En visite à Mayotte, 101e département de France, jeudi, dans le cadre de sa campagne pour la présidentielle de 2017, Marine Le Pen a été chaleureusement accueillie par la population locale.

Marine Le Pen avait souhaité rencontrer les cadis, responsables religieux musulmans très importants dans la société mahoraise. Le Grand Cadi et six autres cadis ont demandé à la présidente du Front National, par l’intermédiaire d’un traducteur (les cadis parlent le shimaoré), que « leur rôle dans la lutte contre le fondamentalisme soit préservé« . Le Grand Cadi a également dit « implorer Dieu » que Marine Le Pen devienne présidente de la république en 2017.

Les 19 cadis de Mayotte dépendent depuis avril 2016 d’un service de médiation sociale au sein du conseil départemental, qui les rémunère. « Vous avez un magistère spirituel, faut-il pour autant déléguer à un responsable religieux le soin de faire le travail de la République? Je n’en suis pas convaincue« , a répondu Marine Le Pen. Elle a cependant ajouté être « convaincue que (leur) influence a permis de prévenir les dangers qui pèsent sur l’île en raison de l’abandon du rôle régalien de l’État« .

Face aux médias, Marine Le Pen a ensuite déclaré : « les religions ont un rôle dans le lien social, mais ce magistère doit rester spirituel« .

La présidente du FN a également précisé :  « Je veux en finir avec les caricatures, nos adversaires nous ont décrits comme les adversaires de telle ou telle religion, et notamment de la religion musulmane. Je respecte toutes les religions. Mais je lutterai contre le fondamentalisme islamique. « 

Deux jours plus tôt, Marine Le Pen avait rencontré l’évêque de La Réunion, lors de son déplacement dans l’île.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Pour moi, et cela n’engage que moi, la pratique des religions est quelque chose de personnel, intime, sa pratique doit respecter tous les hommes, les lois des pays, loin de la politique. C’est dans des lieux adéquats où chez soit qu’elle peut être vécue, mais certainement pas dans les rues et lieux publics. Nous n’avons aucun droit de soumettre son semblable, c’est là le respect de l’autre.

    • luciferg says:

      geo–C’est exactement le cadre dans lequel une religion doit s’exercer . C’est pourquoi la loi 1905 existe et doit être appliquée.

    • Totalement d’accord avec vous Monsieur. Si c’était le cas ce monde aurait beaucoup moins de problème; Il est trop souvent oublié que la liberté des uns s’arrête là où celle des autres commence.

  2. MA Guillermont says:

    Le choix chrétien pour garder « salé le sel « de la foi :
     » Va , vends tout ce que tu possèdes et suis – moi « .

     » Satan route par dessus tout la pureté du coeur « .
    Saint Antoine .

  3. Un lecteur anonyme says:
  4. martin bruno says:

    la france est une terre chretienne et de tradition chretienne et c’est franc macons de merde ne doivent pas interferer dans nos traditions comme la creche a noel dans les mairies et chaqun est libre de droire en dieu ou de ne pas croire et d’aller a l’eglise ou de ne pas y aller ,il n’ensera pas de meme avec l’islam

  5. Yves ESSYLU says:

    Mme sans nom au porte coton bleu n’ a toujours pas compris que l’Islam est une idéologie, de plus cosmopolite et mortifère, comme sa cousine communiste et pas du tout une religion comme celles qui composent la chrétienté

  6. C’est une vidéo qui fait un bien « fou » : des Mahorais qui saluent Marine Le Pen tandis que deux pelées anti-fascistes contre-manifestent : l’une disant « le Front national est raciste … et dans la foule de répondre « on s’en fiche » ! De là à donner un blanc seing pour l’arrivée de Mahorais dans la métropole, il n’y a qu’un pas. Sympathique, cette vidéo …

  7. tirebouchon says:

    Deux conasses zoreilles ne font pas le printemps…Je parle des deux abruties qui crient le FN est raciste alors qu’il semble être particulièrement être fêté par les mahorais…Au bout du compte les cons ne sont peut-être pas chez ceux que l’on crois mais bien au sein du peuple de « bourges » bien franco-français..

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com