Avec fraicheur et humour, les Brigandes décrivent en chanson les « gauchos » et autres « soixante-huitards en beau costard qui parlent maintenant au nom du gouvernement« …

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. jpcotentin says:

    Pour « Les soixante-huitards »
    Encore bravo les brigandes, vous les enquiquinez bien les socialos -cocos au point que les réactions sur you tube de vos fans sont censurées sur toutes vos vidéos ou presque.
     On vous dit d’extrême droite probablement comme Michel Drucker est d’extrême gauche!

  2. Le rythme est encore et toujours trop lent, ça manque de pep’s, mais voilà de grands progrès, surtout dans la scénographie, costumes, mise en scène. Le montage est aussi bien fait. Et les paroles très percutantes.

    Bravo les filles et à toute l’équipe des Brigandes, encore quelques petits détails à améliorer et vous allez bientôt pouvoir passer sur scène.

    Continuez ainsi , cela fait très plaisir de voir vos progrès, et devient agréable à visionner ou écouter.

  3. Saint-Plaix says:

    Encore un joli numéro des brigandes…
    Bravo les filles!
    Une remarque tout de même sur le refrain: « les soixante-huitards dans leur beaux costard » ne parlent pas au « nom du gouvernement »: ils SONT le gouvernement!
    Ne pas le perdre de vue!

  4. Moi j’aime bien. C’est bien envoyé, c’est tout-à-fait ça, les 68tards sont les mêmes bourgeois qui ont assassiné Louis XVI. Aujourd’hui, ils forment l’aristocrate « républicaine ». Hélas ils n’en ont ni la culture ni l’amour du peuple. De plus ils sont pléthore et nous trahissent et nous ruinent.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com