Dans nos milieux, nous avons toujours le monomaniaque de service. Généralement très cultivé et sympathique, il ne peut pas s’empêcher de voir qui des juifs, qui des francs-maçons, qui des gays partout, là où ils sont bien sur (quoi que) et surtout là où ils ne sont pas. Ces gens-là sont généralement points du doigt dans la presse ennemie comme preuve de la sous-humanité des dissidents. Je parle là des authentiques monomaniaques, pas des chercheurs qui ont démontré leur sérieux, tels Emmanuel Ratier, Hervé Ryssen ou Henry Coston.

La presse ennemie est cent fois plus monomaniaque que le plus obstiné des dissidents. Comme Blanche Neige voyait des nains partout, elle, ce sont les « fachos ». Ils sont partout, telle une hydre sans cesse renaissante car sortie d’un ventre vachement fécond. Raisonnement à la fois bête et immonde.

Revue d’extrême gauche, Mediapart se veut un site sérieux, spécialisé dans la chasse aux dissidents et dans le calcul particulier de la TVA…  Sa livraison du 21 octobre signée Antoine Bévort tient à faire peur au bobo de base : (fond sonore : John William, B.O. du film L’Empire contre-attaque, morceau : Imperial March ) Dans une galaxie internet, les forces de la fachosphère ont lancé  une attaque générale contre la République et contrôlent 7 des 10 sites plus fréquentés….Ca flatte l’égo mais, hélas, c’est faux !!! Voyons les fameux 7 sites soi-disant « d’extrême droite »…

Tête de série n°1, Egalité et réconciliation. Ses positions sont certes partagées sur le côté droite des valeurs. Soral a été au FN. Mais Soral a été au PCF, il refuse la confrontation avec l’Islam et défend certains régimes de gauche en Amérique Latine. Il n’est pas d’extrême droite. Donc, faux.

Tête de série n°2 , Français de souche. Bon, on ne va pas chipoter, on peut l’y inclure.

Tête de série n°3, Les Moutons enragés. Comme disait la grande philosophe Nabilla, « Non, mais allo quoi ! ». Les Moutons enragés, site par ailleurs excellent sur les questions médicales, est un site D’EXTREME GAUCHE !!! Il renvoie à des sites d’extrême gauche, à des positions économiques marxisantes et reprend la propagande stalinienne quant à la Seconde Guerre Mondiale. Donc, faux.

Tête de série n°6, l’UPR, le parti de François Asselineau. Version française de Lyndon LaRouche aux accointances kagébistes connues. Un site qui parle de l’alliance « USA-Troisième Reich », fabuleuse escroquerie née du département A du NKVD, n’est pas d’extrême droite. Donc faux.

Tête de série n°7, Wikistrike. Il a fumé du dindon ou quoi ? On sent les inféodés à Washington pour qui tout ce qui n’est pas soumis à Killary est donc trumpiste, donc fasciste…  Donc faux.

Tête de série n°8, Riposte laïque, un nom qui sonne d’extrême droite bien sur. Je donne le pédigré de son fondateur Pierre Cassen, sans jugement de valeur : franc-maçon, marxiste, très proche des milieux extrémistes juifs. Très maurrassien effectivement ! Un site qui compare les musulmans aux nazis est effectivement assimilable à l’extrême droite. Rappelons que le Comité scientifique du FN comparait l’islam au COMMUNISME. Pas vraiment la même crèmerie… Donc, faux.

Tête de série n°9, Voltaire.net de Thierry Meyssan, très impliqué dans la lutte anti-FN et dont l’anti-américanisme reprend les arguments de la propagande communiste. Donc, encore faux.

Nous avons donc non pas « 7 sites d’extrême droite », mais 1 seul ! Viennent ensuite aux 11e et 12e place deux sites effectivement de la droite nationale (Résistance Républicaine et Front National), en 13e place le site Dreuz, qui de par ses positions confessionnelles liés à un lobby antifrançais ne peut être considéré comme d’extrême droite (du moins, pas de la française), en 17e place le Salon Beige (dirigé par un proche de Gaudin), en 22e place Jovanovic, puis entre les 26, 27, 28e place, Dieudosphère, Polemia et OJIM. Mais le plus cocasse est le site Initiative communiste, émanation d’un site de la plus pure orthodoxie stalinienne, membre du Front de Gauche de Mélenchon…

Donc, sur les 16 sites « d’extrême droite », il n’y en a en réalité que 6. C’est gentil de dire que « l’extrême droite » a gagné la bataille d’Internet, mais leur mode de calcul, c’est celui du fameux pâté cheval-alouette… J’explique pour ceux qui ne connaissent pas la blague : le pâté d’alouette coûtant très cher, on a décidé par soucis d’économie de faire du pâté « mi-cheval, mi-alouette ». Chaque pâté contiendra un cheval et une alouette… Puisque Mediapart s’amuse, je vais entrer dans le jeu et jouer les Joseph Raymond McCarthy. Là où Mediapart voit 7 sites d’extrême droite, 1 site de droite et 2 sites officiels, moi je vois 1 site d’extrême droite, 3 sites d’extrême gauche, 1 site passerelle, 2 sites institutionnels, 1 site de droite et 2 sites inclassables. Sur la liste des 30, je vois 10 sites « d’extrême gauche » contre 6 sites d’extrême droite plus 2 passerelles.  Quatre pattes, une trompe, on a beau tourner ça dans tous les sens, à la fin, on aura un éléphant. Quelqu’un qui met Soral, Cassen, de Thieulloy, Meyssan dans le même sac, on a beau tourner ça dans tous les sens, à la fin, j’appelle ça un conspirationniste. Un vrai. Un qui voit des fachos antisémites islamophobes homophobes de la mort qui tue jusqu’aux confins des espaces intersidéraux et même dans la culotte du Zouave. Un conspira-sioniste en quelque sorte…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    Médiapart ?
    Beaucoup plus partial que vous dansl’ ensemble. Dans le mauvais sens ? Ou plutôt dans un sens plus chauvin qui personnelement ne me correspond pas..
    Le lecteur assidu saura faire la différence.
    Ajouter quoi ? Rien !
    Y’ a rien à dire sauf que Médiapart est un site réservé à certaines personnes qu’ ici nous qualifierons de plus engagées du côté de la force obscure.
    J’ aime bien MPI car on peut à peu près marquer tous les délires (voire la réalité) de ce que le con de base pense sans se faire bêtement censurer pour « délit d’ initié ».

    Un ‘tit merci à la rédac’ pour cela.

    PS : ouais bon faites pas trop attention c’ est vendredi et donc jour d’ apéro pour moi.

  2. En fait Riposte laïque serait effectivement plutôt de droite, une droite souverainiste, son fondateur étant Robert Ménard, le site a suivi le même parcours que lui. Passé de gauche à droite.

    Egalité et réconciliation est difficilement classable. Ce qui est certain en revanche c’est qu’il ne copine pas avec les socialistes. Donc, malgré certaines tendances gauchistes et même pro-musulmanes, il est plutôt à classer à droite. Ce qui ne veut pas dire que toutes les droites, même extrêmes, se ressemblent.

    « le parti de François Asselineau. Version française de Lyndon LaRouche aux accointances kagébistes connues. » Je ne comprends pas ce que sont les accointances kagébistes, vu que le KGB n’existe plus.

    Le fait de parler d’alliance entre le IIIè Reich et les USA, même si la formule a été inventée par les bolchéviques, ne signifie pas forcément que le site aient des alliances kagébistes… Puisque c’est aujourd’hui impossible.

    Les choses ne sont pas aussi partagées que cela. Et surtout se fier à des positions sur l’histoire de la seconde guerre mondiale pour classer un site à gauche ou à droite… Staline n’avait pas toujours tort même s’il a été un affreux tyran rouge. Quand on se rend compte à quel point la propagande américaine a lessivé à la fois les cerveaux et l’Histoire, il vaut mieux rester prudent sur cette question à moins d’être un spécialiste.

    • La propagande soviétique a régnée en maîtresse en Europe occidentale jusqu’en 1990, donc la propagande américaine n’est efficace que depuis 20 ans (et s’entendait très bien avec sa soeur soviétique). Je connais un tantinet la période de la Seconde Guerre Mondiale pour y avoir consacré quelques années de ma vie, suffisamment pour savoir que, pour schématiser, pour 1 $ donné à Hitler, c’était 100 $ donnés à Staline par les Américains.

      • J’écoutais « la Voix de l’Amérique » au dortoire en pension dans les années 60. La Voix d el’Amérique diffusait en continu, nuit et jour. Alors il faudrait apprendre l’Histoire à de bonnes sources et ne pas avaler la propagande américaine qu’on enseigne dans les universités. Je recevais également un journal de propagande diffusé à partir de l’Allemagne, chaque semaine…

        Alors prétendre que la propagande américaine n’est efficace que depuis 20 ans c’est se foutre du monde ou être endoctriné à mort. C’est un peu comme si on prétendait aujourd’hui que Russia Today et Sputnik empêchent la propagande US.

        La propagande US va bien au-delà de la Voix de l’Amérique, ou dans un journal, elle est dans la religion, le coca cola, les journaux télévisés, à l’école, au cinéma, dans l’armée sous haut commandement américain jusqu’au 7 mars 1966, avec De Gaulle qui a foutu l’OTAN dehors, elle est dans l’air que nous respirons, partout, comme elle l’est depuis que les USA colonisent la France, c’est-à-dire depuis 1945. La France fut un pays occupé jusqu’en 1966. Elle l’est redevenue depuis Sarkozy. D’un point-de-vue culturel et politique, la France n’a jamais cessé depuis 1945 d’être colonisée. Comparer la propagande communiste à l’imprégnation américaine n’a pas de sens. Savez-vous parler si peu que ce soit russe ? Tandis que l’américain nous imprègne qu’on le veuille ou non.

        Si vous aviez vécu l’après-guerre, avec la volonté d’approfondir ces choses vous le sauriez. L’Histoire revue et corrigée que vous avez apprise n’est pas la vérité. Un bac +5 ne signifie rien, sans la remise en question de tout ce qu’on vous a fait ingurgité.

        • La Voix de l’Amérique n’avait qu’une petite influence face à Hollywood, totalement communisée, et à l’université française et américaine, truffées de marxistes. Le communisme n’a JAMAIS dérangé les USA par ailleurs, tant que les « cousins » dirigeaient l’URSS.
          Personne n’écoutait La Voix de l’Amérique… sauf en Europe de l’Est parce que le peuple ne croyait pas un mot de « Radio Moscou ».
          Le seul vrai ennemi du système américain, ça a été l’Allemagne jusqu’à sa destruction en 1945. L’URSS était l’alliée des banques américaines de 1920 à 1936 et de 1938 à 1948, puis de 1953 à 1990 (avec quelques frictions passagères sous Brejniev).
          Votre haine des Etats-Unis vous aveugle. Peut-être préférez-vous l’URSS, ou Mao, ou Pol-Pot… Moi personnellement, je me suis libéré des toxines historique, surtout celles datant d’avant 1953, car l’histoire de la période 1914-1953 est totalement fausse dans ce qu’on nous enseigne. Par exemple, il faut savoir que les seuls et uniques responsables de la Seconde Guerre Mondiale sont Roosevelt et son ami Staline.

          • Non, Holliwood n’était pas totalement communisé. Seule une frange d’Hololiwood l’était. Celle dont on parle aujourd’hui. L’université était marxisée, c’est exact, mais sous dopage US.

            La Voix de l’Amérique était diffusée en toutes les langues, mais aussi en français, c’était ce que j’écoutais en douce sous les couvertures avec mon petit transistor interdit, car elle diffusait en continu de la politique, et qu’aucune autre chaine de radio française ne diffusait de la politique en continu. Dire que personne ne l’écoutait est faux, elle servait au contraire d’agence de presse pour de nombreux journaux. C’était la Voix de son maître.

            La seconde guerre mondiale était une volonté US, mais non pas russe. Staline a été surpris par la guerre qui ne l’arrangeait pas du tout, les USA étaient en faillite, et sans la guerre l’URSS aurait pris le dessus.. Par contre cette guerre a non seulement permis aux USA de sortir de leur crise économique, mais en plus elle les a boosté. Ils ont pris la place de l’ancien continent dont les puissances ont été quasi-anéanties et depuis cette époque, ils dominent le monde.

            Non je ne préfère pas l’URSS qui n’existe plus, ni Pol pot ni Mao, qui n’existent plus non plus. Ma préférence c’est la France.
            Par contre les USA, en effet, je les aime d’autant moins qu’ils m’ont bourré le crâne pendant mes jeunes années avant que je découvre leurs abominables supercheries et mensonges peu à peu, ce qui n’était pas facile malgré la marxisation de l’université, si vous voyez ce que je veux dire. Mais les Américains (le peuple) sont des victimes d’un système qui les dépassent amplement, même s’ils en sont moins victimes, économiquement parlant, que l’Europe par exemple. Je ne déteste donc pas les USA, mais leurs dirigeants occultes. Nos maîtres, hélas.

            Les véritables responsables de la seconde guerre mondiale sont les banques de New York et les gros affairistes US, fabricants d’armes, de véhicules, avions, pétroliers et autres. Roosevelt n’étant qu’un tout petit acteur à leur service.

            Quant aux « alliances » des pays (vous parlez de Staline) avec les banques américaines … Pour avoir le choix, il aurait fallu que les guerres ne les mettent pas à leur merci.

            Aujourd’hui encore, dans une grande mesure, bien trop grande au goût de ses dirigeants, la Russie est dépendante des banques américaines. Elle les subit, elle n’est pas leur alliée. Voyez-vous la nuance ? Et elle met en place des systèmes pour s’en délivrer mais le joug est puissamment attaché, ce n’est pas facile de l’alléger et plus encore de le décrocher. Pour y parvenir il faut à Poutine, des alliés qui eux aussi s’exonèrent de ce joug, Ce n’est pas en Europe qu’il en trouvera. C’est un travail de très longue haleine. Une bonne guerre mondiale permettrait aux USA d’écarter la menace une fois encore et de reprendre totalement la main, s’ils venaient encore à gagner, d’où le danger! D’où la course aux armements actuelle! Si Staline avait été dans la course aux armements, il n’aurait pas dépendu des livraisons d’armes américaines pour repousser les allemands, et peut-être que la seconde guerre mondiale n’aurait pas eu lieu, pas dans cette ampleur en tout cas…

            Souvenez-vous de la tentative de de Gaulle de restaurer l’étalon or face à l’étalon dollar. Cela lui a été fatal. Comme à Kadhafi du reste, mais moins douloureux quand même.

  3. le style de toute cette prose est copié des gauchistes

  4. Emmanuel Ratier, Henry Coston Hervé Ryssen sont des journalistes et/ou des écrivains. Pas des chercheurs. Mais cela n’est pas rédhibitoire pour avoir du talent. Que ce soit à droite ou à gauche d’ailleurs.

    • Pour les avoir vu travailler ou même avoir appris à travailler avec l’un d’entre eux, je peux dire que leurs travaux nécessitaient d’importances recherches…

      • Déformation professionnelle sans doute. J’entendais chercheur dans le sens de publication dans des revues à comité de lecture. Un écrivain peut faire d’importantes recherches il n’est pas chercheur pour autant.

  5. Bonne analyse !. Mais classer Guillaume de Thieulloy « proche de Gaudin » en octobre 2016 est une erreur …actualisez vos sources. Merci pour ce tour d’horizon.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com