté. Les Bonnets Rouges souhaiteraient un « recadrage » plus conforme à la réalité.

La manifestation ne sera pas déclarée en préfecture « par principe » comme le permet une résolution du Conseil Européen du 27 juin 2013. Henri Mares s’attend à moins d’une cinquantaine de personnes mais on sait qu’il est difficile de prévoir surtout que « beaucoup de gens sont dans leur famille ». D’autres actions du même type se prépareraient à Paris et Orléans !

20140101-manif

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. Amélie Rezore says:

    Le comité officiel des bonnets rouges de Nantes n’a en aucun cas organisé ni soutenu cette action, qui n’a par ailleurs rien à voir avec notre combat! Merci

    • Marie -Madeleine Courtial says:

      Je n’ai pas dit Bonnets Rouges de Nantes mais Bonnets Rouges Nantais. J’ai eu un porte-parole au téléphone, j’étais sur leur site. Si maintenant, il y a 2 mouvements similaires dans la même ville, ce n’est pas ma faute.

  2. André Corlay says:

    Alors, il suffirait donc que tout groupuscule quelconque qui veut faire parler de lui et de n’importe quelle cause se coiffe d’un bonnet rouge pour que les reporters lui fassent l’honneur de leurs pages?
    Sachez, messieurs (et dames) les journalistes que le véritable mouvement improprement dit « des bonnets rouges » dans vos lignes est en réalité le mouvement « Vivre, décider, travailler en Bretagne » dont, rassurez-vous, vous n’avez pas fini d’entendre parler. Si les impétrants que vous interviewés ne le savent pas, ce sont de simples déguisés qui profitent du buzz breton et ne méritent pas votre attention.

  3. Bah voyons. L’institutionnalisation guette les Bonnets Rouges, il y a maintenant des « officiels » et les autres. Assez curieux pour un mouvement spontané qui part de la base et dont le principe fondateur est que le Bonnet Rouge est celui qui agit.
    (parce que le comité officiel de Nantes, on ne le voit pas trop… peut-être début janvier ?)
    en attendant un lien sur l’action des Bonnets Rouges nantais : http://www.facebreizh.fr/v27-nantes/article-les-bonnets-rouges-nantais-souhaitent-la-bonne-annee-a-franc.html?id=7367

    Bien à vous
    LB

    • barzaz says:

      Si ils ne sont pas reconnus, ce n’est pas un comité des bonnets rouges. Il faut en faire la demande et respecter la charte, qui lui est le principe fondateur.
      Amicalement,

  4. morice says:

    Ce groupe n’est pas reconnu par le comité de Quimper, c’est un groupe qui ne partage pas les valeurs des bonnets rouges officiels, il est apparenté au groupe la manif pour tous et « hollande démission »;le comité n’a jamais appellé a des actions les jours de fête

  5. fabs rezore says:

    Même un mouvement spontané doit être organisé pour pouvoir aller jusqu’au bout !! Le comité officiel des Bonnets Rouges de Nantes a déjà mené des actions (La gravelle par exemple) Mais bon, avec le flop du groupe non officiel le 1 janvier, on a guerre a s’inquiéter d’eux…

  6. redhermine says:

    mon cher Louis, si vous souhaitez exposez vos petites banderoles, il n’y a aucun problème pour moi mais sans reprendre le symbole bonnet rouge puisque vous n’en faîtes pas partie tout simplement

    Dans la charte Bonnet Rouge; il y a un point que vous aurez bien du mal à respecter : nous ne nous reconnaissons pas ni la dans la haine ni dans le rejet de l’autre et vous, au FN, en êtes très très loin !!

    L’usurpation ne vous grandit pas….

  7. Amélie Rezore says:

    De plus cher Louis Benoit, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas au courant que nous n’avons rien fait. Ce n’est pas parce que vous préférez prendre vos infos chez vos copains qu’il faut ensuite dénigrer les vrais bonnets rouges, qui eux, n’ont jamais demandé la démission de Hollande, ni politisé leur combat, ce qui est loin d’être le cas de vos succédanés de bonnets rouges.

  8. Hervé Bossard says:

    Juste des escrocs de droite, pas des bonnets rouges. Les Bonnets Rouges se foutent bien qui est ou sera président. Pour la Bretagne, ça ne changera rien.
    Les Bonnets Rouges réclament l’intégration de la Loire Atlantique à la région Bretagne. La possibilité de gérer un certains nombres chez eux et de gérer eux même l’impôt. Bref, une certaines autonomie. Après comment va la France ; on s’en fout !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com