*COMPOSITE* Queen's Road Market

Sauf censure de dernière minute, la BBC a prévu de diffuser le 24 mai un documentaire intitulé « The last Whites of the East End » ( « Les derniers Blancs de l’Est londonien » ).

La BBC y fait un constat : les Blancs sont devenus « une espèce en voie de disparition » dans le district de Newham, conséquence de l’arrivée de 70 000 immigrés dans la région au cours des quinze dernières années.

Newham, à l’extrémité Est de Londres, était autrefois composée majoritairement d’ouvriers blancs et de dockers, une population blanche remplacée au fil des années par des personnes d’origine extra-européenne qui totalisent désormais 73 % de la population locale. La BBC rapporte qu’on parle plus de 147 langues étrangères différentes dans cet arrondissement de la capitale.

Les 66 écoles primaires de Newham ne comptent plus qu’un élève anglais sur trois, évaluation sur base de la seule nationalité et qui inclut les familles naturalisées.

Le reportage de la BBC secoue. Les quotidiens anglais sont nombreux à rédiger ces jours-ci des articles à ce sujet. Le Daily Mail donne la parole à un habitant de 66 ans, Peter Bell, qui déclare :

. « Je ne veux pas manquer de respect à la communauté musulmane, mais je pense qu’ils ne veulent vraiment pas s’intégrer à nos traditions… »

. « Quand j’entends des mots comme multiculturalisme et vivre ensemble, je pense que c’est un non-sens. Nous sommes dans un environnement ayant un chômage record, une densité humaine extrême et où on en arrive à se sentir ostracisés. »

. « Que notre Premier ministre ou nos députés viennent vivre ici sur Green Street pendant deux semaines. Ils comprendront mieux. »

. « Je n’en reviens pas de ce qui est en train de se passer ici : on se croirait à Bagdad. »

Et pourtant, tout cela fut annoncé aux Anglais il y a bien longtemps par un célèbre homme politique britannique du nom d’Enoch Powell. Mais qui en a tenu compte ?

Et ce constat vaut pour tous les pays européens.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. dechassey says:

    Discours des « Fleuves de sang » d’Enoch Powell du 20 avril 1968. Extraits :  » ‘Quand les dieux veulent détruire un peuple, ils commencent par le rendre fou’, dit le dicton, et assurément nous devons être fous, littéralement fous à lier. […] Je contemple l’avenir et je suis rempli d’effroi. Comme les Romains, je vois confusément ‘le Tibre écumant de sang’. » Ecrit il y a 48 ans.

  2. Matthews says:

    L’Occident paie le prix de son incurie, tout était prévisible ; mais comment convaincre ceux qui refusent de voir l’évidence ? Quels arguments fallait-il avancer pour réveiller les incrédules ?
    Nous « marions » les homos, refusons d’avoir assez d’enfants, IVG banalisées, etc…
    Les « autres » profitent des soins médicaux offerts, se multiplient, sont plus en sécurité que chez leurs coreligionnaires et sont traités sans discrimination.
    Cette invasion est un mal indolore, silencieux, graduel… La réaction défensive risque de ne jamais venir.
    Deutéronome 28:43+ explique qu’un peuple qui se détourne de Dieu, sera dirigé par l’étranger chez lui et avili.
    Pas de problème pour certains, leur « amorphisme » et naïveté les protégeront de tout regret, colère ou indignation.

  3. Denis F says:

    Diffusion de 58 minutes à 22H45

  4. Efgy says:

    Mise à part la couleur, quelle différence choc voyez-vous ? En 2016, les femmes ont toujours des foulards, mais les hommes se sont couverts la tête…

  5. Eugène-Olivier says:

    tout compte fait, Henry VIII aurait du se convertir à l’islam, il aurait été en avance sur son temps et aurait réglé ses problèmes de polygamies sans décapitation.

    • Efgy says:

      Heureusement quand même que saint Thomas More est passé par là. Sa mort a fait éviter le pire pour l’Angleterre !
      Le sang des martyrs est toujours nécessaire.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com