malawi

« Des milliers de personnes ont manifesté dans les rues des deux capitales politique et économique du Malawi pour exprimer leur désaccord contre le « ramollissement » de la loi sur l’avortement et les consultations ouvertes par le gouvernement sur les droits des homosexuels.

L’initiative vient des communautés catholique et protestantes du pays. Leur appel à la marche a mobilisé quelque 2000 personnes dans la capitale économique Blantyre et environ 1000 autre dans la capitale politique Lilongwe.

Derrière ces marches, d’une ampleur inédite au Malawi, protester contre un projet de loi déposé par le gouvernement et qui prévoit l’autorisation de l’avortement, jusque-là illégal, dans le cas où la grossesse est provoquée par un viol ou lorsque l’enfant à naître met en danger la santé physique ou mentale de la mère.

Manifestations au Malawi contre l'avortement et le mariage homosexuel

Pour les organisateurs de la manifestation, voter une telle loi, c’est faire l’apologie de la mort. “Nous nous opposons à la culture de la mort et à cette menace faite à la vie humaine”, a lancé mardi le prêtre catholique Francis Tambala, sous les applaudissements des manifestants à Blantyre.

Autre source de préoccupation dont font cas les manifestants, l’assouplissement de la loi sur les unions de personnes de même sexe. Lilongwe a en effet annoncé le mois dernier la tenue de “consultations publiques” auprès de la population en vue de modifier la loi qui réprime les relations homosexuelles. Cette loi, mise en place depuis le régime colonial a vivement été critiquée par les organisations de défense de droits homosexuels.

En 2010 par exemple, le Malawi avait reçu une salve de critiques après l’arrestation d’un couple homosexuel condamné plus tard à quatorze ans de prison. Finalement, pour faire taire la polémique, le président d’alors, Bingu wa Mutharika, avait dû gracier le couple.

“L’avortement et l’homosexualité sont néfastes et scandaleux”, clame Francis Tambala [le prêtre]. “Je cherche un homme pour me marier, si les hommes se marient entre eux, qui est-ce qui va se marier avec moi ?”, renchérit Linda Sokoyo, une manifestante. » la suite sur africanews

Les chrétiens représentent environ 65% de la population dans ce pays situé en Afrique australe.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

3 commentaires

  1. trop-bon says:

    Nos frères d’Afrique Australe sont eux aussi confrontés au même programme anti natalité et pro-lgbt imposé par le système mondial occulte .
    Félicitations à nos frères d’armes pour la lutte contre cette propagande anti-naturelle.

  2. Qui tire les ficelles? La grande finance, les ricains sans oublier les petits frères trois points…

  3. DROITS DES HOMOSEXUELS (sic) en vertu de quelles bases juridiques ?
    LGBT déclare « toutes les familles sont égales entre elles  »
    donc « toutes les pratiques sexuelles sont égales entre elles »
    Réponse de LGBT  » à non ça n’a rien à voir , Taubira a bien dit  » la sodo…. donne le droit d’adopter des enfants » . Sur la base des pratiques sexuelles ? Sinon sur le concept de « marche des fiertés » . L
    La FIERTE EST UN DROIT ? sur quelle base juridique ?

    Article 16 déclaration universelle des droits de l’homme 1948

    1. A partir de l’âge nubile, l’homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
    2. Le mariage ne peut être conclu qu’avec le libre et plein consentement des futurs époux.
    3. La famille est l’élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l’Etat

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com