hillary clinton jewish federation

A l’approche du caucus de l’Iowa, évènement électoral incontournable de l’élection présidentielle, le journal israélien Haaretz publie quelques informations destinées aux Juifs à propos des différents candidats, leurs amis juifs, leur famille, leurs conseillers et leurs bailleurs de fonds, leurs positions sur Israël et leurs controverses liées aux Juifs.

LES RÉPUBLICAINS

Donald Trump, 68 ans, magnat de l’immobilier, star de télé-réalité

La fille de Trump, Ivanka, est marié à Jared Kushner, l’éditeur juif du New York Observer et, comme elle, l’enfant d’un magnat de l’immobilier. Elle s’est convertie au judaïsme avant de se marier.

Haaretz écrit à propos de Donald Trump, « étant donné ses origines de New York et ses domaines professionnels – l’immobilier et le show-business – pas étonnant que certains de ses plus proches collaborateurs soient juifs« . Un de ses principaux relais auprès des médias est Michael Cohen.

Mais les positions de Donald Trump sur la question des relations Israël-Palestine ont provoqué des huées lors du forum présidentiel organisé par la Republican Jewish Coalition. Les organisations juives dénoncent également l’existence de relations entre Donal Trump et des supprématistes blancs.

Ted Cruz, 45 ans, sénateur du Texas

On a beaucoup écrit ces derniers jours sur les quatre milliardaires qui participent au financement de la candidature de Cruz; mais aucun d’entre eux n’est juif, note Haaretz.
Par contre, Ted Cruz a cherché des collecteurs de fonds juifs. Cruz a fait les manchettes au printemps dernier lorsque, malgré ses convictions fortement conservatrices, il a rencontré deux hôteliers juifs et homosexuels, impliqués dans les milieux sionistes. Le principal relais de Cruz dans la communauté juive est Nick Muzin, un jeune acteur politique et un Juif orthodoxe.

Position sur Israël
Cruz dit qu’il abolirait l’accord nucléaire avec l’Iran et déplacerait l’ambassade américaine à Jérusalem dès son entrée en fonction. Il a dit qu’il inviterait également le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à assister à son premier état de l’Union. Ted Cruz a participé à des évènements organisés par l’Organisation sioniste américaine.
Controverse
Cruz a blâmé les néoconservateurs pour leurs interventions à l’étranger – y compris la guerre en Irak – qu’il dit avoir affaibli l’Amérique. Il a également décrié avec insistance les «valeurs de New York », ce que y a été décrit par des milieux juifs comme des attaques codées contre les Juifs.

Marco Rubio, 44 ans, Sénateur de Floride

Le juif Norman Braman a été principal bailleur de fonds de Rubio depuis ses débuts à l’Assemblée législative de la Floride et emploie la femme de Rubio, Jeanette Rubio, au sein de la fondation caritative de sa famille. Sheldon Adelson s’est dit prêt à soutenir Rubio. Marco Rubio a aussi obtenu le soutien de Paul Singer, un milliardaire très impliqué dans le financement pro-israélien.

Rubio a consulté des penseurs juifs ainsi que d’anciens membres de l’administration tels que Elliott Abrams, Robert Kagan et Eric Edelman. Il a également rencontré Henry Kissinger, secrétaire d’Etat du président Richard Nixon.

Position sur Israël
Son site de la campagne a une page Israël, et reflète fidèlement les positions de la droite pro-Israël.

Controverse
Debbie Wasserman Schultz, le président juif du Comité national démocrate, a accusé Rubio d’avoir organisé une levée de fonds au domicile de Harlan Crow, collectionneur d’art nazi.

Jeb Bush, 62 ans, ancien gouverneur de la Floride

Plus que tout autre candidat, Bush a obtenu le soutien des républicains juifs, lesquels ont soutenu son frère le président George W. Bush. Parmi les bailleurs de fonds, on retrouve Fred Zeidman, un homme d’affaires du Texas, et Mel Sembler, un magnat de l’immobilier en Floride. Les conseillers de Jeb Bush comprennent certains juifs les plus hauts placés dans l’administration Bush, dont l’ancien secrétaire de la sécurité intérieure, Michael Chertoff, et l’ancien procureur général Michael Mukasey.

Ben Carson, 64 ans, neurochirurgien à la retraite, auteur de best-seller

Parmi les conseillers de politique étrangère de Carson figure George Birnbaum, qui a servi comme chef de cabinet de Netanyahu au cours de son premier mandat, de 1996 à 1999, et a été un partenaire pour Arthur Finkelstein.

Position sur Israël

Carson a accusé l’administration Obama d’abandonner Israël.

Controverse
Carson a subi des réprimandes de la plupart de l’establishment juif l’année dernière quand il a suggéré que le contrôle des armes à feu était en partie responsable de l’Holocauste.

Les démocrates

Bernie Sanders, 74 ans, le sénateur du Vermont

Sanders est juif et a passé du temps dans un kibboutz avec sa première femme (juive). Peu de temps après son séjour en Israël, Sanders a déménagé au Vermont, où il est devenu l’un des meilleurs amis de deux juifs – le philosophe Richard Sugarman et Huck Gutman, un professeur de littérature à l’Université du Vermont.

Controverse
Le frère aîné de Sanders, Larry, installé à Oxford, en Angleterre, l’année dernière a tweeté son soutien à la campagne BDS de boycott de produits israéliens.

Hillary Rodham Clinton, ancien secrétaire d’Etat, ancien sénateur de New York, l’ancienne première dame

Comme Trump, Clinton a un beau-fils juif, Marc Mezvinsky, un banquier d’investissement dont la mère, Marjorie Margolies-Mezvinsky, fut représentante démocrate de Pennsylvanie.
Bill et Hillary Clinton ont toujours pu compter sur des supporters juifs. Hillary a accaparé les collecteurs de fonds juifs du parti.
Son plus important bailleur de fonds est Haim Saban, le magnat du divertissement israélo-américain. Un de ses conseillers les plus proches et les plus fidèles est Martin Indyk, qu’elle a rencontré au cours de la campagne présidentielle de son mari quand Indyk a dirigé l’Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient, et qui est maintenant vice-président de la Brookings Institution.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Voila pourquoi le sionisme américain est bien pire que les migrants venu de Syrie ou d’ailleurs pour l’Europe et qu’il est urgent de se rapprocher de la Sainte Russie.

  2. Michèle Chevrier says:

    Les sionistes sont dangereux où qu’ils soient, un rapprochement avec la Russie est une excellente option.

  3. Cette femme se drape dans le manteau de la morale qu’elle n’a pas, elle est l’image du futur mondialisme pervers qui s’installe dans le monde.
    La déferlante contre les Juifs recommence une nouvelle fois, tous les massacres contre les humains continuent. Le « plus jamais ça » n’est qu’une hypocrisie de tous les politiques, un mensonge monumental. Les nations sont entrées dans une folie meurtrière doubler d’un islam vengeur et destructeur. Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com