mgr-pintoLors d’une conférence donnée à Madrid, à l’université ecclésiastique Saint-Damase, monseigneur Pio Vito Pinto s’est fait menaçant. Doyen de la Rote romaine, le plus haut Tribunal ecclésiastique de l’Église catholique qualifié notamment dans les nullités de mariage, il a évoqué une possible révocation des quatre cardinaux qui ont soumis au pape et ensuite rendu publique leur Dubia concernant l’Exhortation post-synodale sur la famille Amoris Laetitia. Le Cardinal Burke et les trois autres, le cardinal Walter Brandmüller, le cardinal Carlo Caffarra et le cardinal Joachim Meisner, « pourraient perdre leur cardinalat » pour « avoir causé un grave scandale » en publiant leur lettre.

« Cela ne veut pas dire que le pape leur enlève leur chapeau de cardinal, mais il pourrait le faire »

a-t-il précisé.

Mgr Pinto s’est montré scandalisé : pour lui, demander des éclaircissements sur cette Exhortation concernant certains point contraires à la doctrine concernant le sacrement de mariage revient à douter de l’Esprit-Saint : « on ne peut douter de l’action du Saint-Esprit » durant les deux synodes d’évêques sur le mariage et la famille, « pas seulement un mais deux, un ordinaire et un extraordinaire! » En somme, tous les actes émanant de François ne sont ni discutables ni réformables car conformes totalement à l’inspiration du Saint-Esprit. Fermé le ban. Circulez, il n’y a rien à voir. L’actuel pontife peut nier les décisions infaillibles du concile de Trente en louant Luther comme étant un médicament pour l’Église, son Exhortation sur la famille, qui n’est pas magistérielle mais  qui mine radicalement l’indissolubilité du mariage et permet la réception des sacrements à des personnes en état objectif de péché mortel, est quant à elle à appliquer comme étant infaillible.

Mgr Pinto par ailleurs confirme que le pape, qui n’a pas répondu directement aux Dubia, l’a fait indirectement dans l’entretien accordé au quotidien italien Avvenire dans lequel il a dit :

« Certains, – je pense à certaines critiques d’Amoris Laetitia – continuent à ne pas comprendre, ou c’est blanc ou c’est noir, même si c’est dans le flux de la vie qu’il faut discerner. »

 Le doyen de la Rote a également souligné la volonté du pape François que l’Eucharistie soit accessible à tous :

« La réforme de la procédure matrimoniale du Pape François veut toucher davantage de gens. Le pourcentage de personnes qui demandent la nullité matrimoniale est très petit. Le pape a dit que la communion n’est pas seulement pour les bons catholiques. François dit : comment atteindre les personnes les plus exclues ? Beaucoup de gens, avec la réforme du pape, pourront demander la nullité, mais d’autres, non »,

a-t-il dit. Aussi, donner les sacrements à tous sans distinction, sans discrimination diront les bonnes consciences morales qui acceptent toutes les dérives immorales, est la réponse toute trouvée :

« Une religieuse m’a dit qu’il y a des personnes divorcées ou qui vivent ensemble et qui communient. Alors que doit faire l’Église : dire toi oui, et toi non ? Le pape François veut une Église très proche du peuple. »

Après le mariage pour tous dans le monde profane, c’est donc l’ère du « sacrement pour tous » dans le monde ecclésial. L’Église conciliaire toujours à la remorque du monde…

Pour soutenir la position du pape François, Mgr Pinto se barricade derrière la fausse conception de la miséricorde divine développée, tout au long de cette année jubilaire, par le pape argentin. La théorie bergoglienne sur la Miséricorde s’inspire en effet plus de la doctrine protestante que des Pères de l’Église catholique. C’est un copié-collé de la conception luthérienne sur la miséricorde christique imaginée comme le manteau de la Passion du Christ recouvrant les épaules du pécheur à qui on ne demande plus de ne pas pécher, à qui on ne demande pas le détachement du péché, que l’on n’envisage pas capable de s’extraire de son péché. La miséricorde promue par le jésuite en blanc interdit de définir le mal et le bien, de condamner le pêcheur impénitent, de lui dire la vérité sur son état de pêcheur. D’ailleurs lors de son discours aux missionnaires de la charité au début de l’année jubilaire, le pape avait professé que même si un pénitent n’avoue pas son péché ou n’en veut pas sortir, le Seigneur lui pardonne de toute façon. Idée purement protestante.

L’Exhortation Amoris Laetitia, et « sa morale nouvelle », en permettant l’accès aux sacrements pour les divorcés-remariés ou les concubins ne fait que mettre en pratique cette profession de foi de Jorge Maria Bergoglio, contraire à la théologie traditionnelle, mais dans la droite ligne de la théologie conciliaire qui a voulu concilier l’Église catholique avec les maximes du monde moderne afin de la rendre sympathique à l’homme déchristianisé d’aujourd’hui.

Chapeau bas donc devant ces quatre princes de l’Église qui par souci de vérité demandent la clarté au pape au risque d’y perdre leur chapeau de cardinal. Que cette lutte courageuse leur ouvre les yeux sur la nocivité de l’esprit du concile, cause des maux de Notre Temps post-conciliaire.

Francesca de Villasmundo

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

48 commentaires

  1. On refuse mes commentaires maintenant !

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Claire, merci de préciser de quoi il s’agit. Quels types de commentaires ont été refusés ? MPI refuse à juste titre les insultes personnelles et les commentaire qui légalement pourraient mettre le log en difficulté vis-à-vis de la loi.

    • Xavier Celtillos says:

      Je vous ai déjà mis en garde par mail et personnellement contre la teneur de certains de vos commentaires : vous mettez en danger MPI par vos propos qui vont directement contre la législation. Si vous n’êtes pas assez raisonnée pour le comprendre, allez voir ailleurs.
      Mais je ne vous laissereai pas mettre MPI en danger parce que vous vous comportez comme une enfant qui se défoule et qui refuse de réfléchir aux conséquences de ce qu’elle écrit.
      J’espère avoir été clair.

  2. Jacques says:

    Eh bien, il n’est pas très miséricordieux ce monseigneur Pio Vito Pinto, que ce soit la miséricorde Luthérienne ou catholique.

  3. Etienne says:

    C’est la nouvelle (et fausse) inquisition ?

    Pour mémoire, le mot veut dire enquête. Et la chose a produit une réforme profonde dans la recherche de la vérité. Avec ce pape et ses affidés, serait-ce le contraire ? Le refus de s’expliquer. Et la punition pour ceux osent insister…

    Ce serait l’instauration d’une autocratie, contraire à cette tradition qui remonte au 1er Concile, celui de Jérusalem.

    On a sans doute connu des épisodes pareils, avec abus de pouvoir dans l’Eglise ; ça n’a pas tenu.
    A terme, le vainqueur ne sera pas le magouilleur brouillon et ses enfumages.
    A terme, c’est l’Eglise catholique qui vaincra !

    • anonyme says:

      Malheureusement, nous ne pouvons que constater comme toujours que l’intolérance est bien du côté de ceux qui se prétendent tolérants et pire ici : ils se prétendent miséricordieux.
      Existe t-il un moyen de destituer le pape ?

    • Vous avez raison. Les héros de la pensée libre comme François se laissent souvent représenter par de tels petits chiens bruyants. Je me demande si c’est ce fanatique laid qu’on va envoyer avec quelques coups de pied en haut sur le siège qu’occupait le vrai héros désormais interdictus aquæ et ignis.

      • Etienne says:

        « Les héros de la pensée libre comme François »
        De quel François parlez-vous ? Celui du Vatican ? Celui de l’Elysée ? Un autre peut-être.
        Pour celui du Vatican, demandez aux Franciscains de l’Immaculée ce qu’ils en pensent. Vous verrez bien qu’il n’a pas le profil.

    • Bravo à ces cardinaux qui mettent leurs têtes sur le billot contrairement à ceux qui prétendent défendre la Vérité dans l’anonymat. J’espère que leur action va faire boule de neige et que leurs appuis seront nombreux.

  4. Paul-Emic says:

    François se prend pour Junker ?

  5. Sanfard says:

    …. »En somme, tous les actes émanant de François ne sont ni discutables ni réformables car conformes totalement à l’inspiration du Saint-Esprit. Fermez le ban…. »
    C’est trop facile et malhonnête, le Saint Esprit a vraiment « le dos large » comme on dit !!
    Ce n’est pas le Saint Esprit qui inspire François, mais l’esprit du «  »Grand Orgueilleux », vous savez celui qu’on appelle le diable !…
    Et quand on regarde la photo de Mgr Pio Vito Pinto, on voit bien quel est l’esprit de méchanceté qui l’anime !!

  6. Le Vatican c’est un peu comme l’UMP. A force d’être dans le zig et dans le zag en permanence, ils ne sont plus nulle part.

  7. ‹ En somme, aucun acte émanant de François n’est ni discutable ni réformable […]. ›
    Je crois que c’est cela que vous vouliez dire avec votre
    « En somme, tous les actes émanant de François ne sont ni discutables ni réformables[, mais il y en a qui le sont] ».

    • « la Rote romaine, le plus haut Tribunal ecclésiastique de l’Église catholique qualifié notamment dans les nullités de mariage »
      Ce ‹ notamment › distrait du fait que le plus haut tribunal ecclésiastique de l’Église catholique est la Signature Apostolique, de la présidence de laquelle le pape a très ingracieusement chassé le card. Burke …

  8. Soupape says:

    L’Evangile rapporte que,
    lorsque les Apôtres ne les comprenaient pas,
    Jésus leur expliquait ses paraboles …

    Mais aujourd’hui, un simple cardinal
    expédie en Enfer le premier qui interroge le Pape !

    Quant au mariage, prononcé pour le meilleur et pour le PIRE,
    Jésus a dit textuellement ceci :
    Il a rappelé d’abord la Genèse :
    « C’est pourquoi, l’homme quittera son père et sa mère
    « et s’unira à sa femme, et les deux ne feront qu’une seule chair.
    Puis il a ajouté :
    « Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »

    On le voit, « l’année de la Miséricorde » est finie :
    tout catholique qui maintiendra la Foi et ses dogmes
    sera excommunié.

    Décidemment, Mgr Lefebvre
    (dont des jésuites m’avaient dit pis que pendre, dans mon jeune temps)
    avait bien raison !
    Notre Père, (…), que Ton Nom soit sanctifié, adveniat Regnum Tuum !
    Oh oui, Seigneur ! délivre nous !

    • J’admire beaucoup la forme de ce texte, Soupape. On dirait une scena, un récitatif suivi du célèbre air ‹da capo› « On le voit », avec comme seconda parte «tout catholique qui […] sera excommunié », puis reprise de « On le voit » ; c’est génial !
      Ceterum censeo delendam esse Carthaginem. Mais que dis-je ? non, ce n’est pas la peine ; ils le font tout seuls.
      J’ai observé le travail de sape des jésuites, ces caterpillars of the commonwealth, seulement à l’université ; à l’école, heureusement, j’ai eu les maristes, moi. À la vôtre, Maître !

      • Soupape says:

        Merci. Mais je ne suis pas un « maître » !

        En fait l’Evangile ne se comprend
        que par une forme importante de prière,
        qui est la « prière d’écoute » de Dieu.

        Prier n’est pas seulement « parler à Dieu »,
        c’est aussi écouter sa Parole,
        et lui en laisser placer une !
        D’où l’humble retour à l’Evangile,
        aux Actes, et aux Epitres.

        Il ne faut pas commencer
        par chercher à raisonner,
        mais d’abord à se représenter
        l’ambiance des diverses scènes.
        Découvrir quelqu’un comme Jésus,
        et vivre en sa compagnie
        était une rude expérience !

        Sur ce point, on perçoit nettement
        les réactions très humaines des apôtres,
        et donc leur liberté.

        La pédagogie divine
        ne commence pas par les dogmes.
        Mais les dogmes sont les conclusions
        tirées de l’expérience de Dieu.
        Ils sont nécessaires
        pour éviter de raconter n’importe quoi,
        après de si longues années,
        et de si longs siècles.

        C’est ce qu’ignore notre malheureux Pape,
        qui ne sait plus où il en est,
        et donc ne l’a jamais su !
        On est arrivé à bombarder Cardinal,
        un gars qui n’était pas un disciple.

        Dès le début, j’ai eu un mauvais pressentiment :
        élu trop vite !
        Et puis, rien qu’à sa tête,
        on voit qu’il vient de la part de lui-même,
        au lieu de venir de la part de Dieu.

    • Soupape, l’humble retour à l’Évangile, aux Actes, et aux Epitres. ainsi qu’au modèle des premières églises apostoliques. Oui,retrouver Jésus au milieu des frères qui s’aiment dans la force, la joie et la lumière de l’Esprit Saint.

    • On y va says:

       » Ne perdez plus votre temps contre Moi .
      C’est peine perdue pour vous .
      Votre volonté : Je vous l’arracherai comme de la mauvaise herbe  »
      http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t25664-combien-dames-auras-tu-sauvees-en-mon-nom-et-ramenees-a-mon-bercail

  9. Tu as raison, Claire. Quand les M.P.I rencontre une opinion qui leur fait mal, ils bloquent les commentaires et écrivent des articles à l’emporte-pièce pour dénoncer les faussaires de Vatican Ii qui maltraitent ceux qui ne pensent pas comme eux, mais ils agissent de la même façon avec
    leurs blogueurs. Bande de farceurs et d’axion.cahypocrites. Cécilien

    • … mais ils ont laissé ceci. Comment ça se peut ?

    • NON il peuvent aussi avoir des problèmes avec les tyrans qui ont des yeux partout .
      C’est ce qu’ils m’avaient dit par mail .
      Vous savez que la liberté d’expression , elle n’existe que pour les musulmans !
      Eux ils peuvent menacer et insulter les français MAIS les français de souche ne peuvent plus rien dire et PLUS rien faire .

  10. Il y a dans les caves du Vatican des pièces où ils font des rituels sataniques.
    De toute façon c’est normal vu que ce cher Satan veut vaincre , il prend donc possession de l’église catholique , ça a dû se passer il y a longtemps déjà .

  11. Si le regard de ce bon prélat reflète son sens de la miséricorde, les bénéficiaires de sa miséricorde sont à plaindre…

  12. Jean-Pierre Dickes says:

    Le pape de la miséricorde fait une épuration radicale radicale de tous ceux qui n’entrent pas dans ses vues. La liste est longue. Quasiment toute la congrégation sur la liturgie et les sacrements a été liquidée. Il a détruit les Frères de l’immaculé ( 800 religieuses et moines) sous le prétexte que ceux-ci voulaient revenir à la messe traditionnelle. Il a viré la totalité de membres de l’Académie pontificale pour la vie. Ceux-ci prêtaient un serment rédigé par le professeur Lejeune. Liquidé le serment. Le pape nommera des hommes à lui qui s’occuperont d’écologie et des rapports entre hommes et femmes. C’est un véritable tyran reconnu comme tel par son entourage.
    Chaque semaine il nous balance une ânerie style « le coran est un livre de paix » ; ou bien les concubins qui s’aiment ont le sacrement du mariage et à l’opposé ceux qui ont reçu le sacrement à l’Eglise ne l’ont pas réellement reçu.
    Quatre cardinaux demandent simplement des éclaircissement sur Amoris Laetitia. Par deux fois le pape refuse de répondre. Ils insistent et se voient menacés de ne plus être cardinal. C’est de l’inédit dans l’histoire de la papauté contemporaine.
    Surnommé « le rusé » ce pape tient des doubles langages qui brouillent les cartes et par là détruit l’Eglise.
    La dernière est qu’il refuse la philosophie thomiste tout en défendant le relativisme qu’il pratique lui-même allègrement. Ou va-t-on dans de telles conditions ?
    Fatima et La Salette nous disent que Rome perdra la foi. Jésus lui-même a dit : « quand le fils de l’Homme reviendra sur terre trouvera-t-il encore la foi.

    • « Quatre cardinaux demandent simplement des éclaircissements sur Amoris Laetitia. Par deux fois le pape refuse de répondre. Ils insistent et se voient menacés de ne plus être cardinal. C’est de l’inédit dans l’histoire de la papauté contemporaine. »
      Oui, mais ce n’est pas de l’inédit dans l’histoire de la papauté. Il est fini comme pape et il le sait. Il se comporte comme tout tyran dans sa situation.

      • Paul-Emic says:

        Existe-t-il un livre ou un document qui explique les dessous du remplacement de Benoit XVI par François ?

        • Philibert says:

          Oui, dans le FT, il y a un passage assez explicite : « Deutsche did what regulators had hoped it would. On January 1 2013, a peak holiday time, there were no ATMs functioning anywhere inside Vatican City. Lines of visitors to the Sistine Chapel were unable to enter unless they paid in cash. “The message sent was simple: if you want to participate in the modern world, you have to adopt modern rules,” says a senior banker at another correspondent bank.

          In the waning days of his papacy, Benedict made appointments that would help steer the church towards some sort of financial resolution. He appointed Rene Bruelhart, a Swiss lawyer who made his name as the head of Liechtenstein’s ­financial intelligence unit, as head of the Vatican’s financial regulator. Among the pontiff’s last official decrees was to appoint a new Vatican bank chief, Ernst von Freyberg, a mergers and acquisitions banker and aristocratic German who in his spare time led pilgrims to the healing waters of Lourdes.

          Bruelhart, the younger of the two men, was involved in the return of assets owned by the regime of Saddam Hussein to the new Iraqi government. He also helped to uncover the Siemens contract scandal of 2006, which involved bribery of government officials. This legal profile, combined with his crisp good looks, led some in the media to dub the 41-year-old the James Bond of the financial world.

          Pope Francis celebrates mass in St Peter’s Square in October
          Bruelhart worked swiftly to restore ATM services in Vatican City. By February 12, he had engaged Aduno Group, a Swiss ­company, to take over operation of the cash machines, neatly circumventing Italian and EU regulatory pressures.

          In March 2013, there was a new pope – a Jesuit evoking the poverty and humility of St Francis of Assisi – and he quickly set a tone on financial correctness. Pope Francis spoke out against the “idolatry of money”, “all-encompassing corruption” and “tax evasion that had reached global dimensions”. Behind the scenes, he sent out another sign: Pope Francis moved his ­personal residence away from the Apostolic Palace and the Vatican bank. »

          https://www.ft.com/content/3029390a-5c68-11e3-931e-00144feabdc0

          Si on lit entre les lignes, cela explique clairement que tant que Benoit XVI était aux commandes du Vatican, tous les distributeurs du Vatican n’étaient plus autorisés à fonctionner par les banques, et que tout cela a été rétabli dès l’élection du Pape François.

          • Paul-Emic says:

            Merci beaucoup.
            Cela confirme l’impression que donne ce Pape d’être vendu au mondialisme donc accessoirement à la Banque.

        • Philibert says:

          D’ailleurs, il est assez marrant de noter que la Chapelle rue du Bac où la Sainte Vierge a donné sa Médaille Miraculeuse, à Paris, ne prend que les espèces et pas de carte bleue, comme narré dans l’extrait précédent cité.

    • @Jean-Pierre Dickes

      Je vous soumets une réponse de ce pape vis-à-vis de ces 4 cardinaux par la bouche de Mgr Vito Pinto « Nous savons comment est François. Il pense que les gens peuvent se convertir. Je sais qu’il prie pour eux. »
      Donc on traduit, cette conclusion hallucinant qui en dit très long, « Il pense que ces cardinaux peuvent se convertir. Je sais qu’il prie pour eux » ainsi pour ce pape ces cardinaux ne sont plus convertis au catholicisme et il prie pour qu’ils se convertissent. Ainsi votre phrase « Le pape de la miséricorde fait une épuration radicale radicale de tous ceux qui n’entrent pas dans ses vues. » Est très juste et j’approuve à 100 %. Mais vous devez la remettre dans le contexte de Luther en 1525 (décembre) lors de la controverse face à Érasme, Luther dit « Dieu est saint avec le saint et il est dévoyé avec le dévoyé », traduction de ce pape : moi le pape « je suis miséricordieux avec le miséricordieux et je suis dévoyé (soit épurateur radical) avec le dévoyé (soit le catholique de tradition et ces 4 cardinaux).
      Pour ce pape ces 4 cardinaux sont pour lui tout simplement dévoyés de même le catholique de tradition!
      Nous sommes vraiment dans un changement de paradigme.

  13. Il est vrai que le pape peut retirer le titre et la fonction cardinalice,un cardinal se doit de conseiller le pape et de participer au conclave qui élira le successeur de ce dernier,si l’épiscopat est une institution divine le cardinalat ne l’est pas.
    Si l’Eglise Catholique Romaine ne fonctionne pas comme une démocratie cela ne signifie en rien que le Pape doive agir comme un dictateur,il est le serviteur des serviteurs de Dieu,cela suppose beaucoup d’humilité et de miséricorde,d’autre part l’infaillibilité suppose que le successeur de saint-Pierre soit garant de la véritable doctrine catholique et qu’il confirme ses frères dans cette doctrine qui est expression de notre foi.
    Il est naturel que des cardinaux et d’autres membres de l’Eglise demandent des éclaircissements sur certains textes ou certaines déclarations de l’évêque de Rome pour le bien du peuple de Dieu,si le pape refuse de répondre il est naturel également que ces cardinaux reviennent à la charge et de manière publique.
    François et ses proches semblent vouloir imposer leurs vues avec menaces à l’appui au nom de la miséricorde,cela nous rappelle les régimes qui affirment vouloir faire le bonheur du peuple mais sans le peuple,Cuba vient de perdre un homme qui a lutté toute sa vie afin de maintenir une révolution qui laisse le pays totalement ruiné,le même principe s’applique à l’Eglise aujourd’hui,les réformes sont bonnes et aucune discussion n’est autorisée.
    Selon François le mariage n’est plus véritablement un sacrement,la confession est inutile et Luther est un modèle,un demi siècle après la clôture du concile Vatican II voilà les résultats!

  14. Nicodème says:

    Non , le repentir est absolument nécessaire , et celui-ci est accompagné par la confession , càd l’aveu . Quant à l’Eucharistie , j’ai cessé depuis longtemps de croire en sa nature , en voyant comment les ktos standards sont aussi mauvais après l’avoir reçue . Notamment les gens de « l’appareil » , tous aussi sectaires que l’évêque de Rome François 1er . Je ne crois pas aux miracles eucharistiques et l’histoire de Tarcisius ne prouve rien : on peut donner sa vie pour une cause que l’on croit vraie , mais qui , en réalité , est erronnée . Cela dit , les ennemis de mes ennemis étant , provisoirement , mes amis , je souhaite que la dissidence finisse par l’emporter et que cette ordure de Borboglio , l’homme qui encourage l’invasion musulmane ,tout en flattant les gays dans le sens du poil (si j’ose dire !!) , soit destitué (et plus , si affinités !!!) .

    • Cher Ami Chrétien, ne vous étonnez pas que l’immense majorité des communiants demeure mauvaise même après un si grand mystère. Je vais laisser Saint Paul vous répondre :

      (Épître aux Corinthiens, I, ch. 10, 16-17.)
      16. Le calice de bénédiction, que nous bénissons, n’est-il pas la communion au sang du Christ ? et le pain que nous rompons n’est-il pas la communion au corps du Seigneur ?
      17. Car, quoique nombreux, nous ne sommes qu’un seul pain et un seul corps, nous tous qui participons à un même pain.
      (Épître aux Corinthiens, I, ch. 11, 23-30.)
      23. Car j’ai appris du Seigneur ce que je vous ai moi-même transmis : que le Seigneur Jésus, la nuit où Il était livré, prit du pain,
      24. et après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Prenez et mangez ; ceci est Mon corps, qui sera livré pour vous ; faites ceci en mémoire de Moi.
      25. Il prit de même le calice après avoir soupé, en disant : Ce calice est la nouvelle alliance en Mon sang ; faites ceci en mémoire de Moi, toutes les fois que vous en boirez.
      26. Car toutes les fois que vous mangerez ce pain, et que vous boirez ce calice, vous annoncerez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’Il vienne.
      27. C’est pourquoi quiconque mangera ce pain ou boira le calice du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur.
      28. Que l’homme s’éprouve donc lui-même, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de ce calice.
      29. Car celui qui mange et boit indignement, mange et boit sa condamnation, ne discernant pas le corps du Seigneur.
      30. C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup de malades et de languissants, et que beaucoup sont morts.

      • Oui, en effet, c’est très vrai. Demandons pardon pour toutes les inadéquations dans la cohérence du Témoignage Chrétien qui auront fait obstacle à l’élan missionnaire de l’Eglise…confessons-nous !

        Demandons le « Pain substantiel » dont nous avons besoin pour ce combat en faveur de l’Évangile de la Vie, de l’Amour et de la Vérité. Allons à la Messe et vivons en pour porter à tous ces frères qui le cherchent confusément et auxquels Il s’est uni dans le mystère de l’incarnation, le visage du Christ par la cohérence de notre témoignage et l’humilité d’une vie donnée .

  15. chantal tolot says:

    Quand comprendrez vous que Bergoglio est le faux prophète de l’apocalypse et que le vrai pape Paul VI va bientôt réapparaître au Vatican oui c’est la vérité c’est cela le 3 ème secret de Fatima que l’on vous cache

  16. Il faut bien le dire et pour le faire court, ce pape me semble davantage le super manager au service des mondialistes, dont on sait que la conséquence de leurs projets, déjà en application, c’est l’esclavage (moderne) des peuples, que de s’occuper des chrétiens qui en ont bien besoin. Heureusement le Christ est toujours présent pour qui veut se tourner vers Lui.

  17. luciferg says:

    Le Pape serait-il totalitaire ? même le Vatican , ne donne pas une image démocrate, dans son propre clergé !

    • L’Eglise est une institution monarchique !..
      Mais de plus le système Franc-Maçonnique démocratique a été condamné par St Pie X

  18. Paul-Emic says:

    En aucun cas le Vatican ne saurait être démocratique La justice et l’équité ne sont pas des qualités particulièrement démocratiques puisqu’en démocratie c’est la majorité qui l’emporte et que la majorité vises à satisfaire ses propres intérêts qui peuvent être différents de la justice et de l’équité.

  19. LE VRAI VISAGE DES PROGRESSISTES:
    quel regard terrifiant! c’est comme cela que j’imagine le démon…
    Ce Pio Vito Pinto ne m’inspire aucune sympathie ni aucun respect et n’a aucune chance de susciter les vocations, si tant est qu’il le souhaite!…
    Je ne voudrais pas comparaître devant sa juridiction.
    Il faudra que l’on nous explique en quoi consiste la conception de la « Miséricorde » des Pio Vito Pinto!
    Ce sont des « poussent-au-schisme » qui parlent d’unité à tout bout de champ, s’adonnent au dialogue uniquement avec ceux qui sont d’accord avec eux, mais qui, en définitive, figurent parmi les pires diviseurs…
    Seigneur, délivrez nous du mal en général et de ces mauvais pasteurs en particulier!

  20. Jacques says:

    Est ce que les conditions ne sont pas réunies pour justifier et permettre la destitution du pape ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com