pape-françois-3-mpiVoici un élément de plus qui vient confirmer les différents articles de MPI sur ces sujets. L’article est du Dailymail qui rapporte les propos d’un ami d’enfance du pape de son retour de Rome où il a pu le rencontrer. Voici quelques extraits traduits par Emilie Defresne :

Un ami d’enfance de François a affirmé qu’il avait l’intention de renverser l’interdiction vieille de plusieurs siècles sur les prêtres catholiques de se marier et qu’il a dit à une femme divorcée «vivant dans le péché» qu’elle pourrait recevoir la Sainte Communion.

Le Pape considère la loi sur le célibat sacerdotal «archaïque» et qu’elle «ne fait pas partie de la doctrine de l’Église», selon la confidente.

L’ami a également affirmé que le pape d’origine argentine a également promis de réformer une autre règle qui interdit la Sainte Communion aux catholiques divorcés qui ont contracté de nouvelles relations.

Selon Oscar Crespo, François a dit que le changement de la loi qui interdit aux catholiques divorcés civiles de prendre une part active dans la vie de l’église est la «priorité numéro un» de son pontificat.

M. Crespo a dit que le pape, 78 ans , a également envoyé un message à une femme divorcée «vivant dans le péché» avec un nouveau compagnon l’assurant qu’elle était libre de se confesser et de recevoir l’Eucharistie.

L’Église catholique ne reconnaît pas le divorce et considère que toute personne qui se remarie ou commence une relation sexuelle avec une autre personne que celle de leur mariage commet un adultère.

Prendre la Sainte Communion tandis qu’on est en état de péché est considéré comme un péché encore plus grave.

Le professeur argentin Claudia Garcia Larumbe avait envoyé un message au pape via M. Crespo lui demandant si elle était vraiment exclue de la confession ou de la communion après avoir emménagé avec son nouveau compagnon.

Après que M. Crespo eut rappelé au pape que les lois de l’Eglise pour les divorcés ayant de nouvelles relations «interdisent de participer à la Sainte Communion », François dit: « Il suffit juste de lui dire que le Pape a dit qu’elle le peut « .

Mme Larumbe, 39 ans, dit sur MailOnline qu’elle était «sans voix et au comble de l’émotion» après avoir reçu une dispense personnelle du Saint-Père à prendre part aux sacrements catholiques clés.

Ces révélations apporteront un nouvel espoir à des millions de fidèles divorcés civilement, ainsi que des milliers de membres du clergé qui sont de plus en plus mal à l’aise sur la durée de vie des vœux de leur célibat.

Mais dans un signe le pontife, qui fêtera son deuxième anniversaire en tant que pape vendredi, n’a pas l’intention de faire passer en force des réformes radicales au détriment de l’unité de l’église, a-t-il confié à M. Crespo: «Les changements sont apportés soit avec le temps, soit avec le sang, et je choisis la paix. »

M. Crespo, 77 ans, qui est le meilleur ami et un ancien camarade de classe de l’école secondaire du pape, s’est rendu à Rome en octobre, et a passé plusieurs heures avec lui dans ses quartiers privés au Vatican.

Ce spécialiste de la nourriture à la retraite, qui a pris avec lui des lettres et des messages des étudiants et du personnel de leur ancien collège technique, a déclaré à MailOnline que le pontife – de son vrai nom Jorge Bergoglio, était «sérieux et passionné», à propos de ce qu’il a décrit comme ses «deux principaux plans ».

S’adressant à MailOnline, il a déclaré: «Il a dit, que ceux-ci était ses priorités en tant que pape. Le premier de tous est de changer les règles pour les couples divorcés. »

« Le second était d’éliminer la loi du célibat. » Il a dit que cela ne faisait pas partie de la doctrine de l’église. Cela a été lancé il y a plus de 1000 ans par un pape, et il estime que c’est archaïque, une antiquité qui a besoin d’être reconsidérée.

«Il pense que Dieu a confié à chacun de vivre en famille, y compris les prêtres. »

Photo: Histoire: Oscar, cinquième en partant de la gauche, et le futur pape, quatrième à droite, dans une photo de haute école ensemble.

Ce n’est pas la première fois que François – le premier pape non-européen  depuis 1700 ans – exprime sa position personnelle plus douce sur les vues traditionnelles de l’Eglise quant au célibat sacerdotal.

En mai, il avait déclaré à un groupe de journalistes que le célibat est «un cadeau pour l’Eglise, mais cependant pas un dogme, la porte est toujours ouverte.»

Des propos non vérifiés et non confirmés diront certains. Le Père Frederico Lombardi, porte parole du Saint Siège, ne les a pas infirmés :

«Si le Saint-Père a eu cette conversation elle fait partie de ses relations personnelles et il s’agit d’une conversation privée qui n’a pas d’incidence sur l’enseignement de l’Eglise»

Bref, langue de bois et embarras non dissimulable pour une Eglise dont la boussole du concile Vatican II ne sait plus à quel Nord se vouer ! Il suffirait pourtant de rappeler tout simplement la doctrine…

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

42 commentaires

  1. champar says:

    Sous réserve de vérifier l’information du cousin qui aurait dit à la tante de la bicyclette à Jules …

    L’Eglise n’a pas à reconnaître le « mariage » civil qui n’est pas un sacrement mais un simple papier administratif (ayant de moins en moins de valeur) donc il n’y a pas de différence en un « divorcé-remarié » et une personne mariée qui vit dans l’adultère. Dans les deux cas si la personne en situation d’adultère se confesse sincèrement et s’engage à vivre chastement je ne vois pas pourquoi la communion lui serait refusée : « va est en pêche plus » a dit le Christ à la femme adultère.

    Le célibat des prêtres n’est pas un dogme et l’Eglise Catholique a toujours admis l’ordination de prêtres mariés dans l’Eglise orientale (et non pas le mariage des prêtres déjà ordonnés, ce qui est plus qu’une nuance). Cela dit le don total de leur vie avec le célibat des prêtres est un trésor de l’Eglise catholique qu’il serait stupide d’abandonner par démagogie surtout lorsque l’on voit l’exemple des dérives et l’effondrement de l’Eglise anglicane, ce n’est pas en diminuant la qualité du recrutement des prêtres que l’on en augmentera le nombre et que l’on relèvera le niveau spirituel de l’Eglise.

    • ALLINE says:

      « va est en pêche plus » a dit le Christ !
      C’est le traducteur qui dérape où Jésus s’est exprimé en fin de soirée arrosée…

      • champar says:

        @ Alline
        Votre remarque est justifiée, je croyais avoir relu mon texte mais la frappe rapide fait écrire des stupidités, il faut bien sûr lire « va et ne pêche plus ».

    • A) Effectivement, un « divorcé d’un mariage civil non suivi d’un mariage religieux » est considéré comme vivant en concubinage; s’il change de concubine et désire recevoir le sacrement de mariage, il n’y a pas d’obstacle majeur; une confession sincère lui permettra de recevoir l’absolution.
      Simplement, l’expression « divorcés-remariés » désigne usuellement, dans le contexte qui nous intéresse, des gens dont l’un des deux au moins a reçu le sacrement de mariage, a divorcé de cette épouse/cet époux (ce qui est sans effet au regard de l’Église) et demande à recevoir à nouveau le sacrement de mariage alors que son épouse/son époux (celle/celui avec qui il a reçu
      le sacrement de mariage) est toujours vivant.
      Dans ce cas, il faut traduire « divorcés-remariés » par « personne(s) vivant en situation installée d’adultère stable » réclamant un sacrement comme s’il s’agissait d’une friandise… Pour recevoir l’absolution, il faut qu’il y ait un engagement ferme à sortir de l’adultère … ce qui est rarement la disposition d’esprit des « divorcés-remariés » (mais des engagements à une vie chaste avec ce deuxième conjoint légal au yeux de la loi publique arrivent parfois, ce qui ne rend toujours pas claire la pertinence du sacrement de mariage: quid de « l’ouverture à la vie » ).
      B) Prendre appui sur une source comme « article est du Dailymail » qui cite « Un ami d’enfance de François a affirmé … » … hmmm n’y aurait pas à faire preuve de prudence et à recherche une confirmation ou une infirmation auprès du service de communication du Vatican?

  2. Elieja says:

    Abolir le célibat ecclésiastique…
    Pour permettre leur mariage homo bien-sûr !

    • angel says:

      Pourquoi tant de haine ???

      • Elieja says:

        Ce n’est pas de la haine ; je ne me sens pas sali, n’étant pas catholique. De la clairvoyance.
        Angel, ne savez-vous pas encore comment « on » manipule le populo ? La grenouille dans le chaudron…
        Prenons les paris.

        • ALLINE says:

          Sans compter qu’ils vont finir par vouloir épouser les enfants de cœur !
          Tant que c’était la bonne….

  3. angel says:

    J’applaudis fortement cette décision (si elle est appliquée ?) dans tous les cas l’église aura fait un grand pas bnne jnée

    • Gabrielle says:

      Un grand pas? C’est une apostasie totale.Jésus ne change pas, les hommes si, au gré des passions. C’est du protestantisme pur, Ce n’est pas à l’Eglise de s’adapter au monde mais au monde de s’adapter aux doctrines de l’Eglise. François est le pape de Vatican II mais non le pape de l’Eglise Catholique. On reconnaît un arbre à ses fruits…

    • champar says:

      Vous êtes au bord du précipice et nous voulez faire un grand pas en avant hell angel …

      • angel says:

        Malheureusement c’est avec des personnes bornés et vieux jeu que l’église s’encroute et progressivement disparait
        La femme de lot s’est retournée sur sur la ville qui allait être détruite et s’est figée en statue de sel c’est cela que vous voulez ?? Faut regarder la réalité en face !! C’est les papes qui ont mis cette pratique de ne pas marier les prêtre et si François le fait nous aurons fait un grand pas dommage si cela géne certains et certaines !! Je vous rappel que Jean paul II en avait parlé ….bnne jnée

        • gabrielle says:

          Pourquoi les prêtres ne doivent pas se marier? Pour se consacrer pleinement à leur mission selon le credo: pauvreté, chasteté, obéissance….
          Vatican II est devenu libéral et pratiquement tous les nouveaux sacrements y compris celui des ordinations des prêtres sont totalement invalides, alors le mariage n’est qu’un pas de plus dans l’hérésie….La maçonnerie a bien intégré le concept liberté égalité fraternité depuis jean XXIII. Jean-Paul II n’est qu’un anti-pape et a contribué à la Révolution maçonnique dans l’Eglise que vous considérez. L’esprit du monde n’a rien à faire dans l’Eglise. Je vous recommande d’écouter ce que disait Monseigneur Lefebvre à ce sujet…L’Eglise n’a pas vocation à plaire au monde, si elle était dans la bonne voie, elle serait persécutée comme le fut notre Seigneur…..Il me semble que ces avertissements ont été très clairs là-dessus…..

        • Vous dites, « angel 18 mars 2015 à 12 h 12 min » que « Jean paul II en avait parlé « . Dommage que vous ne citiez pas vos sources.
          Parce que Jean-Paul II a écrit (http://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/letters/1979/documents/hf_jp-ii_let_19790409_sacerdoti-giovedi-santo.html 8.):
          « aucun des motifs allégués parfois pour essayer de nous  » convaincre  » de l’inopportunité du célibat ne correspond à la vérité que l’Église proclame et qu’elle cherche à réaliser dans la vie par l’engagement que prennent les prêtres avant leur ordination. Le célibat est justement un  » don de l’Esprit « .  »
          et
          « Le célibat est justement un  » don de l’Esprit « . Un don semblable, bien que différent, est contenu dans la vocation à l’amour conjugal véritable et fidèle »
          ou encore « Par son célibat, le prêtre devient  » l’homme pour les autres « , d’une manière différente de celui qui, en se liant à la femme dans l’union conjugale, devient lui aussi, comme époux et père,  » homme pour les autres  » surtout dans le cercle de sa propre famille, c’est-à-dire pour son épouse, et avec elle pour ses enfants auxquels il a donné la vie. Le prêtre, en renonçant à cette paternité propre aux époux cherche une autre paternité »
          Un homme marié qui devient est quelque peu écartelé entre ces deux vocations, et impose à son épouse une très lourde charge (d’ailleurs, elle doit donner son accord).
          Merci pour votre remarque « Malheureusement c’est avec des personnes bornés et vieux jeu que l’église s’encroute et progressivement disparait »: le temps des persécutions refleurit, et vous vous rangez sagement du côté des bourreaux. Mais le martyre est semence de chrétiens.

        • C’est vrai que saint Jean-Paul 2 en avait parlé, il avait dit :  » moi vivant ; il n’y aura JAMAIS de mariage des prêtres »….
          cette phrase m’avait suffisamment marqué pour que je m’en souvienne.

          De plus Jésus n’a t-Il pas dit qu’il fallait se faire  » eunuque » pour le royaume des cieux ?…….

          • De plus, Jésus, le premier prêtre, a montré l’exemple. Il n’a jamais été marié. St Jean non plus. Les apôtres qui étaient mariés l’ont été AVANT de connaître Jésus et de devenir prêtres, jamais après.

    • De deux choses l’une « angel 18 mars 2015 à 8 h 36 min »
      -ou bien vous n’êtes pas catholique, et on ne voit pas très bien en quoi la vie de l’Église vous concerne.
      -ou bien vous avez été baptisé, mais vous devriez vous informer du contenu de la foi reçue à votre baptême. Récemment, le Pape François aurait dit que les médias font miroiter des changements qui n’auront pas lieu, au risque de décevoir bien des gens.
      Depuis Saint Paul (1 Corinthiens) l’Église se sait « scandale pour les Juifs et folie pour les païens »; nous sommes très au clair que nous sommes « scandale pour les Juifs et folie pour les païens »; mais nous savons aussi que « si le sel s’affadit, avec quoi le salera-t-on? Il n’est plus bon qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. » (Mathieu 5).
      C’est notre B.A.-BA, l’auriez-vous oublié?

  4. Faustine says:

    Cet article est encore de la désinformation pure et simple, par haine de l’Église et soumission au Diviseur.

  5. ABOU BAKAR says:

    Bon,vous admettrez que les musulmans ne sont pour rien dans les hypothétiques décisions du pape François et que le catholicisme se détruit de l’intérieur s’il se détruit.
    Le pape François est favorable au rapprochement avec les musulmans,c’est un homme de progrès et de paix,je l’aime bien.
    D’ailleurs,tout catholique n’est-il pas tenu de lui obéir?

    • mustang says:

      Monsieur Abou Bakar vos reflexions sont pleines de bon sens. Mais le catholicisme ne peut pas se détruire car l’Eglise a les promesses de l’éternité et les portes de l’Enfer ne prévaudront point contre elle, paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ. Par contre, il y a des gens qui veulent la détruire, certains ayant même réussi à s’infiltrer à l’intérieur. « Les fumées de Satan sont entrées dans l’Eglise » disait le Pape Paul VI. Mais le Christ est
      vainqueur du monde. En douter, pour un catholique
      c’est commettre un véritable blasphème.
      Je respecte beaucoup les musulmans (que j’ai souvent fréquenté dans ma carrière) en tant que personnes
      humaines et même en tant que croyants, mais j’ai le devoir de vous dire en toute charité que seul le Christ est la plénitude de la Vérité et Lui seul apporte le Salut.
      La Paix soit avec vous.

    • Très pertinente restriction « s’il se détruit »: vous savez certainement que nombre de musulmans découvrant la foi chrétienne sont éblouis par sa profondeur et son intelligence, ainsi que par l’intelligence (compréhension) qu’elle apporte.
      Le Pape François, comme tout catholique, a un très grand amour de tous ses frères humains, et cherche à leur partager le bonheur de la foi catholique.
      L’obéissance au Pape ne vaut que pour les questions de dogme. Ainsi, quand un Pape a

      • oups!
        Ainsi, quand un Pape a déclaré que la mère de Jésus-Christ n’avait pas été souillée par le péché originel (dogme de l’immaculée conception), cette vérité s’imposait (et s’impose toujours) à tout catholique.

    • @ ABOU BAKAR, « D’ailleurs,tout catholique n’est-il pas tenu de lui obéir? »

      Conseil du 1er pape, saint Pierre lui-même : « Il vaut mieux obéir à Dieu qu’aux hommes » (sous-entendu « aux hommes qui s’égarent »).
      N’ayez pas des oeillères, vous risquez de passez à côté de la foi.

  6. mustang says:

    Attaquer le Saint Père sur des « on dit », c’est vraiment un manquement grave à la vertu de prudence. De plus, il y
    a confusion entre le « mariage des prêtres » et l’ordination
    d’hommes mariés qui, elle, ne contredit pas l’antique Tradition et qui est toujours pratiquée dans les églises
    orientales, y compris chez les gréco-catholiques. Seul
    l’évêque détenteur de la plénitude du Sacerdoce est tenu
    au célibat qui le configure pleinement au Christ. Le
    célibat des prêtres dans l’Eglise latine est de l’ordre
    de la discipline avant tout, par contre il est irréversible. Mais on peut très bien imaginer que l’ordination d’hommes mariés soit possible, bien qu’il y ait un faisceau d’arguments contre (disponibilité du prêtre, impossibilité pour l’Eglise de prendre la charge
    matérielle des familles, quid de la sexualité etc, etc….)

    • ALLINE says:

      Célibat des prêtres irréversible ?
      Comme chez nos cousins protestants ?

    • Henri (pas le même) says:

      Retenez votre élan, cher Mustang (et attention à ne pas faire comme la Ford Mustang de Serge, comme dans la chanson…)
      C’est très zigzagant ce que vous écrivez (des remarques justes, d’autres moins)… comme cette Ford… mais gare au platane.

      Il est à craindre que ce pape nous y envoie aussi à ce platane, à force de parler à tort et à travers et de ne pas rester dans son rôle de gardien des « clefs », donc, du magistère.
      Je veux bien admettre que le « Daily Mail » n’est pas un modèle de presse rigoureuse (euphémisme), mais si François 1er parlait un peu moins aux médias, nous catholiques, déjà bien malmenés dans notre existence terrestre, en ce moment notamment, nous nous porterions bien mieux.

      • En l’occurrence, ce n’est pas François, ici, qui parle aux médias, mais un « ami d’enfance » (probablement auto-proclamé comme tel…)

        • Henri (pas le même) says:

          Cela ne change rien à l’affaire et de toute façon, cette communication vaticane, ce n’est pas franc de collier et n’honore pas le gouvernement de l’Eglise catholique

  7. Mouton Noir Enragé says:

    J’avais de l’estime pour MPI mais après cet article, que dis-je, ce torchon relayé du Daily Mail (et, par conséquent, fait sien) je pense que je ne vais pas tarder à me désabonner.

    Je suis d’accord avec mustang (et d’autres -J’ai bien aimé par exemple la réflexion de champar : « Sous réserve de vérifier l’information du cousin qui aurait dit à la tante de la bicyclette à Jules … » – )
    Non seulement attaquer le Saint-Père sur des « on-dit est un manquement grave à la vertu de prudence comme l’écrit mustang mais pour moi, il s’agit d’une calomnie pure et simple.

    Mais quelqu’un n’a-t-il pas dit : Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. »
    Et c’est tellement plus moderne et dans l’air du temps d’être arrogant et sentencieux que d’être soumis et respectueux -intelligemment-envers le pape.

    Comme l’a dit Maria Simma (ou plutôt les Âmes du Purgatoire avec lesquelles elle était en contact) : Il y aura beaucoup de modernistes en Purgatoire (et j’ajouterais : si ce n’est en enfer, hélas) .

    • Xavier Celtillos says:

      Vous pouvez ne pas voir ce qui va arriver, c’est votre choix. Mais le synode est un fait qui va dans ce sens. Et cet événement a eu lieu, et le père Lombardi ne l’a pas démenti alors que la question lui a été posée.

      • Henri (pas le même) says:

        Cher Monsieur Celtillos,

        C’est vrai, la remarque du « Mouton Noir », appuyant celle de « Mustang » (pas à la même vitesse que le mouton, cependant) peut vous sembler excessive. Mais il me semble également qu’ils ont raison sur l’art et la manière de rapporter les faits, surtout lorsque ceux-ci sont rapportés par le « Daily Mail ». Ce journal a une renommée que, sans doute « News of the World » a largement dépassée, c’est-à-dire : des ragots, des calomnies et des médisances.

        Et s’il est vrai que François 1er suit en ce moment un parcours hasardeux, je crois qu’il y a de la marge, pour parler de lui, en sa qualité de successeur de saint Pierre, entre :

        – une papolâtrerie bêtifiante, comme c’est le cas de l’ensemble de la presse catholique, toutes tendances confondues, et tous supports confondus,

        – et une forme de hargne ou de dépit à l’encontre de cette personnalité qui ne semble pas faire « consensus ».

        C’est pourquoi, s’il faut évoquer les faits, même déconcertants, révoltants, surprenants, etc., on se doit me semble-t-il les relater avec prudence lorsqu’une personnalité officielle en est à l’origine. Ce que ne font généralement pas le « Daily Mail » et autres tabloïds connus ou moins connus du même genre.

        En revanche, je vous rejoins tout à fait lorsque, prenant appui sur des dépêches qui, malgré leurs insuffisances ou leurs sous-entendus, permettent de découvrir des indices graves, précis et concordants de la désagrégation du gouvernement de l’Eglise, vous faites part à vos lecteurs d’un possible schisme, si rien ne change. Soyez-en approuvé et à nous, qui aimons l’Eglise du Christ, (ce qui est également et sûrement le cas de Mouton Noir enragé (!) et de Mustang, créatures voulues par Dieu au cinquième jour de la Création), de faire le reste ».

        • Xavier Celtillos says:

          J’approuve entièrement ce que vous dîtes : cela fait depuis le début du pontificat que la révolution prépare les esprits à un changement de doctrine au niveau des moeurs. Cet article n’a pour d’autre objectif que de mettre en garde et d’alerter sur ce qui se prépare. Et je ne crois pas que vous trouverez la moindre trace de hargne ni de méchanceté. On peut s’opposer sans être méchant.

      • Doucement!
        L’événement qui a eu lieu est un « synode extraordinaire » et rien ne dit que le synode ordinaire qui aura lieu à l’automne prochain, fort de la consultation des paroissiens dans le monde entier, donnera le son de cloche espéré par quelques médias peu informés des réalités de l’Église.
        Dans le monde occidental, bien des qui-se-croient-catholiques-mais-ne-le-sont-plus-vraiment attendent une « évolution ». Au regard de l’ensemble des fidèles qui constituent l’Église, ils sont peu nombreux et ne pèseront probablement pas grand’ chose.
        L’Esprit souffle où il veut (et ne se laisse pas « forcer la main » … ni la bouche!!!)

        • Henri (pas le même) says:

          L’Esprit Saint que l’on invoque là où il ne souffle pas vraiment n’est pas naïf.
          Vous n’êtes pas l’Esprit-Saint, en tout cas.

  8. pamino says:

    Il ne faut pas confondre l’une chose avec l’autre. Les prêtres séculaires ne prennent pas de vœu de célibat comme les religieux, pretres ou non ; ils en font une simple promesse à leur évêque.

  9. CapitaineHaddock says:

    Je suis toujours aussi écœuré de voir avec quel légèreté MPI cherche à démolir le pape. Ça commence avec une image d’entête choisie avec une honnêteté digne de Charlie Hebdo et on poursuit avec un contenu aussi creux que le Kola Superdeep Borehole. Rassurez moi, quand vous dites « Voici un élément de plus qui vient confirmer les différents articles de MPI sur ces sujets » vous ne faites quand même pas référence à ce genre d' »article » http://www.medias-presse.info/le-pape-a-recu-un-transsexuel-et-sa-fiancee ? Par ce que si c’est le cas, ne m’en veuillez pas mais je ne peux m’empêcher de vous renvoyer vers ce que pensait Coluche à propos de certains journalistes. https://www.youtube.com/watch?v=qR7zmhaOzPc

    • Henri (pas le même) says:

      Cher Capitaine Haddock, qui semblez râler comme votre homonyme de la bande dessinée, « il n’y a pas de fumée sans feu », d’une part et qu’en à cette manière de relater des faits déconcertés, adoptée par MPI, je réitère ce que j’ai écrit à l’instant à M. Cetlillos.

      Cessons de râler : à nous d’agir, car il y a le feu dans l’Eglise du Christ en ce moment…. et jusqu’à la fin du monde.

  10. pinkpanter says:

    Quant eu soi-disant « Pape »!
    Il y aurait légalité dans l’élection; quoiqu’en disent certaines rumeurs….; mais pour la légitimité….?

    Le soi-disant « Pape »: est un « imbécile »
    ou une pourriture

    écoutons ses propos flous : observons son « habitus »; et contemplons se « bobine »

    • et réagissons avec prudence et charité, en pensant que le petit troupeau est guidé dans ses pérégrinations.

    • mustang says:

      Merci C.B., les propos de pinkpanter sont sordides
      et insultants pour le Vicaire du Christ DONC pour
      le Christ Notre Seigneur Lui-même.

      Gabrielle, vous êtes mandatées par QUI pour
      déclarer que les sacrements sont invalides??
      En fait vous faites comme les protestants,
      vous pratiquez le libre examen, ni plus ni
      moins.

      • Henri (pas le même) says:

        sordides, ces mots ? peut-être pas. Tâchons en tout d’utiliser les mots qui conviennent pour parler d’une situation plus que préoccupante, c’est tout, sans pathos, sans emphase.
        Pink Panter avait peut-être envie de répondre au capitaine Haddock.
        Manque de chance, ils ne sont pas dans la même bande dessinée

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com