Depuis les élections législatives du 22 septembre en Allemagne, le Bundestag compte 34 députés issus de l’immigration sur 630 élus. Ils remportent 5,5 % des sièges contre 3 % lors de la précédente législature.

Sur ces 34 élus, 11 sont d’origine turque. Dont Cemile Giousouf. A 35 ans, elle est la première députée de confession musulmane élue dans les rangs de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti de la chancelière Angela Merkel.

Le leader des Verts, Cem Özdemir, qui fut le premier candidat originaire de Turquie à siéger au Parlement, a également été réélu avec deux autres camarades. Les sept autres députés sont élus pour le Parti social-démocrate (SPD) ou l’extrême gauche (Die Linke).

Deux députés sont, pour la première fois de l’histoire du Parlement, d’origine africaine (Sénégal) : Karamba Diaby (SPD) et Charles Huber (CDU).

Le poids de l’électorat issu de l’immigration pèse de plus en plus sur les partis allemands.Stop-islam-allemagne-MPI

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com